Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo /

Test : Champions of Anteria, PC

Test : Champions of Anteria, PC
0

Découvrez notre test de Champions of Anteria, le dernier-né de Blue Byte Studio, les créateurs de la série The Settlers. Au menu : RPG, gestion et tactique.

Test : Champions of Anteria, PC

Champions of Anteria

Test de Champions of Anteria


Initialement prévu pour faire partie de la licence The Settlers, Champions of Anteria a changé de trajectoire en cours de route. Développé par Blue Byte Studio et édité par Ubisoft, il arrive ce 30 août 2016 sur PC. Mélangeant RPG, action et une dose assez légère de gestion ainsi que de stratégie, le titre semble vouloir toucher à tout, il ne reste plus qu'à découvrir s'il y parvient.

 

Trailer d'annonce du jeu

 

Champions of AnteriaGenre : RPG, Gestion, Stratégie

Développeur : Blue Byte Studio

Éditeur : Ubisoft

Prix : 29,99 €

Supports : PC

PEGI : 12

Date de sortie : 30 août 2016

 

 

 

Pierre, papier, ciseaux, shotgun, etc.


Champions of Anteria est un grand mélange des genres avec (en principe) de la stratégie en temps réel, complétée par une pause active au cœur de son gameplay afin de donner des ordres très précis à chacun de ses héros. Cependant, l'aspect combat du jeu vous limitera à seulement trois héros en simultané, sur un total de cinq à recruter. C'est peu, ridiculement peu, il serait plus pertinent d’appeler cela un jeu tactique voire tout simplement un RPG, ce qu'il serait au final s'il disposait de dialogues et d'une histoire digne de ce nom. Chaque héros dispose d'un élément spécifique parmi les cinq existants : métal, nature, foudre, eau et feu. Cet hexagone élémentaire détermine les forces et faiblesses de chaque élément par rapport aux autres. Ainsi le métal est fort contre la nature mais faible contre le feu, et il est neutre vis-à-vis des autres. Ce système a évidement déjà été croisé sous une forme ou l'autre dans de très nombreux jeux, comme Fire Emblem avec les armes et Pokémon avec les types. Le concept a cependant été poussé plus loin cette fois.

 

Champions of Anteria

Au lancement de chaque mission, vous pourrez voir la répartition élémentaire ennemie ce qui vous permettra de sélectionner la bonne combinaison de héros, de consommables et de compétences. C'est probablement l'aspect le plus profond et intéressant du titre.

 

Il introduit une dimension effectivement un peu plus stratégique, dans la mesure où cela vous forcera à bien choisir vos héros et leurs techniques pour chaque mission en fonction des adversaires qui vous attendent. Comme vous n'avez qu'un héros de chaque élément, il faudra faire bon usage des techniques qui ne sont pas liées à leur élément principal, ou alors carrément utiliser certaines compétences qui changent l'élément du héros ou d'une cible ennemie. Au final, tout le gameplay du jeu se joue là-dessus : bien utiliser le système élémentaire façon Pierre, Papier, Ciseaux pour venir à bout de vos adversaires. Par exemple, votre archère affiliée à la nature est vulnérable contre les ennemis de métal, et vous n'avez pas encore le héros lié au feu pour la remplacer. Vous avez donc besoin de la compétence du moine qui transforme l'affinité d'un ennemi en foudre, contre laquelle elle dispose d'un bonus.

 

Champions of Anteria

La montée en niveaux de votre faction vous permettra de sélectionner de nouveaux talents sur la "roue" de chaque personnage, dommage que cela soit permanent et qu'il soit impossible de revenir dessus.

 

C'est assez intéressant au départ, malheureusement on se rend bien vite compte que la profondeurs des combats se limite trop souvent à cela et à un peu de positionnement, ce qui devient vite répétitif. Une fois des techniques plus puissantes débloquées, en particulier les AoE, il suffit d'attendre une poignée de secondes entre chaque combat et de tout envoyer sur le pauvre groupe d'ennemis qui se trouve décimé. Si vous gérez bien les déplacements du groupe, vous devriez en général vous en tirer sans problèmes. Heureusement, l'assez large variété de missions disponibles permet de rencontrer des défis un poil différents de temps à autres.

 

Champions of Anteria

Il existe plusieurs types de missions défensives ,ce qui est bon et bien, dommage qu'on puisse tomber plusieurs fois exactement sur la même.

 

Chaque héros peut donc choisir jusqu'à quatre compétences actives pour une mission donnée, et de la même façon vous pourrez embarquer quatre types de consommables pour vous assister. Comme vos héros ne disposent d'aucun sort de soin direct, vous en serez fortement dépendant. Et c'est ici qu'entre en jeu la partie "gestion" qui, comme il se doit, est fortement inspirée de The Settlers. Vous disposez donc au départ d'une forteresse et d'un minuscule village divisé en plusieurs zones. Au fur et à mesure que vous avancez dans la campagne, vous pourrez en débloquer davantage, chacune avec un bonus spécifique lui aussi lié à un élément.

 

Champions of Anteria

La construction du village est assez jolie mais anecdotique au final. Il y quelques synergies dont il faut tenir compte entre les bâtiments, mais le système de remboursement vous permet de démolir et de reconstruire à peu de frais en cas d'erreur.

 

Recyclable à 90%


Vous aurez donc à construire des maisons pour vos paysans, puis des carrières pour extraire chaque type de ressources. Viennent ensuite la forge et l'alchimiste qui se chargeront de transformer tout cela en consommables et en pièces d'équipement utilisables par votre petite équipe de héros. Cela va des habituelles potions de soin aux tourelles de combat, bien pratiques pour vous assister durant un combat difficile. Malheureusement, vous aurez juste à équilibrer plus ou moins la production de vos différentes ressources pour alimenter les besoins en ustensiles variés du groupe et à gérer les synergies entre les bâtiments, par exemple la présence d'un porteur d'eau et d'un céréalier dans la même zone que la brasserie va gonfler sa production. Au départ vous n'aurez qu'une zone sous votre contrôle, mais la campagne dynamique du jeu façon Dawn of War Dark Crusade vous permettra de choisir comment mener votre barque.

 

Champions of Anteria

La carte stratégique : dommage que des zones différentes aient souvent exactement la même carte et le même objectif.

 

Chaque tour/jour, vous pourrez choisir quelle région adjacente attaquer afin d'obtenir certaines ressources spécifiques et pour vous rapprocher du bastion de vos ennemis. Ces derniers ne seront évidement pas totalement inertes puisqu'ils attaqueront vos territoires de temps à autres, il faudra alors choisir si vous préférez continuer d'attaquer ou si vous sacrifiez votre tour pour aller défendre votre territoire directement. Dans le cas contraire, il y a de fortes chances que vos péons ne soient pas capables d'en assurer la défense, c'est un risque à prendre. Si vous décidez de refaire la campagne, vous pourrez donc changer l'ordre dans lequel vous faites les missions. Il est bien dommage que l'histoire soit presque inexistante et qu'elle n'ait pas droit à des variations d'une partie à l'autre, cela limite la rejouabilité au mode de difficulté. Vous aurez quelques décisions stratégiques additionnelles à prendre sur cette carte, construire des postes de commerce gonflera vos revenus pour une zone, ce qui sera absolument nécessaire pour débloquer les meilleurs bonus de faction. Vous pouvez aussi construire des fortifications qui retarderont l'attaque des ennemis, ce qui vous permettra de perdre moins de tours à défendre vos territoires.

 

Champions of Anteria

Des objectifs secondaires vous attendent sur chaque carte, les réaliser peut s'avérer dangereux comme vous n'avez pas de soins et qu'une quantité limitée de consommables.

 

Au total, ce sont vingt-six territoires et autant de missions qui sont disponibles, vous aurez à tous les conquérir avant d'attaquer les boss, pour les affaiblir ainsi que pour renforcer vos héros au maximum grâce au prestige et aux ressources obtenues. Vous pouvez aussi tenter d'attaquer rapidement un des fortins des grands clans ennemis afin de mettre un terme définitif à la menace qu'ils représentent. Cela limitera le nombre de batailles défensives à livrer, mais ces missions sont bien plus ardues. Les forces ennemies sont nombreuses et le boss adverse n'est pas un rigolo. Dans ce cas, il faudra se creuser un peu plus la tête pour en venir à bout. Prévoyez les consommables.

 

Champions of Anteria

La pause active et la planification des ordres ne seront pas de trop pour venir à bout des boss. Leurs techniques sont assez mortelles. C'est ici qu'avoir bien planifié sa mission et son groupe paye.

 

En conclusion

Champions of Anteria emprunte de bonnes idées à de nombreuses licences prestigieuses qui l'ont précédé, malheureusement la sauce n'a pas pris. Aucun de ces aspects n'a été suffisamment approfondi ou  maîtrisé pour lui permettre de briller. Cela n'aurait pas nécessairement été grave si le jeu n'était pas aussi répétitif : devoir refaire trois ou quatre fois la même carte avec exactement les mêmes objectifs et les mêmes groupes d'ennemis relève de la torture, d'autant plus quand gérer chaque groupe demande d'exécuter exactement la même combinaison ou presque. On se lasse donc très vite, ce qui est un tare mortelle pour un titre qui prétendait miser sur la rejouabilité.

Les plus et les moins

Les combinaisons de héros et de talents
Trop répétitif
Direction artistique sympathique
Impossible de changer la spécialisation de ses héros
Des défis intéressants à relever
Groupe de trois héros maximum
La carte stratégique Parties gestion et stratégie superficielles
0

L'actu

En Continu

15:00 Fnatic, Astralis et mousesports en playoffs de la Pro League
15:00 WoW Question Lore : Qu’y a-t-il de l’« autre côté » d’Azeroth ?
14:58 Hellpoint se tease mais est reporté à son tour
14:34 Dernier jour pour profiter des pétales de cerisier !
14:30 WoW Shadowlands : Clarifications sur la compatibilité manette dataminée
14:25 Notre aperçu de Fallout 76: Wastelanders, le dernier DLC du jeu
14:15 WoW Nostalgie : Les instances de The Burning Crusade avec Sam Vostok
14:06 LPL Spring Split 2020 : FPX chancelle contre Vici Gaming
14:05 Sanctions plus sévères pour le dodge : Riot Games fait marche arrière
13:49 Final Fantasy 7 Remake : Epée broyeuse, noyaux et améliorations

Articles

recommandés

Finale Spring Split LFL 2020 : GamersOrigin remporte le Split
Coronavirus : Blizzard évoque la Blizzcon 2020 et donnera des nouvelles dans les temps à venir

Guides

à découvrir

Tier List des champions en Saison 10
Retrouvez notre Tier List des decks pour le nouveau système de ranking disponible dès demain !
Calendrier des sorties de jeux