Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Persona 5 /

Test : Persona 5, PS3 & PS4

Test : Persona 5, PS3 & PS4
0

Finalement sorti en occident sur PS3 et PS4, Persona 5 propose une expérience unique qui mélange les genres. Découvrez-en notre test.

Test : Persona 5, PS3 & PS4

L'attente aura été longue, initialement annoncé sur PS3, ce n'est que maintenant que Persona 5 arrive en Occident. Cette nouvelle itération de la licence phare du studio Atlus s'est faite désirer mais tout semble indiquer que cela n'aura pas été en vain. Persona 5 nous propose un mélange bien particulier entre RPG à la japonaise, Gal Game et Visual Novel pour une expérience unique dans la peau des Phantom Thieves of Hearts. Découvrez tout cela dans notre test approfondi. Veuillez noter que ce test ne contient pas de spoilers sur l'histoire en dehors de l'introduction, de quelques images des personnages et éléments récurrents de la série.

  • Genre : JRPG
  • Date de sortie : 4 avril 2017
  • Plateforme : PS3, PS4
  • Développeur : Atlus

Monde de Me...taverse

Parfois la vie est vraiment injuste, c'est la difficile leçon que le jeune protagoniste de Persona 5 se voit inculquer dès le début de l'histoire lorsqu'il est condamné pour agression physique après avoir sauvé une femme en détresse. Il se retrouve stigmatisé, rejeté par sa famille et condamné à supporter les calomnies ainsi que les préjugés de son entourage. Mais il n'a pas l'intention d'endurer tout cela en silence, puisque le thème central est aussi la rébellion, tel Arsène Lupin ou Robin des Bois, il va profiter de l'opportunité qui lui est offerte par le destin pour mettre un terme à toutes les injustices qu'il rencontre. Aidé du pouvoir des Personas; des manifestations de la psyché humaine, ainsi que d'autres adolescents dans des situations assez similaires à la sienne, il va punir les coupables et sauver les victimes.

Persona 5

Nous retrouvons donc une recette et une histoire presque identiques à celles des précédents jeux Persona, puisque nous allons suivre la vie d'un lycéen durant un an environ. Il faudra alterner vie scolaire, vie sociale et exploration de donjons en tant que Phantom Thief afin de progresser dans l'histoire et éviter un game over. Cela peut sembler un peu rébarbatif au premier abord, surtout si vous avez déjà joué aux titres précédents, mais il faut reconnaître qu'Atlus a su peaufiner sa recette au fil des jeux. Même avec un contexte très proche de Persona 3 et 4 entre autres, celle de Persona 5 dispose d'une ambiance, d'un ton et d'un charme à elle. Il est difficile de ne pas éprouver de l'empathie pour le héros et ses camarades qui subissent les attaques des nombreux trous du...adultes censés les encadrer. Il ne faut évidement pas être allergique à la recette japonaise des adolescents incompris qui sauvent le monde entre deux cours, et qui n'oublient pas d'aller au karaoké ou d'avoir des rencards en parallèle, mais si vous y êtes un minimum sensible il faut reconnaître que Persona 5 est difficile à lâcher. Les dialogues sont intéressants et souvent drôles même s'il faudra une solide maîtrise de l'anglais pour vous en sortir (vous allez pleurer lorsque les professeurs vont vous poser des questions), les différents personnages sont attachants et découvrir leur évolution est étrangement fascinant, au point que les éléments RPG et combats du titre ont presque tendance à passer au second plan.

Programme : soirée Cuir et latex avec des mineurs

Persona 5 réussit aussi à échapper à l'ornière de Persona 4, dont l'histoire manquait d'ampleur et de piquant et qui peinait à nous engager voire à nous emprisonner avec son ambiance. On ne peut aussi nier une étrange forme de charisme à notre groupe de gentlemen cambrioleurs ce qui n'est pas un mince exploit de la part d'une bande d’adolescents habillés avec des tenues en latex qui semblent parfois sorties tout droit d'une orgie pour hommes politiques français. Le "mauvais goût" est omniprésent, que cela soit dans les tenues, les niveaux, les personas (mention spéciale au démon volant sur les WC), mais pourtant cela ne choque pas. Il est possible après avoir vu trop d'animés, que les extravagances japonaises ne nous choquent plus, mais la véritable raison est qu'ils sont probablement aidés par la direction artistique élaborée et les musiques de type Acid Jazz de qualité bien spécifique à la licence. Ils réussissent à demeurer sur l'étroite frontière qui sépare chic et trash.

Persona 5

Très peu de détails ont échappé aux développeurs et il est difficile de ne pas être impressionnés par la classe qui transpire de nombreux éléments de l'interface, par les personnages et par certaines animations. Cela contrebalance les énormes défaillances du moteur graphique totalement dépassé utilisé par le jeu qui heureusement est assisté par des cinématiques animés. Le moteur graphique n'a pas l'air d'avoir significativement évolué depuis Persona 4 sorti en 2008, et il est douloureusement évident que Persona 5 a été conçu pour la PS3 à la base. Cela a au moins le mérite de rendre les chargements et transitions très rapides sur PS4, ce qui n'est pas du luxe quand on sait que vous en aurez probablement plusieurs milliers sur une seule partie. Après tout Persona 5 est long, très long, il ne fait pas défaut à la licence non plus sur ce point, comptez facilement entre 80 et 150 heures pour venir à bout de l'histoire en fonction de votre style de jeu. Cela le réserve donc davantage aux joueurs tenaces qui aiment suivre une histoire jusqu'au bout en lisant des milliers de lignes de texte. Non pas que cela soit difficile avec Persona 5 tant il est addictif, mais suivre l'histoire avec un rythme de jeu trop léger risque d'être vite frustrant.

Vous aurez droit à votre lot de situations cocasses et de dialogues savoureux. - Persona 5
Vous aurez droit à votre lot de situations cocasses et de dialogues savoureux.

Harem Ending sinon rien

Comme mentionné un peu plus haut, une des caractéristiques de la série Persona est son étrange mélange des genres. Une des facettes à ne pas négliger est celle qui est inspirée des Gal Games japonais, un genre presque inconnu en Occident. Il consiste à développer des liens sociaux avec notre protagoniste et possiblement une ou plusieurs romances. Pour cela il lui faudra participer à de nombreuses activités quotidiennes afin d'améliorer ses différentes statistiques comme le savoir afin d'avoir de bonnes notes et pour ne pas passer pour un idiot. Soumis à la stricte tyrannie du calendrier et des plages horaires vous allez donc passer une grande partie du jeu à tenter de ménager la chèvre et le chou, afin de d'approfondir votre relation avec vos confidents, si le simple plaisir de la socialisation n'est pas suffisant, sachez que cela permet aussi d'améliorer vos capacités au combat, puisque cela a un impact sur votre psyché. Tout est lié, et même avoir un emploi à temps partiel ouvrira souvent la voie à des opportunités inattendues.

Persona 5

Vos coéquipiers seront plus motivés et ils n'hésiteront pas à vous sauver d'une situation fatale, ou à profiter d'une de vos attaques pour former un combo mortel. D'un autre côté même ceux qui n'ont aucun lien avec les Phantom Thieves ont leur utilité, tisser des liens avec une joueuse de shogi permettra d'élaborer de nouvelles stratégies, apprendre les astuces d'un homme politique va accroitre votre charme et vous donner l'avantage lors des négociations. La beauté de la chose est que les dialogues sont suffisamment bien menés et intéressants pour que cela enrichisse l'expérience de jeu. Ce ne sont pas de vulgaires distributeurs de bonus mais des éléments clés. Il y a tant de personnages, d'événements et de missions cachées en jeu qu'il est impossible de tous les découvrir en une seule partie, les possibilités qui vous sont offertes sont intimidantes tant elles sont nombreuses, cela pourrait être frustrant, mais heureusement le New Game+ permet de préserver la progression des liens sociaux et de continuer de découvrir les nombreuses perles que vous auriez raté lors de votre première partie.

Rien ne vaut une selfie devant deux cadavres. - Persona 5
Rien ne vaut une selfie devant deux cadavres.

Shadow Tactics

Les combats n'ont bien évidement pas été oubliés dans Persona 5, et comme le reste ils n'ont visiblement pas été négligés. La grosse nouveauté dans le cas présent est la dimension infiltration qui s'impose thématiquement pour des voleurs, le rapport de force n'est pas en votre faveur puisque les ennemis sont beaucoup plus nombreux et sur la défensive. Il faudra donc utiliser des obstacles et la patrouille des ennemis afin de passer inaperçu ou tendre une embuscade. Nous sommes bien loin d'un Splinter Cell ou même d'un Deus Ex, dans le cas présent cela se limite à utiliser le camouflage tout en attendant le bon moment pour attaquer. Avoir l'initiative lorsque vous engagez un combat est d'une grande aide. Les donjons que vous explorez disposent de leur propre système de sécurité avec des pièges, des patrouilles et des limiers, vous faire repérer va compliquer les choses. Si un des gardes du palais réussit à vous attaquer en premier les conséquences seront aussi souvent désastreuses. Sans trahir l'esprit des jeux précédents, Persona 5 introduit ici une nouvelle dimension bienvenue à la progression dans les donjons. Ils ont clairement bien plus de personnalité et d'intérêt qu'auparavant grâce à cela.

Infiltration et combats

Pour ce qui est des combats en eux-mêmes, on pourrait décrire très grossièrement leur gameplay comme étant des batailles de Pokémons d'équipe. Votre petit groupe va croitre au fil de l'histoire et vous finirez par avoir quatre personnes sur le terrain, une en support et plusieurs autres en back up. En dehors de notre héros qui lui s'avère capable de capturer et de posséder plusieurs Personas, les membres de l'équipe n'ont qu'une seule Persona aux propriétés distinctes, avec leurs forces et faiblesses élémentaires. Cela permet de se créer une équipe équilibrée ou spécialisée afin de faire face aux différents groupes d'ombres rencontrées. Choisir la bonne composition et l'adapter en fonction des ennemis présents dans un donjon devient rapidement une question de vie ou de mort, car le système de combat ne laisse absolument pas place à l'erreur même en normal. Utiliser l'élément auquel une ombre/persona est vulnérable ne va pas seulement accroitre les dégâts, elle va tomber au sol ce qui ouvrira la voie à une attaque additionnelle gratuite, à des dégâts subis augmentés, voire à des combos meurtriers. À l'inverse avoir des résistances, blocages et réflexions peut rendre une Persona totalement inutile. Les coups physiques à base d'arme de mêlée permettent de contrebalancer les éventuelles faiblesses des Personas ainsi que d'économiser son mana dans les immenses donjons. Ce n'est pas du luxe puisqu'il ne se régénère pas naturellement et que mettre fin prématurément à une exploration de donjon ne va faire qu'augmenter la pression exercée par le calendrier et ses redoutables dead lines. Persona 5 aussi introduit une nouveauté au système de combat, les armes à feu, bien que leurs munitions soient limitées elle contribuent à élargir les options des membres de l'équipe.

Tenter de deviner le profil psychologique des ombres pour les persuader de vous rejoindre n'est pas une mince affaire. - Persona 5
Tenter de deviner le profil psychologique des ombres pour les persuader de vous rejoindre n'est pas une mince affaire.

Un des éléments populaires de la série Shin Megami Tensei a été introduit au système de combat de Persona 5, à présent lorsque vous avez réussi à mettre tous les ennemis au sol en utilisant leurs faiblesses ou des coups critiques, vous pouvez procéder à un hold up parfaitement dans l'ambiance du jeu. Vous pouvez alors faire des demandes aux ombres, comme les convaincre de vous rejoindre, ou alors juste les racketter. C'est assez amusant et ouvre une dimension à la fois stratégique et diplomatique. Il est particulièrement réjouissant de faire cracher tout son argent à un groupe d'ennemis puis les pousser à se rebeller afin de pas avoir à les épargner (quelle ironie). Il faudra donc décider de quelle façon aborder les combats, vous pouvez juste anéantir tout ce qui passe et vous contenter du butin au sol, ou alors jouer un peu plus subtilement et tenter d'améliorer vos gains, le résultat est cependant loin d'être garanti. Autant dire que vos options sont nombreuses et vous aurez de multiples occasions de toutes les tester. Les différents "châteaux" que vous allez explorer ont une topographie et des ennemis radicalement différents. L'ajout du Mémento est aussi la bienvenue, cette immense zone vous permettra de farmer à loisir tout en accomplissant des missions secondaires. Cela ouvre la possibilité d'aborder la campagne du jeu de façons différentes, soit en se concentrant sur les niveaux et l'expérience, soit en misant davantage sur les liens sociaux pour se renforcer. Les possibilités ne manquent pas et le véritable marathon qui vous attend vous permettra de tester ces différentes approches et stratégies.

Préparez vous à devoir résoudre quelques puzzles aussi... - Persona 5
Préparez vous à devoir résoudre quelques puzzles aussi...

Loin de se reposer sur les améliorations bienvenues aux système de combat apportées dans Persona 4, les développeurs ont visiblement chargé à introduire autant d'améliorations de confort que possible. Outre la touche de combats rapides qui permettent d'accélérer le farming. Même chose avec la touche qui permet de sélectionner automatiquement votre Persona et une attaque qui exploiteront la faiblesse des ennemis auxquels vous faites actuellement face (lorsque vous l'aurez découverte du moins). La Velvet Room a aussi été profondément améliorée, pour mémoire c'est le lieu dans lequel vous pouvez fusionner vos Personas pour en former de nouvelles. Un nombre extensif d'options a été ajouté afin de rendre la chose plus agréable. Vous pourrez plus facilement choisir les pouvoirs hérités, renforcer les Personas de votre choix, recycler celles inutiles, voire palier les faiblesses de celles que vous préférez. C'était un véritable casse-tête auparavant et c'est une plaisante surprise d'avoir tant d'options pour créer la Persona de vos rêves durant chaque étape du jeu. La seule chose qui manque encore vraiment est une banque de stockage séparée, mais cela irait probablement à l'encontre de la philosophie du jeu.

Velvet Room : Un lieu riant qui mêle éléments récurrents et nouveautés
90

Persona 5 est un chef d’œuvre ainsi que la culmination de la série à l'heure actuelle. Le savant mélange des genres peaufiné au fil des titres est addictif. Toutes les améliorations et le soin apportés à ce cinquième épisode sont évidents et nous échappons finalement aux lourdeurs qui pouvaient rebuter par le passé. Avec son histoire engageante qui nous maintient la pression en permanence, ses personnages attachants, ses combats faciles à prendre en main mais profonds, et une ambiance dans laquelle il est difficile de ne pas s'immerger, Persona 5 va sans le moindre doute occuper une place à part dans le cœur des joueurs, qu'ils soient des vétérans de la licence ou des nouveaux venus. Outre le moteur graphique dépassé, notre seul véritable regret tient dans la barrière de la langue qui découragera certainement ceux qui ne maîtrisent pas suffisamment l'anglais. Il mérite néanmoins de tenter de la surmonter, vous ne le regretterez pas.

Voix anglaises de qualité et voix japonaises disponibles
La direction artistique exceptionnelle
Les musiques
L'histoire intéressante
Les membres du groupe et confidents
L'interface pratique et classe
Les nombreuses cinématiques
Durée de vie titanesque
L'exploitation du thème central du jeu
L'univers et son ambiance
Le système de combat
Les améliorations de qualité de vie
Pas de version française
Graphiquement extrêmement daté
L'infiltration parfois un peu frustrante
Force parfois un peu trop le trait sur le caractère des adversaires
top-jeux

Rejoignez Millenium TOP Jeux

Rejoignez l'équipe dédiée au jeu vidéo généraliste sur Millenium, que cela soit pour corriger, tester, faire des news ou des guides.

Calendrier des sorties de jeux

Retrouvez notre calendrier des sorties de jeux vidéo en 2020, 2021 ainsi que des années à venir sur PC, Xbox One, PS4, Nintendo Switch, 3DS, Google Stadia, Xbox Series X, PS5 et autres : les prochains jeux ou DLC vous seront présentés avec leurs dates de sortie lorsque celles-ci sont disponibles.

Voir la suite
0

L'actu

En Continu

10:44 Calendrier des sorties de jeux
00:24 Un nouvel anime Persona 5 en 2018
17:28 3 nouveaux spin-off Persona annoncés
20:57 Persona 5 en tête des achats sur PS Store
13:52 Test de Persona 5
10:28 Persona 5 fait son entrée en occident
00:06 Persona 5, le retour de la Velvet Room
12:19 Persona 5 : nouvelle vidéo de gameplay
13:18 Persona 5 repoussé
10:35 Kickstarter : Sélection d'avril

Articles

recommandés

Un patch sans changement majeur pour Valorant
Rockstar préparerait un jeu AAA en VR et en monde ouvert

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux