Millenium / Actualités jeux vidéo / Uncharted 4 /

Test Uncharted The Lost Legacy, PS4

Test Uncharted The Lost Legacy, PS4
0

Découvrez notre verdict sur le DLC solo d'Uncharted 4 devenu stand-alone, Lost Legacy.

Test Uncharted The Lost Legacy, PS4

Test de Uncharted : The Lost Legacy

 

Découvrez notre verdict sur le DLC solo d'Uncharted 4 devenu stand-alone, Lost Legacy. La sortie de ce dernier est prévue pour le 23 août prochain en exclusivité sur PS4.

 

 

 

Indy et hindou


Pendant que l'ami Nathan prend une retraite bien méritée du «Indy-game», sa copine croisée dans le second jeu, Chloé Frazier, se propose de prendre le relai aux côtés de la charmante Nadine Ross, rencontrée quant à elle en tant qu'ennemie dans A Thief's End. Les voilà donc parties pour l'Inde, sur les traces de la défense de Ganesh, mais aussi sur celles des origines de Chloé, la mystérieuse jeune femme gardant évidemment quelques secrets dans sa besace d'aventurière. On prévient tout de suite, ne vous attendez pas à la moindre once d'originalité dans la trame scénaristique de Lost Legacy : si vous êtes rompus aux épopées du rival de Lara depuis le premier opus, l'histoire de cette extension/stand-alone d'U4 risque plus de vous faire lever les yeux au ciel qu'autre chose, la faute d'un schéma narratif copié-collé et qui commence doucement à sentir l'antiquaire. En gros, deux aventurières sont en quête d'un trésor antique, mais un méchant fortuné et particulièrement doué en arts martiaux va leur mettre des bâtons dans les roues, puisque lui aussi est à la recherche du fameux sésame : bon allez, sérieusement, ça ne vous rappelle pas quelque chose ? Si Naughty Dog avait su surprendre son monde avec le contenu Left Behind pour TLOU, ce n'est pas franchement le cas ici, même si quelques vannes entre les deux compagnes d'infortune font mouche.

Pour un peu d'inédit côté interactions entre les personnages et dialogues, on notera tout de même les quelques photos (optionnelles) à prendre lors de panoramas marquants, ce qui déclenchera la plupart du temps de petits événements contextuels entre Nadine et Chloé : on ne s'en relève pas la nuit, mais ça donne néanmoins un petit coup de pouce à l'immersion et à l'attachement que l'on porte à ces personnages. Petit problème cependant : le passé de notre duo de choc n'est pas franchement trépidant et on a bien du mal à éprouver de l'empathie pour Chloé et son enfance sans figure paternelle, quant aux objectifs de Nadine, ils sont balayés d'un revers de main à la toute fin du jeu. C'est triste à dire, mais malgré des dialogues percutants et l'impression d'assister à une grande amitié naissante (comme ND a toujours su si bien le faire), le tandem de Lost Legacy n'est tout simplement pas très intéressant à suivre. Cela étant dit, nous sommes en présence d'une extension solo de luxe également distribuée en stand-alone à un prix beaucoup moins élevé qu'à l'accoutumée, il faut donc savoir où vous mettez les pieds en vous procurant le jeu, si vous cherchez un titre pop-corn à écumer en un week-end, alors cet épisode spin-off remplit amplement son office.

 

 

 

Drôle de drame


En ce qui concerne le gameplay, c'est du pareil au même, ne vous attendez à aucun bouleversement ou coup de folie des développeurs : tout est extrêmement convenu et calqué sur Uncharted 4. Alors que d'autres studios profitent d'épisodes annexes pour se lâcher un peu plus et tester de nouvelles choses, les équipes de Naughty Dog ont préféré jouer la carte de la sécurité. On retrouve donc ce mélange plates-formes, action, énigmes dans des environnements somptueux et quelques opportunités de tuer du vilain discrètement. La recette est éprouvée et à vrai dire, elle commence à perdre de sa saveur. Peut-être est-ce dû au fait qu'U4 n'est pas sorti il y a très longtemps, mais cette impression de «déjà joué» ne nous a jamais quitté une fois lâché dans l'environnement semi-ouvert du jeu. Un sentiment désagréable qui fait que l'expérience est totalement dénuée de surprises : si vous avez déjà joué à un épisode de la série (et à fortiori le 4), vous saurez d'avance ce qui va se passer et ce que vous devrez faire, puisque même certains types d'énigmes sont entièrement repris d'autres épisodes. On notera également une aventure qui ne sait pas se terminer et s'il est toujours agréable d'en avoir pour son argent côté durée de vie, l'impression que le voyage a été étiré en longueur est particulièrement ténue sur les derniers chapitres.

Les 8 heures bien tassées qui nous ont été nécessaires pour venir à bout de l'expédition indienne de Chloé et Nadine semblaient déjà «de trop» et nous n'aurions pas sauté en plafond en voyant arriver le générique de fin une poignée d'heures plus tôt. La faute incombe peut-être également au manque de variété des environnements proposés, alors que A Thief's End était impérial de ce point de vue : dans Lost Legacy, à part un petit bout de ville et beaucoup, beaucoup de jungle, les sources de dépaysement sont bien maigres. Alors attention, ne nous faites pas dire ce que nous n'avons pas dit, le titre offre tout de même de jolis panoramas et dispose de toute façon d'une technique irréprochable, seulement cette espèce de hub central semi-ouvert reliant la grande majorité des chapitres de l'histoire est pour nous une fausse bonne idée. D'autant que ce dernier n'est pas exempt de défauts, puisque nous nous sommes littéralement retrouvés coincés sur un bout de la carte, tout bêtement parce que ce n'était pas encore le moment d'y aller selon le déroulé du scénario. Et tant que nous sommes au chapitre des bugs, il convient tout de même de noter toutes ces morts idiotes à cause de plates-formes accessibles qui n'en sont finalement pas : si le défaut est récurrent dans la série, il nous a semblé ici beaucoup plus présent et ennuyeux. En bref, le gameplay Uncharted fonctionne toujours correctement mais ses ficelles commencent à être trop visibles et laissent donc transparaitre davantage ses défauts.

 

 

 

Beauté intérieure


La licence Uncharted a toujours été synonyme de prouesses techniques et ce n'est pas Lost Legacy qui viendra briser cette charmante tradition : testé sur PS4 pro avec l'écran 4K qui va bien, ce nouvel épisode est juste une nouvelle baffe dans le groin de la part de Naughty Dog. Les environnements pullulent de détails, les arrières-plans oscillent entre photo-réalisme et art pictural, tandis que le choix des couleurs pour les différentes ambiances qui composent l'aventure ne comptent aucune faute de goût. On pourrait en beurrer des tartines sur la technique, mais finalement pouvait-on s'attendre à autre chose avec le moteur d'Uncharted 4, soft qui reste, rappelons-le, l'un des plus beaux jeux vidéo à ce jour et ce, tous supports confondus. la bande-son souffre quant à elle du syndrome «épique à tout prix», avec des compositions qui pourraient être accolées à n'importe quelle superproduction hollywoodienne : certes ça colle parfaitement au ton et aux diverses situations rencontrées par les deux héroïnes, mais une fois la console éteinte, impossible de se remémorer ne serait-ce qu'une seule piste. Enfin, un petit mot tout de même sur le contenu annexe de ce stand-alone : de la recherche de collectibles, comme d'habitude, mais aussi et surtout le mode multijoueur complet de U4, avec tous ses modes et mêmes quelques nouveautés afin de célébrer sa sortie. En effet, le 21 août prochain, une mise à jour apportera son lot de nouveaux personnages, ainsi qu'un nouveau mode survie étalé sur plus de 120 vagues et disponibles pour toutes les arènes.

 

 

Lost Legacy est une extension solo de luxe convenable et convenue. Similaire en tous points à son grand frère Uncharted 4, de sa structure narrative usée jusqu'à la moelle jusqu'au gameplay action/plates-formes commençant doucement mais sûrement à périmer, l'aventure de Nadine et Chloé ne fait pas beaucoup d'efforts pour surprendre les aficionados de la licence qui verront venir à 3 kilomètres la moindre paroi prête à craquer. Toutefois, le spin-off réussit tout de même à sauver les meubles grâce à sa technique une nouvelle fois à tomber par terre et quelques moments de bravoure qui font mouche. Un bon jeu de dimanche après-midi pluvieux en somme.

Les plus et les moins

La claque technique habituelle Une impression de «déjà joué» permanente
Contenu et durée de vie solide La formule Uncharted commence à se faire vieille
Prix doux Finalement peu d'environnements différents
    IA aux fraises
    La fin, trop étalée

 

Testé sur PS4 Pro (4K/HDR)

0

L'actu

En Continu

14:35 Sony annonce l'arrivée de Uncharted 4 sur PC
10:27 Sortie de Uncharted LL : Notre test !
22:16 Uncharted 4, la mise à jour "crossover"
11:01 The Lost Legacy - 14 min de gameplay
11:53 Uncharted The Lost Legacy : Gameplay
22:35 Uncharted The Lost Legacy est daté
13:08 Participez à la Uncharted 4 Cup samedi
14:38 Drake s'invite dans la PS Plus League
17:13 PS+ League : La PGW à l'honneur
15:10 Découvrez la Playstation Plus League

Guides

à découvrir

Uncharted 4, position des trésors ch.8
Uncharted 4, position des trésors ch10
Uncharted 4, position des trésors ch.3