MGG / Actualités jeux vidéo / Dossier : le gaming au féminin /

La stéréotypisation des femmes dans les jeux vidéo - Dossier : le gaming au féminin

Dossier : le gaming au féminin
La stéréotypisation des femmes dans les jeux vidéo
  • Présentation du dossier
  • Quelle place pour les femmes dans le gaming ?
  • Communautés gaming : un milieu inhospitalier pour les femmes ?
  • L'eSport féminin
  • En conclusion
10

Bannière gaming au féminin

La stéréotypisation des femmes dans les jeux vidéo

 

Au mois d'août 2017, nous avons réalisé un sondage afin d'essayer de comprendre les problématiques soulevées dans ce dossier. Nous nous sommes en effet rendu compte qu'il existe à ce jour très peu de données sur ce sujet. À notre grand plaisir, vous avez été très nombreux à y répondre : nous avons récolté plus de 2 000 réponses en moins de deux semaines. À noter : les 2 000 personnes interrogées ne peuvent pas représenter l'ensemble de la communauté gaming française. En revanche, elles permettent d'en donner un aperçu. L'engouement qui s'est développé sur les réseaux sociaux autour de ce sondage lui a permis de devenir la pierre angulaire de notre dossier. Pour introduire ce sondage et le comprendre au mieux dans la suite du dossier, nous avons dressé le profil des joueurs interrogés.

 

Sexe
Âge
Sexe des personnes interrogées Âge des personnes interrogées

Plateformes
Plateforme des joueurs interrogés

Types de jeux préférés
Type de jeux préférés par les joueurs interrogés

 

 

Les différents stéréotypes sur les joueuses

 

Au sein de certaines communautés de jeux en ligne, les joueuses souffrent de nombreux préjugés, notamment via un vocabulaire “gaming” massivement utilisé. Pour comprendre cette situation, il nous a semblé important de rappeler la définition du terme e-girl, assez difficile à définir et souvent employé à tort et à travers. Sur les forums et les médias du web, ce terme désigne le plus souvent une fille, qui grâce à ses atouts, cherche à obtenir les faveurs des hommes sur le net, ou tout simplement du clic. Certains vont même jusqu’à les affubler du surnom d'attention whore.

 

 

 



Avant d’entrer dans le vif du sujet, rappelons un fait : la plupart des joueuses ne crient pas sur tous les toits qu’elles sont des femmes. De peur de recevoir tout de suite des réflexions, d’être stéréotypée ou de se faire harceler par les autres joueurs, ou pour encore bien d’autres raisons, les joueuses souhaitent avant tout être considérées comme de simples joueurs. C’est pourquoi on entend par exemple beaucoup parler des e-girls, qui elles, font tout pour se faire remarquer, alors qu’elles sont très peu nombreuses à côté du nombre total de joueuses. Ce phénomène contribue ainsi à la généralisation des stéréotypes à leur encontre. Pourtant, les résultats du sondage révèlent une toute autre facette des gameuses et renversent tous les clichés.

 


Stéréotype n°1 : les joueuses jouent passivement

Selon le mythe, les hommes sont meilleurs que les femmes sur les jeux vidéo et la majorité des stéréotypes sur les femmes contribuent à le nourrir. Dans les chats, sur les jeux et les forums, des termes terriblement sexistes sont employés, même lorsqu’ils ne désignent pas directement une femme. Prenons par exemple l’expression jouer pussy, connotée très négativement. On pourrait traduire cela par “jouer trop en retrait, de manière craintive et sans prendre aucune initiative”. En un mot, être pussy ce n'est pas jouer comme il faut. Et nul besoin d’être bilingue pour comprendre que cet anglicisme, dans le sens où il est utilisé aujourd’hui en jeu, est implicitement très sexiste. Tous les gamers emploient ce terme sans réellement s’interroger sur son origine. Après traduction, on se rend bien compte qu’on attribue la partie intime féminine à une façon de jouer. En fait, cela revient à dire à un homme qu’il joue comme une femme. Et rien que cela, sous-entend que le niveau féminin sur les jeux vidéo est mauvais, voire honteux... Alors qu'ont répondu les joueuses à notre sondage sur cette question ?

 

15% des femmes ont déclaré avoir un style de jeu très agressif, parfois yolo.
On retrouve le même chiffre chez les hommes.

 

 

Attitudes en jeu

Femmes Hommes
Attitude de jeu des femmes interrogées Attitude de jeu des hommes interrogés



 


Stéréotype n°2 : les joueuses jouent le rôle de soutien/support/heal et des personnages kawai

Il existe plusieurs types de rôles dans les jeux vidéo. Pour faire vite et résumer le tout, il y a des personnages qui encaissent les dégâts et foncent dans le tas, d’autres qui sont là pour infliger un maximum de dégâts à distance ou en mêlée (et qui sont bien souvent fragiles) et enfin les personnages qui sont là pour soutenir l’équipe, en volant à la rescousse des âmes en peine. Un stéréotype très connu associe les femmes à ce dernier rôle. Pour couronner le tout, elles jouent les personnages kawai (mignons) avec un rôle de soutien. Sur League of Legends, certains champions très caricaturaux (comme Sona, Lux ou Janna) sont accusés d’être des e-girl champs... Comme si les femmes se devaient de jouer ces héros, et ne seraient pas aptes à jouer des brutes comme Darius ou Alistar. Cette attitude a pour conséquence directe d’enfermer les femmes dans la catégorie, très méprisée, du gameplay passif et du rôle de support “obéissant”. Pourtant, notre étude démontre qu'il s'agirait du stéréotype le plus infondé.

 

18,8% des femmes préfèrent jouer le rôle de soutien.
C'est légèrement moins que les hommes, qui sont 20,6%.

 



La douce Sona vs le brutal Darius

La douce Sona VS le brutal Darius

 

 


Stéréotype n°3 : les joueuses profitent de leurs atouts pour progresser dans un jeu

Le pire amalgame réside sans doute dans le célèbre néologisme de l’e-girl. Comme expliqué plus haut, l’e-girl est une sorte de manipulatrice et aguicheuse “2.0”. Grâce à cette attitude, ces joueuses obtiennent des cadeaux, de l’aide pour monter en classement sur un jeu compétitif, ou encore de l’argent pour se payer de l’équipement sur un MMO. Le problème, c’est que ce cliché très négatif est apposé à beaucoup d’honnêtes gameuses qui ne sont là que pour jouer et s’améliorer… Et elles en pâtissent. En jeu, le terme e-girl est en effet souvent mobilisé par des hommes pour dénigrer les joueuses, sans réel motif.

Un autre phénomène participe à l’amalgame : les hommes qui se font passer pour des e-girl afin d’en soutirer des avantages. Du coup, il arrive de tirer des conclusions sur les joueuses à cause d’hommes qui se disent être des femmes.

 

49,1% des hommes ont déclaré n'avoir jamais ou rarement croisé des e-girls en jeu. Seuls 20% en croisent souvent.

 

Avez-vous déjà croisé une joueuse, qui profite de sa position de femme pour soutirer quelque chose, que ce soit à vous ou à un compagnon de jeu ?
(argent, cadeaux, power leveling, etc.)


Avez-vous déjà croisé une joueuse, qui profite de sa position de femme, pour soutirer quelque chose, que ce soit à vous ou à un compagnon de jeu ? (Argent, cadeaux, Power leveling, etc...)

 

 

Les stéréotypes dans les jeux vidéo

 

    Des univers depuis longtemps sexistes...

Rappelez-vous ces personnages féminins des années 90. D’un côté, la jeune fille en détresse : Peach ou encore Zelda (d’ailleurs toutes les deux princesses, blondes et habillées en rose, bonjour les clichés), toutes les deux incapables de se défendre toutes seules, faibles et soumise. De l’autre, les quelques héroïnes sexy, comme Lara Croft ou Bayonetta, certes fortes et badass, mais aussi très stéréotypées, aux formes exagérées, qui se révèlent être de véritables objets sexuels, tout droit sortis des plus grands fantasmes masculins.

Cette époque n’était globalement pas en faveur de l’image de la femme forte, autonome et réaliste, bien qu’il y ait eu quelques exceptions, comme Samus de Metroid, Jade de Beyond Good and Evil ou encore Jill Valentine dans Resident Evil.



...qui s'améliorent avec le temps

Aujourd’hui, Lara, dans Rise of the Tomb Raider, n’a plus le même corps : sa poitrine n’est plus démesurée et ses hanches ne font plus la taille de votre poignet. Dans Horizon Zero Dawn, Aloy est forte avant d’être sexy, mais surtout, son corps est “normal”, il n'est pas disproportionné et se rapproche de la réalité. Plus récemment, on a pu observer le même phénomène avec Hellbalde : Senua's Sacrifice. On pourrait encore citer de nombreux exemples, comme Mirror’s Edge, Last of Us ou Alien Isolation. De plus en plus, il est possible de choisir le sexe de son personnage lorsque l'on commence un jeu et les héroïnes de RPG se multiplient. Mais les femmes restent convaincues que les personnages féminins continuent d'entretenir les stéréotypes. Elles sont plus de 75% à partager cet avis dans notre sondage. À l'inverse, les hommes sont très partagés sur la question, et n'en ont pas du tout la même perception. Malgré tout, plus d'un tiers d'entre elles pensent que cette image s'est améliorée mais plus de la moitié n'en sont pas encore convaincues. Cela reste une évolution positive, qui, on l'espère, sera bénéfique pour les jeux vidéo et le combat contre les idées fixes et le sexisme.



L'évolution de Lara Croft

L'évolution de Lara Croft, dans Tomb Raider, de 1996 à aujourd'hui



Pensez-vous que les personnages féminins dans les jeux
entretiennent les stéréotypes sur les femmes ?

Femmes Hommes

Pensez-vous que les personnages féminins dans les jeux entretiennent les stéréotypes sur les femmes ?


 

Avez-vous remarqué une amélioration de l’image de la femme
dans les jeux vidéo ces dernières années ?

Femmes Hommes

Avez-vous remarqué une amélioration de l’image de la femme dans les jeux vidéo ces dernières années ?

 




 

  • Présentation du dossier
  • Quelle place pour les femmes dans le gaming ?
  • La stéréotypisation des femmes dans les jeux vidéo
  • Communautés gaming : un milieu inhospitalier pour les femmes ?
  • L'eSport féminin
  • En conclusion
10
Kaneda il y a 2 ans

cool d'avoir abordé ce sujet , bravo aux femmes qui tienne le coup face aux commentaire des gros frustré et imbeciles qui ne tolere pas la difference , c'est tellement facile d'insulter quelqu'un bien planquer derriere sont ordi ( souvent chez papa et maman pour certains ) , et ya des cons partout aussi autant chez les femmes que les hommes , mais chapeau bas à celle qui tiennent le choc et j'espere qu'il y en aura plus dans les année à venir , et les préjugés sont tenace malheureusement et c'est aux parents d'éduquer leurs enfants dans la bonne direction aussi , bref je le redit sympa d'avoir abordé ce sujet , et ... femmes je vous aime comme dirait julien , hihi

Andha il y a 4 ans

Très bon dossier, bien documenté, bien sourcé. Un bon état des lieux rapide de ce qu'est le jeu vidéo au féminin aujourd'hui. J'ai 38 ans, ça fait 35 ans que je joue aux jeux vidéo, ça n'a pas toujours été facile mais ça l'est de plus en plus. Par exemple, on ne dit plus aux petites filles (ou moins) que le jeu vidéo n'est pas pour elles. Ca ne choque plus les gens de dire que le jeu vidéo est ta passion (sauf ceux de ma génération, foutue mentalité de dinosaures :D).Le jeu vidéo comme le reste a un gros problème de sexisme, il se dissipe avec le temps, avec la connaissance et l'information donc merci à vous pour cet article car il contribue à casser les mythes et à sensibiliser hommes et femmes sur la question.

Valdsak il y a 4 ans

À noter que l'association PinkWard qui défendait la mixité dans les jeux vidéo a été dissoute récemment suite à des problèmes internes, mais que certain(e)s ancien(ne)s ont repris le flambeau avec OpenMindAir : https://www.facebook.com/OpenMindAir-1962422400656974/<br /> <br /> Concernant les teams mixtes, personnellement j'en ai fait plusieurs, je n'ai jamais constaté aucun problème "d'attente entre les deux sexes" ou de "rejet de la faute" voire de "non acception que la fille soit meilleure". Après j'ai jamais été pro ni semi-pro, mais c'est la preuve que c'est parfaitement possible pour peu que le comportement de chacun soit raisonnable et les choses claires.<br /> <br /> Concernant le montant total des gains, j'aurais bien aimé savoir le %age de joueuses de Dota 2 et le %age de pros sur Dota 2 qui est clairement le jeu qui donne les meilleurs cashprizes. S'il n'y a pas de femmes sur Dota2, l'écart va gonfler alors que la comparaison n'est pas effectuée sur le même support. Une comparaison avec des joueurs du même jeu (SC 2 et Halo Reach par exemple) aurait été plus pertinente je trouve.

Sheitaniña il y a 4 ans

La dite image représente non seulement une apparence "vestimentaire" + une attitude. L'idée n'est pas de dire qu'une fille pouponnée qui joue est forcement une e-girl. En revanche peu importe sa tenue, si la dite fille suce sa manette quand elle joue, même déguisée en licorne on peut se poser la question ^^

Sheitaniña il y a 4 ans

La dite image représente non seulement une apparence "vestimentaire" + une attitude. L'idée n'est pas de dire qu'une fille pouponnée qui joue est forcement une e-girl. En revanche peu importe sa tenue, si la dite fille suce sa manette quand elle joue, même déguisée en licorne on peut se poser la question ^^

Yumitre il y a 4 ans

Dossier intéressant mais je ne peux m'empêcher de remarquer votre petit dessin d'illustration dans la partie sur les stéréotypes pour illustrer les e-girls. En souhaitant dénoncer un cliché il en véhicule un autre : la e-girl du haut est coiffée et maquillée et celle du bas non. Pourquoi ne pas avoir mis exactement la même femme dans deux attitudes différentes ? En gros une fille sexy n'est pas une vraie gameuse... ? Perso, je ressemble à la fille du haut physiquement mais je joue comme celle du bas (Je joue demoniste destruction dans WoW). Y'a encore du boulot même avec les meilleures intentions du monde ;)

Yumitre il y a 4 ans

Dossier intéressant mais je ne peux m'empêcher de remarquer votre petit dessin d'illustration dans la partie sur les stéréotypes pour illustrer les e-girls. En souhaitant dénoncer un cliché il en véhicule un autre : la e-girl du haut est coiffée et maquillée et celle du bas non. Pourquoi ne pas avoir mis exactement la même femme dans deux attitudes différentes ? En gros une fille sexy n'est pas une vraie gameuse... ? Perso, je ressemble à la fille du haut physiquement mais je joue comme celle du bas (Je joue demoniste destruction dans WoW). Y'a encore du boulot même avec les meilleures intentions du monde ;)

Piconzaz il y a 4 ans

Chouette article de fond, comme il y en a peu sur Millenium ou ailleurs (en tous cas en langue française). Ni victimisant, ni aggressif, sans pour autant gommer ou minimiser quoi que ce soit, le ton me paraît très juste et soigné. Ce serait bien de voir plus souvent des articles de cette qualité, notamment sur ce thème. Merci !

Sheitaniña il y a 4 ans

Hey merci Irezumi pour ce commentaires, ça fait chaud au cœur ^^ <br /> En tout cas GG pour l'article. Moi qui avait peur que l'on tombe dans le pathos Féminazi, je trouve que l'article est très bien dosé, plein de justesse et bien renseigné. C'est cool comme approche surtout que le sujet et particulièrement épineux. Et sympa d'avoir pensé à demander l'avis d'homme et de gamers. ^^ GG encore

Haddock-Ken il y a 4 ans

Super dossier très documenté. Bravo mesdemoiselles et mesdames qui, malgré les kilo tonnes d'immondices que vous vous prenez régulièrement, persistez à jouer comme vous le voulez. Emmerdez les puceaux boutonneux et autres pseudos-machos-emasculés et profitez de ce superbe medium qu'est le jeu vidéo en essayant de ne pas vous en souciez, même si cela doit être parfois extrêmement difficile. Et dites vous bien que tous ces rageux n'ont qu'une trouille : que vous soyez meilleures qu'eux, ce qui est déjà bien souvent le cas.

L'actu

En Continu

07:00 Inside Star Citizen : A Space Odyssey
21:20 Diablo 2 Resurrected : Un Patch 12.2 massif avec des améliorations de qualité de vie
19:53 Une version VR de Cyberpunk 2077 en préparation
19:07 Star Citizen : timelapse de l'expansion humaine
18:26 Réussir toutes les quêtes de l'Homme des Souterrains sur Pokémon Diamant et Perle
17:21 Epic Games fait fuiter par erreur une partie de la cinématique du Chapitre 3
17:12 Warzone annonce des changements à venir sur l'équipement
16:46 Les quêtes et l'IA de New World vont évoluer dans le temps
16:30 Avant l'armée, Khan aura le droit à sa petite cérémonie de retraite
16:07 Vanguard/Warzone : La saison 1 se dévoile dans une nouvelle vidéo

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 11
Quels decks jouer pour l'extension Unis à Hurlevent sur Hearthstone ?