MGG / Actualités jeux vidéo / Rocket League /

Rocket League : Loot boxes hors-la-loi

Rocket League : Loot boxes hors-la-loi
2

Au mois d'avril la Hollande et la Belgique emboîtent le pas de l'Australie en considérant dorénavant que les loot boxes répondent à la législation des jeux de hasard. Découvrez les étapes qui ont permis d'arriver à cette conclusion.

Rocket League : Loot boxes hors-la-loi

Les loots boxes de Rocket League doivent être modifiées sous la pression de quelques gouvernements européens. Comment et pourquoi ces gouvernements s'intéressent à ce détail des jeux vidéos compétitifs ?

Fin 2017, Electronics Arts annonce la sortie de Stars Wars Battlefront II et la communauté s'indigne comme jamais devant le système monétaire du jeu. En plus des 60 euros déboursés pour acquérir le jeu, il faut acheter plusieurs centaines dollars les personnages jouables les plus forts ou bien jouer des dizaines d'heures avant de les débloquer. Devant le tollé général EA retire son système de micro transactions et annonce qu'il sera modifié avant de revenir. Cependant, le mal est fait et le bruit généré par cette erreur de EA attire l'attention des gouvernements (des joueurs et des parents se plaignent). Pendant plusieurs semaines les gouvernements étudient la question en observant 10 jeux proposant des loot boxes. L'étude révèle que quatre d'entre eux sont présentés comme hors-la-loi par la Hollande puis par la Belgique au mois d'avril.

Pourquoi hors-la-loi ?

Tout simplement car le fonctionnement des loot boxes se référent aux jeux de hasard, à l'instar d'une machine à sous, mais sans en adopter la législation. Voici ce qui est reproché aux loot boxes de Rocket League, PlayerUnknown's Battlegrounds, Dota 2, et FIFA 18 :

  • L'objet obtenu est déterminé par un taux de probabilité
  • Eventualité de profit ou de perte de l'objet obtenu lors de la revente
  • Aucune mesure préventive est affichée dans les jeux pour prévenir d'une possible dépendance à l'ouverture des loot boxes
  • Interdiction aux mineurs non respectée
Peter Naessens (directeur de la commission belge d'enquête sur le jeu vidéo)

De plus, Peter Naessens déclare que ses jeux adoptent un double discours totalement contradictoire. Les éditeurs insistent sur le fait que la différence dans leur jeux se fait par le "skill" tandis que les loot boxes sont aléatoires, les consommateurs peuvent se sentir trompés.

Les 2 solutions proposées sont simples :

  • l'objet obtenu doit être déterminé à l'avance, la chance doit disparaître
  • les objets reçus ne doivent pas être vendable
Hollande

Ainsi, la Hollande laisse jusqu'au 20 juin à ces quatre jeux pour modifier le système de loot boxesadopter la réglementation des jeux de hasard. Cette dernière solution est très peu probable car l'imposition est beaucoup plus élevée.

France

Concernant la France, l'Arjel (Autorité de régulation des jeux en ligne) semble adopter les mêmes positions que la Hollande et la Belgique sans pour autant avoir pris des dispositions législatives.

L'Australie considère déjà depuis depuis novembre 2017 les loot boxes comme une forme de jeu d'argent. De même, la Chine impose aux éditeurs de détailler le contenu des loot boxes et la probabilité d'acquisition de chaque objet.

Grâce à Electronics Arts le problème des loot boxes est à nouveau soulevé et pour la première fois la législation évolue en faveur des consommateurs (la grande majorité n'ont que faire des crates et de leurs items cosmétiques). De plus, sur PUBG cela incite des joueurs à tricher pour pouvoir acheter plus de crates et donc avoir pus de chance d'obtenir et revendre un item ayant de la valeur (exemple de la Chine quand ils ont eu accès au jeu).

Seuls les gouvernements ont la possibilité de légiférer sur cette problématique et il est grand temps d'assainir ce système qui n'apporte rien aux jeux. Attendons le 20 juin afin de voir comment les éditeurs vont s'adapter.

2
harrywang

Rotation.

syssou il y a 4 ans

Je suis d'accord avec une réglementation claire et précise sur le sujet des lootbox. Ici 4 jeux sont alors obligés de changer leurs pratiques : RL, PUBG, Dota2 et Fifa18. Cependant quelques différences existent concernant ces derniers. Pour RL, le contenu des loot box ne donnent aucun avantage pour le joueur mais présente une valeur marchande et ne sont alors que cosmétiques. Ce type de loot box ne pousse pas autant à l'achat que sur fifa18. En effet, sur fifa, l'obtention d'un joueur avec de bonnes stats donne alors un avantage sur des joueurs n'ayant pas investis, en plus de sa valeur marchande !! <br /> Une incompréhension est soulevée avec cette interdiction : pourquoi overwatch dont les lootbox peuvent être achetées et sont une loterie, n'est pas touché par cette obligation. Si des sanctions doivent tomber, qu'elles soient justes et touchent tous les jeux ayant ce même système et non pas seulement certains d'entre eux.

syssou il y a 4 ans

Je suis d'accord avec une réglementation claire et précise sur le sujet des lootbox. Ici 4 jeux sont alors obligés de changer leurs pratiques : RL, PUBG, Dota2 et Fifa18. Cependant quelques différences existent concernant ces derniers. Pour RL, le contenu des loot box ne donnent aucun avantage pour le joueur mais présente une valeur marchande et ne sont alors que cosmétiques. Ce type de loot box ne pousse pas autant à l'achat que sur fifa18. En effet, sur fifa, l'obtention d'un joueur avec de bonnes stats donne alors un avantage sur des joueurs n'ayant pas investis, en plus de sa valeur marchande !! <br /> Une incompréhension est soulevée avec cette interdiction : pourquoi overwatch dont les lootbox peuvent être achetées et sont une loterie, n'est pas touché par cette obligation. Si des sanctions doivent tomber, qu'elles soient justes et touchent tous les jeux ayant ce même système et non pas seulement certains d'entre eux.

L'actu

En Continu

13:02 Rocket League : La France de nouveau championne du monde du ballon rond !
10:40 En attendant le LEC, Karmine Corp détruit G2
09:13 Kameto : pas de drama mais du changement Rocket League pour KC
12:00 RLCS Winter : G2 Esports remportent le Major International face à Team Queso !
17:52 Le club esport de Beckham peine à combler son déficit
10:20 GRIMES s'invite dans le futur événement Neon Nights : des items à gagner !
15:10 Après 4 ans de carrière, Ferra annonce son départ de la scène Rocket League
16:06 Fortnite x Rocket League : encore une gamme d'objets à récupérer gratuitement
09:20 RLCS : Team BDS remporte le premier Major de l'année !
11:01 Rocket League Sideswipe disponible sur iOS et Android

Guides

à découvrir

Rocket League : le tutoriel du trade
Rocket League, guide du créateur
Compétitions Rocket League, tutoriel