Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo /

Test Dark Souls: Remastered (PC, PS4, Xbox One, Switch)

Test Dark Souls: Remastered (PC, PS4, Xbox One, Switch)
1

Le tout premier épisode de la licence devenue emblématique des jeux "durs" est de retour une nouvelle fois, avec un remaster et des textures fraîches. Nous avons donc plongé une nouvelle fois dans les flammes afin de découvrir ce qu'apporte cette nouvelle version.

Test Dark Souls: Remastered (PC, PS4, Xbox One, Switch)
70

Une note c'est bien. Mais savoir d'où elle vient, c'est mieux ! Découvrez notre test en détails, ci-dessous.

Il est difficile de nier que Dark Souls a eu une grande influence sur tout un genre depuis sa sortie. La preuve en étant qu'il est souvent utilisé comme mètre-étalon pour beaucoup d'autres jeux, ou comme exemple afin de faire une comparaison. Cependant, il s'avère que beaucoup n'avaient pas eu l'occasion d'y jouer dans de bonnes conditions. Il faut dire qu'il était sorti à l'origine sur PS3 et Xbox 360 en 2011. En 2012 un portage "HD" a été effectué sur PC uniquement. Intitulé Dark Souls: Prepare To Die Edition, ce premier remaster s'était avéré horriblement bâclé. Il convient donc d'être prudent dans le cas présent. Voici notre test approfondi de ce remaster sur PS4, Xbox One et PC, sorti le 25 mai 2018, mis à jour à l'occasion de la sortie de la version Nintendo Switch ce 19 octobre 2018.

Trailer de lancement
  • Genre : Action RPG
  • Date de sortie : 25 mai 2018, 19 octobre 2018 (Nintendo Switch)
  • Plateforme : PC, Xbox One, PS4, Switch
  • Développeur : From Software
  • Éditeur : Namco Bandai
  • Prix : 39,99€
Que donne la version Nintendo Switch ?

Dark Souls: Remastered sort enfin sur Nintendo Switch, après un retard de quelques mois par rapport aux autres supports annoncé à la dernière minute. De manière peu surprenante, le jeu ressemble visuellement parlant davantage au Dark Souls original plutôt qu'au remaster sorti sur les autres consoles, même si le rendu reste tout de même plus lisse et lisible. L'avantage incontestable de cette version Switch est bien sûr de pouvoir en profiter aussi bien sur la TV que sur le lit, et force est de constater que l'optimisation est au rendez-vous, car, que ça soit en mode portable ou en mode dock, Dark Souls: Remastered reste à 30 fps constamment. Un bon point à relativiser par le fait qu'il s'agisse "seulement" de 30 fps et non plus, mais on louera davantage la stabilité des images par seconde plutôt que la quantité. Niveau résolution, le jeu s'en tire aussi plutôt bien en proposant du 720p minimum, y compris en mode portable, quant au mode TV comme pour de nombreux titres sur Switch, la résolution est dynamique en fonction de ce qu'il y a à afficher sur l'écran et peut aller jusqu'à du full HD. La technique est globalement satisfaisante pour ce portage Switch, il souffre en revanche d'un problème assez important au niveau du son, qui est extrêmement compressé et qui offre un rendu qui ne fait honneur ni aux compositions de Motoi Sakuraba, ni aux différentes voix du jeu. Serrer le téléchargement d'un jeu tel que Dark Souls à quatre gigaoctets a un coût, il est dommage que la partie sonore vienne entacher le bilan de ce portage qui à part ça est relativement bon. Il va de soi que l'expérience originale est bien respectée avec cette version Switch, qui s'accompagne d'un amiibo Solaire d'Astora assez légendaire, et que les joueurs à la recherche d'une aventure corsée jouable on the go trouveront satisfaction sur ce portage Switch de Dark Souls: Remastered. Mais on reste en attente un patch qui corrigera cette compression calamiteuse de toute la partie sonore non sans importance.

Millenium

Champion du monde de roulades

Sans surprise, le gameplay de Dark Souls est quasiment inchangé avec ce remaster. La difficulté n'a pas été revue à la baisse, les commandes sont les mêmes, et il n'y a pas d'évolutions significatives. C'est probablement une bonne chose dans l'ensemble, mais quelques améliorations auraient tout de même été les bienvenues, comme la possibilité de viser avec ces maudites arbalètes. Les seuls changements que nous avons repérés concernent certains mouvements à la roulade et le backstab qui semble pouvoir être utilisé un peu abusivement.

Un peu plus remarquable, l'évolution du multijoueur permet d'avoir davantage de joueurs dans la partie, que ce soit des assistants d'autres mondes ou des envahisseurs. Cela peut donner des combats de groupe assez chaotiques et amusants. Il est par contre dommage qu'un abonnement PS+ ou Xbox Live Gold soit requis pour profiter de ces fonctionnalités en ligne.

En résumé, l'expérience Dark Souls est préservée et c'est tant mieux. Ce qui a fait sa réputation, et les défis à relever sont inchangés. Ceux qui aiment relever des défis seront servis, ceux qui manquent de patience ou qui cherchent un jeu avec lequel se détendre seraient bien avisés d'esquiver ce Remaster. Il est dommage n'y ait pas d'options de difficulté, un mode facile aurait permis à des nouveaux joueurs de s'initier progressivement au genre, et à l'inverse des modes encore plus corsés sans avoir à passer par les NG+ se seraient avérés de bonnes raisons pour les vétérans d'acquérir cette nouvelle édition. C'est une opportunité manquée.

Trailer des améliorations

Reremastered

S'il y a bien un mérite avec Dark Souls: Remastered, c'est qu'ils ont au moins directement sauté au 4K sur PC et les consoles les plus récentes (à comprendre Xbox One X et PS4 Pro). Presque toutes les textures baveuses du jeu ont été remplacées à de rares exceptions près, la résolution a aussi été augmentée en conséquence puisqu'elle monte aussi jusqu'au 4K sur ces consoles et sur PC. Elle est cependant limitée au 1080p sur les versions de base de la PS4 et de la Xbox One. Une des petites nouveautés est la possibilité d'adapter la taille de l'interface à votre écran, ce qui n'est pas du luxe s'il est très grand. Le jeu est donc bien plus beau que par le passé, surtout au niveau des boss et des armures qui gagnent une nouvelle personnalité grâce aux détails additionnels et à la netteté de l'affichage. Les effets de lumière ont été grandement améliorés, les âmes, sorts et auras sont plutôt jolis et possèdent un petit côté saisissant dans le monde sombre et terne propre à Dark Souls.

Il faut cependant regretter l'absence d'une révision un peu plus en profondeurs des décors. Les surfaces restent plates et vides, la cour a droit a une belle texture de pierres moussues, mais elle est aussi lisse qu'un tapis de billard. Les murs et éléments du décor sont aussi assez anguleux en général. En intérieur, cela ne se voit pas trop, mais les grands espaces ouverts accusent vraiment leur âge. Des retouches plus importantes auraient dû s'imposer, et ne pas se limiter à l'application des nouvelles textures.

En parallèle, une des promesses rarement tenues par les constructeurs et studios est cette fois respectée. Les 60 FPS constants sont presque toujours au rendez-vous, même dans les zones auparavant célèbres pour leurs horribles chutes de framerate. C'est bien plus agréable et d'une grande aide pour effectuer une roulade ou placer des contres avec le bon timing. Pour les joueurs sur consoles qui n'ont pas l'habitude d'un tel luxe, cela sera certainement une petite révélation.

Millenium
Millenium

Prepare To Pay (again) Edition

Pour revenir un peu plus en profondeur sur nos propos de départ, il est effectivement pertinent d'avoir un remaster de Dark Souls sur consoles, cependant, il est honteux que cette nouvelle version soit séparée de celle déjà disponible sur Steam depuis 2012, qui était déjà censée être un remaster. Les nombreux problèmes de Prepare To Die Edition n'ont jamais été corrigés officiellement, comme la mauvaise gestion du combo clavier et souris, avec une résolution bloquée en 720p et 30FPS. La communauté a sorti depuis longtemps des mods qui permettent de régler ces problèmes, et même d'avoir des résolutions HD entre autres choses, le tout gratuitement. Namco Bandai tente de faire passer la pilule avec une remise de 50% sur Dark Souls: Remastered pour les possesseurs de Prepare To Die Edition, mais cela se résume à payer 20€ pour un correctif qui aurait dû être gratuit depuis des années. À titre de comparaison, même Skyrim Enhanced Edition a été gratuit pour les joueurs PC. Pour couronner le tout, Prepare To Die Edition a été retiré des ventes sur Steam, ce qui force les nouveaux joueurs à passer par l'alternative à 39,99€.

Millenium
70

Dark Souls: Remastered est un exemple de remaster un peu paresseux, il se repose sur les qualités du jeu de base, offre quelques améliorations esthétiques faciles à mettre en place, et donne un coup de balai dans les vieux bugs. Pas de contenu frais, pas de véritable amélioration du gameplay ou de la jouabilité (pas même celles présentes sur Dark Souls 2 et 3). Le multijoueur possède quelques options additionnelles, mais rien de transcendant. Il s'avérera intéressant pour les joueurs sur consoles qui n'avaient jamais touché ou qui veulent le redécouvrir sous un jour plus chatoyant. L'intérêt augmente significativement sur la version Switch de par la portabilité de la console, et ce sans perte de performance au-delà du blocage à 30 fps. Le point qui fâche est clairement la version PC, puisqu'elle se résume à payer 20 euros de plus pour ce qui aurait dû être une mise à jour (ou un correctif) de Prepare To Die Edition, et d les nouveautés (et plus encore) étaient disponibles via des mods gratuits depuis des années.

Les Textures 4K
Les 60FPS tenues presque partout (hors Switch)
Les effets de lumière améliorés
Bande sonore améliorée
Un feu additionnel
Dark Souls et ses DLC
Trop cher, en particulier sur PC
Aucune amélioration de gameplay notable
Quelques bugs en multijoueur
top-jeux

Rejoignez Millenium TOP Jeux

Rejoignez l'équipe dédiée au jeu vidéo généraliste sur Millenium, que cela soit pour corriger, tester, faire des news ou des guides.

Calendrier des sorties de jeux
1
Adrian SEALELLI il y a 1 an

Repack par Fitgirl disponible sur mon site: AdrianSealelli.com

L'actu

En Continu

15:55 Visiter le Requin, le repos des rapides et la gorge grandiose
15:53 Mount & Blade 2 Bannerlord - Astuces, bien débuter
15:44 LPL Spring Split 2020 : rien ne va plus pour Bilibili Gaming
15:32 Plus que quelques heures pour profiter de l'événement Archives sur Overwatch !
15:16 Sea of Thieves : Une sortie Steam imminente
15:14 Découvrez la mise à jour 1.46 et le nouveau mode du Laboratoire
15:10 Noadkoko d'Alola est le nouveau Pokémon en récompense des phases d'études du mois d'avril
15:03 Cinq ans après, Spyjinx sort du silence radio et annonce sa bêta fermée
14:48 Animal Crossing New Horizons : le calendrier des événements saisonniers
14:35 Hyrule dans Animal Crossing New Horizons, ça nous donne Animal To The Past !

Articles

recommandés

Fiddlesticks et la réinvention du mythe de l'épouvantail

Guides

à découvrir

Tier List des champions en Saison 10
Retrouvez notre Tier List des decks pour le nouveau système de ranking disponible dès demain !
Calendrier des sorties de jeux