Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Top Jeux /

Octopath Traveler : Test (Nintendo Switch)

Octopath Traveler : Test (Nintendo Switch)
5

Disponible dès demain sur Nintendo Switch, Octopath Traveler est passé sur le billard pour une dissection en bonne et due forme. Découvrez notre verdict sur le J-RPG de Acquire.

Octopath Traveler : Test (Nintendo Switch)
60

Une note c'est bien. Mais savoir d'où elle vient, c'est mieux ! Découvrez notre test en détails, ci-dessous.

C'est le jeu de l'été sur Nintendo Switch : à force de trailers et de promesses, Octopath Traveler est devenu l'une des grosses attentes des possesseurs de la console hybride. Alors, la hype est-elle justifiée pour ce nouveau J-RPG des développeurs de Bravely Default dispo en exclusivité sur Switch le 13 juillet prochain.

Multipath, please… help !

Octopath Traveler propose aux joueurs de suivre le destin de 8 personnages disséminés sur la carte du monde. Le jeu débute par la sélection de son premier héros et donc de son premier scénario afin d'entamer son premier chapitre, déjà disponible en démo gratuite sur l'eshop, rappelons-le. Le titre d'Acquire se base ensuite sur une narration "libre" : après avoir passé l'introduction, vous serez complètement libre d'explorer le monde comme bon vous semble, en continuant l'aventure du protagoniste, ou en en commençant une autre en allant chercher un des 7 autres traveler du jeu et ainsi jouer son chapitre 1. Là déjà, ça pique : concrètement, si vous voulez faire le jeu proprement, vous devrez manger les 8 intros, des débuts à la structure strictement identique à chaque fois et croyez-nous sur parole, c'est une tannée. Fort heureusement, quelques destins se veulent plutôt accrocheur, rendant la tâche moins harassante, mais dès le troisième perso et donc le troisième chapitre 1, la torpeur finit quoiqu'il arrive par prendre le dessus. Là on pourrait tout à fait se dire qu'il suffit de se concentrer sur un ou deux scénarios pour ne pas perdre pied, mais cette soi-disant liberté n'est qu'un trompe-l'oeil grossier.

En achevant une intro, vous serez niveau 4/5, mais si vous souhaitez compléter le chapitre 2 d'une aventure, vous devrez monter de 10 à 15 niveaux… ce qui vous force donc à aller chercher toujours plus de héros. Donc oui, se concentrer sur un nombre réduit de destinées est tout à fait possible, mais cela sous-entend que vous allez devoir participer à un bon grindfest des familles. Le détail qui finit d'achever ce système de narration faussement libre, c'est l'interaction entre les différents protagonistes : c'est très simple, il n'y en a pas, niet, nada, tout juste un petit dialogue à chaque rencontre du style "écoute mon histoire" avant de plonger dans un énième chapitre 1. Finalement, les paths de Octopath Traveler ne nous auront donné qu'une seule envie : relancer des C-RPG comme Pillars of Eternity ou Baldur's Gate, qui eux, réussissent à intégrer plusieurs destinées, un but commun et des tas de dilemmes moraux entre les membres d'un groupe… OT n'est qu'un embryon de tout cela en termes de narration.

Top Jeux

Le grand huit

Heureusement, ça s'arrange un peu côté mécaniques de gameplay, avec du tour par tour dans la droite lignée de ce que les développeurs produisent depuis Bravely Default et, pour aller encore plus loin, FInal Fantasy The 4 Heroes of Light. Lors des affrontements, il est possible d'économiser des points s'accumulant au fil des tours. En les dépensant, un personnage pourra enchaîner plusieurs attaques ou encore augmenter le niveau de son sort ou de sa technique. Chaque ennemi étant sensible à un certain nombre d'éléments (type d'arme ou magie), il faudra dans un premier temps réussir à déterminer lesdits points faibles, puis en tirer avantage afin de briser sa défense et enclencher le break, un état d'hébétement dans lequel l'opposant sera d'autant plus sensible aux assauts. Ça, c'est pour les bases, ensuite chaque protagoniste propose des finesses liées à sa profession : l'alchimiste peut concocter des potions, la chasseuse peut capturer les bêtes pour les invoquer en combat, Primrose la danseuse appelle les personnes qu'elle réussit à séduire en combat, etc.

A cela viennent s'ajouter des jobs secondaires et un apprentissage de compétences actives et passives somme toute très classique mais qui enrichissent une formule pas si classique que cela. On reprochera néanmoins aux combats aléatoires de s'étirer un peu trop en longueur, la faute à des ennemis au nombre de PV trop important. Les héros pourront également avoir un impact direct sur les PNJ grâce à des interactions dédiées qui affecteront vos compétences en combat, donneront accès à des objets cachés et bien plus encore. Ces actions sont régies par un système de réputation bancal, puisque si cette dernière baisse trop, il suffit de soudoyer le tavernier local pour remettre les choses en ordre… Il y a donc à boire et à manger dans le gameplay de Octopath Traveler, néanmoins il s'avère être tout à fait correct dans la pratique, encore faut-il réussir à rester éveillé pour en profiter convenablement.

Top Jeux

Cheum cheminée

Octopath Traveler inaugure la représentation en "2D-HD" de Square Enix, à savoir des sprites naviguant dans des environnements 3D à l'esthétique 2D. Malgré quelques bugs d'affichage un brin gênants, ça fonctionne très bien et ça donne un certain charme aux différents tableaux, même si, on va être clair tout de suite, le monde d'OT est d'un classicisme assez exaspérant. Aucun effort n'a été fait pour rendre cet univers un tant soit peu cohérent et on passe d'une forêt au désert ou à un canyon en traversant une rivière… Plutôt abrupte !

Tous les chemins de traverse se ressemblent et la construction circulaire de la carte finit d'achever cette sensation de toujours faire "la même chose en pas pareil". C'est d'autant plus dommage que la bande-son, elle, est tout à fait à la hauteur de ce que l'on attend d'un grand J-RPG : épique à souhait, avec des thèmes qui restent bien en tête, même après avoir coupé la console.

Top Jeux
60

On aurait tant voulu aimé Octopath Traveler, avec sa direction artistique osée et sa bande-son juste sublime. Mais après quelques heures seulement, le concept de "path" qui accompagne la narration fait un bon gros pschit, nous laissant un goût amer que même son système de combat sympathique ne réussit à faire passer. Le récit "libre" est bancal, l'aventure trop morcelée, et à force de nous faire vivre les aventures des uns et des autres "séparément", plus aucune d'entre elle ne compte vraiment. Résultat des courses : on s'ennuie ferme après une petite dizaine d'heures de jeu et bon courage si vous souhaitez en voir le bout, il va vous en falloir !

Une direction artistique qui fonctionne...
Un gameplay qui tient la route
Excellente OST
Quelques protagonistes intéressants
... malgré quelques bugs graphiques.
Interactions inexistantes entre les héros
Beaucoup trop redondant
Un monde sans aucun charme
5
Frederic T. il y a 1 an

Tout a fait d'accord avec Khei Khan <br /> Ce test me fait penser a celui de Gamekult , baclé et fait a la va vite<br /> Le testeur ne comprend rien au J rpg apparement <br /> Si le testeur s'ennuie au bout d'une dizaine d'heure il ferait mieux d'aller a la piscine et d'arreter les test <br /> Quand on aime pas ce genre de jeux on ne les testent pas

Frederic T. il y a 1 an

Tout a fait d'accord avec Khei Khan <br /> Ce test me fait penser a celui de Gamekult , baclé et fait a la va vite<br /> Le testeur ne comprend rien au J rpg apparement <br /> Si le testeur s'ennuie au bout d'une dizaine d'heure il ferait mieux d'aller a la piscine et d'arreter les test <br /> Quand on aime pas ce genre de jeux on ne les testent pas

Khei Khan il y a 1 an

J'ai jamais vu un test aussi bâclé que ça ... à croire que la personne qui a monté ce test n'a effleuré qu'une petite partie de l'histoire ... en gros on peut dire que ce test ne vaut rien.<br /> <br /> - Vous parlez de bugs graphiques ? Personnellement l'ayant fini je n'ai jamais vu de bugs graphiques sur ce jeu, à moins que vous avez du mal à comprendre ce qu'est le 2D HD ...<br /> <br /> - Interactions inexistantes entre les héros ? En gros, le testeur voit surtout le verre à moitié vide ou alors il n'a joué que le chapitre 1 des personnages ce qui prouve encore que ce test est fait sur une seule partie donc bâclé.<br /> Il y a bien des interactions entre les héros à partir du chapitre 2, elles sont légères mais pas invasives lors des chapitres principaux même s'il y en a régulièrement.<br /> D'autres sont disponibles en rentrant dans les tavernes etc ...<br /> <br /> - Redondant ? En même temps c'est un RPG forcément on fait souvent la même chose et les mêmes actions en combat, c'est comme dire Street Fighter c'est nul on fait que se battre ... pour moi c'est vraiment un argument bidon.<br /> Si vous aviez joué suffisamment avant de faire votre test bidon, il y a plein de subtilités de gameplay avec les classes secondaires, les compétences passives, les breaks etc ...<br /> <br /> - Un monde sans charme ? Sérieusement ? Toutes les villes ont une atmosphère différente avec leur propre politique, règles etc ... c'est bien plus vivant qu'on le pense mais encore une fois, il faut avoir joué au jeu sans le survoler ...<br /> Beaucoup de personnages secondaires ont des histoires bien souvent aussi intéressantes que celles des héros comme par exemple Ogen ou encore Mercedes ou Lucia bref ... encore une fois faut vraiment avoir joué sans bâcler le test.<br /> <br /> En conclusion : J'imagine que le testeur n'est pas fan des RPG pour être aussi pessimiste sur la note qu'il donne d'ailleurs surtout vu la date à laquelle où le test apparaît pour faire genre " on est les premiers " on voit malheureusement sur tous les points que le jeu est survolé et n'est pas apprécié à sa juste valeur.<br /> <br /> Evidemment qu'il a des défauts comme des personnages assez clichés ou encore des passages parfois trop improbable qui gâche un peu le plaisir de jeu mais dans l'ensemble c'est une perle, fais avec beaucoup d'amour pour les fans de RPG à l'ancienne, là où des jeux comme Lost Sphear ou I am Setsuna n'ont pas réussi à captiver les foules, Octopath Traveler lui a réussi une prouesse technique et graphique.<br /> <br /> Il mérite bien mieux qu'un 60/100 donné par un amateur ...

Khei Khan il y a 1 an

J'ai jamais vu un test aussi bâclé que ça ... à croire que la personne qui a monté ce test n'a effleuré qu'une petite partie de l'histoire ... en gros on peut dire que ce test ne vaut rien.<br /> <br /> - Vous parlez de bugs graphiques ? Personnellement l'ayant fini je n'ai jamais vu de bugs graphiques sur ce jeu, à moins que vous avez du mal à comprendre ce qu'est le 2D HD ...<br /> <br /> - Interactions inexistantes entre les héros ? En gros, le testeur voit surtout le verre à moitié vide ou alors il n'a joué que le chapitre 1 des personnages ce qui prouve encore que ce test est fait sur une seule partie donc bâclé.<br /> Il y a bien des interactions entre les héros à partir du chapitre 2, elles sont légères mais pas invasives lors des chapitres principaux même s'il y en a régulièrement.<br /> D'autres sont disponibles en rentrant dans les tavernes etc ...<br /> <br /> - Redondant ? En même temps c'est un RPG forcément on fait souvent la même chose et les mêmes actions en combat, c'est comme dire Street Fighter c'est nul on fait que se battre ... pour moi c'est vraiment un argument bidon.<br /> Si vous aviez joué suffisamment avant de faire votre test bidon, il y a plein de subtilités de gameplay avec les classes secondaires, les compétences passives, les breaks etc ...<br /> <br /> - Un monde sans charme ? Sérieusement ? Toutes les villes ont une atmosphère différente avec leur propre politique, règles etc ... c'est bien plus vivant qu'on le pense mais encore une fois, il faut avoir joué au jeu sans le survoler ...<br /> Beaucoup de personnages secondaires ont des histoires bien souvent aussi intéressantes que celles des héros comme par exemple Ogen ou encore Mercedes ou Lucia bref ... encore une fois faut vraiment avoir joué sans bâcler le test.<br /> <br /> En conclusion : J'imagine que le testeur n'est pas fan des RPG pour être aussi pessimiste sur la note qu'il donne d'ailleurs surtout vu la date à laquelle où le test apparaît pour faire genre " on est les premiers " on voit malheureusement sur tous les points que le jeu est survolé et n'est pas apprécié à sa juste valeur.<br /> <br /> Evidemment qu'il a des défauts comme des personnages assez clichés ou encore des passages parfois trop improbable qui gâche un peu le plaisir de jeu mais dans l'ensemble c'est une perle, fais avec beaucoup d'amour pour les fans de RPG à l'ancienne, là où des jeux comme Lost Sphear ou I am Setsuna n'ont pas réussi à captiver les foules, Octopath Traveler lui a réussi une prouesse technique et graphique.<br /> <br /> Il mérite bien mieux qu'un 60/100 donné par un amateur ...

Ofris il y a 1 an

C'est chaud de faire l'évaluation juste sur la bêta

L'actu

En Continu

10:52 MHW Iceborne : Charte des Bouchons d'oreilles
23:28 Vampire The Masquerade Bloodlines 2 dit adieu au premier trimestre 2020
17:00 Little Town Hero, le nouveau jeu de Game Freak, est disponible sur Nintendo Switch !
19:20 Shadow of the Tomb Raider Definitive Edition
19:17 Life is Strange 2 dévoile ses éditions physiques
23:37 Diablo 3 : ouverture des serveurs de test Patch 2.6.7, S19 & nouveaux sets
13:38 Blizzcon 2019 : Qu'attendre pour Diablo ?
09:00 Sélection de jeux VR : semaine du 07/10/19
16:45 The Room VR - A Dark Matter sortira en début d'année prochaine
15:49 Predator VR est désormais officiellement en chantier

Articles

recommandés

Calendrier des sorties de jeux
Calendrier des sorties de jeux VR

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Le top des Hack'n slash
Calendrier des sorties de jeux VR