Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL : Qu’est-ce qui rend un champion populaire ?

LoL : Qu’est-ce qui rend un champion populaire ?
2

Découvrez avec nous, tous les petits détails qui font la popularité des champions de League of Legends

LoL : Qu’est-ce qui rend un champion populaire ?

Avec ce que Meddler a dévoilé dans ses habituels « Quick Gameplay Thought », où l'on a pu voir les champions que les joueurs préféraient jouer, on peut se demander ce qui rend un champion plus populaire qu'un autre.

D'un côté, League of Legends évolue, et gagne en maturité, comme le démontre leur maîtrise du storytelling, et des nouveaux thèmes abordés avec leur univers et leurs champions. Depuis sa création, League of Legends a englobé beaucoup de choses dans son histoire, mais aussi dans sa façon de penser l'histoire de son univers. Avec tout cela arrive une autre façon de penser les champions. L'univers d'un jeu vidéo se construit autour de son gameplay, c'est celui-ci qui sera son moteur. Cela est d'autant plus vrai dans League of Legends, qu'en dépit du gameplay de base, qui est le Tower Defense, nous trouvons différentes façons de jouer à travers les personnages.

Toutefois, comme le montre l'outil de Meddler qui détermine quel champion est plus populaire qu'un autre, en fonction du nombre de parties où ils sont joués, nous pouvons nous poser la question suivante : qu'est-ce qui rend un champion populaire ?

L’annonce du champion fait tout !

Tout d'abord, lorsqu'on regarde les annonces pour les champions tels que Jinx ou Jhin, Riot Games avait mis l'accent sur des vidéos de présentation. Un clip plutôt rock dans le cas de Jinx, mettant l'accent sur son caractère explosif et chaotique, alors que celle de Jhin évoquait son côté artistique. Le fait de présenter un champion dans ce format fera qu'au moment de sa sortie, il aura déjà marqué les esprits.

Les joueurs sauront de quoi est composé son univers et son gameplay, et ils auront davantage envie de le jouer qu'un champion présenté en quelques lignes, et sur un simple splash-art. La présentation d'un champion est similaire à la présentation d'un nouveau produit, Riot Games doit donner l'envie aux joueurs de jouer le personnage. Les vidéos, les bandes dessinées, les nouvelles sont autant de moyens de présentation, ce sont en quelques sortes des publicités. Toutefois, ce n'est pas totalement cela qui déterminera la popularité d'un champion. Si cela permet de donner une impression au joueur de ce qu'il aura entre les mains, lorsque le champion sortira, il y a d'autres faits qui rentrent en compte.

Pour illustrer cela, nous allons prendre un champion autant adulé que détesté : Yasuo.
Le tableau de Meddler est plutôt clair à ce sujet, Yasuo est le personnage préféré des joueurs. Du moins pour une catégorie de joueurs.

L'annonce de Jhin en vidéo, un format accrocheur

Des champions, des archétypes

L'une des raisons, c'est que Yasuo répond à un archétype : cela se définit par un symbole universel, pouvant être reconnu par tous. Dans le cas de Yasuo, il s'agit du cliché du samurai errant, du guerrier accompli vivant en harmonie avec lui-même. Le résultat de son apparence, et de son caractère, est le résultat d'une culture populaire. League of Legends est avant tout un jeu de fan, et des Yasuo, n'importe quel lecteur de mangas, ou amateurs de films d'action asiatiques en auront rencontré. Sa popularité s'explique par le renvoi à toute une culture, en plus du look et de sa personnalité. Il n'est pas le seul d'ailleurs, Riven de par son histoire, et son côté « soldat déchu » rejoint Yasuo dans son archétype. Quant à Jinx, elle est le cliché de l'adolescente destroy, une Harley Quinn qui se voue au chaos, tandis qu'avec Shaco, nous retrouverons une sorte de Joker. C'est parce que beaucoup d'employés de Riot Games sont des fans de mangas, de films, de supers-héros, que l'on peut tous plus ou moins retrouver dans les champions qu'ils créent. Par exemple, Cho Gath ressemble au méchant de Spawn, le Violator, tandis que Viktor lui ressemblera à beaucoup de personnages typés « savants fous ».

Le Violator, le méchant de Spawn, aussi mignon et gourmand que Cho Gath - League of Legends
Le Violator, le méchant de Spawn, aussi mignon et gourmand que Cho Gath

Le gameplay, la marque de fabrique d'un champion

Toutefois, cela ne s'arrête pas qu'au feeling et au look du champion. League of Legends est un jeu vidéo, et le point le plus important dans ce média, c'est le gameplay. Les joueurs iront vers les types de gameplay qui leur seront plus « naturels », ou qui leur plairont plus. Un champion doit séduire sur plusieurs aspects, et le gameplay est indéniable. De plus, l'intérêt d'un joueur pour le gameplay d'un champion se base aussi sur son ressenti en jeu. On peut aimer jouer Zed et Yasuo, car il est agréable de mettre le dernier coup sur les sbires, lors des phases de farm. On peut aimer les jouer par défis, en se disant que l'on peut arriver à les maîtriser avec du temps et de l'investissement. À côté de cela, certains vont préférer des gameplay plus accessibles. Le gameplay doit donner une idée globale de ce qu'est le personnage, et de ce qu'il est capable ; un style donnant l'impression d'avoir de l'impact, du « skill » attirera plus de joueurs.

Ivern est adoré des joueurs, mais peu joué - League of Legends
Ivern est adoré des joueurs, mais peu joué

Ce sont ces raisons qui rendent un champion plus populaire qu'un autre, l'archétype, le gameplay, et le ressenti des joueurs lorsqu'ils l'ont entre les mains. Les nerfs, les buffs, ainsi que la scène professionnelle influencent aussi les joueurs, comme les skins.

Ces dernières années, on peut dire que League of Legends a connu une poignée de prises de risques, en incluant dans le jeu des champions plus décalés, et très différents de ce qui a été fait, comme Bard et Ivern. Ivern est un champion que beaucoup de joueurs affectionnent, à la fois pour son histoire, et son design, mais qui reste peu joué, car il ne répond pas aux « exigences » précédentes, comme le gameplay et le ressenti. Il est ce qu'on appeler un « champion de niche », joué par un certain type de joueurs, en tant que main généralement. A contrario, des champions « décalés » peuvent aussi être bien placés dans une courbe de popularité, comme Jhin. Celui-ci correspond à l'image du tueur en série, qui met le meurtre au rang d'art, avec un gameplay satisfaisant, qui demande de la maîtrise, mais surtout avec une ambiance sonore à la fois apaisante, et grandiose — lorsqu'on utilise son ultimate.
Et vous ? Quels sont les champions que vous adorez, et que vous trouvez agréables à jouer ?

2
stev555 il y a 1 an

Est-ce que vous avez des données vis a vis des arguments que vous avancez ? J'ai l'impression que cet article est un florilège des pseudos raisons qui "pourraient" expliquer ça, mais sans chiffres ni rien, c'est difficile a défendre comme arguments.<br /> <br /> 1) L'introduction du champion : Si on regarde les chiffres de champions les plus joués, ça n'a pas l'air d'etre les champions avec le plus gros budget qui sont le plus populaires. Loin de la visiblement. Et c'est logique. L'introduction sert a introduire, une fois que les gens savent qu'il arrive, une game dessus sert globalement a savoir si il te plait ou pas. Mais l'introduction ne vas pas le rendre plus populaire. <br /> <br /> 2) le background du character : je comprend pas bien cet argument. Tous les champions sont globalement fait pour avoir une identité et on peut rapprocher TOUS les champions avec un truc plus ou moins cool tiré d'un manga ou d'une série, comic, etc. Donc ce point la, il n'explique pas grand chose a mon sens. C'est plus une pseudo explications, mais sans "vrai" chiffres (sondage ou autre), c'est vraiment un point spécieux et relativement bullshit.<br /> <br /> 3) le gameplay : OUI, a mon sens, 100% de la raison pour laquelle tu joue ton champion, c'est le gameplay. Vu tous les skins que les gens peuvent acheter, le lore ne signifie plus rien quand tu joue Ashe ou project ashe, c'est plus la meme personne, ni le meme Lore du coup. Oui, c'est le gameplay qui est décisif, comment tu l'as en main, et à quel point jouer ce champion t'amuse, selon moi. <br /> <br /> Et se rendre compte de ça, c'est vraiment pas sorcier. Je pense que tous les joueurs de lol le savent déja, que la raison qui fait qu'ils aiment un champion c'est le plaisir qu'ils ont de le jouer, et donc le gameplay. <br /> <br /> C'est la raison pour laquelle je me demandais si vous aviez des chiffres pour backer les autres arguments avancés au dessus de celui-ci, parce que je suis vraiment curieux de voir l'importance que les joueurs attachent à autre chose qu'au gameplay quand il s'agit de choisir le champion qu'ils vont jouer dans leur game (ne pas confondre avec l'importance qu'ils attachent au lore en général, je ne dis pas que c'est pas important parce que ça l'est). Mais a la fin, choisir ton champion en normal draft, je pense que tu t'en fous du lore.<br /> <br /> Du coup, millenium, avez vous des chiffres ? ça serait un peu décevant dans le cas contraire, et j'aurais tendance a penser que c'est juste un article pour écrire un article, sans vraiment considérer les lecteurs potentiels qui aiment se poser des questions

stev555 il y a 1 an

Est-ce que vous avez des données vis a vis des arguments que vous avancez ? J'ai l'impression que cet article est un florilège des pseudos raisons qui "pourraient" expliquer ça, mais sans chiffres ni rien, c'est difficile a défendre comme arguments.<br /> <br /> 1) L'introduction du champion : Si on regarde les chiffres de champions les plus joués, ça n'a pas l'air d'etre les champions avec le plus gros budget qui sont le plus populaires. Loin de la visiblement. Et c'est logique. L'introduction sert a introduire, une fois que les gens savent qu'il arrive, une game dessus sert globalement a savoir si il te plait ou pas. Mais l'introduction ne vas pas le rendre plus populaire. <br /> <br /> 2) le background du character : je comprend pas bien cet argument. Tous les champions sont globalement fait pour avoir une identité et on peut rapprocher TOUS les champions avec un truc plus ou moins cool tiré d'un manga ou d'une série, comic, etc. Donc ce point la, il n'explique pas grand chose a mon sens. C'est plus une pseudo explications, mais sans "vrai" chiffres (sondage ou autre), c'est vraiment un point spécieux et relativement bullshit.<br /> <br /> 3) le gameplay : OUI, a mon sens, 100% de la raison pour laquelle tu joue ton champion, c'est le gameplay. Vu tous les skins que les gens peuvent acheter, le lore ne signifie plus rien quand tu joue Ashe ou project ashe, c'est plus la meme personne, ni le meme Lore du coup. Oui, c'est le gameplay qui est décisif, comment tu l'as en main, et à quel point jouer ce champion t'amuse, selon moi. <br /> <br /> Et se rendre compte de ça, c'est vraiment pas sorcier. Je pense que tous les joueurs de lol le savent déja, que la raison qui fait qu'ils aiment un champion c'est le plaisir qu'ils ont de le jouer, et donc le gameplay. <br /> <br /> C'est la raison pour laquelle je me demandais si vous aviez des chiffres pour backer les autres arguments avancés au dessus de celui-ci, parce que je suis vraiment curieux de voir l'importance que les joueurs attachent à autre chose qu'au gameplay quand il s'agit de choisir le champion qu'ils vont jouer dans leur game (ne pas confondre avec l'importance qu'ils attachent au lore en général, je ne dis pas que c'est pas important parce que ça l'est). Mais a la fin, choisir ton champion en normal draft, je pense que tu t'en fous du lore.<br /> <br /> Du coup, millenium, avez vous des chiffres ? ça serait un peu décevant dans le cas contraire, et j'aurais tendance a penser que c'est juste un article pour écrire un article, sans vraiment considérer les lecteurs potentiels qui aiment se poser des questions

L'actu

En Continu

18:10 Avec la reprise de la LPL, quelles conséquences pour le MSI ?
17:40 [LIVE] LEC Spring Split 2020 : Semaine 6, Jour 1
17:01 LoL : À la rencontre de Hyunseon “Hajinsun” Park par Laure "Bulii" Valée
17:00 Sexisme : L'addition pourrait grimper jusqu'à 400 millions de dollars pour Riot Games
14:00 LCK Spring Split 2020 : T1 et DragonX expédient leurs rencontres
12:35 Fin de cycle pour le PBE 10.5
11:00 Le rework de Wukong une énième fois repoussé
00:05 LFL - Spring Split : GamersOrigin met fin à la série de LDLC OL
18:00 LEC : Power Ranking, Semaine 5
12:36 LoL - Focus sur la Méta patch 10.4 : Du renouveau dans la jungle

Articles

recommandés

Notes de patch 10.4 : Un nerf pour Soraka Top
Fin de cycle pour le PBE 10.5
Tier List des champions en Saison 10

Guides

à découvrir

Meilleures compositions du patch 10.4 : Les glaciaux refont parler d'eux
La Tier List des champions TFT mise à jour avec le 10.4
Guide pour Lucian Mid en S10