Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Diablo 3 / Guides, farming, hardcore, équipement, Diablo 3 /

Test Diablo 3: Eternal Collection, Nintendo Switch

Guides, farming, hardcore, équipement, Diablo 3
Test Diablo 3: Eternal Collection, Nintendo Switch
0

En tant qu'experts de la franchise Diablo, nous n'allions pas négliger le portage de D3 sur Switch. Découvrez son test approfondi afin de savoir si cela vaut le coup de se lancer sur le jeu de nos jours, ou si continuer de faire des Grift dans les transports en commun est possible.

Test Diablo 3: Eternal Collection, Nintendo Switch
85

Une note c'est bien. Mais savoir d'où elle vient, c'est mieux ! Découvrez notre test en détails, ci-dessous.

Sorti en 2012 sur PC, Diablo 3 a depuis eu droit à une extension, Reaper of Souls, à un DLC payant, Le Retour du Nécromancien, et à une pléthore de mises à jour de contenu. Tout cela en a fait un jeu bien rempli qui propose une expérience aussi durable qu'agréable. Déjà porté avec succès sur les consoles des deux dernières générations, il arrive ce 2 novembre sur la console hybride de Nintendo, la Switch, qui a ses particularités. Découvrez ici notre test de ce portage, intitulé Diablo III: Eternal Collection, ainsi que quelques cours de rattrapage pour ceux qui ne connaissent pas encore le jeu ni la licence.

Trailer
  • Genre : Acion-RPG, Hack and Slash
  • Date de sortie : 2 novembre 2018
  • Plateforme : Switch, PC, PS4, Xbox One
  • Développeur : Blizzard
  • Éditeur : Activision Blizzard
  • Prix : 59,99€

Diablo respawn in 3...

L'histoire dans les premiers Diablo a toujours été simple et directe. Le monde de Sanctuaire doit faire face à des invasions démoniaques sous différentes formes et de vaillants héros doivent y mettre un terme en tuant des hordes de monstres et surtout les démons primordiaux. Diablo (le démon) en particulier semble revenir à la vie à chaque fois. Tout le reste est secondaire, pendant que les différents personnages vous racontent leur vie et qu'ils complotent paresseusement dans leur coin en ville, le seul choix qui vous est offert est la façon dont vous allez procéder au massacre. On retiendra de l'histoire de Diablo 3 que les tentatives de donner de la profondeurs aux personnages et surtout aux ennemis n'ont pas eu l'effet escompté, et on se retrouve avec des bouffons cornus et bavards qui semblent sortis d'un battle shonen alors qu'ils vous racontent leurs plans et que toute résistance est futile. La transition graphique entre Diablo 2 avec son apparence sombre et gothique, à Diablo 3 en 3D a contribué à casser l'ambiance. L'extension Reaper of Souls semble en avoir tiré quelques leçons, puisque ce sont les anges de la mort qui nous envahissent à présent, et le dernier acte du jeu est, quant à lui, bien plus beau et oppressant. Vos adversaires ont aussi arrêté de vous faire la causette par télépathie, même si à la place, ils préfèrent laisser trainer des morceaux de leur journal intime un peu partout, comme une fillette qui espère que le garçon qu'elle aime les lira. Vous l'aurez compris, ce n'est pas par son histoire que le jeu brille.

Diablo 3

Mode d'emploi : tuer, ramasser, avancer, recommencer

En tant qu'héritier du genre hack and slash, le gameplay de Diablo 3 est assez simple dans son essence, peu de temps est passé sur les dialogues et il n'y a pas, voire peu de temps morts. Sur le bon vieux modèle du porte, loot, trésor, votre héros va progresser rapidement en décimant les ennemis, au début individuellement, puis à la dizaine, voire à la centaine. Au fur et à mesure qu'il gagne des niveaux, trouve de l'équipement et débloque des compétences, il deviendra de plus en plus puissant, ce qui lui permettra de dévaster les hordes démoniaques plus rapidement qu'un gamin déballe ses cadeaux de Noël. Les nombreux types d'ennemis, les champions avec des pouvoirs spéciaux, les monstres uniques et les boss sont autant d'obstacles dont il faudra venir à bout. Il faudra faire de votre mieux pour éviter leurs attaques, que ce soit avec des mouvements adroits ou des compétences, tout en les attaquant en mêlée ou à distance. Le rythme est assez lent au départ, mais à très haut niveau, il faudra être réactif et disposer des bonnes compétences pour espérer survivre.

Diablo 3

Le charme de Diablo 3 est que vous disposez de 7 classes significativement différentes les uns des autres, avec leurs propres ressources et mécanismes de gameplay et compétences. Par exemple, le bon gros barbare va générer de la Fureur en attaquant ainsi qu'en subissant des dégâts. Il va favoriser les armes massives et le combat en mêlée, que ce soit avec d'énormes ondes de choc, un tourbillon de lames ou à l'inverse, des jets de rochers à distance. Lorsqu'il ne combat pas, cette fureur diminue. La sorcière, de son côté, dispose d'une réserve de puissance arcanique qui diminue quand elle utilise ses sorts les plus dévastateurs comme les météores ou son rayon désintégrateur. Mais cette réserve se remplit rapidement naturellement et le processus peut être accéléré avec certains sorts primaires. C'est valable pour chaque classe, et chacune dispose de dizaines de compétences, chacune avec 5 runes pour autant de variations. Si on y ajoute les centaines d'objets dont les pouvoirs modifient vos capacités, les ensembles d'armures qui ont différents bonus et le Cube de Kanai par-dessus tout, les possibilités sont presque infinies. On peut reprocher au jeu de limiter significativement ces possibilités à haut niveau, pour les joueurs qui veulent être performants, en particulier en mode saisonnier. Mais si vous n'avez pas l'ambition d'être compétitif en multijoueur, vous pouvez vraiment jouer comme vous en avez envie. La présence de plus d'une quinzaine de modes de difficulté permet d'adapter les challenges à votre niveau de jeu ainsi qu'à votre personnage.

Diablo 3

Pour en finir avec cette grosse parenthèse sur le gameplay, sachez que les activités ne manquent pas sur Diablo 3. Outre sa campagne principale d'une taille respectable, il dispose d'un mode aventure bien rempli, avec des centaines de quêtes répétables et d'événements aléatoires. Les failles nephalem permettent de farmer dans un environnement aléatoire contre des ennemis aléatoire. Les failles supérieures permettent de relever des défis et de voir jusqu'où peut monter votre personnage. Vous pouvez entreprendre tout cela en solo, ou en multijoueur. Vous pouvez aussi participer aux saisons en ligne qui durent environ 3 mois, qui proposent de recommencer de zéro et de relever de nombreux défis, de préférence avec d'autres joueurs, afin de collecter des récompenses cosmétiques. Les saisons ne disposent malheureusement pas de particularités aussi importantes qu'on aurait pu le souhaiter, mais c'est un excellent moyen de jouer avec le reste de la communauté et de varier les plaisirs.

Le prix des FPS

La Switch a le gros avantage d'être une console hybride, ce qui permet d'y jouer dans son salon ou en mode mobile. En contrepartie, elle n'est pas très puissante. Diablo 3 n'est pas un jeu spécialement beau ni gourmand, après tout, il est initialement sorti en 2012, mais cela reste toujours trop. Les développeurs ont visiblement eu à choisir. Les graphismes ont donc été sacrifiés au profit des FPS (images par secondes) qui sont à 60 (au lieu de 30 dans beaucoup de jeux sur console). Cette fluidité est très agréable lors des combats particulièrement intenses, qui sont la marque de fabrique du titre. Quand des dizaines de choses se passent à l'écran et qu'il faut éviter des projectiles, la fluidité est importante. Ce recul graphique est à peine notable en mode portable, c'est même assez joli. En dehors de certains effets graphiques, la différence est faible par rapport aux versions Xbox One et PS4. Par contre, en mode docked, sur un grand écran (et un très grand en particulier, comme un 4K), cela saute aux yeux. Les détails sont faiblards et certaines textures sont floues. Ce n'est pas surprenant et cela reste propre mais il convient de le signaler.

Diablo 3

En revanche, cette version Switch a hérité de la même excellence que les versions consoles précédentes au niveau des contrôles. La maniabilité au pad est excellente, que ce soit en mode docked ou portable. Le confort de jeu est assuré. Pour les nouveaux joueurs, la prise en main devrait être intuitive et rapide. Pour ceux qui ont joué sur PC, la transition est aussi naturelle. La petite roulade aide à se repositionner tout en gardant sa cible. Il est moins facile et moins précis de viser avec certaines compétences qui ne sont pas simplement directionnelles (comme le bond, la téléportation et les météores), mais cela reste tout à fait jouable. Les menus circulaires sont quant à eux ergonomiques et clairs. C'est donc du tout bon, il n'y a pas de faux pas en la matière.

Au niveau la consommation et de la durée de vie de la batterie, le jeu s'est avéré assez gourmand. Vous devriez pouvoir jouer deux heures et quatre heures en mode portable avant d'avoir à sortir le chargeur ou d'avoir à la remettre sur son socle.

Diablo 3

Agréable de 1 à 4 personnes dans presque toutes les positions

Le multijoueur est depuis longtemps une facette importante de Diablo 3. Alors que la version PC force à jouer en ligne, la version Switch propose des options étonnamment larges, anciennes comme nouvelles. Autant le dire tout de suite, tant que vous n'avez pas l'intention d'être plus de 4, vous pouvez jouer de presque n'importe quelle manière à D3 sur Switch. Outre le solo connecté ou en ligne, vous pouvez jouer jusqu'à 4 en local sur la même Switch et sur le même écran. Il est même possible de jouer tant bien que mal avec un seul Joy-Con, même si c'est dans ce cas sous optimal. Il vaut mieux confier au moins 2 Joy-Cons ou un pad par personne. Tous les personnages sont alors regroupés sur un même écran, et ils se déplacent automatiquement pour suivre le groupe à moins qu'un ordre contraire ne leur soit donné. Cela s'avère assez amusant pour une soirée canapé avec des amis, voire en famille, si vous voulez initier votre petite soeur à l'étripage industriel de démons puisqu'il ne faut qu'une Switch et un seul jeu. Ce n'est pas sans inconvénients, tenter de jouer en hardcore et à haut niveau dans ce mode risque de donner lieu à des déconvenues, mais c'est très amusant. Pensez à faire cela sur un écran de télévision cependant, sur l'écran portable, cela risque de ne pas être très lisible. Une autre option est de jouer en local avec 4 Switch maximum (chacune avec le jeu). Dans ce cas, l'expérience de jeu est presque comme sur le multijoueur en ligne, la différence étant l'indisponibilité du mode saisonnier. Cela devrait néanmoins pouvoir séduire ceux qui n'ont pas la chance d'avoir le wifi partout où ils jouent.

Diablo 3

Contenus exclusifs à la Nintendo Switch

Quelques éléments cosmétiques accompagnent la version Switch de Diablo 3, ce n'est rien d'extraordinaire mais toujours bon à prendre :

  • Skin "Ganondorf"
  • Mascotte "cocotte"
  • Portrait "Tri-force"

Les amiibos sont aussi gérés en théorie, cependant, pour le moment il n'y en a aucun spécifique à la licence Diablo, nous n'avons pas pu tester cette fonctionnalité. Il faut s'attendre à ce que cela soit essentiellement cosmétique.

Diablo 3
85

Diablo III: Eternal Collection sur Switch répond à toutes les attentes, que ce soient celles des vétérans à la recherche d'une option mobile, ou celles des nouveaux venus souhaitant un bon hack and slash sur lequel passer entre quelques dizaines et quelques centaines d'heures. C'est fun, rapide, facile à prendre en main et parfait, que vous ayez 10 minutes ou 10 heures pour jouer. Le portage exploite au maximum toutes les possibilités de la console et apporte tout ce que l'on peut attendre de Diablo 3 à présent qu'il est arrivé à maturation. Le gameplay au pad ou en version mobile est presque irréprochable. Au final, le seul défaut potentiel dépend grandement de l'utilisation que vous comptez faire de la console. Il est indéniable qu'elle a l'exclusivité du mode mobile, mais si c'est pour jouer de chez vous exclusivement, il vaut mieux s'orienter vers les versions Xbox One et PS4 pour jouer de son canapé avec un pad. Si vous préférez être assis avec clavier et souris en main, la version PC est évidemment le meilleur choix. Graphiquement, ce sera beaucoup plus concluant.

Les FPS élevés
Tout ce qui fait le charme de Diablo 3 en mode portable
Nombreuses options de jeu en local et en ligne
Une fantastique durée de vie
Un gameplay au poil et qui varie en fonction des classes
Des modes de difficulté adaptés à tous les joueurs
Pas très beau sur grand écran
Un peu cher
Polices d'écriture assez petites et non configurables
Une histoire et des personnages qui laissent à désirer
Calendrier des sorties de jeux
0

L'actu

En Continu

15:05 Diablo animé : DiabLoL 1 Ep 1 - Le Boucher
11:58 Diablo Immortal : Fuite d'une photo de réunion sur la monétisation
22:52 Diablo animé par CarbotAnimations
11:25 Les données marquantes du bilan 3ème trimestre Activision-Blizzard
10:39 Diablo 3 & Diablo Immortal : Blizzard répond
16:49 Conférence de presse Diablo Immortal : Des annonces inquiétantes
12:18 Le top des Hack'n slash
10:35 Diablo 4 : rumeurs sur l'annonce annulée de la BlizzCon
18:20 Blizzcon 2018 : principales annonces, résultats esport
14:34 Éditorial : Diablo Immortal, les fans de Diablo sur le chemin de l'exil

Articles

recommandés

Diablo 3 : Les Sets de la Saison 15
Millenium Diablo III recrute !
Le top des Hack'n slash

Guides

à découvrir

Le top des Hack'n slash
Diablo Immortal : Fuite d'une photo de réunion sur la monétisation
Build Sorcier Oiseau de Feu 2.6.1 & Saison 15