Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Rainbow Six Siege /

Rainbow Six Pro League S10 : L'équipe type de la semaine 1

Rainbow Six Pro League S10 : L'équipe type de la semaine 1
0

Des Finlandais morts de faim, dont un en 9 - 0 sur Gridlock, une machine russe et une pépite française. Il y a de quoi faire en Pro League avec cette équipe de patrons !

Rainbow Six Pro League S10 : L'équipe type de la semaine 1

Les Entry

Uuno

G2 Esports

La première semaine de Pro League d’Aleksi sous ses nouvelles couleurs Gédeuites semble numériquement aboutie. Un peu comme son intégration dans un collectif qui, une fois rôdé, devrait distiller pas mal de roustes en Europe ; tant le nordique a montré qu’il en avait sous le capot. Beaucoup plus contre des Mousesports qui lui ont servi de Terro Hunt et face auxquels il inscrivait 10 kills pour 1 death, qu’au moment de s’incliner contre des Chaos dans le costume de joueur le plus crédible du côté des G2, c'est vrai. Et même si le bilan d’une victoire et une défaite pour débuter sa saison est loin d’être le meilleur départ possible, l’essentiel est ailleurs : en deux sorties à peine, le finnois a déjà justifié son recrutement.

Kantoraketti

G2 Esports

Sans réelle surprise, Juhani surf sur la même longueur d’onde que la saison passée. À savoir : très bon en toute circonstance. Et ce même en enfilant par moment le costard de second couteau dans l’harmonieux mariage d’openers finlandais qu’il forme désormais avec l’autre suomi de l’armada G2. Une union qui ne l’empêche donc pas de rester l’un des hommes clés de l’entrejeu, recoupant cette tendance avec deux chiffres intéressants : une sortie de l’exercice hebdomadaire avec quasiment la moitié des first bloods de son équipe sous le coude et un ratio de K/D moyen se posant aux alentours de 3. Une preuve qu’il faudra compter le Kantoracketteur de kills parmi les gâchettes européennes les plus prolifiques cette saison.

Le Flex

Karzheka

Team Empire

Une machine. Qui pouvait stopper l’Estonien sur les deux premiers matchs du Championnat d’Europe version 10 ? Personne. Ni Penta, ni Vitality, tous deux victimes des impressionnants et décisifs récitals de Monsieur Eugene. Inarrêtable au beau milieu d’une Team Empire bien fragile par contraste au sang-froid dont elle nous avait habitués, le type s’est permis de jouer du Mozzie, a remporté 70 % de ses duels, ne s’est jamais fait open kill et a écœuré les Français de Vitality avec son drone d’Echo. Facile : sans les deux leçons tactiques de son flex, la Sbornaïa de Rainbow Six n’aurait sûrement pas pu rapporter ses six premiers points en terres slaves. Et où était Joystick pendant ce temps là ? Hein ?!

Le Support Flex

Redgroove

Chaos

Dans un premier temps inexistant au moment de rebrancher sa souris en Pro League contre LeStream Esport, Rasmus s’est gonflé à bloc pour faire face aux G2 quelques nuitées plus tard. Comme si la tarte reçue avait eu l’effet escompté, le bonhomme a réagi. De quelle manière ? En mettant tout simplement sur patte un plan de destruction massive, qui lui rapportera, au final, la plus belle perf’ individuelle de la semaine. En clair : le suédois a dégouté son compatriote Fabian et consorts. À l’image de l’inoubliable clutch à visionner ci-dessous, le support s’est montré comme porté par les puissances divines d’Odin, de Thor et de Hel, tout au long de la rencontre, dans tous les compartiments du jeu. De quoi rapatrier 3 précieux points du côté de Chaos et d’envoyer un message fort : les Ikeistes ne sont pas là pour blaguer.

Le Support Breacher

Alphama

LeStream Esport

Moyen en début de semaine dans l’échange d’amabilités avec Chaos, Léo s’est transformé au moment d’aborder la question Mousesportienne. Avec la plus grande force qui sommeillait en lui, l’originaire de Basse-Normandie a tout bonnement flanqué une gifle de daron aux Finlandais. Outre la pluie de kills qu’il orchestrait, c’est sa capacité à débloquer des situations un poil compliquées qui a fait de lui le superhéros, ou plutôt le Alphaman, de la rencontre. Et le plus efficace aussi, notamment en claquant un ratio de KOST traduisant un impact minimum sur 80 % des rounds du match. Autrement dit : Korey n’est pas prêt de léser le Français de son titre de pépite number one chez LeStream.

Sur le banc

Snky (Team Vitality) : Nous n’avions jamais vu le jeune David aussi étincelant avec les V que lors de son duel face aux Na’Vi. Peut-être le début d’une nouvelle ère pour lui ?

Doki (Na’Vi) : Des prestations d’entry très solides pour ses premières foulées sur les serveurs de Pro League. Dommage que son équipe se soit autant ramassée contre Vitality.

Secretly (Chaos) : Assurément l’un des meilleurs flex sur les deux journées. Propre.

Risze (LeStream Esport) : Assurément lui aussi l’un des meilleurs flex sur les deux journées. Propre aussi, du coup.

Goga (G2 Esports) : Alors qu’il voit BriD et Alphama le rattraper lentement dans son rétroviseur au volant du bolide de meilleur support breacher d’Europe, l’espagnol continue de faire le taff.

Crédit photo : Rainbow Six Esports Brasil

esport-r6

Le guide incontournable des équipes de Pro League S10

La Pro League Saison X reprend du service cette semaine. Qui sont ses gars sûrs ? Quelles sont ses pépites ? Comment choisir son équipe de cœur ? Décryptage des formations du Championnat d'Europe de Rainbow Six sans plus tarder.

esport-r6

R6PL - S10 : Giants Gaming et NAVI qualifiés pour Tokoname

Les meilleures équipes de Rainbow Six ont bataillé dans les zones EU, NA, LATAM et APAC durant la Saison 10 de Pro League. Giants, Vitality et Penta Sports représentaient nos couleurs en Europe. Retrouvez tous les résultats et les classements dans cet article !

0

L'actu

En Continu

13:29 Les finales de la 6 Open Cup se précisent
16:23 Les remplaçants dans l’esport, une bonne idée ?
17:13 Robz : « On travaille à trouver l’équilibre entre les compétitions longues et les LANs »
14:58 Ces champions qui ont marqué l’histoire de la Pro League
16:14 Panix prend la direction de Na’Vi
15:00 Coronavirus - La fondation pour la Recherche Médicale mobilise le monde du gaming
16:58 Rainbow Six Pro League - Saison XI : La 11ème journée dès 19h
19:19 Pas de finales de Pro League pour R6:S
17:54 Quels sont les postes d’attaque sur Rainbow Six ?
17:53 Quels sont les postes de défense sur Rainbow Six ?

Articles

recommandés

Rainbow Six Siege, le « dead game » devenu titre majeur de l’esport
Jeremy Somville : « On arrive définitivement dans la cour des grands »
Présentation de l’opération Void Edge

Guides

à découvrir

Quels sont les postes d’attaque sur Rainbow Six ?
Quels sont les postes de défense sur Rainbow Six ?
Le lexique de R6:S