Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Rainbow Six Siege /

Rainbow Six Pro League S10 : L'équipe type de la semaine 2

Rainbow Six Pro League S10 : L'équipe type de la semaine 2
0

À croire que la canicule a fait fondre les deux équipes qui ont le mieux fonctionné cette semaine en Pro League pour les fusionner à la DBZ.

Rainbow Six Pro League S10 : L'équipe type de la semaine 2

Les Entry

Aceez

LeStream Esport

Avançant de prime abord dans les eaux de Pro League tel un sous-marin, Maurice a décidé de refaire surface ces derniers jours en voguant sur les flots à la manière d’un destroyer. La preuve en chiffres : 25 éliminations en 16 rounds, seulement 25% de duels perdus et un clutch des familles pour l’opener de 22 ans qui aura survolé les barrages instaurés par Vitality et Penta Sports. Autant dire que la DreamHack Valencia attend l’arrivée du Panzer de Rainbow Six en se frottant les mains, tant les grandes douches froides gratuites qu’il s’apprête à distribuer à ses adversaires ne feront que du bien au vu des températures actuelles.

CTZN

Na'Vi

C’est un peu comme s’il était descendu du ciel de Challenger façon pélican dans le but de gober tous les poiscailles de la Pro League. Et ça tombe bien, puisque nous n’en attendions pas moins de sa part. Même s’il a pris le temps pour le faire, le Britannique s’est dévergondé cette semaine en réalisant deux énormes prestations, dont une bonne partie de pêche face à G2 Esports. Contre ses homologues de classe mondiale, Uuno et Kanto, le petit Ben a su rester lucide en toute circonstance et a fait parler la poudre avec un redoutable rendement. Même constat face aux Mouz, quelques jours plus tard. De quoi lancer pour de bon sa saison européenne ? Il se pourrait bien que oui.

Le Flex

Risze

LeStream Esport

Et hop ! Le Belge saute du banc et remplace l’ancien patron de l’entrejeu de notre meilleur cinq européen, aka Karzheka. Incroyablement constant depuis le début du dixième feuilleton du Championnat d’Europe de Rainbow Six, Valentin est sorti de chaque exercice avec une note correcte, si ce n’est très bonne. Flexible, sûr de lui et incisif aux bons timings, ce dernier a parfaitement réalisé le liant entre ses supports et ses ouvreurs, ce qui permet au collectif du Stream de mettre la patte sur deux belles victoires ; mais aussi et surtout sur la première place du classement.

Les Supports

Kendrew

Na'Vi

Est-ce lui qui profite de l’excellente forme de son équipe ou à l’inverse son équipe qui tire profit de sa gracieuse dynamique ? Peu importe à vrai dire. Le principal est ailleurs : dans sa destruction de G2 Esports et de Mousesports, par exemple. Son ratio de K/D moyen établi à 2, ses 0,91 suppressions moyennes par round et son imposante présence sur le serveur ont placé l’habituel breacher des Na’Vi sous le feu des projecteurs. De quoi nous laisser présager qu’il peut devenir l’un des futurs meilleurs supports européens des saisons à venir ? Assurément.

Hicks

LeStream Esport

Appelez le The Godfather, tellement le leader en jeu de l’écurie Levalloise a eu le bras long cette semaine en Pro League. Aussi long du moins que la compilation de statistiques solides qu’il a parsemées durant ses sorties, dont la plus gratifiante : un ratio de KOST maximum au moment de faire tomber Vitality. Sans parler de sa gestion d’une main de fer de ses hommes de main qui s’en allaient radier de la carte les Penta Sports. Que ce soit dans le trafic de kills ou dans l’extorsion stratégique de 6 précieux points donc, Théophile a parfaitement maîtrisé son réseau.

Sur le banc

Biboo (Team Vitality) : Pour son énorme match contre Chaos, qu’il a littéralement pulvérisé. Une vraie perf’ de bonhomme pour le Lillois.

Karzheka (Team Empire) : Toujours imparable et régulier au moment de faire tomber les têtes, le Russe provoque des Karzhécatombes à chaque rencontre.

Pengu (G2 Esports) : La valeur sûre, au-dessus du lot dans le choc entre l’Empire et G2.

Alphama (LeStream Esport) : Parce que le jeune français continue de nous régaler match après match.

Nelo (Na’Vi) : Ses besognes collectives ne l’empêchent pas d’être très bon individuellement et de signer des actions incroyables. Sans conteste le Luka Modrić de Rainbow Six.

esport-r6

Le guide incontournable des équipes de Pro League S10

La Pro League Saison X reprend du service cette semaine. Qui sont ses gars sûrs ? Quelles sont ses pépites ? Comment choisir son équipe de cœur ? Décryptage des formations du Championnat d'Europe de Rainbow Six sans plus tarder.

Crédit Photo : Marjorie Poncin

0

L'actu

En Continu

18:17 Team Liquid s’empare des OGA PIT Series
17:11 Cryn s’installe chez G2
18:05 Goga fait ses cartons
17:22 Quaal s’éloigne de Vitality
14:36 La lettre de motivation d’Alphama
15:43 Alphama écarté de Giants Gaming
10:31 NAVI champion de Pro League saison 10, l'Europe une nouvelle fois au sommet sur R6
18:54 Qui sont vraiment les équipes des Finales de Pro League S10 à Tokoname ?
18:27 Un deuxième teaser pour l'opération Shifting Tides
18:14 Shifting Tides sera la prochaine opération de R6:S

Articles

recommandés

Quels sont les postes de défense sur Rainbow Six ?
Shaiiko, Le Petit Prince

Guides

à découvrir

Tout sur l'opérateur Lion
Tout sur Finka
Le lexique de R6:S