Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Rainbow Six Siege /

Rainbow Six : 6 French League, l'équipe type de la semaine 7

Rainbow Six : 6 French League, l'équipe type de la semaine 7
0

Qui sont les meilleurs acteurs du nouveau film de 6 French League ? Voici la remise des Oscars, sans plus tarder.

Rainbow Six : 6 French League, l'équipe type de la semaine 7

Les Entry

Lion

MCES

Loin d’exprimer son plein potentiel depuis ses premiers rounds en 6 French League, Yacin Benaziza a profité de l’ultime acte du split finissant pour nous livrer une bien belle performance. Dans un récital façon Benazizou, sans pitié sur son Doc lors du side défensif, l’opener a su punir avec agressivité bon nombre des gazelles Oploniennes qui rentraient sur la map. En attaque, l’ancien Vitality a ensuite donné dans le lurking en coupant les rotations et en pushant de manière féline aux meilleurs des moments. Preuve de sa domination sur la chasse du soir : ses 17 kills enregistrés qui surpassent les 15 amassés par le trio Oplonien de Legendz, Mllw et OneShooter. Ou comment concrétiser sur le serveur une faim de Lion.

Aceez

LFO

Même si cela est plutôt rare, Maurice Erkelenz a pour une fois troqué la cape de super-carry pour celle du modeste opener. Et on ne va pas se mentir : cela a largement suffi. L’Allemand conclut le premier split de R6FL sur une très bonne note, soignant un peu plus son ratio de kills pour deaths en prélevant en moyenne une élimination à chaque round. Sans forcer. De toute façon, pour Aceez, l’essentiel est ailleurs. L’ours des Looking for Org n’a fait qu’affuter ses griffes dans l’optique de les poser sur le trophée du Six Major de Raleigh, d’ici deux semaines. Ce qui constituerait un nouveau coup de génie après s’être installé récemment sur le fauteuil de Calife de meilleur joueur européen de la saison en cours. Aceeznogoud.

Le Flex

Risze

LFO

Qui pourrait ne pas l’aimer, ce Valentin Liradelfo ? Lui qui aligne des masterclass de régularité, semaine après semaine. Lui qui imprime avec brio - et comme peu savent le faire - son intelligence de jeu et son efficacité technique sur les duels. C’est devenu une habitude : constamment, le Belge sait se placer, agir, et faire la différence. Ce ne sont d’ailleurs pas les 76 % de duels remportés mercredi soir par la Liradelflex Enterprisze qui viendront avancer l’inverse. Aussi bien sur de l’opening avec Zofia qu’aux commandes d’un gameplay solide sur bombsite avec Smoke, le capitaine des Looking For Org n’a cessé d’étaler son talent aux yeux de tous. À croire que l’on devra bientôt payer des droits de redevance pour assister à ses moves.

Les Supports

Stigi

Vitality

Pourtant coutumiers d’utiliser leur nouveau jouet sur de l’opening, les Vitality ont décidé d’aligner ce mercredi le Finlandais Teemu Sairi au poste de support breacher. Dans quel but ? Hum… Sûrement tester de nouvelles combinaisons et de nouveaux rôles à travailler durant la pause de 6 French League. Et puis, c’est après tout dans cette catégorie que Stigi s’était illustré en Challenger League la saison passée ; avant de se voir ouvrir les portes de la Pro League via la ruche. Quoi qu’il en soit, ce brutal changement de poste n’a de toute façon pas empêché le concerné de déchainer une fois de plus les enfers sur sa victime du jour. Avec plus d’une élimination par round opérée aux manettes du Thermite, dont un élégant triple kill, le finnois clôture le side offensif en grande pompe et laisse quelques Stigmates sur le corps des Supremacy.

BriD

Vitality

Quoi de mieux que claquer un ace pour débuter une rencontre ? Demandez à Loïc Chongthep, même si sa réponse risque d’être : rien. Impérial sur son rôle de flex support, le leader en jeu des Vés a parfaitement bloqué les rotations des joueurs adverses ; allant jusqu’à totalement annihiler le roaming d’Alive, habituellement l’une des plus grandes menaces de Supremacy. Auteur de 4 open kills, le BriDestructeur a ainsi conclu sa phase d’attaque avec 10 éliminations pour seulement 5 gunfights concédés. Une performance du joueur français qu’il faudra garder en tête. Comme la fin de match maîtrisée par les siens, avant d’aller prendre des vacances bien méritées. Histoire de recharger les batteries et revenir en forme pour distiller de nouvelles perfs de surdoué en R6FL.

Sur le banc

Les vacances (Bastille Legacy) : Les joueurs de Penta ayant dû avancer leur départ en congés, les artificiers de l’écurie au Coq remportent les trois points sans même avoir eu besoin de brancher leur souris. On ne fait pas mieux en termes d’efficacité.

Rafale (MCES) : Adrien Rutik s’est montré omniprésent dans l’entrejeu de son équipe. Véritable gardien du back, le flex s’est posé tel un videur devant la discothèque de Coastline et n’a laissé passer personne.

esport-r6

R6PL S10 : L'équipe type de la journée 7

La Finlande bien représentée, un jeune crack écossais et un tueur venu de Russie. Retour sur la dernière équipe type de la phase aller de Rainbow Six Pro League S10.

0

L'actu

En Continu

00:01 Six Major de Raleigh : une nouvelle finale Team Empire vs G2 Esports
18:48 Un deuxième teaser pour l'opération Ember Rise
18:14 Ember Rise sera la prochaine opération de R6:S
19:00 Le guide des équipes du Six Major de Raleigh
13:50 BDS Esport grimpe en Challenger League
19:01 Kopp se pose chez MCES
19:41 R6FL : L'équipe type de la journée 7
23:20 R6 French League : résultats de la 7ème journée, reprise le 10 septembre
19:01 R6FL : L'équipe type de la journée 6
14:43 R6FL : L'équipe type de la journée 5

Articles

recommandés

Le guide incontournable des équipes de Pro League S10
Le guide complet des équipes de la 6 French League
L’heure de la franchise pour R6S ?

Guides

à découvrir

Le lexique de R6:S
Tout sur l'opérateur Lion
Tout sur Finka