Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Counter Strike : Global Offensive /

CS:GO : Des mouvements chez G2 et Vitality ?

CS:GO : Des mouvements chez G2 et Vitality ?
0

Ce n’est pas un, ni deux, mais bien trois grands noms du Counter-Strike français qui circulent actuellement dans les couloirs du mercato. À croire que le Major de Berlin a fait office de tectonique des plaques.

CS:GO : Des mouvements chez G2 et Vitality ?

Séisme de magnitude 7.

C’est en marge d’un Major de Berlin encore en cours - et partiellement loupé par G2 Esports - que le site d’1PV a fait circuler les potentiels départs prochains de shox, aka Richard Papillon, et Lucky, alias Lucas Chastang. Si les raisons d’une telle situation sont encore floues, nul doute qu’une future officialisation de tels changements provoquerait un mini-tremblement de terre. Parce que Shox porte le capitanat de G2 depuis plus de trois ans. Oui. Mais aussi et surtout parce que cela ferait écho aux temps sombres d’une scène nationale qui a parfois beaucoup (trop) changé la composition de ses équipes stars. Une équipe star comme l’est actuellement G2, n°7 du classement de décembre d’HLTV, et dont le roster avait occupé la seconde place des finales de l’ESL Pro League Season 9, l’été dernier à Montpellier.

Quid de la continuité pour kennyS, JaCkz et AmaNEk, les joueurs qui devraient poursuivre l’aventure Gédeuite ? Il se murmure que cette line-up pourrait entamer un virage à l’international, avec, donc, une ouverture aux joueurs étrangers. Un virage qui porterait déjà un masque : celui de deux pépites ( huNter et nexa ) de l’organisation germano-serbe CR4ZY, qui avait montré de belles choses sur les deux premiers tours du présent StarLadder Major. Et qui aurait été victime d’un braconnage un peu trop pressenti de la part d’Ocelote, le CEO de G2. Quoi qu’il en soit, ces théories devraient bientôt être tirées au clair. Qu’elles soient confirmées ou démenties, G2 jouant du 26 au 29 septembre prochain l’ESL One du côté de New York.

NBK, lead in game en perdition

Dans la foulée de ces premières secousses sismiques, une autre perturbation s’est fait ressentir sur la planète CS:GO. Puisque - de manière plus officielle, cette fois-ci - Vitality a annoncé la mise en retrait de NBK, Nathan Schmitt de son vrai nom. Meneur de l’équipe à l’abeille depuis le lancement du roster, celui-ci aurait vécu une perte de vitesse dans son influence aux côtés d’Apex, RpK, ZywOo, et surtout Alex, ce dernier ayant récupéré en grande partie le lead depuis son arrivée en décembre. Là encore, il s’agira pour Vitality d'officialiser rapidement quelqu'un pour prendre le poste laissée libre ; l’étape moscovite des Blast Pro Series, auquel Vitality prendra part, se tenant le week-end prochain.

Un seul conseil en attendant : planquez-vous sous les tables.

StarLadder Berlin Major 2019, Vitality trébuche en quarts

Faire 1000Km de car pour voir son équipe favorite tomber dès les quarts ? C’est ce qu’ont vécu les supporters de Vitality aujourd’hui. Retour sur une journée surprenante, au destin tragique pour les espoirs français de ce 15e Major de CS:GO.

Crédit Photo : Starladder

0

L'actu

En Continu

11:19 Pourquoi suivre les IEM de Katowice 2020 ?
17:27 ESL signe des partenariats historiques pour la Pro League
17:52 Le sans-faute pour G2 en BLAST Premier
17:00 Laure Valée s'entretient avec Ceb et NBK d'OG Esports
16:20 Vitality peine à confirmer en BLAST Premier
16:30 Le joueur du Real Madrid Gareth Bale lance son équipe esportive : Ellevens Esports
17:25 Vers une bataille des ligues sur Counter-Strike ?
19:06 Ces choses que vous ne savez peut-être pas sur ZywOo
15:00 Antoine Griezmann crée la nouvelle structure Grizi Esport avec son frère Théo
13:45 Vitality et G2 Esports seront aux IEM Katowice

Articles

recommandés

Laure Valée s'entretient avec Ceb et NBK d'OG Esports
G2 recrute deux pépites
Shox chez Vitality

Guides

à découvrir

Le mode d'emploi du ranking dans CSGO
Guide : Plan maps officielles
Armes et accessoires de CS GO