Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Counter Strike : Global Offensive /

CSGO : Heretics prend du poids en recrutant kioShiMa et Lucky

CSGO : Heretics prend du poids en recrutant kioShiMa et Lucky
0

Apparemment, en Espagne, les clubs e-sportifs attirent tout autant les touristes que les clubs de vacances. Preuve à l'appui avec kioShiMa et Lucky qui rejoignent la diaspora francophone d'Heretics.

CSGO : Heretics prend du poids en recrutant kioShiMa et Lucky

Quand le kick des uns fait le recrutement des autres.

Dans le sillage d’un Vitality et des miettes de baguette chez G2, il existe sur la scène tricolore de CS:GO ce que l’on pourrait appeler : la troisième équipe. Moins médiatisée, car moins engagée dans les compétitions majeures, mais capable de fulgurances (comme atteindre la Pro League), la partie restante de l’ancien roster de 3DMAX - qui évolue aujourd’hui dans la structure espagnole Heretics - se voit renforcée par des arrivées de taille. Exit JiNKZ, placé sur le marché des transferts, ainsi que jeyN, envoyé sur la touche le temps de finir ses études. Et welcome au duo en provenance de G2 : kioShiMa - Lucky.

Ou comment shooter à l’expérience - au vu des CV de ces nouveaux arrivants - un projet e-sportif devenu très intéressant sur le papelard en l’espace de quelques jours. Soit un kioShiMa détenant deux Majors et souhaitant relancer sa carrière, ainsi qu’une ancienne grosse promesse du Counter-Strike français, Lucky - malgré l’étiquette de l'espoir déchu au bout de 10 mois passés dans la famille d’Ocelote -, qui devra mettre en exergue tout ce qu’il a retenu du très haut niveau. Accompagné pour cela de têtes qui lui sont familières, puisque l'ancien de 3DMAX - qu’il avait réussi à faire monter en Pro League aux côtés de Jacks (parti avec lui chez G2) - retrouve, avec ce transfert, ses anciens coéquipiers Maka et davidp. Logan, l’ex de Team LDLC, venant fermer la marche.

Counter Strike : Global Offensive

De quoi laisser présager d'un retour prochain d'Heretics dans le top 30 mondial ? Il se pourrait bien que oui, pour le plus grand bonheur de la scène française.

esport-csgo

Ce qu’il faut retenir de la DreamHack Masters de Malmö

Toutes les meilleures équipes - ou presque - de la planète Counter-Strike étaient réunies pour se la donner en Suède. Changement climatique et Greta Thunberg obligent, nous avons assisté à une scène CS en plein recyclage. Et la victoire finale de Fnatic, aussi.

Crédit Photo : HLTV

0

L'actu

En Continu

11:24 CS:GO - River Plate signe son arrivée
11:48 CSGO : Le Player Break, c'est parti !
12:45 CSGO : Vitality échoue en finale
16:18 CS:GO : La loot box bientôt considérée comme un jeu d'argent au Royaume-Uni ?
14:52 CSGO : Vitality en éclaireur du Major
12:33 CSGO : Trois équipes françaises à l'ESL One Cologne 2020
14:33 CSGO : Vitality en direction de la finale du cs_summit 6
16:50 CSGO : Vitality demanderait 600 000 $ pour Alex
14:50 CSGO : Vitality contre OG dans le cs_summit 6
12:48 CS:GO - Des Français en playoffs du cs_summit 6

Articles

recommandés

Les remplaçants dans l'esport, une bonne idée ?
Misutaaa est-il le nouveau ZywOo ?
Quels enjeux pour Flashpoint ?

Guides

à découvrir

Le mode d'emploi du ranking dans CSGO
Guide : Plan maps officielles
Armes et accessoires de CS GO