Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Call of Duty : Modern Warfare /

Call of Duty - Esport : On connaît l’ensemble des franchises de la CoD League

Call of Duty - Esport : On connaît l’ensemble des franchises de la CoD League
0

Il n’y a pas à dire : du beau monde sera rassemblé pour le lancement de la ligue professionnelle de Call of Duty en 2020. Décryptage des forces en présence.

Call of Duty - Esport : On connaît l’ensemble des franchises de la CoD League

Il aura fallu un intervalle de seize jours pour que les douze escadrons franchisés de la CoD League apparaissent de manière officielle. À travers les réseaux sociaux, des communiqués sur le site officiel de la ligue, ou des vidéos Youtube : nous avons dans un premier temps appris que les London Royal Ravens, OpTic Gaming Los Angeles, Dallas Empire, New York Subliners, Los Angeles Guerrillas, et le Toronto Ultra, seraient de la partie au coup d’envoi des hostilités. Avec le lever de rideau sur Paris Legion, le 1er novembre dernier, et cinq autres franchises avant elle (Atlanta FaZe, Florida Mutineers, Minnesota RØKKR, Seattle Surge, Chicago Huntsmen), nous connaissons désormais l’ensemble des organisations qui animeront la première saison de la CoD League.

Paris Legion

Géré par c0ntact Gaming, la société détenant Paris Eternal en Overwatch League, Paris Legion arbore pour identité une Fleur de Lys, symbole de la royauté française. La franchise qui représentera le pays de la baguette eut à peine le temps de se dévoiler, que plusieurs controverses sont déjà venues pointer le bon de leur nez. À commencer par le hashtag de soutien : un « En Garde ! » peut-être un peu trop cheap aux yeux de certains, venant compléter l’incompréhension devant un roster qui n’intègre qu’un seul français dans ses rangs, en la personne de Breszy, 19 ans et 4ème aux derniers mondiaux de Call of Duty (CWL).

À ses côtés, nous retrouverons trois Australiens (tous passés par Mindfreak) : Louqa, Shockz et Denz. KiSMET (ancien coéquipier de Breszy chez Enigma6 Group), Zed (sortant d’une année 2019 prometteuse sous les couleurs de Reciprocity) et un jeune rookie anglophone, Phantomz, viennent fermer la marche du groupe. Qu’elle performe ou pas, cette équipe aura au moins l’intérêt de faire voyager la CoD League jusqu’à Paris, puisque la capitale française accueillera plusieurs journées de championnat. Si c’est pas la grande classe ça !

Chicago Huntsmen

« Pour atteindre la grandeur, vous devez devenir les chasseurs, pas les chassés » : des ambitions sauvages, une identité visuelle mortelle et un roster dangereux : Chicago Huntsmen a peut être déjà gagné le titre de franchise la plus badass de la CoD League. Que sait-on à son propos ? Premièrement : elle est la propriété de NRG, en partie sous la coupe d’Hector Rodriguez (l’ancien directeur de l’équipe Optic Gaming) et apparentée à la franchise Overwatch de San Francisco Shock.

On sait aussi qu’elle (re) mettra à l’honneur le duo « T2P » composé de Scump — l’ancienne gloire d’Optic Gaming, présent à tous les mondiaux depuis 2013 et champion en 2017 — et FormaL, ancien joueur compétitif sur Halo, ayant lui aussi marqué de sa présence les CWL depuis 2014 et ayant remporté d’édition 2017 avec Scump. Quand on ajoute à ce cocktail explosif Arcitys (doublé CWL-Pro League en 2019 avec eUnited), Envoy et Gunless, cela donne une allure carrément meurtrière à une formation qui risque d’accrocher un bon paquet de victimes à son tableau de chasse de la saison.

Seattle Surge

Voici une franchise qui rendra heureux tous les passionnés de la mer et ses légendes. Reste à savoir si la puissance de Poseidon s’emparera ou non de l’organisation exploitée en partie par Enthusiast Gaming… Mutation de Luminosity Gaming dans le format franchisé de la Call of Duty League, Seattle Surge rassemblera dans l’arène des grands noms de la discipline, comme Karma (ancienne figure d’Optic Gaming), l’excellent binôme Enable - Octane en provenance de 100 Thieves, Apathy (vainqueur des CWL 2016 et 2018) et Slacked (chez Luminosity Gaming depuis 2016). Avis de tempête de kills en approche !

Minnesota RØKKR

« Røkkkr est communément associé à Ragnarøkkkr (Ragnarok), la fin du monde ou Crépuscule des dieux dans la mythologie nordique. Inspiré par ces légendes, notre Røkkkr moderne est une équipe de guerriers forgés dans le climat féroce du vrai Nord. À la tombée de la nuit, les Røkkkr du Minnesota émergent. Au matin, ils sont les derniers debout ». Ambiance glaciale, du coup, avec la franchise détenue par les mêmes dirigeants que l’équipe de Football américain des Vikings du Minnesota, évoluant en NFL.

Pas étonnant, donc, de retrouver une sorte de tête de guerrier nordique pour symbole de cette formation e-sportive. Une formation qui se verra conduite par Assault (MVP et champion de CWL en 2018 aux côtés de SiLLY, également présent dans le roster) et trois joueurs à fort potentiel, à savoir GodRx, Alexx et Asim.

Florida Mutineers

Qui gagnerait une bataille entre vikings et pirates ? Voilà une question à laquelle il sera bientôt possible de répondre. En CoD League du moins. Puisque la franchise de Florida Mutineers — sœur de Misfits et portant un Kraken (ou plutôt la ganache de Davy Jones de Pirates des Caraïbes ?) comme écusson — sera caractérisée par un storytelling de mutins, selon l’organisation elle-même.

« Il y a des siècles, les routes commerciales maritimes au large des côtes de la Floride étaient parmi les plus dangereuses au monde pour les navires qui transportaient des marchandises précieuses entre l’Ancien et le Nouveau Monde. Les pirates abondaient, et les dures conditions de mer poussèrent de nombreux marins à s’unir dans la mutinerie et à s’emparer des navires de leurs surveillants pour vivre selon leurs propres conditions ».

Si nous ne connaissons pas encore l’équipage qui naviguera sur ce rafiot e-sportif, on se délecte d’avance des cessions de recrutement potentiellement guidées par des « et toi ? As-tu peur de la mort ? »

Atlanta FaZe

Fruit de l’union entre Atlanta Esports Ventures (Atlanta Reign en Overwatch League) et FaZe Clan, Atlanta FaZe pourrait - de par la composition de sa line up - aisément s’inscrire dans la liste des favoris au sacre de la première édition de la CoD League. « Atlanta, ville célèbre pour ses artistes et entrepreneurs parmi les plus célèbres au monde », accueillera un impressionnant roster — 100% made in America — avec aBeZy et Simp (doublé CWL et Pro League en 2019 avec eUnited), Priestahh (vice-champion de CWL en 2019 avec 100 Thieves) et Cellium, ayant tous deux déjà lié leur histoire à celle de FaZe par le passé, et MajorManiak (second de Pro League cette année avec Gen. G). Autant dire que ça devrait envoyer du lourd.

 

esport-cod

La moitié des franchises de la CoD League officialisée

Prévue pour 2020, la Call of Duty League se dévoile au compte goutte via les annonces publiques des équipes qui l’intégreront. Lumière sur la demi-partie déjà connue.

Crédit Photo : Call of Duty League

0

L'actu

En Continu

15:24 Aperçu des prochaines corrections pour Modern Warfare
13:00 Présentation du mode Point stratégique de Modern Warfare
10:52 Où en sont les serveurs de Modern Warfare ?
17:13 Comment fonctionne le mode Épreuve ?
17:00 Découvrez les meilleures classes à adopter !
16:25 Présentation du mode Recherche et Destruction par équipe de Call of Duty Modern Warfare
15:31 Présentation du mode Guerre Terrestre de Call of Duty Modern Warfare
15:08 Présentation du mode élimination confirmée de Call of Duty Modern Warfare
13:31 La Call of Duty League dévoile son calendrier
11:55 Leak des prochains Opérateurs

Articles

recommandés

Call of Duty : Modern Warfare, un reboot Priceless !
Découvrez les meilleures classes à adopter !
Guide des meilleures armes de Modern Warfare

Guides

à découvrir

Retrouvez toutes les missions ainsi que le fonctionnement des défis de Modern Warfare
Guide des meilleures armes de Modern Warfare
Quel est le fonctionnement des montres ?