Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Counter Strike : Global Offensive /

Counter-Strike : G2 se qualifie pour les finales de l’ESL Pro League

Counter-Strike : G2 se qualifie pour les finales de l’ESL Pro League
0

Menant sa barque avec succès au terme de trois matchs couperets, l’équipe franco-serbe remettra son statut de vice-champion de la compétition en jeu au pays d’Astralis.

Counter-Strike : G2 se qualifie pour les finales de l’ESL Pro League

Ce n’est pas une victoire aux finales des Worlds, n’empêche qu’Ocelote doit être content.

La version shakespearienne de l’équipe Counter-Strike de G2 vaut-elle mieux que sa prédécesseuse en V.F ? Son dirigeant y croit fortement. Et il n’a peut-être pas tort. En attendant de voir si la bande à kennyS réitérera son parcours — jusqu’en finale — de la saison 9 de Pro League disputée à Montpellier à l’été dernier, toujours est-il qu’elle a assuré le minimum syndical pour l’actuel exercice. Impulsé par le commandement de nexa et un régime moteur qui commence à s’élever bien haut, G2 a validé sa future présence à Odense, au Danemark, après avoir trébuché contre NiP (dans une rencontre qui partait pourtant en sa faveur) et s’être replacé dans le droit chemin en deux-zéroant North et BIG lors des deux rencontres suivantes.

Fait notable : nexa et huNter ne cessent de monter en puissance depuis leur arrivée dans l’effectif Gédeuïte. Fait encore plus notable : huNter est en passe de s’imposer comme un joueur de classe mondiale. Lui, qui était déjà très prometteur chez CR4ZY. Preuve de l’engouement qui l’enrobe désormais plus que jamais : ce dernier a élevé son rating personnel jusqu’à la seconde position des éléments les mieux notés dans la zone européenne de Pro League. Une bonne opération, comme celle réalisée par North, se qualifiant aux côtés de G2 et éliminant par la même occasion une équipe de Ninjas in Pyjamas sur courant alternatif. À noter également : à partir de ce soir, pendant trois jours, deux des quatre dernières places pour les finales danoises seront disputées par Fnatic, FaZe Clan, HellRaisers et Vitality.

Alors, Vitalit-in ? Ou Vitalit-out ?

Astralis inarrêtable aux IEM de Beijing

Décevant devant son public lors de l’étape copenhaguoise des BLAST Pro Series, Astralis a passé le stade de Super Saiyan en Asie pour s’adjuger un quatrième sacre à des IEM en l’espace de trois ans. Pendant ce temps, Vitality s’est (un peu) rassuré.

Crédit Photo : HLTV.

0

L'actu

En Continu

15:20 Astralis va entrer en bourse
18:39 OG s’annonce enfin sur Counter-Strike
15:48 Astralis remporte les Esports Championship Series
15:19 L’Asia Championships revient à mousesports
16:03 Vitality rate le coche en ESL Pro League
14:47 G2 se qualifie pour les finales de l’ESL Pro League
13:10 Astralis inarrêtable aux IEM de Beijing
12:23 Trois bonnes raisons de suivre les IEM de Beijing
13:51 100 Thieves de retour sur Counter-Strike
16:17 Pro League : Le tirage des groupes de G2 et Vitality

Articles

recommandés

ZywOo, le prophète en son pays
G2 recrute deux pépites
Shox chez Vitality

Guides

à découvrir

Le mode d'emploi du ranking dans CSGO
Guide : Plan maps officielles
Armes et accessoires de CS GO