Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Rainbow Six Siege /

Rainbow Six : Lettre au Père Noël

Rainbow Six : Lettre au Père Noël
0

Si les œuvres vidéoludiques pouvaient prendre la parole, voilà le genre de courrier qu’elles pourraient adresser à celui qui dépose chaque année un petit colis sous les sapins.

Rainbow Six : Lettre au Père Noël

Cher Père Noël,

Tu sais, cette année a été un peu particulière. Tu as dû le voir, de toute façon, toi qui nous observes à chaque instant, comme me le disent souvent mon papa et ma maman. Tu as donc pu constater que j’ai beaucoup grandi, très rapidement. Des Majors, des Pro Leagues, des championnats nationaux, des voyages à Montréal, au Japon, à Raleigh : j’ai porté de lourdes responsabilités pour un enfant de mon âge, avec l’impression que les grands attendent beaucoup de moi. Je ne sais pas pourquoi, mais j’entends aussi beaucoup parler du tier one. Qu’est-ce que c’est ? « Tu verras quand tu seras plus grand ! » aiment me répondre les adultes.

Toujours est-il que je me suis bien comporté. Ne t’en fais pas. Sur ce point, je fais mon maximum, même si sur d'autres ce n’est pas toujours facile. Surtout pour me faire des copains. On dirait que mes camarades m’évitent, me prennent de haut. J’en ai même surpris quelques-uns dire que j’étais « bizarre », « pas assez connu » ou « très difficile à comprendre ». Mes parents ont pourtant tout fait pour que je me sente bien dans ma peau et que je puisse me faire des amis. Qu’il faille rework une de mes salles de jeu, ou garnir ma collection de nouvelles figurines, comme les derniers Wamai et Kali, ils sont toujours là. J’ai aussi fait un séjour à l’hôpital, sous les conseils du Docteur Remy : « Euuuh, aille fink for iour fils ze baist tout doux iz our operation health ». Mais je vais te dire : ça n’a pas trop marché.

C’est pourquoi tu comprendras, cher Papa Noël, que ma liste de cette année sera encore plus importante que toutes celles d’avant. Avec tous ces jouets — qui, je l’espère, entreront dans ta hotte — je pourrais peut-être me rapprocher des autres et gagner leur amitié. Ou au moins, combler ma tristesse.

Premièrement, j’aimerais si possible recevoir un vrai mode d’entraînement. Tiens ! Comme celui de Counter-Strike, par exemple... Tout y est personnalisable. Les joueurs peuvent s’entraîner indéfiniment à viser, à gérer le recul des armes, étudier le comportement des grenades, et tant de choses encore… Ils peuvent y passer des heures, apprendre, et devenir bien meilleurs.

D’autres choses, tirées de mon voisin de classe je l’avoue : un mode démo. Pour que l’on puisse revoir les parties précédemment jouées, savoir sur quoi progresser. Et puis un site à la HLTV aussi ! Pour pouvoir suivre de près les statistiques en temps réel de mes activités compétitives.

Sans trop abuser, et toujours dans le thème de la compétition, un meilleur mode spectateur serait également le bienvenu. Comment veux-tu que l’on s’intéresse à moi si on rate assez souvent les meilleures actions que je peux offrir ? Les outils de mes observateurs ne sont pas optimisés, fais en sorte qu’ils le deviennent, s’il te plait.

Avant que j’oublie, il faudrait évidemment que je te parle de mon expérience de jeu en Ranked. Disons que ce n’est pas vraiment ça… Quand un joueur est tout seul et qu’une bande de cinq brutes organisées vient racketter ses points, je me sens mal. Alors s’il reste de la place quelque part sur ton traineau, pense à y caler une playlist dans laquelle il n’y aurait que des joueurs solitaires, que tu pourrais appeler la SoloQ.

En parlant de Ranked : pourquoi mes joueurs sont-ils si frustrés quand ils en sortent ? Ils devraient pouvoir être récompensés d’avoir bien fait leur travail de Thermite ou de Thatcher, même s’ils ont perdu. C’est ce qu’il se passe chez un autre élève que je connais : Call of Duty. Ses joueurs ressortent presque toujours de leurs sessions de jeu avec des cadeaux. Ce serait donc bien que tu m’apportes, sous ton long manteau rouge, plus de missions et de défis à compléter, à moi aussi. Dans le but de gagner de beaux objets numériques. Des vrais. Pas les pendentifs en forme de papier toilette, de banane ou d’alpha pack que tu m’as apporté l’année dernière.

Voilà, petit Papa Noël. Je pense avoir demandé l’essentiel de ce dont j’aurais besoin par la suite. La liste pourrait être plus longue, mais j’imagine que tu as déjà beaucoup de travail qui t’attend. Je sais aussi que tu sauras me surprendre, comme tu le fais chaque année. En attendant le 24 au soir, je te souhaite bon courage, à toi et tous tes lutins.

À très bientôt.

Rainbow Six

esport-r6

Goga et Hungry débarquent chez Vitality

Les intentions sont claires : après trois ans et demi d’alignement d’un roster francophone sur Rainbow Six, Vitality va désormais composer avec une équipe à majorité européenne.

Crédit visuel : Sketchooggy

0

L'actu

En Continu

23:40 R6 PL EU saison XI : les résultats de la 6e journée
15:00 Antoine Griezmann crée la nouvelle structure Grizi Esport avec son frère Théo
13:28 Les groupes du Six Invitational
16:30 Êtes-vous prêts pour le Road to Six Invitational 2020 ?
16:58 Voy chez IziDream
18:37 Et si les équipes de Pro League étaient des personnages de DC Comics ?
15:45 ripz rejoint les joueurs de Giants chez Rogue
15:43 Panix remplacé par Elemzje chez BDS ?
18:46 Qui va recevoir l’invitation pour le Six Invitational 2020 ?
22:45 Alphama change de continent et s’installe chez eUnited

Articles

recommandés

Qui va recevoir l’invitation pour le Six Invitational 2020 ?
Panix remplacé par Elemzje chez BDS ?
Goga et Hungry débarquent chez Vitality

Guides

à découvrir

Tout sur l'opérateur Lion
Tout sur Finka
Le lexique de R6:S