Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Rainbow Six Siege /

Esport - Rainbow Six Siege : Les Rainbow Six Classics

Esport - Rainbow Six Siege : Les Rainbow Six Classics
0

En marge de l’annonce de l’European League, les rivalités les plus marquantes d’antan vont se retrouver quelques années plus tard pour des matchs de gala très sexys. Les spectateurs, en plus de profiter du show, pourront réaliser des dons en faveur de l’ONG Médecins sans Frontières.

Esport - Rainbow Six Siege : Les Rainbow Six Classics

La Belle Époque. Comme Daniel Auteuil dans ce film sorti en 2019, les fans de l’e-sport de Rainbow Six vont avoir le droit de revivre un bout de leur passé, le temps d’une soirée. L’initiative est signée Ubisoft, pour le lancement de la nouvelle European League, et profitera en partie à l’association des Médecins sans frontières.

Le principe ? Rejouer des matchs historiques de la Pro League qui vient de fermer ses portes, avec - dans la mesure du possible - exactement les mêmes compositions d’équipes, les mêmes règles (notamment de nombre de rounds disputés et de changements de side), les mêmes opérateurs et les mêmes cartes de l’époque. Tout est quasiment figé, hormis les changements appliqués depuis aux agents concernés, et la manière dont les équipes réécriront l’histoire.

Les deux affiches, prévues pour se disputer aujourd’hui, peu après le dévoilement du nouveau circuit compétitif européen de Rainbow Six (18h), n’ont pas été choisies au hasard. La première opposera les Français de Supremacy à ceux de Vitality, pour un rematch de l’ultime finale de Pro League sur console. Et autant dire que ça remonte à loin (13 novembre 2016). Si la présence de tous les joueurs reste à confirmer, ces deux formations alignaient à l’époque : Biboo, ZephiR, Spark, RaFaLe et SangraL côté Supremacy ; tandis que Vitality avait compté sur AnThraX, BiOs, Lion, FuriouSG et Kriisko pour remporter le titre, à Burbank (Californie, USA).

Le second rendez-vous de ce saut dans le temps rejouera l’opposition - sous fond d’extrême rivalité - entre ENCE et Penta Sports. Penta Sports sera présent avec Pengu, Fabian, Goga, KS et Shas (Joonas n’étant pas là). Alors qu’on espère une participation de Willkey, Pannari, Kantoraketti, Bounssi, et Sha77e, en faveur d’ENCE ; ces joueurs-là ayant tous remporté la Pro League. Un saut en arrière et une annonce sur l’avenir dans la même soirée : on dirait bien qu’il est après tout possible de réaliser des retours vers le futur sans DeLorean.

0

L'actu

En Continu

18:54 R6:S - La ligue d’Asie-Pacifique se dévoile
16:57 R6:S - Rxwd mis à l’écart chez BDS
16:20 R6:S - Draz file chez Na’Vi
11:47 Fabian : « Je fais actuellement partie de la plus grande organisation de la planète : la LFT »
10:52 R6:S - Ubisoft : « Pour nous l'e-sport ça a été un apprentissage accéléré »
18:09 R6:S - Que faut-il retenir de l’annonce de l’European League ?
12:19 Retour vers le passé avec les Rainbow Six Classics
18:39 Opération Steel Wave : quelles sont les nouveautés ?
12:00 Virtus.pro recrute le roster de forZe
18:49 Le vrai-faux départ de la Team Secret

Articles

recommandés

Opération Steel Wave : quelles sont les nouveautés ?
La North American League est dévoilée
Rainbow Six Siege, le « dead game » devenu titre majeur de l’esport

Guides

à découvrir

Le lexique de R6:S
Quels sont les postes d’attaque sur Rainbow Six ?
Quels sont les postes de défense sur Rainbow Six ?