Millenium / Actualités jeux vidéo / Counter Strike : Global Offensive /

Esport - Counter-Strike : OG se sépare de NBK

Esport - Counter-Strike : OG se sépare de NBK
0

Le club iconique OG a annoncé hier soir la mise à l’écart du Français Nathan « NBK » Schmitt, l’un des piliers de son premier projet sur la scène Counter-Strike. La faute à de mauvais résultats collectifs et des problèmes internes.

Esport - Counter-Strike : OG se sépare de NBK

Le projet était pourtant hypant. OG, double détenteur de The International (DotA 2), décroché en 2018 et 2019, basculait il y a près d’un an et demi vers l’autre jeu de Valve : CS:GO. Pour ce faire, l’écurie avait recruté NBK et en avait fait l’un de ses principaux fondements pour mener à bien la barque. L’ex-leader en jeu de Vitality avait alors été entouré du Finlandais Aleksi « Aleksib » Virolainen et d’autres joueurs internationaux dans une sorte de composition à mi-chemin entre esportifs de grande renommée et pépites à fort potentiel.

Encadré de loin par la star tricolore de DotA 2, Sébastien Debs, plus connu sous le pseudo de Ceb, tout ce beau monde avait par la suite été rejoint par le coach danois Casper Due. Pour quel résultat ? Un bilan mitigé. Malgré une entrée dans le top dix mondial en fin d’année dernière, et plusieurs résultats intéressants, notamment aux IEM de New York ou au sein de la ligue franchisée Flashpoint, le groupe semblait avoir atteint son plafond de verre à l’entame de 2021. Une situation accentuée par la pandémie du Covid-19 et tous ses frangins.

« Les résultats du début d’année 2021 ont été assez compliqués pour nous, et l’équipe a senti qu’elle devait se réajuster pour repartir de l’avant dans sa quête d’un premier trophée », annonçait ainsi logiquement l’organisation internationale hier soir, alors qu’elle annonçait dans le même temps le bench de NBK. Bien qu’un passage vers un groupe à six joueurs, à l’instar d’Astralis, Natus Vincere ou Vitality, ait été imaginé, au même titre que la possibilité d’organiser davantage de rassemblement en physique pour régler les soucis d’équipe, c’est finalement la piste de l’évincement du français qui a été privilégiée.

OG va ainsi pouvoir prospecter dans la longue liste de joueurs internationaux actuellement en phase de recherche d’équipe. Alors que de son côté, le français de 26 ans, qui a déjà remporté deux majors sur CS, se dit prêt à rebondir dans un nouveau projet. Encore sous contrat, il peut désormais se pencher sur d’autres chemins, et sera pour cela accompagné de ses agents de chez Prodigy Agency.

0

L'actu

En Continu

15:35 Interview de KennyS : « Ma santé mentale a été impactée »
13:14 L'ex NIP Xizt prend officiellement sa retraite
08:03 Dust2 dépoussiérée, la carte reçoit un changement qui aura des conséquences !
12:04 Le premier Major depuis 2 ans arrive, avec 2 millions à la clef !
12:11 Navi dit au revoir à une légende maison
10:30 Counter-Strike : Vitality tombe en finale face à Natus Vincere
08:15 Sortie d'un documentaire de près de 2h sur s1mple
15:01 Les frères ScreaM et Nivera bientôt réunis chez Team Liquid ?
11:14 Hunden en roue libre, il dénonce ses anciens joueurs pour triche
11:07 RpK prend officiellement sa retraite

Articles

recommandés

Counter-Strike - NBK : « Peu importe l’équipe que je rejoindrais, on sera au prochain Major »
Counter-Strike - maLeK : « L’idée c’est que G2 ce soit quelque chose de différent pour NiKo »
Nivera, la future crème de la crème ?

Guides

à découvrir

Le mode d'emploi du ranking dans CSGO
Guide : Plan maps officielles
Armes et accessoires de CS GO