MGG / Actualités jeux vidéo / Rainbow Six Siege /

Esport - Rainbow Six Siege : Ubisoft annonce de nouveau le Six Invitational

Esport - Rainbow Six Siege : Ubisoft annonce de nouveau le Six Invitational
0

« Nous sommes en 2021 après Jésus-Christ. Toute la planète est paralysée par le Covid… Toute ? Non ! Un village peuplé d’un éditeur Gaulois résiste à l’envahisseur. Et la vie n’est pas facile pour les fans d’esport retranchés chez eux, dans l’attente d’un Six Invitational sans cesse repoussé… »

Ça fait beaucoup là, non ? Victime de la pandémie et des aléas que cela implique pour l’établissement d’un tournoi de sports électronique en physique, Ubisoft a annoncé une nouvelle réorganisation — la deuxième, après l’annonce de base et la délocalisation à Paris — du Six Invitational, son championnat du monde des clubs, d’ordinaire joué à Montréal (Canada) au mois de février.

Pas par plaisir, mais bien évidemment par contraintes, l’éditeur de jeu français avait dû prendre la décision de bouger son plus gros rendez-vous communautaire et esportif annuel du Québec vers la capitale parisienne. Ensuite, une fois toutes les modalités sanitaires et logistiques pensées et annoncées, le Premier Ministre français était finalement venu annoncer la fermeture des frontières pour tous les non européens. Coup dur.

Le Six Invitational avait donc été mis en pause, le temps qu’un autre plan d’urgence soit mis sur pied et aille au bout de son développement. C’est ainsi que, hier, Ubisoft programmait publiquement une énième date avec son peuple, cette fois-ci pour le mois de mai, avec tout de même beaucoup de réserve.

« Le 8 avril, nous avons été autorisés par le gouvernement et les autorités locales à organiser le Six Invitational 2021 à Paris, en France, du 11 au 23 mai, sans public sur place et en suivant des mesures sanitaires strictes. Les Playoffs seront organisés au Palais Brongniart, un lieu historique au cœur de Paris », peut-on apprendre, alors qu’Emmanuel Macron laisse de plus en plus la porte entrouverte à un déconfinement 3.0 dans les prochaines semaines.

Ubisoft hors de galère ? Pas vraiment. Premièrement, le Brésil, dont les vols avec l’hexagone sont actuellement interdits, pose problème. Là-bas, le variant du Covid-19 se balade toujours très librement, et on comprend la crainte des autorités françaises à laisser Covidinho venir poser ses valises à Paris. Ubisoft se retrouve donc dans une impasse similaire à celle vécue en février dernier, lorsque les extra-Européens n’ont pu venir en France.

Si la seule absence d’une ou deux équipes pourrait facilement empêcher un nouveau report ou l’annulation de l’événement, le hic réside dans le fait que l’on compte six équipes brésiliennes — 30% des esportifs qui doivent être présents — sur la ligne de départ composée de 20 équipes. Autant dire que se passer d’eux créerait un énorme trou dans le tournoi et que cela ne peut s’envisager.

Secondement, persistent les affaires de tricherie. Ce matin, plusieurs clips à charge, tirés du mode replay du jeu, d’un joueur canadien (Luiz, si on se fie au pseudo utilisé), engagé en seconde division nord-américaine et au Six Invitational, avec le club Parabellum Esports, ont fait le tour des réseaux sociaux. Après la qualification au SI de l’équipe italienne Mkers, jugée « douteuse » par bon nombre d’observateurs, à l’issue des qualifications ouvertes en Europe, voilà un nouveau coup de massue porté à l’intégrité de certains compétiteurs que l’on devrait potentiellement voir durant la compétition.

Enfin, reste aussi le problème de niveau général des équipes, depuis que le classement mondial servant de référence pour inviter les clubs a été figé fin 2020 ; alors qu’une nouvelle saison a déjà débuté et que les équipes ont pour certaines changé de visage, mais aussi de dynamique et de résultats, comme aux USA où SpaceStation Gaming et TSM, des gros morceaux, se sont ramassés sur leur premier Stage.

Alors que le Six Invitational se jouera exceptionnellement très en retard et non pas comme une fête de fin de saison, mais comme un tournoi au milieu du calendrier, on se dit qu’il faudrait que cette fois soit la bonne, afin que tout le monde puisse reprendre naturellement le cours de sa vie esportive par la suite. Tu entends Manu ? Ça suffit maintenant, tu laisses nos amis auriverdes venir et tu nous laisses enfin voir quelqu’un soulever le marteau. Non mais oh !

0

L'actu

En Continu

11:00 Nacon 6 French League : Team Vitality est couronnée championne de France !
14:00 Nacon 6 French League : des finales de haute volée vous attendent les 23 et 24 octobre !
10:01 Nacon 6 French League : DeathroW fauche Acend et part en demi-finale !
11:10 Nacon 6 French League : BDS prépare les finales avec un nouvel entraîneur !
17:30 Nacon 6 French League : Acend remporte une victoire éclair !
17:20 La Nacon 6 French League redémarre avec un duel BeKind vs. Maestria saisissant !
11:37 Les Brésiliens de Team oNe décrochent le titre de champion du Six Major de Mexico City
14:04 Nacon 6 French League : Vitality culmine en tête et passe en finales !
15:30 Rainbow Six Siege : BDS vs. Acend, un match de French League impressionnant !
19:23 Rainbow Six Extraction reporté à janvier 2022

Articles

recommandés

Doki : « Il y a beaucoup à faire pour rester au sommet. Y arriver était la partie la plus facile »
Comment les académies vont révolutionner la scène esportive
Que faut-il retenir des annonces de l’année 6 de Rainbow Six Siege ?

Guides

à découvrir

Le lexique de R6:S
Quels sont les postes d’attaque sur Rainbow Six ?
Quels sont les postes de défense sur Rainbow Six ?