Millenium / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL : 5 joueurs qui se sont fait bench comme Zven et Alphari

LoL : 5 joueurs qui se sont fait bench comme Zven et Alphari
0

Zven et Alpahri n'avaient sûrement pas prévu d'avoir un été aussi compliqué en LCS. Les deux Européens ont perdu leur place de titulaire. Mais qu'ils ne s'inquiètent pas, avant eux, d'autres pointures ont connu le même sort. Parfois ça se finit bien, mais pas tout le temps.

LoL : 5 joueurs qui se sont fait bench comme Zven et Alphari

Photo : Riot Games

League of Legends se joue à 5 et dans l'univers occidental, les remplaçants sont très peu intégrés. Si en Chine et en Corée du sud, les rotations sont rentrées dans la norme, en Europe comme en Amérique du Nord, on a tendance à dégager un 5 majeur inamovible. Lorsqu'on a recours à un remplaçant, c'est soit pour résoudre un problème ponctuel (visa, maladie), soit c'est une sanction à l'encontre l'ancien titulaire. Actuellement, Jesper "Zven" Svenningsen (Cloud9) et Barney "Alphari" Morris (Team Liquid) payent des performances moyennes et des problèmes de comportements. Ils ont dont été envoyés sans ménagement sur le banc, en dépit de leur pedigree et de leurs résultats passés.

Avant eux, plusieurs joueurs ont connu des accrocs similaires durant leur carrière. Si pour certains, les choses ont fini par rentrer dans l'ordre, pour d'autres, la situation s'est clôturée par une séparation.

Rekkles est lui aussi passé par le case banc.

Martin "Rekkles" Larsson : bench à cause de la métagame ?

Le golden-boy européen restera sûrement dans l'histoire comme le meilleur ADC de sa région. Très précoce, il a accumulé les titres et les honneurs avec Fnatic et compte bien continuer à garnir son armoire à trophées avec G2 Esports. Figure incontournable du LEC, il a également représenté l'Europe à de multiples reprises lors des tournois et évènements internationaux (Worlds, MSI, All-Stars...). Pourtant, n'en déplaise à ses fans les plus dévoués, tout n'a pas été tout rose dans la carrière du Suédois. Il a même était temporairement bench lors du Summer 2018. Il a en effet raté 13 des 18 matchs de la saison régulière.

Il fallait notamment faire de la place à Gabriël "Bwipo" Rau. Le Belge était en pleine éclosion et s'adaptait bien mieux à la métagame de l'époque où l'on jouait tout et n'importe quoi en botlane (Swain, Jarvan IV, Ryze...). Rekkles avec son profil moins flexible n'arrivait pas à s'adapter aux besoins de l'équipe et a donc été prié de se reposer et de retourner à la case entraînement. Cette mise de côté n'a cependant pas écorné son image et la relation entre la structure et sa star. Rekkles est revenu plus fort (et quand la méta avait changé) pour les playoffs du Summer Split, a remporté un nouveau titre régional, son dernier à ce jour, et est allé jusqu'en finale des Worlds.

Konstantinos-Napoleon "FORG1VEN" Tzortziou, le Zlatan de l'Europe

Le Grec de 28 ans n'a pas encore officiellement pris sa retraite mais sa carrière au plus haut niveau semble aujourd'hui finie. Avec sa réputation de joueur toxique mais talentueux, il n'a jamais laissé indifférent. Adulé par certains, détesté par d'autre, il faut cependant reconnaître qu'il a marqué l'histoire de la scène européenne, par ses actions de grande classe mais aussi par ses interviews et son trash-talking. FORG1VEN n'a cependant jamais gagné le "vrai" titre européen (il a quand même gagné les EUM en 2018). Il n'a d'ailleurs jamais été en finale, alors qu'il a pourtant évolué au sein d'équipes de premier plan comme Gambit, H2K ou encore SK Gaming. On ne peut pas lui incomber tous ces échecs, mais en regardant en arrière, on a quand même un goût de gâchis en bouche.

FORG1VEN s'est fait plusieurs fois bench au cours de sa carrière. En jouant avec les mots et fidèle à son égo surdimensionné, le joueur dira plutôt qu'il a décidé de partir ou que sa mise à pied était issue d'un accord mutuel entre lui et son équipe. Les résultats ne sont dans tous les cas pas très différents et l'ADC a quitté le bateau en cours de saison avec Origen (2016) après seulement 2 semaines de compétition puis avec Schalke 04 (2020) après cette fois 6 petits matchs. Quand FORG1VEN se fait bench, il ne le fait pas à moitié et se sépare de son équipe très rapidement. Dans les deux cas, il a quitté l'équipe avec bruits et fracas sous fond de conflit avec ses organisations... Qui ont ensuite connu des segments cauchemardesques. C'est un peu le Zlatan de la LEC, mais avec bien moins de titres.

Paul "sOAZ" Boyer, deux benchs mais deux histoires très différentes

League of Legends

On ne présente plus sOAZ, qui a connu l'âge d'or de Fnatic et fait partie du patrimoine historique de l'Europe. Le toplaner français a gagné de nombreux titres et en a régalé plus d'un en réussissant des outplays plus imaginatifs les uns que les autres. Mais malgré son CV reluisant, il a été mis sur le banc à deux reprises. Les deux histoires n'ont cependant rien de similaire et n'ont surtout pas eu les mêmes conséquences. Certains auront d'ailleurs du mal à considérer le premier bench de sOAZ, chez Fnatic, comme un bench à part entière. Le Français n'a pas totalement disparu des radars mais il s'est clairement fait griller la priorité par Bwipo lors de la fin de saison 2018. Il fallait absolument trouver une place au Belge et son émergence a mis de côté sOAZ lors des Worlds (4 parties pour le Français dont 1 seule en phase finale, 13 parties pour le Belge dont 9 en phase finale). Ce changement de statut de titulaire à remplaçant de dernière minute était d'autant plus étonnant qu'en 2018 sOAZ avait réalisé une saison pleine et enchaîné quasiment tous les matchs... À la fin de l'année et après une finale perdue face à Invictus Gaming où le Français n'est rentré qu'à la dernière partie, il est parti de l'équipe pour vivre de nouvelles aventures.

Et ces aventures ne se sont pas très bien déroulées. Après des résultats décevants chez Misfits Gaming, sOAZ a décidé de tenter sa chance en Amérique du Nord, chez Immortals et avec coach Zaboutine. Le toplaner n'a cependant pas réussi à relancer sa carrière et dans l'imbroglio le plus total a même perdu sa place de titulaire en LCS lors du Summer 2020. Lui et toute l'équipe ont été envoyés en ligue académique jouer contre des jeunes et des fossiles d'un autre temps. C'était indigne de son statut mais depuis, on n'a plus revu sOAZ sur un terrain.

Nicolaj "Jensen" Jensen et Zachary "Sneaky" Scuderi, des benchs pour piquer l'égo

League of Legends

Zven n'est pas la première star à se faire bench chez Cloud9. La structure est en réalité assez coutumière du fait. Elle se targue d'avoir une des meilleures équipes académiques de l'Amérique du Nord et n'hésite pas à faire monter ses jeunes talents en équipe première, quitte à mettre dehors des joueurs connus et respectés. Le but étant parfois, juste de piquer l'ego de ses stars et de les pousser à se dépasser en faisant jouer la concurrence. C'est ce qui est arrivé en 2018 lors du Summer Split avec Jensen et Sneaky. Les dirigeants avaient clairement décidé de sortir leurs joueurs de leur zone de confort en instaurant un véritable carnage au niveau des rotations. Le midlaner et l'ADC furent les plus touchés et durent s'assoir sur le banc et jouer en académie pendant plusieurs matchs, au profit de Goldenglue et Keith, qui ne sont clairement pas les joueurs les plus talentueux du monde.

  • Jensen a finalement joué 4 matchs en ligue académique avant de rapidement retrouver sa place dans l'équipe 1 avec qui il joua le Regional Qualifier et les Worlds (demi-finale). Mais pas certain qu'il ait apprécié la remise en cause de son statut, puisqu'il a depuis décidé de partir pour jouer avec Team Liquid.
  • Sneaky a lui joué 6 parties avec l'équipe académique avant de retrouver sa place de titulaire. Il est resté chez Cloud9 par la suite et a conservé son poste jusqu'à sa reconversion en tant que streameur.

Steven "Hans sama" Liv, un petit détour par la LFL

League of Legends

Hans Sama fait partie aujourd'hui des meilleurs ADC européens et joue le titre avec Rogue. Il a pris une nouvelle dimension depuis qu'il a quitté Misfits Gaming, l'équipe qui l'a révélé au plus haut niveau. Chez les lapins, il a connu ses premiers succès et tout le monde se souvient de l'immense Bo5 joué par l'équipe et perdu de justesse (2-3) face à SKT. Mais avec Misfits, le Français a connu des hauts et des bas et lors du Summer 2019, alors que l'équipe patinait en LEC, Hans Sama s'est fait bench et a même été envoyé en LFL pour jouer et s'entraîner avec l'équipe académique. Sur le plan humain il semble avoir apprécié l'expérience, mais sur le plan comptable, il n'y a pas gagné un seul match (défaite 0-3 contre MCES).

En LEC, le Français laissa sa place pendant 6 matchs à Neon, qui ne fit pas beaucoup mieux que lui. Il faut dire qu'à l'époque, Misfits Gaming galérait. Lors du Summer 2019, les lapins ont fait jouer 11 joueurs en LEC, mais c'est bien connu, la quantité ne fait pas la qualité et l'équipe a terminé la saison à la 9e place. Si Hans Sama a fini par récupérer son poste pour la fin de l'année, il n'a pas fait de vieux os et a fait ses valises pour rejoindre Rogue, chez qui il s'épanouit pleinement aujourd'hui. On n'est pas certain qu'il garde un grand souvenir de ce petit détour par la LFL, mais cette mésaventure l'a fait grandir et a renforcé son mental.

esport-lol

Les Français en LEC, Vetheo domine la superweek

Avec 6 Français sur le pont en LEC, il y avait des Bleus un peu partout pour la reprise de la ligue européenne. Parmi eux, Vetheo a brillé de mille feux et a parfaitement lancé son été. En revanche, ce fut plus compliqué pour Jezu qui n'a connu que la défaite.

0

L'actu

En Continu

23:55 LFL Summer 2021 : Elyandra prend une option
19:03 toucouille est-il LEC ready pour 2022 ?
16:45 Quel est le pire tirage aux Worlds 2021 pour les équipes LEC ?
16:23 Izi Dream officialise l'arrivée de Doss... Deux heures avant les Up & Down
11:34 Pobelter se retrouve sans équipe, l'heure de la retraite ?
08:45 Pourquoi le sacre de la K Corp aux EUM est historique ?
23:28 European Masters Summer 2021 - Grande finale : la Karmine double championne d'Europe
13:16 Bientôt des sanctions plus dures pour les AFK
12:00 Le coach terrible cvMax et DRX se séparent
11:12 Les pires pseudos qu'on aura l'occasion de voir aux Worlds 2021

Articles

recommandés

Notes de patch 11.18 : Les premiers équilibrages pour les Worlds 2021
Le seul et unique pentakill compétitif de Faker
Bientôt une version "plus habillée" pour Caitlyn ?

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 11
Guide pour Ahri Mid en S11
Guide pour Ashe ADC en S11