MGG / Actualités jeux vidéo /

Focus sur KennyStream et son parcours entre ZLAN, Valorant Open Tour et TrackMania Cup

Focus sur KennyStream et son parcours entre ZLAN, Valorant Open Tour et TrackMania Cup
0

KennyStream a écrit une nouvelle page de son histoire en remportant la ZLAN 2021. Son parcours compétitif se poursuit maintenant avec le Valorant Open Tour puis la TrackMania Cup. Peut-il créer la surprise et s'offrir un triplé ? Entretien avec celui qui était autrefois connu comme l'éternel second.

Focus sur KennyStream et son parcours entre ZLAN, Valorant Open Tour et TrackMania Cup

Crédit vignette : @ChloeRamdani et @ZLAN_FR

L'univers du gaming est populeux et vaste. Il n'est pas rare d'y trouver des étoiles qui, loin d'être filantes, restent dans le paysage vidéoludique pour marquer son histoire et écrire la leur. On pourrait citer celle d'un projet caritatif regroupant 54 streamers pour récolter la somme de 5 724 377 € pour Amnesty International, ou encore celle d'une structure française qui, à peine formée, réussit l'exploit de remporter la LFL puis les European Masters, coup sur coup, pour sa première participation. Puis il y a des individualités qui sortent du lot, comme KennyStream.

Connu pour enchaîner les Top 2, le streamer de 27 ans a depuis rangé sa médaille d'argent au placard pour revêtir l'or en remportant la dernière édition de la ZLAN. L'histoire est belle et mérite bien qu'on revienne sur son parcours compétitif qui oscille entre ZLAN, TrackMania Cup mais aussi Valorant Open Tour. Sa victoire saura-t-elle le galvaniser pour atteindre les sommets ?

Kenny a dit au revoir à la place de numéro deux après sa victoire à la ZLAN

La compétition dans le sang

Guillaume Reynaud, de son vrai nom, a toujours eu le goût du tryhard. Avant de découvrir les jeux vidéo, c'est dans le milieu sportif qu'il essaye de se dépasser pour devenir meilleur que les autres, comme on a pu l'apprendre dans son passage dans Zack en Roue Libre. Entre judo, rugby et skate, il tente d'exceller dans ces disciplines. Il était donc tout naturel pour lui de se lancer dans des titres compétitifs comme Rocket League, TrackMania ou encore plus récemment Valorant, mais aussi et surtout dans l'aventure de la ZLAN, la LAN multigaming made in ZeratoR. Le but ? Affronter des équipe sur une dizaine de jeux différents. La difficulté réside alors dans la maîtrise de ces derniers pour espérer passer les étapes de la compétition.

Après une première participation lors du lancement de l'événement et une défaite en quart de finale, c'est en 2020 que Kenny continue d'écrire sa légende de numéro deux. Il échoue en finale face à Skyyart et Slideforever. Ayant un esprit de gagnant mais aussi de revanchard, il retente sa chance cette année bien que le format change pour passer en Trio. Ses coéquipiers sont alors Étoiles et son acolyte de l'année passée, Kha_LeN. Bien que jouer à trois peut sembler être un réel avantage, il faut aussi et surtout savoir avancer dans la même direction pour réussir :

"Quand on est sur une équipe de la ZLAN, surtout cette année, on est trois. Pour pouvoir avancer, il faut qu'on soit tous dans le même mindset. Il fallait mettre tout le monde dans cet état d'esprit de 'j'ai envie d'y aller pour gagner' mais je communiquais que ce qui m'intéressait c'était de passer les huitièmes et les quarts. Une fois ces étapes passées pour moi c'était la gagne et rien d'autre !"

La victoire de l'équipe KEK s'est jouée à deux points. Elle n'en est que plus savoureuse !

C'est en commençant à s'entraîner ensemble qu'ils se rendent compte de leur plein potentiel. L'objectif des entraînements pour la ZLAN était surtout de réussir à être bon sur tous les jeux en atteignant le podium, nous explique Kenny. Ils n'ont jamais cherché à battre les meilleurs mais plutôt à être meilleur que la majorité. Un obstacle de taille s'est pourtant dressé sur leur chemin.

"Sur le format des huitièmes et des quarts, qui se jouaient techniquement en BO3, c'était un jeu pick par une équipe, un jeu pick par une autre équipe et le dernier était aléatoire. En vérité il s'agissait d'un BO1. […] Si une équipe a deux jeux sur lesquels ils sont meilleurs que nous, qu'ils en choisissent un et qu'ils tombent sur le dernier au tirage au sort, c'est une fin de LAN !"

Kenny ajoute qu'ils ont rapidement pris conscience qu'ils avaient bien plus que deux jeux sur lesquels ils étaient vraiment meilleurs que tout le monde, à savoir TrackMania, Farming Simulator et Trials notamment. C'est à ce moment précis qu'ils ont réalisé qu'ils avaient une chance de gagner et que réaliser l'exploit de remporter la Zlan était tout à fait possible :

"A chaque fois qu'il y avait un tirage au sort, la pièce était lancée mais on avait une plus grande pièce que l'autre équipe. [...] A la base on était pas sûrs, on y allait quand même un petit peu pour gagner, puis on s'est rendus compte que c'était vraiment possible. On s'est dit 'alors peut-être !' et une fois arrivés sur place il n'y a plus rien à faire. Tu vois ce qui se passe."

Fanart de la team KEK par l'artiste @kirieleze. - Millenium
Fanart de la team KEK par l'artiste @kirieleze.

C'est finalement à la première place, en grand vainqueur, que Kenny est reparti de cette édition 2021 de la ZLAN, non sans tourner une page de son histoire pour en commencer une nouvelle :

"Pour l'histoire c'est bien écrit quand même. On a perdu l'année d'avant 1-4 contre Sky et Slide avec Kha_LeN. Cette année on met 4-1 contre l'équipe de Sky, Leaf et Slide. Il y a un meme autour de moi qui dit que je fais toujours Top 2. La pétanque s'est jouée à deux points. Trials s'est joué à deux points. La run Valheim s'est jouée à deux minutes. Tout ça pour ne pas faire Top 2. C'est beau. La boucle est bouclée !"

Vers un triplé immense ?

Nouveau jour. Nouvelle LAN. Kenny doit maintenant se concentrer sur le tournoi d'été du Valorant Open Tour France. Il fera équipe avec ZeratoR, MoMaN, Jbzz et HyP. Même si on espère que le jeune streamer de 27 ans réalise une nouvelle prouesse, il reste très lucide quant à leur chance d'atteindre les phases finales du tournoi. Ils ne sont clairement pas les favoris :

"On est loin du niveau moyen de la compétition. Le défi c'est d'essayer de prendre des parties avec une équipe avec laquelle on s'amuse. On a un peu de tous les niveaux. HyP est au top niveau. On a Jbzz qui est très très fort aussi. MoMaN aussi. Et on a deux guignols : ZeratoR et moi. La lineup est très hétérogène mais il y a un monde dans lequel on ne fait pas une ronde suisse ridicule."

Le tournoi d'été aura lieu du 19 juin au 4 juillet à la Lyon Esport. - Millenium
Le tournoi d'été aura lieu du 19 juin au 4 juillet à la Lyon Esport.

Le mot d'ordre est donc d'allier fun et compétitivité. Faire tomber une des grosses têtes du tournoi relève du défi, mais Kenny est prêt à tout donner pour y parvenir. Et quand on lui a demandé ce que lui inspirait les performances de MoMaN, le quarantenaire de l'équipe, il nous a fait part de sa crainte de perdre ses réflexes et de ne plus être aussi bon qu'avant à mesure que le temps passe. Il n'en reste pas moins optimiste et raisonné :

"J'ai l'avantage de pouvoir jouer beaucoup parce que je suis streamer. Cela me permet de toujours rester au niveau, de toujours être meilleur sur les jeux, car j'ai du temps à investir. C'est un peu mon rêve de pouvoir continuer d'être bon mais je pense que ça se fera. Hormis gros problème, je pense que tant qu'on est dans la boucle et qu'on ne s'arrête jamais, ça reste."

Il s'amuse en ajoutant qu'en tout dernier recours il pourra toujours s'adonner à des jeux de gestion, qui demandent bien moins d'efforts et de performances physiques. Il pourra aussi s'entraîner sur son Sova, agent qu'il affectionne tout particulièrement mais qu'il ne sort jamais en compétition tant il demande de l'apprentissage pour arriver à un vrai bon niveau de maîtrise :

"J'adore ce personnage parce qu'il est plein de potentiel mais j'ai la flemme d'apprendre à bien le jouer. Quand tu es un bon Sova tu connais toutes les flèches sur toutes les maps pour savoir où spot, où faire des dégâts… Moi je suis un joueur feeling donc c'est jamais très précis."

Bren, Carl Jr et Kenny font clairement partie des grands favoris - Millenium
Bren, Carl Jr et Kenny font clairement partie des grands favoris

Finalement, on ne pouvait pas passer en revue son parcours compétitif sans parler de la TrackMania Cup 2021. Pour l'occasion, il aura Carl Jr et Bren comme alliés, tous les deux habitués à se placer facilement dans le Top 3 de cette compétition. L'équipe fait rêver ! Cependant, Kenny préfère rester très sensé et ne se voit pas du tout victorieux. Le mode Coupe, qui sera celui utilisé, y est pour quelque chose. Il oblige chaque joueur de chaque équipe à atteindre les 100 points pour passer à l'étape suivante, ce qui est loin d'être évident :

"Je ne vais pas faire de fausse modestie, je suis très bon au jeu. Mais je ne suis pas excellent. Le fossé entre très bon et excellent est gargantuesque. Carl et Bren sont excellents au jeu, juste cette année ils y vont pour s'amuser et c'est pour cela qu'ils m'ont pris dans leur équipe."

Lors de leurs futures sessions d'entraînement, Kenny devra se surpasser pour essayer de pousser son meilleur temps possible et recoller aux temps des meilleurs voire au record du monde. Il explique que si et seulement si il y parvient ils auront peut-être une chance de passer les quarts. Tout ne dépend que de lui et il s'accorde à dire, avec Carl Jr et Bren, que s'ils perdent en quarts, c'est normal. Par contre s'ils passent les quarts, il s'agira d'une réelle performance.

Kenny a une âme de guerrier malgré l'envie de jouer l'esprit léger. C'est bien connu, la victoire galvanise et donne de la confiance. C'est peut-être le petit plus qui lui permettra d'atteindre des sommets et d'écrire la suite de cette belle histoire qu'il a commencée. Et pourquoi pas de réaliser le prodigieux exploit de s'offrir un triplé ZLAN, Valorant Open Tour et ZrT Cup.

esport-valorant

Suriplay nous récap' tout ce qu'il faut savoir sur la reprise du Valorant Open Tour France

Ce week-end, c'est la reprise des qualifications et la deuxième étape du Valorant Open Tour France. Durant 3 semaines, 128 équipes vont s'affronter, mais au bout du compte, c'est seulement les meilleures qui seront en finale en fin d'année. Récap' de tout ça avec Suriplay, caster officiel de l'event

0

L'actu

En Continu

13:31 Le patch LoL 11.20 débarque cette nuit !
13:13 Halloween démarre pour de bon avec le patch 18.21
13:00 Fin de cycle sur le PBE 11.21
12:11 Plus de 20 millions de copies de Monster Hunter World vendues
11:41 L'Action des Worlds 2021 : MAD Carzzy envoie son équipe en quart !
11:30 Valve contrôle la compatibilité des jeux avec le Steam Deck
11:29 WoW : La Sanssaint est de retour pour un Halloween des plus terrrrrrrriffiants !
11:07 Les 16 nouveaux habitants d'Animal Crossing New Horizons
10:54 Les derniers cosmétiques de Halloween ont été dataminés à travers le patch 18.21
10:50 Team Spirit validée par Vladimir Putin après sa victoire du TI

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 11
Quels decks jouer pour l'extension Unis à Hurlevent sur Hearthstone ?
Calendrier des sorties de jeux