MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) / Worlds LoL 2021 : Programme, infos, résultats, et équipes /

LoL : Perkz, Hans Sama, Humanoid... Que serait la line-up Millenium All-Stars aux Worlds ?

Worlds
LoL : Perkz, Hans Sama, Humanoid... Que serait la line-up Millenium All-Stars aux Worlds ?
0

Millenium et League of Legends, c'est terminé depuis quelques années et il n'y a plus d'équipe professionnelle depuis juin 2018. Pour autant, plusieurs anciens glorieux de la maison participeront aux Worlds 2021. Que donnerait la line-up Millenium All-Stars ?

Photo : LoL Esports

Les Worlds 2021 de League of Legends commenceront dans quelques jours et on salive d'avance avec un programme aussi copieux que succulent. Si Damwon KIA espère continuer à installer sa dynastie sur le toit du monde, d'autres structures comme EDG ou RNG comptent bien redorer leur blason et retrouver leur gloire passée. Toutes proportions gardées, Millenium en connaît aussi un rayon dans ce domaine. Ancien pensionnaire des LCS EU, il n'y a plus d'équipe LoL depuis 2018. Mais en regardant les rosters des compétiteurs cette année, on ne peut s'empêcher de remarquer plusieurs anciens de la maison. Pour notre plaisir et pour le votre, nous n'avons pas pu nous empêcher de constituer le roster Millenium All-Stars qui aurait pu concourir cette année... Et sans trop se vanter, il n'aurait pas été ridicule !

Pour être éligible dans notre roster fantaisiste, il n'y avait que deux conditions : être passé par Millenium et être encore en activité à haut niveau. L'idée principale, c'est quand même de rester compétitif pour ne pas se faire sortir en Play-In comme une vulgaire Wildcard. Par conséquent, ce n'est pas la peine de râler devant les absences des deux monuments que sont soAZ (coach) et YellOwStaR (inactif).

Top : Satorius, des EUM aux Worlds il n'y a qu'un pas

Équipe actuelle : mousesports
Temps passé chez Millenium : Février 2018 - Juin 2018

League of Legends

Il n'y avait pas beaucoup d'anciens toplaners passés chez Millenium disponibles et sans contestation possible, Satorius est sûrement sur le papier le joueur le plus faible du roster Millenium All-Stars. Actuellement chez mousesports avec qui il a participé aux derniers European Masters, il n'a jamais percé au plus haut niveau. Il a pratiquement toujours évolué en ERL (Espagne, Allemagne) et lorsqu'il a joué en LCS EU (2017), il a terminé le segment en 0-13 avec Origen... On aurait donc peut-être pu le remplacer par Darlik, le toplaner de Team Oplon pour être un brin franchouillard, mais pour l'histoire on a privilégié l'Allemand puisque ce dernier a participé aux seuls EUM de Millenium (quart de finale) et a fait partie de la dernière line-up compétitive. C'est un petit quelque chose, même si ça ne sera sûrement pas suffisant pour résister à Nuguri, Khan ou Alphari.

Jungle : Steal, le champion exotique du Japon

Équipe actuelle : Detonation FocusMe
Temps passé chez Millenium : Janvier 2017 - Avril 2017

League of Legends

Ce n'était pas la connexion la plus évidente à faire, mais le jungler coréen de l'équipe japonaise DFM a bien évolué pendant plusieurs mois chez Millenium durant lesquels il avait notamment remporté le Challenge France. Mais, alors que les Coréens commençaient à être à la mode en Europe, Steal ne s'est pas éternisé sur le vieux continent. Il est rapidement reparti en Asie pour rejoindre DFM et la ligue japonaise. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que depuis il s'éclate en LJL et enchaîne les succès. 6 fois champion du Japon, il va connaître cette année ses 3e Worlds. Alors qu'il a aussi joué 2 MSI, il n'a cependant jamais réussi à se qualifier pour le Main Event d'un gros tournoi international. On ne sait pas si cette fois ce sera la bonne, mais son tableau de chasse reste honorable avec notamment une game de prestige prise à Cloud9 cette année.

Mid : Perkz ou Humanoid, un choix cornélien

Équipe actuelle : Cloud9 (Perkz), MAD Lions (Humanoid)
Temps passé chez Millenium : Février 2015 - Mai 2015 (Perkz), Mai 2018 - Juin 2018 (Humanoid)

League of Legends

Alors là, il était très compliqué de faire un choix entre deux véritables monstres en midlane. D'un côté, on retrouve le roi d'Europe en titre, Humanoid, qui a écrasé la région cette année avec MAD Lions. Déconcertant de facilité, il semble parfois jouer en dilettante mais arrive toujours à se transcender dans les grands moments. De l'autre, on retrouve un ancien roi d'Europe, Perkz. Figure de proue de G2 Esports pendant de nombreuses années, les Samouraïs se sont "écroulés" depuis son départ pour Cloud9, où il a réussi à être sacré champion du Spring Split dès sa première année en LCS. On donnerait un petit avantage au Tchèque cette année qui a vraiment été impressionnant. Mais quand on regarde le CV de Perkz, on est obligé de le mentionner et de le conserver au moins comme un supersub.

Chez Millenium, les deux ne sont pas restés très longtemps. Il faut dire que Perkz était déjà décrit comme un phénomène et le Croate était un joueur très convoité. Il a joué quelques tournois avec l'équipe (GA, DreamHack) mais a rapidement été recruté par Ocelote et Gamers2. On pourra regretter son départ chaotique de Millenium où il a un peu abandonné le collectif et fait totalement tilt Gob. Mais depuis de l'eau a coulé sous les ponts et on lui a totalement pardonné. Humanoid est quant à lui resté à peine plus d'un mois chez Millenium. Le temps de faire quelques tournois (DreamHack, Occitanie Esports...) avant de partir pour la Turquie. On n'aurait pas forcément misé sur lui à l'époque, mais depuis il a prouvé qu'il avait tout d'un grand.

ADC : Hans Sama, que de chemin parcouru depuis la Lyon e-Sport

Équipe actuelle : Rogue
Temps passé chez Millenium : Novembre 2015 - Juin 2016

League of Legends

Il n'y aura pas 36 Français aux Worlds cette année et on ferait bien de profiter un maximum d'Hans Sama, puisqu'il a (encore) été placé dans la poule de la mort avec les épouvantails de la compétition que sont DWG KIA et FunPlus Phoenix. Éliminé en poule en 2020 avec Rogue, la tâche sera encore très compliquée pour l'ADC tricolore mais on souhaite de tout notre cœur qu'il réalise un exploit. Prodige de précocité, il était déjà aux Worlds en 2017, où il avait fait trembler Faker avec Misfits Gaming, alors qu'il n'avait que 18 ans. Mais avant d'être chez les lapins, Hans Sama s'était surtout fait remarquer chez Millenium ! En un peu plus de 6 mois, il avait réussi à qualifier l'équipe pour les Challengers Series, remporter le Challenge France et gagner la Lyon e-Sport. Bon, on ne sait pas si aujourd'hui il se souvient de ses premiers succès, étant donné qu'il a rajouté de nombreuses lignes à son CV. Mais nous de notre côté, on a pas oublié le passage d'Hans Sama.

Support : Vander, une quinzaine de jours chez Millenium mais une éternité au plus haut niveau

Équipe actuelle : Misfits Gaming
Temps passé chez Millenium : Mars 2013 - Avril 2013

League of Legends

Vander n'a jamais porté les couleurs de Millenium pendant un tournoi officiel, mais il a vraiment fait partie de l'équipe pendant quelques jours en 2013. À l'époque, l'Europe fonctionnait avec une ligue très ouverte et des Up&Down qui donnaient la possibilité aux meilleures équipes du ladder EUW d'obtenir une chance d'arriver en LCS EU. Cela donnait lieu à un rush incroyable de Ranked Team et à des rivalités dantesques. C'est dans ce contexte que Vander a joué pour Millenium pendant une quinzaine de jours, aux côtés de joueurs comme Tabbz et Imsofresh. Bon, inutile de faire durer le suspens, le rush ne s'est pas passé comme prévu : l'équipe n'a pas réussi à finir dans le top 4. Le collectif a disband et Vander a continué son bout de chemin... Qui n'a pas manqué de réussite ! Présent dans l'élite européenne depuis 2014 il a porté les tuniques de bien des équipes : Roccat, H2K, Vitality, Schalke 04... Papy Vander a encore du niveau et il a montré de belles choses cette année chez Misfits Gaming. Il ne ferait pas tâche dans notre roster Millenium All-Stars et permettrait de reformer la botlane Vander-Hans Sama

esport-lol

Bilan du tirage au sort Worlds 2021, bonne ou mauvaise fortune pour le LEC ?

Le tirage au sort a fait parmi les Européens des heureux. MAD et Fnatic ont hérité de groupe très abordables et peuvent espérer rejoindre les quarts de finale. En revanche, il y a quand même un gros déçu... Rogue est dans le groupe de la mort.

0
Léo Lecherbonnier
Tipsalewo

Rédacteur-Gameur, combination idéale pour la recherche d'optimisation.

L'actu

En Continu

19:38 Les mauvais comportements, un problème loin d'être réglé sur League of Legends
17:36 Des joueurs accusent Riot d'avoir plagié un artiste pour créer le nouveau skin Bel'Veth
14:02 G2 éliminé du MSI et impuissant face aux monstres coréens
13:00 LoL : Les champions au plus haut taux de victoire sur le patch 12.10
12:24 T1 prend rendez-vous avec RNG en finale du MSI
12:00 LoL : Qu'est ce qu'une RIOT ID et quelle est son utilité ?
09:05 5 raisons (un peu délu) d'y croire pour G2 aujourd'hui
18:30 La méthode controversée utilisée par les pros pour gagner en MMR
17:38 LoL : Le bug de Riot dans le dernier patch qui a créé un champion monstrueux
16:43 Patch 12.10 - Mise à jour du Nashor : il ne pourra plus troll les junglers

Articles

recommandés

Patch de mi-saison 12.10 : La réduction globale des dégâts est là
À la découverte des Saigon Buffalo, petits poucets du MSI
LoL : Il pensait mourir mais réalise un pentakill !

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Guide pour Ahri Mid en S12
Guide pour Ashe ADC en S12