MGG / Actualités jeux vidéo / Hearthstone / Hearthstone Mercenaires (Mercenaries) /

Preview du Mode Mercenaires de Hearthstone : des cartes et du farm comme on les aime

HS : Mercenaires
Preview du Mode Mercenaires de Hearthstone : des cartes et du farm comme on les aime
0

Hearthstone continue de faire germer des modes de jeux originaux à partir de son essence de TCG. Avec Mercenaires, Blizzard semble se diriger vers un roguelite format poche, avec des sessions de jeu qui peuvent être très courtes, et un farming grisant.

Preview du Mode Mercenaires de Hearthstone : des cartes et du farm comme on les aime

Annoncé lors de la Blizzcon 2021, le mode Mercenaires de Hearthstone sort en ce début d'automne, avec la ferme intention de figurer parmi les fonctionnalités pérennes du TCG. Après la réussite de Battlegrounds, Blizzard s'aventure à nouveau sur le terrain du tactical-battler, mais cette fois à la sauce roguelite. Les joueurs devront améliorer leurs cartes de héros et former des synergies de compositions afin de réussir des runs PVE ou monter leur cote en PVP. Une recette qui a fait son chemin, notamment sur mobile, et que l'univers Warcraft s'approprie enfin.

  • Genre : roguelite, RPG, gatcha
  • Date de sortie : 12 octobre 2021
  • Plateformes : PC, Mobile
  • Prix : gratuit avec microtransactions optionnelles
  • Développeur : Blizzard

Dans Mercenaires, vous composez un groupe de héros d'Azeroth, et faites face à divers grands méchants de l'univers Warcraft, ou à d'autres joueurs. Que vous soyez un amateur de PVE ou de PVP, vous devriez donc y trouver votre compte, si vous aimez améliorer patiemment vos personnages, et peaufiner vos meilleures synergies. En progressant, vous boostez les stats de vos héros favoris, et développez chez eux de nouvelles compétences.

Avec Mercenaires, Blizzard renoue de facto avec l'idée du farming assidu, mais avec le look TCG propre à Hearthstone, et bien sûr une interface simple. On acquiert des héros chers à nos cœurs, et on se plait à les perfectionner. C'est tout bête, mais Mercenaires est un peu la pierre manquante à l'édifice Blizzard : un roguelite facile d'accès, mettant en scène les figures azerothiennes les plus célèbres. Un cocktail gagnant sur le papier, qui devrait séduire les collectionneurs et les aficionados du grinding de longue haleine.

Hearthstone

Du farm et du brain tous azimuts

Le fonctionnement des combats de Mercenaires est simple. Deux équipes de trois s'affrontent durant des tours de jeu, au cours desquels chaque héros active l'une de ses compétences. Un ordre de vitesse détermine quelle capacité sera résolue en premier durant le combat, qui s'effectue automatiquement. Le camp qui élimine le premier l'équipe ennemie gagne. En d'autres termes, le gameplay alterne des phases de choix tactiques, et des résolutions sur la partition de l'auto-battler.

En PVE, les choses prennent très vite l'apparence du puzzle stratégique, un genre que les développeurs de Hearthstone maîtrisent sur le bout des doigts depuis les premières aventures solo du jeu de base. On réfléchit aux forces en présence et on essaie de déterminer la chaîne d'actions qui sera la plus efficiente. En PVP, c'est la connaissance des héros et la capacité à ériger des synergies gagnantes qui priment. Dans les deux cas, la création de l'équipe est cruciale. Avoir une composition bien pensée et/ou bien équilibrée vous mènera souvent à la victoire.

Des runs thématiques qui retracent les péripéties d'Azeroth, le tout avec une vraie profondeur stratégique. Le PVE est plaisant et addictif. - Hearthstone
Des runs thématiques qui retracent les péripéties d'Azeroth, le tout avec une vraie profondeur stratégique. Le PVE est plaisant et addictif.

La réalisation du mode PVE est digne d'éloges. Dans chaque run, qui met en scène des pans de l'univers Warcraft et des régions célèbres de WoW, le joueur choisit son cheminement jusqu'au boss final, et se heurte ainsi à différents packs de mobs, en évitant certains autres. Un élément tactique très appréciable, qui vient rompre avec le côté "automatique" des modèles du genre. A noter également qu'à l'inverse de nombreux RPG roguelite et gatcha games qui ont pourtant roulé leur bosse sur mobile, Mercenaires ne propose pas de résolution strictement auto des runs. C'est toujours à vous de choisir quelle attaque lancer, et sur qui la lancer. Pas question donc de poser son cerveau et de farmer le PVE sur sa tablette en faisant autre chose à côté. Mercenaires nécessite de l'attention.

Hearthstone

Tous les chemins mènent en Azeroth

De ce qu'on a vu, les synergies sont nombreuses. Type de carte, races de créatures, combos... Soutenues par des mots clés "hearthstoniens" qui ont fait leurs preuves (Provocation, dégâts des sorts +1...), les variables de construction d'équipe sont nombreuses. Il va être très plaisant de faire parler ses compétences de deck builder, et de voir se fixer une méta en PVP.

Il y a aussi de bonnes chances pour que Blizzard entretienne soigneusement les sorties de nouveaux personnages. L'univers d'Azeroth est suffisamment riche pour assurer des centaines d'événements et d'extensions : on n'est pas inquiets pour le futur contenu. Et avec un premier pack de précommande autour du personnage de Diablo, on peut même espérer des crossovers encore plus lointains, avec d'autres titres de la compagnie.

L'interface du jeu manque cependant d'un peu de flexibilité. On aurait par exemple aimé pouvoir naviguer plus facilement d'un menu à l'autre, ou pouvoir consulter les sorts du prochain pack de mobs avant de sélectionner un bonus acquis à mi-parcours. Une petite fonctionnalité de rien du tout, mais qui améliore grandement le confort dans ce type de tactical.

Alors comme ça on râlait sur les prix de l'HV ?

En s'attelant au genre du gatcha game, Blizzard se frotte à une économie bien particulière. Obtenir tel ou tel héros dans les paquets de cartes (qui au passage sont à différencier des boosters Hearthstone) peut grandement impacter votre progression dans le jeu, et votre ascension dans l'arène du PVP. C'est d'ailleurs ce versant du jeu qui risque de faire couler beaucoup d'encre. Oui, ceux qui investissent des euros sonnants et trébuchants vont très vite acquérir un avantage marqué en PVP, notamment en récoltant des pièces et en améliorant leurs personnages à une vitesse accrue. Très vite, le hiatus risque d'apparaître entre les joueurs free to play et ceux qui mettent la main au porte-monnaie, dans ce mode de jeu que les plus mécontents vont immanquablement qualifier de pay to win. Ce jargon péjoratif, c'est un peu la malédiction du gatcha game. Blizzard va devoir y faire face, surtout au moment du lancement.

Les capacités des héros s'améliorent avec des pièces, récoltables dans les boosters de cartes. - Hearthstone
Les capacités des héros s'améliorent avec des pièces, récoltables dans les boosters de cartes.

Petite parenthèse esthétique pour finir : le jeu est dans l'ensemble plus joli que Hearthstone (mention spéciale aux cartes or et diamants qui font office de skins pour les héros), avec toutefois quelques platitudes. Les décors des runs PVE sont par exemple souvent très vides. On combat dans des déserts qui se ressemblent les uns après les autres. C'est dommage, alors que les plateaux de jeux Hearthstone sont tous si divertissants... Les animations des compétences, quant à elles, proviennent pour la plupart directement de Hearthstone, mais c'est le lobby du village qui rend le jeu très chaleureux.

Le
Le "menu principal" de Mercenaires est tout à fait bienvenu pour rompre un peu avec le lobby immuable de Hearthstone.
Prometteur

Avec Mercenaires, Hearthstone renforce son allure de "hub" azerothien du jeu de cartes à collectioner. C'est presque trop tardivement que Blizzard sort donc ce roguelite au parfum de gatcha, où l'on collectionne et améliore ses héros favoris. Les développeurs n'ont pas pris trop de risques, mais la réalisation reste impeccable. Les multiples paramètres tactiques (order, exploitation des faiblesses, calculs, synergies, et j'en passe...) vont nous mettre le ravioli en ébullition pour notre plus grand plaisir. Il faudra peut-être parfois ravaler votre colère en PVP face à certains adversaires qui ont claqué leur PEL dans des boosters, mais n'oubliez pas que c'est d'abord votre connaissance de vos Mercenaires et de ceux d'en face qui vous donnera l'avantage. Et puis ce format court (runs et matchs PVP excèdent rarement les 10 minutes) rend le farming du jeu très agréable et très flexible.

Tous les Mercenaires du mode de jeu Hearthstone Mercenaires ont été révélés

Le nouveau mode de jeu Hearthstone Mercenaires sera bientôt disponible. On a eu accès à la totalité des 51 premiers Mercenaires qui seront disponibles, séparés en trois classes : Protecteur, Lanceur de sorts et Combattants.

0

L'actu

En Continu

16:41 Avec Mercenaires, Blizzard se félicite de son système de matchmaking de pointe
20:30 5 teams PVP à essayer pour dominer le ladder dès la sortie du mode Mercenaires
19:34 Les meilleures teams "free to play" pour avancer sur le contenu PVE
19:20 WoW x Hearthstone : Sergent la souris est désormais disponible !
19:00 Avec le mode Mercenaires, Hearthstone a enfin son tactical-battler à farmer en toutes circonstances
19:00 Qui sont les plus puissants héros du mode Mercenaires ?
10:55 Grizi Esport met la clé sous la porte pour une durée indéterminée
09:56 Le mode Mercenaires arrive ce soir avec le patch 21.4 !
10:38 Gaby devient le premier joueur français à se qualifier pour les Worlds de Hearthstone
15:02 Quels decks jouer pour l'extension Unis à Hurlevent sur Hearthstone ?

Articles

recommandés

Avec Mercenaires, Blizzard se félicite de son système de matchmaking de pointe
Les meilleures teams "free to play" pour avancer sur le contenu PVE
Voici les decks des gagnants de la semaine 5 des Grandmasters Hearthstone 2021 saison 2 !

Guides

à découvrir

Quels decks jouer pour l'extension Unis à Hurlevent sur Hearthstone ?
Qui sont les plus puissants héros du mode Mercenaires ?
Les meilleures teams "free to play" pour avancer sur le contenu PVE