MGG / Actualités jeux vidéo / Hearthstone / Hearthstone : Tier List, meilleurs decks et standard /

Hearthstone : les nouvelles règles concernant Maestra en tournoi divisent la communauté

HS : Tier List et meilleurs decks
Hearthstone : les nouvelles règles concernant Maestra en tournoi divisent la communauté
0

A cause de son effet unique compliqué à gérer en tournoi, Maestra a longtemps été bannie du compétitif. Elle est aujourd'hui approuvée sur la scène eSport mais sous certaines conditions pas du goût de tout le monde...

Hearthstone : les nouvelles règles concernant Maestra en tournoi divisent la communauté

L'extension Divisés dans la Vallée d'Alterac porte décidément bien son nom car depuis sa sortie les débats clivants sont légions dans la communauté Hearthstone. Cette fois, c'est une évolution des règles eSport qui est à l'origine de la fracture, avec au centre du problème le serviteur Voleur légendaire Maestra du bal costumé.

Hearthstone

Elle était jusqu'à présent bannie des tournois officiels car son effet posait problème : un joueur sait quelles classes son adversaire est censé jouer contre lui avant que le match ne commence, et si un deck non prévu est joué, c'est une défaite pour le joueur qui a commis l'erreur, que faire alors du cas Maestra ? Certains proposaient simplement que dans ce genre de cas, le joueur attende de voir si c'était réellement une erreur ou s'il s'agissait en réalité de la decklist Maestra, mais d'autres soulevaient qu'en cas d'erreur c'était une perte de temps inutile de jouer contre un deck non légitime. Elle était donc simplement interdite pour des raisons de simplicité. Jusqu'à aujourd'hui.

Voici donc les règles concernant Maestra en tournoi (vous pouvez trouver la totalité des règles concernant les tournois Hearthstone sur le site playhearthstone) :

Tweet officiel annonçant la validité de Maestra pour le 1er Masters Tour Qualifier

Traduction

  • Si lors d'un tournoi un joueur soumet un deck contenant Maestra du bal costumé, ce joueur doit utiliser le dos de carte classique d'Hearthstone pour ce deck et n'importe quel autre dos de carte en dehors du classique pour tous les autres decks de sa line-up pour que son adversaire puisse identifier que le deck contient Maestra lorsque le match commence.
  • S'il s'avère qu'un joueur a lancé un match avec un deck contenant Maestra qui possède n'importe quel autre dos de carte ou un deck sans Maestra possédant le dos de carte classique alors que sa line-up contient un deck Maestra, il a alors commis une infraction. La sanction initiale pour cette infraction est une défaite immédiate de la partie en cours.
Dos de carte classique - Hearthstone
Dos de carte classique
Dos de carte eSport - Hearthstone
Dos de carte eSport

Application de cette règle à la lettre ou pas ?

Au-delà des joueurs déçus que l'intérêt principal de la carte, c'est-à-dire le côté mystère, disparaisse avec ces règles, un débat moral a commencé à naître sur les réseaux, principalement Twitter, bien illustré par ce thread du joueur Orange :

Orange demandant à sa communauté du fair-play dans les premiers tournois

Pour résumer, il se réjouissait dans son premier tweet de l'inclusion officielle de Maestra en compétitif et encourageait sa communauté à ne pas être abusive sur cette toute nouvelle règle dans les premiers tournois, notamment le MT Qualifiers #1 qui approche. Les deux comportements déviants qu'il cherche à éviter sont :

  • Le simple fait de prendre une victoire parce que l'adversaire ne connaissait pas cette règle et n'a donc pas utilisé les bons dos de cartes. Orange en appelle au fair-play et incite à ce que les joueurs se rappellent cette règle entre eux avant que le match ne commence histoire d'être sûr qu'elle est connue des deux côtés.
  • Le rule-sharking, un terme qui nous vient du TCG Yu-Gi-Oh! et qui consiste à abuser de la méconnaissance des règles qu'aurait un joueur pour le pousser à la faute afin de lui infliger une défaite par arbitrage. Dans ce cas-là, la technique consisterait à pousser un adversaire à jouer le mauvais dos de carte pour prendre la victoire automatique.

Malheureusement pour le joueur pro, la communauté n'a pas réagit comme il l'aurait souhaité et c'est avec beaucoup de surprise et d'amertume qu'il s'est rendu compte que de nombreux joueurs n'étaient pas d'accord avec ses recommandations et cachaient leur absence de fair-play sous couvert de la pseudo-réalité suivante : "si l'adversaire ne connaît pas les règles c'est sa faute". Une belle leçon de sport.

Compétition et toxicité

Ce débat nous rappelle une autre discussion qui a eu lieu il y a quelques semaine concernant le stream-sniping, technique consistant à lancer un match contre un joueur en train de streamer pour connaître sa main et pouvoir jouer autour de ses solutions afin d'augmenter ses chances de victoire. Le joueur J Alexander a récemment dénoncé l'un de ses adversaires qui a donc été banni du compétitif par Blizzard, mais pour le joueur pro ce n'est pas suffisant :

J Alexander dénonce la nuisance du stream-sniping

Traduction : "Le sniping, et pourquoi c'est important : 6 de mes 16 dernières parties sont contre le même tricheur. Un unique sniper peut causer à lui-seul beaucoup d'ennui à un créateur de contenu. Vous devriez ban son compte complètement, pas seulement du compétitif."

En effet, au-delà du compétitif l'absence de fair-play attaque le jeu même en loisir, ce qui est désagréable pour tout le monde et qui nous fait poser la question : à quelles fins ? On peut lire au milieu de ces débats bon nombre de commentaires avançant l'argument : "Tu montres ta main à un adversaire dans un environnement compétitif où les victoires augmentent la MMR, ce qui augmente tes chances de te qualifier au prochain Masters Tour, pourquoi il ne le ferait pas ?".

On laissera donc le mot de la fin à Brian Kibler qui conclut parfaitement sur le sujet :

Parce que... c'est de la triche ?

Brian Kibler s'agace de la méta pioche / (0) Mana

Les decks OTK n'ont pas fini de faire parler d'eux ! Après un certain agacement à la suite de la sortie de l'extension et à l'annonce des decklists des Worlds, les problèmes de la méta actuelle reviennent sur le tapis.

0
Thomas Borell
Melith_  - Rédacteur web

Jeune abeille qui virevolte entre les nouvelles sorties ultra hype pour se concentrer sur les dead games.

L'actu

En Continu

07:00 Activision Blizzard : Une excellente nouvelle historique pour l'industrie du jeu video !
09:00 Warcraft Arclight Rumble sera-t-il autorisé en Belgique ?
09:01 Warcraft Arclight Rumble : Qu'est-ce qui pourrait le rendre "mieux" que Clash Royale ?
20:00 Un ancien membre de chez Disney recruté en vue de favoriser la culture et l'inclusivité
16:30 Blizzard : La Justice tranche dans l'affaire des licenciements de Versailles
11:30 Warcraft Arclight Rumble : loot boxes et NFT seront-ils de la partie ?
20:27 Warcraft Arclight Rumble : bientôt une date de sortie sur le Playstore ?
19:54 Comment se préinscrire à Warcraft Arclight Rumble, sur IOS et android ?
19:15 Warcraft Arclight Rumble : quand Blizzard challenge Clash Royale et avance des pions sur mobile
16:00 Jeux mobile Warcraft : Blizzard fait une croix sur un certain type de jeu

Articles

recommandés

Kazakusan reçoit un nerf bien mérité via le patch 22.4.3
Quand Guff et Kazakusan s'associent pour créer un deck Druide aussi fun que fort
Qui de la Horde ou de l'Alliance a gagné la Vallée d'Alterac sur Hearthstone ?

Guides

à découvrir

Quels decks jouer pour l'extension "Au cœur de la Cité engloutie" ?
Hearthstone guides de decks