MGG / Actualités jeux vidéo / World of Warcraft (WoW) /

Activision Blizzard : Un accord qui chiffre à plusieurs millions d'euros pour satisfaire le tribunal

Activision Blizzard : Un accord qui chiffre à plusieurs millions d'euros pour satisfaire le tribunal
0

Suite aux accusations de harcèlement qui avaient secouées Activision Blizzard il y a environ un an, le studio s'est vu contraint de réagir promptement pour limiter la casse. Cependant, est-ce qu'un simple accord financier peut suffir à faire oublier les dérives pointées du doigt ? Pas sûr.

Activision Blizzard : Un accord qui chiffre à plusieurs millions d'euros pour satisfaire le tribunal

La société Activision Blizzard est toujours bien empêtrée dans les procès et les poursuites depuis l'affaire des plaintes pour harcèlement sexuel de l'année dernière. Après avoir dû congédier Allen Brack, alors dirigeant de la filiale Blizzard Entertainment, de manière officieuse en août dernier, la firme américaine se voit aujourd'hui contrainte de verser une grosse somme de dédommagement pour essayer de s'en sortir.

Un pas en avant, certes, mais au vu des accusations, combien en arrière ?

Les employés s'étaient fortement engagés dans la manifestion contre ces pratiques (Crédits : AFP) - World of Warcraft
Les employés s'étaient fortement engagés dans la manifestion contre ces pratiques (Crédits : AFP)

Quels sont les termes de l'accord trouvé avec le tribunal ?

Après de longues séances de négociations et de nombreux allers-retours entre les différentes parties, le juge Dale Fischer a finalement accepté la proposition faite par Activision Blizzard : 18 millions de dollars seront versés par la firme à l'EEOC, la commission américaine pour l'égalité des chances en matière d'emploi.

Voici le communiqué de presse officiel de la société suite à cet accord, traduit en français par nos confrères de chez Judgehype :

Ce matin, le tribunal fédéral a indiqué qu'il approuverait l'accord conclu aujourd'hui par Activision Blizzard (Nasdaq : ATVI) avec l'EEOC. Cet accord ouvre la voie à l'indemnisation et au dédommagement des plaignants éligibles.

"L'accord que nous avons conclu avec l'EEOC l'année dernière reflétait notre engagement indéfectible à garantir un environnement de travail sûr et équitable pour tous les employés", a déclaré Bobby Kotick, PDG d'Activision Blizzard. "Notre objectif est de faire d'Activision Blizzard un modèle pour l'industrie, et nous continuerons à nous concentrer sur l'élimination du harcèlement et de la discrimination de notre lieu de travail. L'approbation de cet accord par le tribunal est une étape importante pour garantir que nos employés disposent de mécanismes de recours s'ils ont été victimes de toute forme de harcèlement ou de représailles."

Dans le cadre de l'accord conclu avec l'EEOC, Activision a accepté de

Créer un fonds de 18 millions de dollars pour indemniser les plaignants éligibles.
Continuer à améliorer les politiques, les pratiques et la formation pour prévenir le harcèlement et la discrimination sur le lieu de travail, notamment en mettant en place un système élargi d'évaluation des performances. Ces améliorations sont en cours.
Engager un consultant neutre et tiers sur l'égalité des chances en matière d'emploi - un non-employé qui doit être approuvé par l'EEOC - qui assurera une surveillance permanente du respect de l'accord par la société. Les conclusions de ce consultant indépendant seront communiquées directement à l'EEOC et au conseil d'administration d'Activision Blizzard.
Engager un coordinateur interne de l'EEO ayant une expérience pertinente en matière de discrimination sexuelle, de harcèlement et de représailles connexes pour aider la société. Stacy Jackson a pris ses fonctions le 16 mars.
Les étapes d'aujourd'hui interviennent alors qu'Activision continue d'améliorer sa culture d'entreprise. Activision a déjà pris les mesures suivantes :

Développement d'une nouvelle politique de tolérance zéro en matière de harcèlement et de représailles à l'échelle de l'entreprise ;
quadruplé la taille de son équipe d'éthique et de conformité, en ajoutant un vice-président de l'éthique et de la conformité, un directeur principal des enquêtes, un directeur principal de l'analyse et des évaluations de l'éthique et de la conformité, un directeur des enquêtes de l'éthique et de la conformité et de la gestion des risques des tiers, deux directeurs des enquêtes sur le lieu de travail et deux directeurs de l'éthique qui soutiennent les initiatives de formation et nos héros Way2Play, qui sont des employés volontaires qui aident les autres à comprendre les options de signalement, encouragent la prise de parole et conseillent la direction sur la façon de renforcer notre programme global d'éthique et de conformité ;
Une augmentation significative de l'investissement dans les formations connexes ;
Amélioration de la transparence avec de nouveaux rapports sur l'équité salariale et la représentation de la diversité ;
Contribution d'un million de dollars à WIGI pour promouvoir la réussite des femmes dans l'industrie mondiale des jeux ;
Renoncé à l'arbitrage obligatoire pour les plaintes individuelles de harcèlement sexuel et de discrimination pour les plaintes découlant d'événements postérieurs au 28 octobre 2021 ;
Lancement d'un nouvel outil qui permet de suivre - pour chaque embauche - les données relatives à la représentation et à la présence de femmes et de candidats issus de groupes ethniques sous-représentés lors des étapes de candidature, d'entretien et d'embauche de notre processus de recrutement. Cet outil nous permettra d'assurer la transparence de nos progrès en matière de diversité et contribuera à renforcer notre objectif de disposer de listes de candidats diversifiées pour les postes ouverts ;
Nous avons élaboré des politiques plus strictes en matière d'alcool dans toute l'entreprise ;

Nous avons récemment lancé le programme Your Upward Feedback, qui a permis à plus de 90% de nos managers de recevoir un feedback personnel ;

Lancement de Level Up U, un programme de formation rémunéré conçu pour enseigner aux participants le développement de jeux et préparer les participants ayant réussi le programme à des rôles d'ingénieurs au sein de la société.

En outre, en octobre 2021, Activision s'est fixé pour objectif d'augmenter de 50 % la représentation des femmes et des employés non binaires au cours des cinq prochaines années. Elle s'est également engagée à investir 250 millions de dollars au cours des 10 prochaines années dans des initiatives qui favorisent l'élargissement des opportunités dans le domaine des jeux et de la technologie pour les communautés sous-représentées.

Nous sommes heureux que le tribunal fédéral qui a examiné notre accord avec l'EEOC estime qu'il est "équitable, raisonnable et adéquat et qu'il sert l'intérêt public". L'approbation du tribunal est une étape essentielle dans notre démarche visant à garantir que chacun chez Activision Blizzard se sente toujours en sécurité, écouté et responsabilisé. Nous espérons que les conclusions du tribunal - y compris son opinion selon laquelle de nombreuses objections soulevées à propos de notre accord étaient inexactes et spéculatives - dissiperont toute confusion qui pourrait exister. Après avoir examiné et approuvé toutes les conditions de l'accord, nous pouvons aller de l'avant", a conclu M. Kotick.
Activision Blizzard à propos de Accord conclut avec le juge Dale Fisher (Source)

Le règlement de cette peine ne signifie pas pour autant la fin des ennuis pour la société puisqu'elle fait toujours face à plusieurs poursuites de collaborateurs, d'actionnaires, et même de la DFEH qui est le département californien pour un accès à l'emploi et au logement équitable. Une nouvelle plainte a d'ailleurs été déposée il y a seulement quelques jours par une employée qui dénonçait des pratiques d'intégration abusives proches du bizutage.

Les actions de manifestation s'étaient multipliées l'été dernier afin de dénoncer la qualité de l'emploi et même l'absence de sentiment de sécurité au sein de la firme, on peut donc s'attendre à ce que ces dernières reprennent si les dirigeants s'en sortent simplement en payant des amendes. L'affaire est loin d'être terminée.

e3

E3 2022 : Ce qui devait arriver arriva

Et c'est même pas un poisson d'avril dis-donc. Cette fois c'est officiel, l'E3 2022 a été purement et simplement annulé par l'ESA. Pour des "conf", cet été, il faudra encore compter sur le Summer Games Fest de Geoff Keighley et ses potes.

0
Thomas Borell
Melith_  - Rédacteur web

Jeune abeille qui virevolte entre les nouvelles sorties ultra hype pour se concentrer sur les dead games.

L'actu

En Continu

18:00 Blizzard : Des chffres en hausse, la lumière au bout du tunnel ?
09:00 WoW : 20 ans après, il débarque sur la toute première Alpha communautaire du jeu !
06:30 WoW : Un tournoi participatif exceptionnel toute la semaine avec Nayru et Malganyr !
16:30 WoW : Cet ambitieux projet aurait pu voir le jour, mais il n'en sera rien...
13:15 WoW : La Saison 4 ouvre ses portes avec une floppée de contenus expérimentaux !
19:00 Activision Blizzard : Les chiffres s'écroulent... Le rachat par Microsoft fera-t-il du bien ?
11:00 WoW : Comment l'accélération du leveling a tué mon désir de jouer à Retail
11:30 WoW : Un deuxième cadeau ténébreux pour les abonnés Prime Gaming
16:30 WoW : Le jour où Blizzard a ruiné le meilleur serveur du monde
19:42 WoW WotLK : Wrath of the Lich King Classic s'offre enfin une date de sortie !

Articles

recommandés

WoW Dragonflight : L'extension prend son envol avec un trailer brûlant
WoW : Un deuxième cadeau ténébreux pour les abonnés Prime Gaming
WoW : On vous explique comment obtenir gratuitement ce titre exclusif cet été !

Guides

à découvrir

WoW Dragonflight : Le Dracthyr Évocateur, le nouveau combo race/classe de l'extension
WoW : Tous nos guides de classes pour le Patch 8.3
WoW : Guide du Paladin Vindicte du Patch 9.2