MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL : KCX magique ou KCX maudit ? Une soirée complètement folle

LoL : KCX magique ou KCX maudit ? Une soirée complètement folle
1

La soirée d'hier laissera un goût d'inachevé dans la bouche des fans de la Karmine Corp hier. Sur place, les ultras ont fait le plein de souvenirs et la furia bleue a fait plaisir à voir. Mais ceux qui ont regardé le KCX 2 en stream, retiendront surtout les deux défaites. KCX magique ou KCX maudit ?

Photo : Karmine Corp

La Karmine Corp est un OVNI dans l'univers esport. La structure vient tout juste de débarquer, mais elle arrive à remplir Bercy en moins de 10 heures (12 000 places). Tous les voyants sont au vert. Les fans sont aussi nombreux qu'engagés. Les différentes équipes arrivent à accumuler les succès, notamment sur League of Legends. Les partenaires se bousculent au portillon et Prime, l'un des deux fondateurs de KC, nous a révélé qu'il avait le choix du roi et qu'il refusait tous les jours énormément de nouvelles marques.

Mais il y a quand même un point qui chagrine un peu les fans. L'équipe est maudite quand elle organise un évènement en physique. Si le KCX Showmatch fait figure d'exception, celui-ci restait un match amical de présaison. Comme au premier KCX (défaite contre Solary), le KCX 2 s'est transformé en clim sportive, avec une défaite combinée sur Valorant et League of Legends. Mais au final, l'important était ailleurs et pour les spectateurs sur place, la soirée restera à jamais un moment magique.

Un show chaud bouillant

L'esport est entré dans une nouvelle ère sous l'impulsion de la Karmine Corp. Accompagnée par des équipes comme Solary, Mandatory ou encore JobLife Esport, elle a lancé l'ère des influenceurs et de l'esport-ainment. Certains sont fans, d'autres sont nostalgiques. Mais dans tous les cas, on est bien obligé de reconnaître que KC sait faire la fête et le show. La structure l'a encore montré hier avec un KCX 2 qui a fait énormément de bruits. Dans la salle, les murs ont tremblé et la joie communicative du public a fait plaisir à voir. Les ultras ont donné de la voix pour pousser derrière les joueurs. Même les plus expérimentés d'entre eux ne sont pas restés insensibles devant cette vague d'amour. On pense notamment à Rekkles qui a remercié les supporteurs avec un sourire qui voulait en dire beaucoup, pour un joueur éjecté comme un malpropre du LEC. Le Suédois était déjà une légende, mais c'est dorénavant une légende du club. L'émotion était aussi vive pour les joueurs de Valorant, qui ne sont pas habitués à voir autant d'effervescence. La scène est encore en plein développement et attirer 12 000 personnes pour assister à un match de Valolo, c'est une énorme performance. Alors que les derniers mondiaux ont été joués sans public, le KCX 2 a établi une nouvelle référence à l'international.

La Karmine Corp a aussi profité des talents musicaux de Prime et de son carnet d'adresses pour offrir un véritable show à la mi-temps entre les deux matchs. Prime a repris plusieurs de ses chansons, dont KELAWIN où il a totalement communié avec le public, n'hésitant pas à inviter à l'improviste deux ultra sur scène qui en ont pris plein les yeux devant un Bercy en fusion. Plus que jamais, KC s'affirme comme une structure proche de ses fans. Les passages de Green Montana et de Kekra ont été un peu courts. Leur présence donnait encore plus de légitimité à l'évènement, mais pour le coup, elle ne restera pas particulièrement dans les mémoires. Enfin, donnons une mention spéciale à Doigby qui a moullé le maillot comme jamais pour assurer les transitions et chauffer la salle : un véritable guerrier.

Deux défaites qui ternissent un peu la soirée

La soirée n'a cependant pas été parfaite sur le plan sportif, loin de là. Les KCX semblent maudits, après la défaite contre Solary lors de la première édition, le Mur bleu a encore bu la tasse. Sur Valorant d'abord, la Karmine a pris une véritable gifle face à Team Vitality. Le score parle pour lui-même avec un 2-13 aussi rapide que violent. Dès le premier round, ceNder a donné le ton avec son Chambers. Il a réussi un ace en profitant de la naïveté de ses adversaires. Diabolique, il a martyrisé les joueurs KC en enchaînant les kills et en maintenant une économie florissante à l'aide de son ultimate. Le champion du monde BONECOLD a aussi été brillant. Précis sur son aim, il a aussi été en réussite au moment de mettre des travers smokes. À part sur de rares exploits individus et malgré le soutien du public, la Karmine n'a pas réussi à créer du jeu. Pour le coup, la pression de la scène a peut-être été un peu trop impressionnante. Sur la saison, les abeilles ont joué un mauvais tour à leurs rivaux, gagnant 13-3 et 13-2 dans les confrontations directes.

Mais la grosse déception vient surtout du jeu référence pour la Karmine Corp. Le match s'annonçait déséquilibré sur League of Legends et Kameto l'avait présenté comme tel. Misfits Premier, plutôt moribond depuis le début de l'été faisait face à une équipe KC en pleine forme. Mais si le début de la partie s'est déroulé sans accroc, un énorme throw est arrivé en mid-game sur la midlane. Saken et Rekkles n'ont rien respecté et on greed pour la T1 au mid. Cette dernière est importante, mais il ne faut pas non plus tout risquer pour la faire tomber... Sur le coup, les deux carry sont restés trop longtemps. Les lapins ont réussi à les cueillir, pour enchaîner sur un Nashor inespéré, encore plus rentable avec la prime d'objectif offerte avec. Le mur bleu a donc regardé, totalement impuissant, leurs petits protégés perdre un avantage de plus de 5K gold en quelques secondes. La draft late game et honteuse de Misfits Premier a fait le reste, avec une Yuumi toujours aussi mignonne, mais toujours aussi chiante.

lfl-lol

Retour d'une superweek en LFL, les 5 matchs à suivre

Il n'y en avait pas eu au printemps 2022, mais la superweek est de retour en LFL cette semaine. On aura le droit a du League of Legends de haut niveau avec une pléthore de matchs. Pour éviter l'indigestion, on a sélectionné les 5 qui nous hype le plus.

1
Léo Lecherbonnier
Tipsalewo

Rédacteur-Gameur, combination idéale pour la recherche d'optimisation.

Complex3132 il y a 1 semaine

Il faut dire aussi que pour la plupart des joueurs Valorant KC c'était une première pour eux, ce n'est certainement pas evident de jouer à un jeu qui se joue beaucoup au son devant une foule de 12k personnes qui était chaud bouillant

L'actu

En Continu

20:00 L'unique champion qui n'est pas apparu dans le circuit compétitif cette saison
17:00 LoL : L'interaction la plus frustrante de League of Legends !
13:16 Un partenariat sport et esport en Div 2 de LFL !
13:00 LoL : La mécanique idiote des premières saisons, que Riot Games a supprimé du jeu.
12:00 LoL : Combien Riot Games gagne en moyenne avec un skin ?
10:34 Fer, Or, Diamant... Comment se divise la soloQ en juin ?
18:00 Les applications donnent-elles trop d'informations en jeu ?
17:00 LoL : Ces champions qui ne sont pas apparus en compétition depuis 2022
16:55 LEC Summer 2022 : Fnatic n'a fait qu'une bouchée de G2
14:00 LoL : La SmurfQ l'enfer caché du MOBA de Riot Games ?

Articles

recommandés

LoL — Patch note 12.12 : Déjà un nerf pour Bel'Veth
LoL : Une MaJ de Gangplank annoncée pour supprimer une mécanique trop forte !
Les deux champions jamais vus en compétition en Chine

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Guide pour Bel'Veth Jungle en S12
Guide pour Wukong Jungle en S12