MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LCK vs LPL round 1, le résumé et les enseignements du banger DRX vs RNG

LCK vs LPL round 1, le résumé et les enseignements du banger DRX vs RNG
0

Cette première journée des Worlds de League of Legends s'est terminée par l'affrontement entre les vainqueurs du MSI : RNG, et les DRX, qui représentent la LCK. Si beaucoup pensent que le futur vainqueur des championnats du monde viendra de l'une de ces régions, que nous a appris ce premier match ?

LCK vs LPL round 1, le résumé et les enseignements du banger DRX vs RNG

credit image Riot Games

Même si ce match ne mettait pas en avant les meilleures équipes de leurs régions respectives lors du Summer Split, voir les stratégies appliquées est déjà un indice non négligeable sur la manière dont les teams issues de la LCK et la LPL aborderont les Championnats du Monde. Et le moins que l'on puisse dire, est que le spectacle était au rendez-vous.

Une draft champagne

Aatrox est un champion qui cristallise beaucoup d'attention en ce début de Worlds. Pourtant les deux équipes ont décidé de ne pas le ban, et c'est finalement les DRX qui ont pu s'emparer de lui. En revanche, le duo Caitlyn/Yuumi a bien été ban dès la première rotation. Les DRX ont décidé de continuer d'innover, avec un Maokai jungle, un champion qui faisait son grand retour sur la scène compétitive. Au niveau de la midlane, le ton était donné dès le début : le sang coulerait. Akali et Leblanc ont été choisies, ce qui donnait un petit avantage à Xiaohu sur la phase de lane, Akali ayant du mal à lutter contre Leblanc.

Après la première phase de pick, les deux botlanes étaient encore cachées, donc les ADC ont été particulièrement ciblés pendant la seconde rotation de bans. Finalement les RNG ont verrouillé Nilah, à laquelle les DRX ont répondu par le combo Tristana/Rell. Alistar fut le dernier pick, afin d'offrir à la fois de l'engage et du peel, en fonction de la situation.

Début de game

Malgré quelques tentatives des DRX, ce sont bien les RNG qui ont commencé à imposer leur rythme. Grâce à la domination logique de Xiaohu sur la midlane (à cause du match up), l'équipe de LPL a pu profiter d'un push botlane pour prendre le premier dragon de la game, sans que leurs adversaires puissent le défendre. Vu que c'était un Océan, soit le meilleur dragon à récupérer pour la phase de lane, cette action a consolidé leur assise sur ce début de partie. Wei et sa Vi ont réussi à surprendre le Aatrox de Kingen au top, récupérant le premier sang, et permettant à Breathe de commencer son scaling sur Jax dans les meilleures conditions. Sans grande surprise, les représentants de la LPL ont pu dominer les 10 premières minutes, récupérant de précieuses ressources. Leur avance était quand même inférieure à 1k gold (même si les stats du Dragon Océan apportait un bonus supplémentaire non visible sur le tableau des scores), ce qui était loin de leur assurer une domination totale plus tard dans la partie.

Seulement, la game allait s'emballer sur la toplane. Malgré son Éclipse, le Aatrox de Kingen se fit solokill par le Jax des RNG. Cette action augurait de mauvaises choses pour les DRX, car cela voulait dire que le pick qu'ils avaient priorisé était en difficulté. Prendre ce genre de champion en premier et le voir se faire dominer n'est jamais une bonne chose, car cela sous-entend jouer pendant un certain temps en 4.5 vs 5. Mais les DRX furent loin de s'avouer vaincus, et réussirent à récupérer la première tour du match sur la midlane grâce à un premier push lors du second dragon des RNG. Même si les RNG répondirent très vite en prenant la T1 top, l'avantage sur la carte revenait quand même aux DRX, vu l'importance stratégique d'une T1 mid.

League of Legends

It's Bazooka Time !

Alors que les RNG semblaient avoir la game en main, les DRX décidèrent de remettre les pendules à l'heure lors du troisième drake. Ils menèrent le teamfight de main de maître, récupérant un ace (dont un triplé pour Deft) en ne perdant que Kingen. Cela leur permis de reprendre un léger avantage aux golds, tout en relançant complètement la game. Il était encore trop tôt pour crier victoire, les RNG ayant non seulement une composition pas mauvaise du tout en terme de scaling, mais en plus, certains de leurs picks étaient capables de détruire une Trist en une fraction de seconde.

Seulement, le quatrième dragon allait changer la donne. Les RNG tentèrent de prendre la vision à 3, sans savoir où se trouvaient les DRX. Les Coréens qui attendaient sagement dans un buisson, profitèrent de l'occasion pour tuer deux joueurs chinois, prendre leur second drake, ainsi qu'une avance de 3k gold. En récupérant ces deux kills, Deft pu compléter son troisième item (quatrième en comptant les bottes). Avec ce stuff et sa stopwatch, sa Tristana est d'un seul coup passée du statut de menace sérieuse, à celui de boss final de la game.

League of Legends

Surprise to see me ?

Alors que la domination DRX semblait bien installée, que les représentants de la LCK avaient obtenu leur troisième drake sans contestation possible de leurs adversaires, ils voulurent prendre le Baron pour conclure ce match. Cela aurait pu être le cas, sans l'intervention de Xiaohu et sa Leblanc, qui leur volèrent l'objectif sous le nez. La game se relançait, alors que l'écart aux golds n'était que de 2k pour les DRX.

Le sixième dragon allait être tout aussi décisif. Les RNG parvinrent à le voler sur le fil, égalisant à 3 dragons partout. Dans le fight, Deft commença à faire le ménage jusqu'au jump-in de trop. Breathe pu le punir et prendre le shutdown. Un dragon, leur main carry mort, cela aurait pu être la fin des DRX. Mais Zeka jouait une kunoichi en mission. Il parvint à tuer Wei puis Breathe, sauvant sa team et l'action. Finalement la situation n'avait pas tant évolué, sur ce fight, mais le décalage entre les morts, permis aux DRX de récupérer leur premier baron.

League of Legends

Forts du buff Nashor, ils purent ouvrir la base des RNG. Les deux équipes se retrouvèrent de nouveau autour du Dragon, et les RNG semblèrent prendre l'avantage en supprimant Beryl dès le début du combat. Seulement Pyosik en avait marre de se faire voler les objectifs neutres sous son nez, et rendit la monnaie de leur pièce aux RNG en dérobant ce dragon et la soul. Les DRX remportèrent le fight qui suivit, et purent finir la partie. Pour un premier affrontement entre la LPL et la LCK, ce fut un véritable banger.

Comme attendu, les représentants de la Chine tentèrent de jouer autour des escarmouches, mais les Coréens étaient préparés à ce style de jeu, et purent déjouer la plupart des tentatives grâce à une excellente vision. Il faut aussi noter une meilleure draft pour la LCK, le manque de range s'étant fait ressentir à plusieurs reprises pour les RNG, et sans un jump-in un peu trop confiant de Deft, la game aurait pu être pliée plus tôt. Néanmoins la LPL a quand même montré qu'il existe d'excellentes réponses à Aatrox, et les équipes pourraient lui accorder moins de priorité. Niveau jungle, les joueurs n'ont pas totalement convaincu. Vi semble limitée depuis son nerf, tandis que Maokai a été utile, mais pas décisif (hormis sur le steal Dragon à la fin, mais c'est complètement à mettre au crédit du joueur et pas du champion). Enfin les deux assassins midlanes ont un peu été les shériffs de la game, empêchant les autres carrys de totalement se déchaîner. Ils semblent être des options viables, mais il n'est pas certain que ce soit l'archétype dominant sur la midlane pendant ces Worlds. Quant à la botlane, vu le nombre de ban sur les ADC, il n'y a pas trop de conclusions à en tirer pour l'instant, si ce n'est que la lane semble toujours aussi importante.

worlds-lol
La belle revanche d'Upset sur les Worlds avec Fnatic

Elias "Upset" Lipp semble être présent depuis toujours sur la scène compétitive League of Legends, mais l'Allemand n'a au final "que" 22 ans. Il joue en ce moment ses premiers Worlds et il n'a pas attendu bien longtemps avant de faire parler de lui...

0
PH V
Waulk  - Rédac freelance, responsable jeux de combat

LP,LP,F,LK,HP

Si il y a un problème, Mortobato.

L'actu

En Continu

07:30 Le clin d'œil sympa de Skyyart à la Karmine Corp
17:00 Solary vs KC, un Classico LFL déjà vital pour la dynamique
15:30 LoL : Davantages de détails ont été donnés sur le hack de données et la rançon demandée à Riot Games
13:00 LoL : Et si le prochain champion était déjà dans le jeu ? Cet artiste transforme les Raptors !
08:46 Une légende américaine prend sa retraite à 30 ans, son corps dit stop
07:30 Yuumi est-elle morte depuis le dernier patch ?
19:50 LoL — Patch notes 13.1b : Un petit coup de pouce pour les ADC
19:07 Saison 13 : Découvrez les skins de la Saint Valentin 2023
14:02 Une nouvelle aventure de dingue pour Laure Valée !
13:00 LoL : Retour sur la meta du LEC, quels champions dominent et lesquels déçoivent ?

Articles

recommandés

LoL — Patch notes 12.23 : Refonte de Zeri et ajustement dans la jungle
Les pires match-up de League of Legends : Vladimir contre Anivia
On note l'année des teams LEC, Misfits ou le plafond de verre

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 13
Guide pour Ashe ADC en S13
Guide pour Teemo Top en S13