MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL : L'offre incroyable que Faker a refusé de la part de TSM et Team Liquid pour rester en LCK !

LoL : L'offre incroyable que Faker a refusé de la part de TSM et Team Liquid pour rester en LCK !
1

Plusieurs organisations nord-américaines, avant que Faker ne devienne actionnaire de T1, ont fait une proposition au Sud-Coréen que peu de gens auraient refusée. Le midlaner a rejeté ces propositions pour rester dans l'organisation qui lui a tout donné au niveau professionnel dans League of Legends.

LoL : L'offre incroyable que Faker a refusé de la part de TSM et Team Liquid pour rester en LCK !

credit image : lol-esports

Les LCS ont toujours essayé d'attirer les meilleurs joueurs du monde dans leur ligue. Il est vrai qu'ils essaient encore aujourd'hui, mais les plus grosses propositions ont eu lieu lors de la création de la ligue franchisée de League of Legends sur le Nouveau Continent.

Des joueurs de haut niveau comme Bang ou CoreJJ sont arrivés dans cette ligue, mais ils n'étaient pas les seuls à avoir reçu des offres avec une somme d'argent presque indécente pour faire partie de ces organisations. Apparemment, des équipes comme TSM et Team Liquid ont approché Faker avec une offre plus que vertigineuse et pour laquelle beaucoup auraient accepté sans pratiquement sourciller.

Un chèque en blanc tout simplement

Comme discuté sur ce podcast avec comme invités Scarra, Yvonne et Kobe, Faker aurait refusé des offres vertigineuses d'Amérique du Nord. Qui plus est, les intervenants prétendent que certaines organisations lui auraient même proposé un chèque en blanc pour tenter de le convaincre . Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, lorsque vous donnez un chèque en blanc à quelqu'un, cela signifie que le joueur ou la personne qui le reçoit peut mettre le montant qu'il souhaite comme salaire. Pour beaucoup, c'est une offre qui ne peut pas être refusée, mais pas pour Faker.

L'argent ne fait pas le bonheur, et si ce n'est pas le cas, discutez-en avec Faker. De nombreux joueurs font passer leur club et son projet sportif avant un avenir économique meilleur, même si cela reste assez rare aujourd'hui aussi bien dans l'esport que dans les sports traditionnels. Faker aime T1, au point de faire aujourd'hui parti des actionnaires de l'entreprise. Un bon moyen pour lui d'avoir une reconversion toute trouvée lorsqu'il mettra un terme à sa carrière esportive. Le sud-coréen n'a jamais caché qu'il estime devoir beaucoup à sa structure, et ce n'est pas surprenant qu'il ait décidé de lier son destin à cette dernière. Même si cela pourrait le mettre en position de faiblesse vis à vis des négociations (compliqué d'aller dans un autre club quand vous êtes actionnaire d'un concurrent), il reste aujourd'hui encore l'un des joueurs les mieux payés de l'écosystème League of Legends, la preuve que son club honore sa fidélité.

A new challenger ?

Si les offres des équipes LCS ont été dévoilées, il ne faut pas oublier qu'ils ne sont pas forcément la ligue la plus riche. La LPL est également connue pour ses salaires incroyables, au point que plusieurs stars coréennes ont révélé que la paie était bien plus élevée en Chine qu'en Corée du Sud. Vu qu'il ne s'agissait pas forcément de joueurs de second plan (Peanut, PawN pour les anciens, et il y avait aussi eu des rumeurs sur des offres reçues par Rekkles à l'époque), il faut probablement y accorder un certain crédit. Néanmoins, la situation est bien différente en Chine et en Corée du Sud, par rapport à l'Europe ou à l'Amérique du Nord. Plusieurs équipes sont liées à de grosses boîtes, et ont donc des moyens assez importants. Comme il ne s'agit que de vitrines pour ces entreprises, elles n'ont pas forcément besoin d'être rentables, vu qu'elles sont là pour l'image de la marque, un peu comme l'écurie de Formule 1 de Ferrari n'a pas forcément besoin de générer de l'argent (on ne dit pas qu'elle ne l'est pas, ou que les équipes LPL ne le sont pas, on en sait rien. On remarque juste qu'une rentabilité directe n'est pas obligatoire, vu le prestige généré par de bonnes prestations sportives/esportives).

worlds-lol
Est-ce que l'Europe "nique les Worlds" comme le dit Kameto ?

Kameto est le boss de la Karmine Corp, mais c'est avant tout un passionné de League of Legends qui regarde les Worlds. Alors qu'il en a pris plein les yeux avec des quarts de finale de très haut niveau, il n'a pas été très tendre envers les équipes européennes... peut-on lui donner tort ?

1
PH V
Waulk  - Rédac freelance, responsable jeux de combat

LP,LP,F,LK,HP

Si il y a un problème, Mortobato.

Samy Abdouche il y a 3 mois

"ce n'est pas surprenant qu'il est décidé"<br /> Plutôt: "qu'il ait décidé" ^^<br /> <br /> Sinon, la loyauté de Faker ne me surprend absolument pas. De toute façon, il n'avait rien à faire en NA.

L'actu

En Continu

07:30 Le clin d'œil sympa de Skyyart à la Karmine Corp
17:00 Solary vs KC, un Classico LFL déjà vital pour la dynamique
15:30 LoL : Davantages de détails ont été donnés sur le hack de données et la rançon demandée à Riot Games
13:00 LoL : Et si le prochain champion était déjà dans le jeu ? Cet artiste transforme les Raptors !
08:46 Une légende américaine prend sa retraite à 30 ans, son corps dit stop
07:30 Yuumi est-elle morte depuis le dernier patch ?
19:50 LoL — Patch notes 13.1b : Un petit coup de pouce pour les ADC
19:07 Saison 13 : Découvrez les skins de la Saint Valentin 2023
14:02 Une nouvelle aventure de dingue pour Laure Valée !
13:00 LoL : Retour sur la meta du LEC, quels champions dominent et lesquels déçoivent ?

Articles

recommandés

LoL — Patch notes 12.23 : Refonte de Zeri et ajustement dans la jungle
Les pires match-up de League of Legends : Vladimir contre Anivia
On note l'année des teams LEC, Misfits ou le plafond de verre

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 13
Guide pour Ashe ADC en S13
Guide pour Teemo Top en S13