MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL : Avant Vetheo et Targamas, ils ont été derniers de LEC

LoL : Avant Vetheo et Targamas, ils ont été derniers de LEC
0

EXCEL a terminé en dernière position du LEC lors du Winter Split. On espérait mieux pour nos deux chouchous francophones, Targamas et Vetheo. Mais pour redonner le sourire aux joueurs XL, avant eux d'autres grands noms ont aussi reçu le bonnet d'âne en Europe.

LoL : Avant Vetheo et Targamas, ils ont été derniers de LEC

Photo : LoL Esports

Vetheo et Targamas mais aussi Odoamne, Xerxe et Patrik ont terminé 10e et dernier du LEC. Le résultat est forcément décevant, surtout que l'équipe était très respectée dans les pronostics de présaison. On imagine que le moral est bas au sein du roster et on espère que les joueurs trouveront les ressources pour vite rebondir. Cette année, il y a en plus 3 segments et la saison est encore loin d'être terminée !

Pour essayer de dédramatiser tout ça, on a fait une petite sélection d'illustres noms de la ligue européenne qui ont également terminé avec le bonnet d'âne pendant un Split. Parmi eux, il y en a même qui ont parfaitement rebondi par la suite.

Xpeke, l'autre face de la légende

(5e du groupe B lors du Spring 2017 avec Origen)

xPeke est un monument sur League of Legends. Champion du monde lors de la saison 1, il a remporté plusieurs fois le titre de champion d'Europe avec Fnatic. Mais l'Espagnol ne s'est pas arrêté en si bon chemin : il a ensuite monté le projet Origen. Les débuts furent tonitruants avec une qualification expresse pour les Worlds et un top 4 en 2015.

Mais la suite fut plus compliquée pour Origen. 9e sur 10 lors du Summer 2016, l'équipe a terminé 5e du groupe B (sur 5) lors du Spring 2017, en sachant que le 5e du groupe A avait des meilleurs résultats. C'est à cette occasion que l'organisation a claqué le fameux 0-13... une marque jamais égalée à ce jour en Europe. À cette époque, xPeke était encore impliqué avec 16 parties jouées durant le segment. Mais il était surtout là pour dépanner au poste de Support. Triste fin de carrière pour cette légende, qui a participé dans la foulée à la relégation de l'équipe lors des Up&Down.

Grabbz, avant G2 il a essuyé les plâtres

(10e lors du Summer 2016 avec Team Roccat)

League of Legends

Fabian "GrabbZ" Lohmann a remporté 4 fois le LEC avec G2 Esports entre 2019 et 2020. Il a dirigé cette équipe de légende qui a même réussi à faire trembler les géants asiatiques durant les compétitions internationales (MSI et Worlds). Mais avant de connaître ces succès, rappelons qu'il a débuté avec des résultats beaucoup moins concluants.

En tant que headcoach de Team Roccat, il a terminé dans le fond du classement en 2016 : 9e au Spring et 10e au Summer. Il faut dire que l'effectif qu'il avait à sa disposition ne faisait pas particulièrement rêver (Parang, Raise, Betsy...). Mais le coach allemand a quand même réussi à sauver la place de l'équipe dans l'élite en survivant au tournoi de promotion. S'il n'avait pas connu ces difficultés, ils n'auraient peut-être jamais eu le savoir-faire nécessaire pour ensuite gérer, avec brio, la superteam G2 par la suite.

Comp, deux dernières places avant d'être champion d'Europe

(10e lors du Spring 2020 et du Spring 2021 avec Team Vitality)

League of Legends

Team Vitality n'a pas toujours bien marché en LEC et par le passé, l'équipe a terminé plusieurs fois avec la place de dernier de la classe. Comp faisait partie de ces deux mésaventures... Titulaire de bout en bout lors du Spring 2020, il a ensuite laissé sa place en cours de route lors du Spring 2021 après avoir disputé 7 matchs. On ne peut pas vraiment lui en vouloir personnellement puisque c'était Vitality dans son ensemble qui avait un problème.

La réputation du Grec n'était pas terrible après ses maigres résultats. Mais le joueur a réussi à se racheter une image. Recruté à la surprise générale par Rogue pour la saison 2022, il s'est imposé comme le meilleur ADC de la saison. À la clef, un titre de champion d'Europe (Summer 2022) et un quart de finale des Worlds. Comme quoi, il est toujours possible de retourner l'histoire, même après un gros échec.

Upset, l'ancien surcoté du LEC

(10e lors du Summer 2020 avec Origen)

League of Legends

Pendant longtemps, Upset a traîné la réputation du joueur surcoté en LEC. Il a toujours été félicité pour ses mécaniques, mais les résultats n'étaient cependant pas toujours au rendez-vous. Aujourd'hui, il lui manque toujours un titre majeur. Mais à défaut d'être apprécié par tous, sportivement parlant, il est respecté.

C'est en 2020 qu'il a terminé 10e de la ligue dans une saison qui n'avait ni queue ni tête pour Origen. Plutôt solide lors du printemps, l'été avait été catastrophique avec 6 petites victoires pour 12 défaites. Les joueurs n'arrivaient pas à jouer ensemble et les individualités, pourtant talentueuses, se retrouvaient totalement noyées par les problèmes du collectif. Dans l'équipe, on retrouvait d'ailleurs Xerxe... Il devrait donc avoir les clefs pour rebondir après le cauchemar vécu cet hiver avec XL. Pour Upset, il a ensuite bien rebondi chez Fnatic en 2021 et 2022.

Broken Blade, de dernier à premier en moins de 6 mois

(10e au Summer 2021 avec Schalke 04)

League of Legends

Broken Blade a fait encore mieux que Comp. Le toplaner a ainsi réussi à faire un speed run express entre la 10e et la 1ere place en LEC. Dernier avec Schalke 04 lors du Summer 2021, il a été sacré champion d'Europe avec G2 Esports lors du Spring 2022. Il faut dire qu'il a totalement changé d'environnement en troquant sa tunique. Chez S04, la structure était en vente et cherchait avant tout à revendre son slot, suite à la relégation sportive du club de foot. Chez G2, on joue par nature le titre et BB était bien entouré (Caps, Jankos...).

Soulignons cependant que l'Allemand s'est toujours donné à fond. Même pendant son segment de galérien avec Schalke 04, il continuait d'afficher un très bon niveau de jeu. On a rarement vu une meilleure illustration de l'expression 1v9. Comme quoi, avec le bon état d'esprit, on peut espérer recevoir une main tendue.

esport-lol
Pour rebondir, faut-il mettre de côté Rekkles chez Fnatic ?

Le choc est encore bien présent chez les fans de Fnatic. L'équipe a pour la première fois de son histoire, pris la porte dès la fin de la saison régulière en LEC : une honte pour une organisation ayant une telle histoire sur League of Legends. Pour rebondir, faut-il changer d'ADC ?

0
Léo Lecherbonnier
Tipsalewo

Rédacteur-Gameur, combination idéale pour la recherche d'optimisation.

L'actu

En Continu

17:30 Malgré l'appel au boycott de ce personnage de LoL, ces deux pays font de la résistance !
11:13 LoL : Quels sont les matchs compétitifs à ne pas rater cette semaine ?
16:44 Ce joueur de LoL extrêmement connu mais aussi très énervé se lance dans le coaching... par IA !
14:25 "Notre public vieillit", Riot Games va devoir faire des changements importants à cause de l'âge de ses joueurs
11:52 LEC Summer Split : Fnatic seul en tête, GiantX décroche enfin son premier succès, KC et MAD en difficulté
17:12 LCK/LPL Summer Split : La LCK fait sa rentrée, fin des matchs aller en LPL
18:56 Après l'appel au boycott, Ahri est-elle vraiment éjectée de toutes les parties de LoL ?
18:05 2XKO, le futur jeu de baston de Riot Games, pourrait sortir bien plut tôt que prévu
12:36 Les changements annoncés par Riot Games sont-ils inquiétants pour l'avenir compétitif de League of Legends ?
17:57 Suite aux retours très négatifs des joueurs, Riot Games va changer une nouvelle fois cet élément du jeu

Articles

recommandés

LoL — Patch notes 14.12 : Un nerf pour Twited Fate AD
"Je pense que c'est une blague", ce célèbre créateur de conteu ne comprend pas le prix des skins honorant Faker sur League of Legends
Après plus de 14 ans, Riot Games régle enfin l'un des plus gros problèmes de LoL

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 13
Guide pour Ahri Mid en S13
Guide pour Ashe ADC en S13