MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL : Quels sont les principaux enseignements que l'on peut retenir de l'EWC ?

LoL : Quels sont les principaux enseignements que l'on peut retenir de l'EWC ?
0

L'Esports World Cup 2024 vient de se terminer sur le titre des T1 qui pourtant n'étaient pas favoris en arrivant à cette compétition. Quelques jours après la fin de ce tournoi, quelles conclusions retenir de cette EWC ?

LoL : Quels sont les principaux enseignements  que l'on peut retenir de l'EWC ?

EWC

LCS : L'Amérique du Nord mérite le respect

Après un MSI 2024 en demi-teinte (comprendre par là la bonne performance de Team Liquid atténuée par l'élimination prématurée de Flyquest), on voulait voir si l'Amérique du Nord pouvait confirmer ses prestations plutôt convaincantes de son dernier tournoi international.

Au global, les LCS nous ont montré qu'il ne faudra clairement pas les sous-estimer pour les Worlds. Si les Flyquest ont été éliminés dès les quarts de finale, ils ont tout de même mis en difficulté G2. Certes, ce n'était pas le G2 des grands jours, mais comme pour NRG lors des Worlds 2023, si G2 n'arrive pas en pleine forme, la punition est tout à fait possible. Le champion européen n'est pas passé loin de la correctionnelle et si Bwipo n'avait pas rundown la moitié des matchs, le résultat aurait pu être bien différent.

Comme lors du MSI, c'est Team Liquid qui représente le mieux l'Amérique du Nord. Après une très bonne performance face à des Fnatic toujours aux abois et être passés pas loin de l'exploit face à T1, les Liquid ont bien confirmé leurs prestations du MSI. En plus, il ne s'agit pas là de "simplement" profiter de la méforme des adversaires, APA et ses coéquipiers ont vraiment bien joué. Ils ont su exploiter les picks signatures de leurs joueurs, bien se déplacer sur la carte, en plus de quelques bonnes prouesses mécaniques. L'espoir est permis du côté des Nord-Américains qui ont au moins un représentant convaincant pour les Worlds à venir (sauf si encore une fois, l'équipe s'écroule avant ou pendant le tournoi comme cela a souvent été le cas ces dernières années).

LPL : BLG toujours en difficulté, Top Esports confirme sa forme du moment

Depuis le MSI, BLG a du mal à retrouver sa forme dominante du Spring Split. Si le champion en titre a pu se qualifier facilement pour le groupe Ascend (une sorte de Winner Bracket du nouveau format LPL), les performances alignées depuis le début du Summer Split ne sont pas vraiment convaincantes. Son élimination dès les quarts de finale face à T1 n'est pas des plus rassurantes pour la suite. Dans cette EWC on a retrouvé le même niveau de jeu qu'en LPL : un bon voir très bon early game puis un midgame et lategame vraiment pas propres. Beaucoup d'erreurs ont été commises et certaines d'entre elles ont été fatales aux BLG. Cependant, BLG reste une équipe très puissante de LPL et elle ne devrait pas avoir de mal à se qualifier en playoffs (d'autant plus que la méta est en train d'évoluer). Il reste assez de temps pour se reprendre avant les grandes joutes des phases finales.

Pour Top Esports, cette EWC est la confirmation de l'état de forme des vice-champions de la LPL depuis le début du Summer Split. En effet, Tian et cie enchaînent les excellentes prestations. La victoire obtenue face à Gen.G est un très bon signe pour eux. Non seulement ils sont apparus en forme mécaniquement, mais aussi dans les drafts, les déplacements sur la carte et sur le jeu autour de la vision. Leur défaite face à T1 ne remet pas tout en cause, mais l'on voit encore qu'il y a encore une certaine irrégularité dans les performances. Après ce tournoi, Top Esports confirme sa place au sein des meilleures équipes au monde.

LCK : Gen.G n'est pas imbattable, T1 fait le plein de confiance

En arrivant à ce tournoi, Gen.G semblait hors d'atteinte. Après une victoire éclatante au MSI, les Gen.G sont, encore à ce jour, invaincus en LCK. Mieux encore, ils n'ont pas perdu un seul nexus depuis le début du Summer Split (en 6 Bo3) ! Il était donc logique de les considérer comme grands favoris à la victoire finale, même si le tournoi se déroulait sur un tout nouveau patch (le 14.13).

La défaite des champions de Corée en quart de finale a été une assez grande surprise. Si perdre face à Top Esports n'est pas un échec terrible pour Gen.G, c'est plus la manière qui a été surprenante. Par deux fois, Canyon et cie sont passés à côté de leur draft et n'ont pas pu véritablement s'exprimer dans leur Bo3. Psychologiquement, cette élimination prématurée peut faire un peu de dégâts, mais c'est surtout pour les futurs adversaires de Gen.G que cette EWC peut laisser des traces. On a vu qu'ils n'étaient pas imbattables et que la victoire est possible. Cependant, pas d'inquiétudes pour Gen.G qui n'aura aucun problème pour le reste du Summer Split et des Worlds prochains. Ils restent grands favoris à la victoire finale dans ces deux compétitions.

La réflexion est un peu inverse pour les T1. Après un MSI et un début de Summer Split moribonds, ils sont arrivés dans cette EWC en crise de confiance. Ils sortaient même d'une défaite face à KT Rolster devant leur public durant le T1 Home Ground (une sorte de KCX mais pour T1). Avant le début de l'EWC, T1 ne faisait donc pas partie des grands favoris (au contraire de Gen.G et de TES). Mais T1 n'est pas une équipe comme les autres et elle a su trouver les ressources pour difficilement se défaire de BLG puis de TL avant de dominer Top Esports en grande finale. Si ce résultat ne va pas tout changer pour Faker et ses coéquipiers, sans nul doute que cela va leur donner un boost de confiance pour la suite de la LCK. En finale, les T1 ont montré qu'ils étaient encore capables d'innover en draft (cf. le Yasuo de Faker) pour imposer leur méta et qu'ils peuvent toujours jouer un League of Legends de très haut niveau.

LEC : Nouvelle déception pour Fnatic, G2 pas au niveau

Juste avant l'EWC, nous avions laissé Fnatic sur une semaine pas des plus rassurantes en 0-2. La compétition donnait à Fnatic l'occasion de prendre sa revanche sur Team Liquid qui a été son bourreau lors du MSI. On peut le dire, encore une fois, Humanoid et ses coéquipiers sont passés complètement à côté de leur événement. Ils ont tout simplement été surpassés par des Liquid meilleurs dans tous les compartiments du jeu. Le schéma habituel de Fnatic s'est répété. Bon à domicile (même si parfois inconstant), on se perd totalement à l'international. On en est presque ) souhaiter que l'équipe ne se qualifie pas aux Worlds pour permettre à d'autres de tenter leur chance (cela étant dit si les Fnatic se qualifient dans ces compétitions internationales, c'est parce qu'ils battent leurs concurrents).

Pour G2, le constat est le même qu'au MSI. Les prestations sont encourageantes, mais actuellement l'équipe n'a pas le niveau pour venir se battre à armes égales avec le Top niveau mondial. Les G2 peuvent jouer les trouble-fêtes en cas de méforme (le premier Bo5 face à T1 au MSI), mais quand les Top teams asiatiques sont en pleines possessions de leurs moyens, l'écart à combler est trop grand. Cependant, on peut au moins se dire que la méta des Worlds sera complètement différente et que les G2 peuvent toujours faire rêver les fans européens.

Si l'on peut critiquer cette EWC sur bien des points, on peut au moins lui reconnaître qu'elle a le mérite de redistribuer un peu les cartes au niveau mondial. Par exemple, même si cela ne veut pas dire que Gen.G va se mettre à perdre tous ses matchs, on peut voir que le titan coréen n'est pas imbattable et que les Worlds ne sont pas joués d'avance. La montée en puissance (même temporaire) de T1 et de Top Esports montre bien que le suspense est encore présent et que les prochaines semaines de compétition s'annoncent très intéressantes !

esport-lol
Ce joueur T1 a réalisé un petit exploit pendant l'EWC, mais seuls les spectateurs attentifs l'ont remarqué !

Sur League of Legends, les plus grands exploits ne sont pas forcément les plus spectaculaires. Ce joueur l'a prouvé une fois de plus, grâce à une performance incroyable pendant l'Esport World Cup.

0
Chévi  - Rédacteur freelance

Rédacteur freelance, « Sic parvis magna »

L'actu

En Continu

20:18 Ce champion LoL vieux de 5 ans seulement va subir un grand changement, mais les fans demandent à Riot Games de ne rien faire
15:41 LFL Summer Split : Des playoffs aux Up&Down, tout s'est joué dans les derniers instants de la saison régulière
17:27 Cette nouveauté était tellement attendue sur LoL que les joueurs ont cassé les serveurs du jeu
16:38 Cet ancien coéquipier de Faker a rejoint l'un des favoris pour les Worlds ! Pourra-t-il obtenir son second titre aux dépends du goat ?
18:53 Cela fait plus de 10 ans que Riot Games essaie de régler ce problème sur LoL, mais les développeurs n'ont toujours pas trouvé de solution
18:31 "Les 65 000 dollars les plus rentables", la série Arcane est née de rien, et grâce à une scène que les spectateurs n'ont jamais vu
14:56 LoL : Le patch 14.14 annonciateur de grands changements dans la méta compétitive ?
20:27 LoL — Patch notes 14.14 : Aurora, la nouvelle championne, et Swarn, le mode de jeu inédit en PvE débarquent dans la faille
16:38 Des scientifiques trouvent une nouvelle espèce de crabe et le nomment d'après ce personnage de LoL
14:13 Riot Games dégaine l'artillerie lourde avec les skins du grand événement estival 2024 de League of Legends

Articles

recommandés

LoL — Patch notes 14.12 : Un nerf pour Twited Fate AD
"Je pense que c'est une blague", ce célèbre créateur de conteu ne comprend pas le prix des skins honorant Faker sur League of Legends
Après plus de 14 ans, Riot Games régle enfin l'un des plus gros problèmes de LoL

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 13
Guide pour Ahri Mid en S13
Guide pour Ashe ADC en S13