Menu
Millenium / Dernières reviews de jeux /

Test Dragon Quest Builders 2 sur PC, Nintendo Switch, PS4

Test Dragon Quest Builders 2 sur PC, Nintendo Switch, PS4
0

Retrouvez notre avis complet sur Dragon Quest Builders 2, qui se pare dès aujourd'hui d'une version Steam.

Test Dragon Quest Builders 2 sur  PC, Nintendo Switch, PS4
85

Sorti cet été sur PS4 et Switch, Dragon Quest Builders 2 se paie aujourd'hui un portage PC disponible sur Steam. l'occasion pour nous de vous donner notre avis sur le jeu de construction de Square Enix.

  • Genre : Construction
  • Date de sortie : 12/12/2019
  • Plateforme : PC, PS4, Nintendo Switch
  • Développeur : Square Enix
  • Éditeur : Square Enix
  • Prix : 59,99€
  • Testé sur : PC

L'égo technique

Si Builders premier du nom rendait hommage au premier Dragon Quest d'un point de vue scénaristique, cette seconde mouture va quant à elle chercher du côté de Dragon Quest 2 : une logique somme toute implacable. Votre aventure commence sur un bateau remplit de monstres à la solde du Seigneur du Mal, bien décidé à malmener la paix fragile qui maintient tant bien que mal l'équilibre universel. Les méfaits du malfaisant ont déjà causé du tort sur les nombreuses îles du monde de DQB2 et c'est à vous, bâtisseur parmi les bâtisseurs, que va revenir la lourde tâche de redonner la foi à la population en les éveillant aux bienfaits de la construction. Votre mission de messie va se décomposer en de nombreuses tâches, aussi nombreuses que variées, mais toutes avec un dénominateur commun : elles répondront toujours aux exigences de vos ouailles.

C'était déjà le cas dans le premier jeu, mais ici le problème est amplifié : Builders 2 est beaucoup, mais alors beaucoup trop bavard. Alors, certes, quelques vannes passent bien et certaines missions méritent de toute façon un contexte solide, mais ici la limite du raisonnable est largement franchie. A dire vrai, DQB2 rappelle son homologue Dragon Quest Heroes 2, qui perdait pied en confondant profondeur scénaristique et excès de dialogues. Cependant, les thèmes explorés par la série restent bien présent et malgré sa direction artistique enfantine, le titre n'hésite pas à évoquer l'endoctrinement religieux, la mort, etc. Ça n'est pas forcément toujours très bien traité et Malroth, bien que drôle à l'occase, reste un personnage beaucoup trop cliché pour être crédible.

Millenium

Brique à brac

Pour ceux qui ont loupé le pitch de la série Builders, il s'agit de Minecraft-likes à la troisième personne, avec une plus grande emphase sur les enjeux et le scénario que le titre de Mojang. Vous construisez donc avec un but précis, et bien souvent, avec l'objectif de faire prospérer une base remplie de villageois. Ce second opus n'y va pas de mainmorte côté nouveautés et ces dernières sont pour la plupart fort agréables à constater. Les habitants ne sont plus de simples piquets qui font l'aller-retour entre leur lit et la place du village, ces derniers vont désormais vous prêter main forte afin d'établir des lieux de villégiature toujours plus confortables et riches en ressources. Tout cela forme une boucle vertueuse qui vous donnera toujours plus d'affection (représenté par des coeurs) permettant l'amélioration de leurs compétences mais aussi de votre base en général, avec de nombreuses recettes supplémentaires. l'artisanat a lui aussi subi une belle refonte, avec la possibilité de fabriquer plusieurs exemplaires d'un même objet d'une seule traite, ce qui était impossible dans le premier DQB. le champ des possibles par rapport au premier opus a également été décuplé, pour toujours plus de personnalisation et de salles à construire.

Pour ne rien gâcher, l'exploration est bien récompensée avec la traditionnelle chasse aux mini-médailles, mais aussi avec des recettes secrètes à découvrir au cours de vos pérégrinations. Côté combat, par contre, Square Enix a joué la sécurité et n'a pas vraiment bougé en proposant du hack and slash très statique et simpliste, pas franchement intéressant. Des échauffourées qui savent néanmoins se faire oublier grâce à de nouveaux ajouts Minecaft-iens bienvenus, comme la vue à la première personne, enfin, et la gestion des fluides qui faisait cruellement défaut au premier opus. Le pari est donc une nouvelle fois remporté par Square Enix : explorer les îles à la recherche de leurs secrets dans des cartes au level design pensé en amont, apporte toujours ce vent de fraicheur lui permettant de se hisser comme une alternative on ne peut plus sérieuse à Minecraft. Dommage néanmoins que le multijoueur promis ne suive pas : ce dernier ne se limite qu'à l'aspect créatif, il est par conséquent impossible de parcourir le scénario du jeu à plusieurs, ce qui est bien dommage.

Millenium

Boule et build

Dragon Quest Builders 2 n'est pas un foudre de guerre technique et même sa direction artistique pourra en laisser certains dubitatif, malgré les designs de Akira Toriyama. Cependant, l'ensemble a clairement du charme et certains panoramas, réalisé uniquement en cubes, tendent à faire oublier la simplicité des graphismes du jeu. De plus, ce portage PC est tout à fait honorable, avec les réglages habituels, sans non plus trop rentrer dans le détail (spoiler : il n'y en a pas besoin).

Comme d'habitude, ceux qui auront fait le choix de cette version pourront profiter sans trop de mal d'un jeu aux 60fps constants, ce qui est un confort visuel non-négligeable, surtout si vous avez eu l'occasion de voir la version Switch tourner. la bande-son reprend, comme son grand-frère, de nombreux thèmes de la série, pour une sélection clairement en deçà de celle effectuée pour Dragon Quest Builders premier du nom : une petite déception, surtout lorsque l'on connait le travail phénoménal de Sugiyama sur la série.

Millenium
85

L'effet de surprise n'est plus pour ce second opus de la série Builders, néanmoins, grâce à une brouette remplie à ras bord de nouveautés bien senties, il parvient une nouvelle fois à faire mouche en proposant une alternative scénarisée et plus structurée à Minecraft. Très généreux et particulièrement accrocheur une fois pris dans la spirale de la construction de base, DQB2 reste un titre excessivement bavard qui peut occasionnellement taper sur le système si votre seule envie n'est que de bâtir, encore et encore.

Une recette qui fonctionne toujours
Les différentes nouveautés, bien intégrées
Le charme de la série Dragon Quest
Beaucoup trop bavard
Globalement, moins marquant que le premier
Le multijoueur limité au créatif
top-jeux

Test Dragon Quest 11 S : La meilleure version du J-RPG Square Enix

Dragon Quest 11 débarque enfin sur Nintendo Switch, avec une nouvelle édition bourrée de nouvelles fonctionnalités.

0

L'actu

En Continu

09:00 Activision dévoile les prochaines nouveautés sur Warzone et Modern Warfare
23:19 Découvrez comment fonctionne l'extension Twitch Crowncast d'Hyper Scape
23:05 Découvrez le patch note 0.3 d'Hyper Scape
22:10 [LIVE] Suivez la première phase de la Doigcup
21:28 Watch Dogs Legion : Ubisoft pourrait révoquer l'accès anticipé des éditions collectors
21:06 LoL - LEC Mercato : Jactroll pourrait quitter Vitality et rejoindre Origen
20:40 Far Cry 6 : de nouvelles informations sur l'univers et sur le climat politique de l'île de Yara
20:28 G2 Esports renouvelle le contrat de ses joueurs jusqu'en 2022
18:30 Star Citizen : Luke Pressley décrit un changement pour les punitions des Player Kills
18:03 WoW : Découvrez les Faë nocturnes, l'une des Congrégations de Shadowlands

Articles

recommandés

Death Stranding : le test du portage sur PC

Guides

à découvrir

Retrouvez notre Tier List des decks pour les Cendres de l'Outreterre !
Calendrier des sorties de jeux