MGG / Dernières reviews de jeux /

Test Crysis Remastered PC PS4 Xbox One Switch

Test Crysis Remastered PC PS4 Xbox One Switch
0

Crytek a décidé de sortir une version remasterisée de son célèbre Crysis. Parmi les plateformes disponibles, nous avons pu tester la version PS4. Voici nos impressions.

Test Crysis Remastered PC PS4 Xbox One Switch
60

Sorti en 2007 sur PC, Crysis premier du nom est surtout connu aujourd'hui parce qu'il était extrêmement gourmand en ressources matérielles. On trouve encore de nombreux memes à ce sujet un peu partout sur le net. Sans avoir été encensé, le jeu avait tout de même récolté de bonnes critiques sur son gameplay dynamique et ses graphismes. Son scénario nanardesque et ses personnages caricaturaux avaient été, eux, relégués au second plan.

Après avoir été porté sur consoles Xbox 360 et PS3 en 2011, voici que Crysis nous revient sur toutes les plateformes actuelles dans une version dite remasterisée. Nous avons pu tester la version PS4 ; retrouvez notre avis ci-après.

  • Genre : FPS
  • Date de sortie : 18 septembre 2020
  • Plateforme : PC, PS4, Xbox One, Switch
  • Développeur : Crytek
  • Éditeur : Crytek
  • Prix : 29,99€ sur le PS Store
  • Testé sur : PS4 "classique"

Le scénario de Crysis pourrait figurer en bonne place des scénarii les plus succincts du monde vidéoludique. Vous incarnez Nomad, un soldat envoyé avec son escadre sur une île de laquelle est parti le SOS d'un archéologue. Ce dernier, le Dr Rosenthal, a déclaré avoir trouvé quelque chose qui pouvait changer le monde alors que l'île se faisait envahir et occuper par des forces armées de la Corée du Nord. Votre mission, si vous l'acceptez, consiste à libérer le Dr Rosenthal et son équipe tout en sécurisant sa trouvaille. Vous serez alors confronté à des créatures mi-aliens mi-robots en plus des soldats nord-coréens. Voilà. On pourrait y retrouver des liens avec Halo, voire avec Predator de John McTiernan (papa de Piège de Cristal entre autres) avec Arnold Schwarzenegger. Un cadre idyllique, des ennemis identifiés, des ennemis inconnus et surpuissants, tous les ingrédients pour une bonne mayonnaise Z sont rassemblés. C'est en effet ce à quoi on a droit. Et tous les poncifs du genre ne nous sont pas épargnés. En tête, les personnages dont les curseurs de la caricature ont été poussé à fond : voix "viriles", gros muscles, propos et gestuelle machistes (la synchronisation labiale est à la ramasse d'ailleurs), etc. Bref, on assiste à un vrai concours de la plus grosse b***.

Millenium

Que l'on ait fait ou pas, comme votre serviteur, le jeu d'origine, on ne s'attarde de toute façon pas sur l'histoire puisque le jeu vous jette pour ainsi dire directement dans l'action. Et on constate immédiatement le premier problème de Crysis Remastered : ses graphismes franchement pas au niveau actuel. Honnêtement, on ne sait pas s'ils rivaliseraient avec ceux d'un GTA V sur PS3, pourtant sorti en 2013, rappelons le. Crytek a annoncé avoir concocté sa remasterisation grâce au CryEngine 5 ; on a peine à le croire tellement on voit des défauts partout. Ça scintille, ça pixelise, ça manque de détails... Pour distinguer les ennemis, heureusement que nous disposons de jumelles parce qu'à 200m, on ne les voit pas. Eux par contre, oui. Mais on y reviendra.

Deuxième écueil juste après les graphismes, la maniabilité du perso. Il doit peser lourd le Nanosuit ! Parce qu'au lieu de diriger un bonhomme, on a davantage l'impression de devoir gérer un 33 tonnes sans direction assistée. Le gameplay de Crysis n'a clairement pas été pensé pour une utilisation via une manette de jeu. Les déplacements sont laborieux et la visée, d'une frustrante lenteur. On en vient à vite oublier le corps à corps tellement les ennemis bondissent de droite à gauche tel des lapins cocaïnomanes pendant que l'on tente vainement de les toucher. Et on finit invariablement mort.

Pour finir au rayon de "ce qui ne va pas", nous avons constaté de fortes chutes de framerate, insupportables sur consoles, notamment lorsque l'action se débride à l'écran ou à chaque sauvegarde automatique.

Millenium

Heureusement, Crysis Remastered n'est pas dénué de qualités. Mais force est de reconnaître que ces dernières sont celles qui faisaient la qualité du jeu de 2007 et que cette nouvelle version n'apporte rien de supplémentaire. Ainsi, une fois que l'on a fait abstraction du fait que l'on joue en fait au jeu d'origine, on s'amuse rapidement. Le monde est plutôt ouvert et permet de choisir comment on souhaite l'aborder, on s'infiltre ou on fonce dans le tas. Pour ce faire, on privilégiera davantage telle ou telle optimisation du Nanosuit. La tenue de Nomad intègre ainsi un HUB contenant les informations de santé, des armes et une carte de la zone. Elle possède surtout des fonctions permettant à notre soldat d'améliorer ses capacités. Elle peut par exemple le rendre invisible, le doter d'une armure et encore lui permettre de courir au triple de la vitesse de base. Ça surprend d'ailleurs la première fois tellement le gap est énorme entre la vitesse classique et la super-vitesse. Ces fonctions consomment de l'énergie et sont soumises à un système de recharge après utilisation : il va falloir attendre que la jauge se remplisse avant de pouvoir à nouveau en activer une.

Crysis permet aussi de customiser les armes de Nomad "à la volée". Sans pause, on peut ainsi les équiper d'un silencieux ou changer le mode coup-par-coup en mode rafale. Ce point ajoute une touche de réalisme et de dynamisme au gameplay. De plus, comme dans tout bon FPS, il est possible de ramasser et d'utiliser les armes des ennemis tués, de quoi essayer et choisir ses outils létaux favoris. Ces derniers ne seront pas de trop pour affronter les nombreux adversaires. Ceux-ci sont d'ailleurs doté d'une très bonne IA. Ils se dispersent, vous encerclent, se mettent à l'abri ou encore donnent l'alerte. Ce serait parfait s'ils ne semblaient pas dotés de supers-pouvoirs leur permettant de vous détecter même à très longue distance et vous dégommer sans jamais faillir. Sont forts les nord-coréens !

Millenium

Même en difficulté Normale, le challenge peut être parfois élevé et les morts nombreuses. À ce sujet, Crysis Remastered propose 4 niveaux de difficulté, de quoi sélectionner la taille des auréoles de sueur qui se formeront sous vos aisselles durant les 8h environ que vous prendra l'aventure. Côté technique, le jeu possède divers paramètres réglables comme la présence ou non de sang à l'écran, l'activation du mode HDR, la langue et la sensibilité de la manette.

Malgré une durée de vie plutôt courte, Crysis Remastered se parcourt tambours battants, en ligne droite ou en vidant la carte selon ce que vous souhaitez, au rythme des éliminations. On avance sans réellement se poser de questions quant au pourquoi des choses, découvrant les nouveaux ennemis et les nouveaux décors. Au final, on se sera bien amusé, sans plus, en croyant avoir (re-)jouer au jeu de 2007.

60

Malgré l'utilisation du CryEngine 5, les graphismes sont franchement en retard d'une génération de machine. Quant à l'optimisation pour console, on peut la qualifier de ratée, tant il y a des chutes flagrantes de framerate et de problèmes de maniabilité à la manette. Crysis garde pour lui ses qualités originelles que sont son monde ouvert, son gameplay évolutif en fonction des capacités du Nanosuit et sa difficulté dosée "juste à point". Ainsi, si vous mettez de côté le fait que nous sommes en 2020 et que les Xbox et PlayStation dernière génération vont arriver incessamment sous peu, vous passerez plutôt un bon moment sur Crysis Remastered.

Garde ses qualités de gameplay comme :
Liberté d'action
Difficulté élevée même en Normal
Possibilités d'approches grâce aux améliorations du Nanosuit
Simple portage
Pas optimisé pour console
Chutes de framerate
Graphismes pas au niveau
playstation

PS5 : Tout savoir sur la Playstation 5

Ultime mise à jour de notre dossier au sujet de la Playstation 5 de Sony avant sa sortie dans quelques jours. Son prix, sa date, la précommande, les jeux, les performances ou encore le Playstation Plus Collection et bien plus encore. Pour tout savoir sur la PS5, c'est ici que ça se passe !

playstation

God of War Ragnarok sur PS5 : A quoi peut-on s'attendre ?

Oui on sait, il n'y a eu qu'un petit logo de présenté pour God of War Ragnarok lors de la conférence PS5. Cependant, il y a déjà moyen de tirer quelques informations sur cette suite prévue pour 2021. Attention aux spoilers !

Voir la suite
0
Irezumi

Editor

L'actu

En Continu

20:41 Diablo 4 : Présentation des saisons, du battle pass et de la boutique
19:32 Hogwarts Legacy : Nouvelle vidéo surprise de 20 minutes époustouflantes avec le Lac Noir !
19:00 Le Spaghetti Code a encore frappé, et un bug rend un objet totalement inutile
18:55 Twitch : La mascotte d'une marque iconique de céréales se lance dans le stream !
18:26 Tous les codes pour obtenir des tours gratuits le 18 aout
18:20 Multiversus : Un nerf à venir pour un personnage qui rend fou les joueurs ?
18:11 Des récompenses gratuites à gagner contre une photo de votre personnage !
18:00 Cristaux sombres Tower of Fantasy : Comment obtenir rapidement ?
18:00 GTA 5 Online : Guettez le ciel dans Los Santos, une surprise est si vite arrivée !
18:00 LoL : L'interaction inattendue entre deux champions qui tire parti d'une capacité inutile

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Quels decks jouer pour l'extension "Meurtre au Château Nathria" ?
Calendrier des prochaines sorties de jeux vidéo : août 2022