MGG / Dernières reviews de jeux / Immortals Fenyx Rising /

Test d'Immortals Fenyx Rising sur PC

Test d'Immortals Fenyx Rising sur PC
0

Une aventure épique parmi les dieux et déesses de l'Olympe nous a ouvert ses portes... Entre cryptes complexes, créatures mythologiques et énigmes à résoudre, découvrez notre avis sur Immortals Fenyx Rising, par les créateurs d'Assassin's Creed Odyssey.

Test d'Immortals Fenyx Rising sur PC
85

Prévu pour le 3 décembre 2020, Immortals Fenyx Rising est le petit dernier signé Ubisoft. Nous avons pu pénétrer dans le monde idyllique des dieux de l'Olympe et tester entièrement les diverses fonctionnalités et énigmes du jeu. Voici notre test complet de cette nouvelle franchise en monde ouvert.

  • Genre : Monde ouvert, Action-aventure, une petite dose de RPG
  • Date de sortie : 3 décembre 2020
  • Plateformes : PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X, Google Stadia, PC, Switch
  • Développeur : Ubisoft Québec
  • Éditeur : Ubisoft
  • Testé sur : PC

Une histoire burlesque avant tout ?

Si vous connaissez un peu la mythologie grecque, vous serez d’accord pour dire qu’il n’y a pas grand chose de drôle concernant l’histoire des Dieux de l’Olympe. Leurs récits sont d’ailleurs plutôt glauques. Mais fort heureusement, dans Immortals Fenyx Rising, deux narrateurs d’exception nous racontent avec humour comment nous, joueurs, allons devoir sauver le monde. On a d’un côté Prométhée, doublé par Loïc Houdré en français, et Zeus, incarné par Lionnel Astier.

Le prologue nous plonge tout de suite dans cette épopée fantastique : Typhon, un dieu maléfique, veut faire régner la terreur sur Terre et dans l’Olympe. Il a alors transformé tous les dieux et déesses (Aphrodite en arbre par exemple) et pétrifié la quasi totalité des humains sur Terre. Seuls quelques survivants sont encore présents : Zeus, le dieu de la Foudre, Prométhée, un Titan rejeté par Zeus, Hermès, le dieu des voleurs et Fenyx, le héros (ou l'héroïne) que vous incarnez.

Tout au long de l’aventure, nous sommes donc bercés par les voix de Prométhée, qui raconte l’histoire fabuleuse de Fényx, et de Zeus qui ne peut pas s’empêcher de faire des commentaires. L’enjeu est de taille pour Prométhée : si son histoire est vraie et que Fényx, un(e) humain(e) réussit à sauver les dieux, alors Zeus lui rendra sa liberté.

Immortals Fenyx Rising

Si le doublage et l’humour ne plaira pas à tout le monde d’entrée, il faut bien avouer que la narration et le scénario sont très prenants. Les interventions lourdingues de Zeus peuvent parfois être agaçantes mais on s’y habitue très vite. Les amoureux de Kaamelott seront tentés d’identifier Zeus à Léodagan et c’est bien normal car Astier le dit lui-même : les deux personnages ont le même caractère un peu bourru. On pourrait presque entendre des répliques cultes comme “Ah bah c'est sûr qu'c'est pas Jo l'Rigolo.” dans la bouche de Zeus. Malheureusement, il faut avouer que le chara-design de Zeus ne colle pas vraiment avec le ton employé par Lionel Astier qui joue alors de manière très théâtrale (ceci dit, n'est-ce pas normal de faire du théâtre à cette époque de l'Histoire ?)

Un peu dommage car on sent que la vf est forcée à certains moments. Mais rien ne vous empêche de mettre les dialogues en anglais. Pour autant, l’immersion reste totale en français grâce aux différents personnages très bien doublés comme Aphrodite, Hermès ou Typhon.

En bref, l’histoire est au cœur même d’Immortals Fenyx Rising et il serait bien dommage de passer à côté.

Dans un RPG comme Skyrim ou Zelda Breath of the Wild, on est très vite tenté de passer les dialogues pour accélérer les nombreuses quêtes aller-retour, sauf si on est un féru de lore. Ici, c’est plutôt l’inverse : sans pour autant parler de suspens, on a très envie de se plonger dans le jeu pour en connaître l’histoire et le dénouement. Mieux encore : après chaque session de jeu on en apprend plus sur la mythologie grecque. Il faut dire aussi que le jeu ne propose pas des centaines de quêtes non plus.

Immortals Fenyx Rising

Immortals Fenyx Rising est loin d’être un jeu éducatif mais il faut bien dire qu’il apporte non seulement de la connaissance mais qu’il fait aussi énormément travailler les méninges. Les énigmes et les cryptes du Tartare (sorte de donjons) sont dispersées un peu partout dans l’open-world et certaines nous ont donné du fil à retordre. Si les premières quêtes sont plutôt simples, après quelques heures de jeu on commence à rencontrer des puzzles et donjons plus coriaces. A chaque fois, il faudra user de sa logique afin d’utiliser l’arme adéquate : l’arc pour tirer des flèches enflammées et activer une torche, le marteau pour propulser des pierres au bon endroit, les brassards d’Heraclès pour soulever des caisses et s’en servir comme plateformes ou encore les ailes de Dédale pour faire un vol plané et atteindre la suite du niveau. Des mécanismes qui vous rappelleront sans nul doute le dernier Zelda sur Switch mais qui restent toutefois bien différents. Dans chacune des cryptes se trouve un coffre caché et il faudra souvent s’armer de patience afin de tous les dénicher (sinon vous pouvez consulter notre future soluce du jeu).

Un typhon-phon-phon…♫

Si le choix de cette chansonnette peut paraître un peu bizarre, elle est en réalité toute justifiée : Immortals Fenyx Rising nous propose un gameplay des plus “doux” possibles. Sans être enfantin ou mignon, on est tout de même loin du sérieux des Assassin’s Creed et des open-world du moment comme Genshin Impact. Ici, pas une seule goutte de sang ni de barbarie. Le jeu d’Ubisoft se veut grand public et accessible. Un choix parfaitement logique à l’approche de Noël et pour un jeu disponible sur Nintendo Switch. Mais accessible ne veut pas forcément dire “facile”. Comme dit au-dessus, les énigmes ne sont pas si aisément complétées. Ubisoft a plutôt voulu concevoir un jeu touchant un maximum de joueurs : les novices du genre, les casuals et même les joueurs un peu plus expérimentés en quête d’originalité. En effet, pas moins de 5 modes de difficulté sont disponibles et changeables à tout moment de votre aventure. Chaque difficulté est alors adaptée à votre mode de jeu : préférez-vous l’histoire ou les défis ? Avez-vous besoin d’aide pour résoudre les énigmes ? Avez-vous envie que votre personnage prenne moins de dégâts ou au contraire qu’il soit mis à rude épreuve par des mobs ultra puissants ?

Entre mode ultra facile et mode cauchemar, Immortals Fenyx Rising pourra donc plaire à un public de joueurs bien différents. D’autant plus qu’il est possible d’effectuer plusieurs sauvegardes du jeu et donc de faire bénéficier de cette histoire originale à d’autres membres de la famille.

Malheureusement, aucun mode multijoueur n’est disponible ni en local ni en ligne. C’est normal pour un RPG open-world de la sorte mais il est vrai qu’explorer la région et les donjons à deux aurait été tout aussi agréable.

Immortals Fenyx Rising
Immortals Fenyx Rising
Immortals Fenyx Rising

Un autre bon point concerne la customisation de votre personnage. Fenyx peut être une femme ou un homme et les options de personnalisation sont amplement suffisantes pour créer l’avatar qui vous convient le mieux : couleurs de cheveux et des yeux, barbe, cicatrices, voix… Il sera ensuite possible de looter des armes et équipements plus attrayants les uns que les autres. D’ailleurs, si une arme vous plaît énormément par exemple au niveau de son design, mais qu’elle n’est pas suffisamment puissante, il est possible de choisir une autre arme et d’y calquer l’apparence de celle souhaitée.

Mais ce qui nous aura le plus plu dans Immortals Fenyx Rising c’est la fluidité des combats. Qu’ils soient terrestres ou aériens, ils nous donneraient presque envie de ne faire que ça. Les différentes armes sont également très agréables à manier et le switch entre épée et hache par exemple se fait facilement. Pour chaque équipement des dieux, il est possible d’utiliser des Pièces de Charon afin de débloquer de nouvelles compétences. De la même manière, chaque fois qu’un dieu ou déesse est sauvé, une bénédiction vous est octroyée un peu comme les pouvoirs divins dans Zelda.

Concernant les arbres de talent, ils sont eux aussi très accessibles et amplement suffisants pour un jeu se voulant accessible.

Un open-world trop simplifié ?

Si Immortals Fenyx Rising n’est pas un jeu si facile que ça, il reste tout de même une version simplifiée des open-world. Évidemment, quand on le compare à un Zelda Breath of the Wild, un Skyrim, un The Witcher 3 ou même à un Assassin’s Creed, on ne peut pas s’empêcher de se dire qu’il est un peu “vide”. Et pourtant, cette sensation de vide est hautement compensée par les différents défis à réaliser et l’histoire très prenante. En étant rapide, il est possible de terminer l’histoire principale en une vingtaine d’heures à peine, mais comptez une cinquantaine d’heures si vous souhaitez terminer le jeu à 100% en augmentant vos équipements et compétences au maximum et en terminant toutes les quêtes secondaires. A noter que 3 DLC seront disponibles dans un season pass afin de profiter de nouvelles histoires et modes de jeu.

La libre exploration se débloque assez rapidement dans Immortals Fenyx Rising. Une fois l’introduction d’environ une heure terminée, vous pourrez accéder à la Halle des Dieux : le hub principal où vous pouvez absolument tout faire. C’est là qu’il sera possible d’améliorer votre équipement, de débloquer des compétences, de changer de look, d’accepter des quêtes secondaires ou encore de concocter des potions.

Immortals Fenyx Rising
Immortals Fenyx Rising

Concernant les quêtes, il est possible de les faire dans l’ordre de votre choix. A la fin du premier chapitre par exemple, vous pouvez choisir d’aller aider Aphrodite ou Arès, ou bien d’aller enquêter sur le méchant de l’histoire : Typhon.

Mais le maître-mot d’Immortals Fenyx Rising sera très certainement l’originalité. La narration, le scénario, les graphismes et la façon dont l’open-world est présenté… Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas vu un jeu cohérent et plein de charme. Les cryptes se ressemblent quasiment toutes au niveau du design selon les zones, et pourtant pas une n’est la même : tantôt il faudra battre un Boss, tantôt jouer à une sorte de Flipper géant pour activer des mécanismes, toujours dans le but de terminer ces donjons et de récolter la précieuse foudre de Zeus, une ressource permettant d’augmenter votre endurance.

Immortals Fenyx Rising
Immortals Fenyx Rising

Petit bémol toutefois : en deux heures à peine, il est possible de débloquer toutes les armes principales du jeu. L’épée d’Achile, les brassards d’Heraclès, l’Arc, la jarre d’Éole, le hache d’Atalante, les ailes de Dédale… C’est un peu frustrant de se dire qu’on a obtenu toutes les armes des dieux dès le début. Fort heureusement, c’est parce que toutes ces armes sont utiles dès les premiers donjons et que le but même du jeu est plutôt de les améliorer pour débloquer de nouvelles compétences.

Immortals Fenyx Rising

Comme nous ne souhaitons pas vous spoiler, nous ne pouvons pas en dire plus mais sachez que bon nombre de surprises vous attendent en plus dans Immortal Fenyx Rising. Apprivoiser des montures comme des cerfs, des chevaux, des créatures mythologiques et même Pégase, botter les fesses d’innombrables spectres bien puissants en end-game, renforcer votre équipement au maximum et débloquer de nouvelles compétences, retrouver toutes les harpes du jeu afin de retenir leur mélodie et débloquer des récompenses ou encore chercher tous les morceaux d’Ambroisie, les foudres de Zeus et les pièces de Charon afin d’augmenter vos compétences, votre endurance et votre vie au maximum.

85

Si le gameplay et les graphismes d'Immortals Fenyx Rising n'ont rien de bien innovants, il faut dire que la nouvelle franchise d'Ubisoft apporte tout de même un vent de fraîcheur dans le genre des open-world. Et pour cause : ici tout est simplifié, de la bonne manière, afin de plaire à un très large public, et la narration de l’histoire est bourrée d’humour. Un parfait mélange qui rend l’aventure très prenante et qui pourrait bien vous rendre addict en cette fin d'année 2020.

Beaucoup d'humour et un(e) Fenyx bien badass
Narration et histoire très prenantes
Fluidité et nervosité des combats
Bonne personnalisation de l'avatar et des équipements
Arbre des compétences amplement suffisant
5 modes de difficultés
Peu de choses secondaires à faire et de ressources à collecter
Mais un doublage français un peu trop théâtral

3 DLC et du contenu gratuit sont prévus pour Immortals Fenyx Rising

Le nouveau jeu d'Ubisoft, anciennement appelé Gods and Monsters, possèdera non pas une extension payante, mais bien 3 DLC regroupés dans un Season Pass.

Un trailer version anime pour Immortals Fenyx Rising

À l'approche de sa sortie en décembre, Ubisoft nous révèle un nouveau trailer d'Immortals Fenyx Rising version dessin animé.

Voir la suite
0

L'actu

En Continu

09:11 Calendrier des sorties de jeux
12:13 Immortals Fenyx Rising : le test du DLC Les Dieux perdus
12:31 Immortals Fenyx Rising : le test du DLC Mythes de l’Empire Céleste
14:37 Un nouveau Dieu : le DLC d'Immortals Fenxy Rising bien trop complexe ?
21:54 Netflix rencontre Immortals Fenyx Rising avec la série Blood of Zeus
15:30 La liste des 24 montures disponibles dans Immortals Fenyx Rising
18:40 Immortals Fenyx Rising : Soluce de la quête d'Aphrodite
15:38 Immortals Fenyx Rising Soluce : le début de l'aventure pas à pas
15:18 Immortals Fenyx Rising : Liste des trophées et succès à obtenir
13:34 Immortals Fenyx Rising : Soluce de la Constellation de l'Observatoire

Articles

recommandés

Quelle difficulté choisir pour bien profiter d'Immortals Fenyx Rising ?
Immortals Fenyx Rising : Liste des trophées et succès à obtenir
Calendrier des sorties de jeux

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
La liste des 24 montures disponibles dans Immortals Fenyx Rising
Immortals Fenyx Rising : Soluce de la quête d'Aphrodite