MGG / Dernières reviews de jeux /

Test de Warhammer 40 000 Chaos Gate - Daemonhunters, le successeur de XCOM ?

Test de Warhammer 40 000 Chaos Gate - Daemonhunters, le successeur de XCOM ?
1

Sur table ou en jeu vidéo, Warhammer 40K est une licence qui revient souvent pour les fans de tactique au tour par tour. Très peu de jeux ont les moyens de leurs ambitions, mais Complex Games et Frontier Foundry cherchent à y remédier avec un titre qui en met plein les yeux. Voici notre verdict.

80

Plusieurs jeux Warhammer 40K sortent tous les ans. Mais la pauvreté de leur réalisation, ainsi que leur contenu générique qui se repose trop lourdement sur la licence, font qu'ils sont souvent ignorés par la majorité des joueurs et vite oubliés. Mechanicus, sorti en 2018, et Battlefleet Gothic 2, sorti en 2019, sont probablement les seuls à être ressortis un peu du lot ces dernières années. D'un autre côté, les adeptes des jeux XCOM modernes attendent XCOM 3 depuis de longues années, mais il n'a pas l'air d'être pour tout de suite. Mais un challenger inattendu se présente avec Warhammer 40 000 Chaos Gate - Daemonhunters, une autre itération moderne d'un jeu des années 90 : Chaos Gate. En plus de remettre le gameplay au goût du jour, avec des inspirations tirées de la concurrence, comme XCOM 2 et Gears Tactics, quelques bonnes idées, et surtout une réalisation qui en met plein les yeux, il mérite certainement votre attention. On vous en dit plus.

Millenium
  • Genre : Stratégie, Tactique au tour par tour
  • Date de sortie : 5 mai 2022
  • Plateforme : PC
  • Développeur : Complex Games
  • Éditeur : Frontier Foundry
  • Prix : 44,99€

Peu importe la couleur, pourvu qu'elle soit grise !

Chaos Gate est certainement un des jeux tactiques les plus beaux auxquels nous avons pu jouer, mais cela ne s'arrête pas là. C'est certainement le premier titre Warhammer qui nous a presque donné l'impression de jouer avec les figurines réelles, soigneusement transposées en jeu. Les cinématiques et dialogues sont jolis et bien réalisés, mais ce qui est vraiment satisfaisant est de préparer son escouade au combat, quand on peut les voir en gros plan. On peut personnaliser presque tous les éléments cosmétiques de ses chevaliers, afin de créer les Space Marines de ses rêves. Il n'est juste pas possible de changer leur couleur, pour des raisons évidentes, cela serait de l'hérésie autrement. Les animations sur le terrain sont aussi assez impressionnantes, et il est très satisfaisant de voir ses Chevaliers gris foncer à travers le décor, sauter au-dessus d'un obstacle, transpercer une porte, pour littéralement écraser la tête d'un démon au marteau.

Millenium

De base, on dispose de quatre classes différentes, chacune avec un rôle privilégié mais non restrictif, le Justicar est la brute en mêlée, le Purgator un spécialiste des armes à distance, l'Interceptor se téléporte, et l'Apothicaire utilise les mêmes outils pour disséquer les ennemis et rafistoler vos troupes. Mais vous êtes libres de les équiper d'une façon exotique, afin de répondre aux besoins de la mission, ou de créer un build exotique. La flexibilité des chevaliers gris au combat est très satisfaisante, et il existe de nombreuses façons d'aborder les combat. Un même personnage peut arroser les ennemis de tirs de psycanon à distance, ou se téléporter dans leur dos pour leur trancher la gorge. Chaque classe dispose d'un vaste arbre de talents avec 30 points possibles, auxquels viennent s'ajouter des implants cybernétiques en cas de blessure. Par la suite, quatre classes avancées sont débloquées, comme le Librarian et le Paladin, mais elles ne viennent pas remplacer, ni même éclipser les anciennes, elles viennent juste élargir votre gamme de tactiques possibles. Soit dit en passant, il est dommage que l'interface pour gérer tout cela ait l'air d'avoir été pensée pour les consoles, elle s'avère inutilement lourde et peu pratique.

Millenium
Millenium

Avec 8 classes à disposition, il n'est pas facile de décider qui envoyer, et encore moins comment les équiper. Les armes de mêlée se jouent toutes de la même façon, qu'il s'agisse d'un marteau ou des falchions, ce qui est un peu dommage, mais elles offrent différents types de bonus. Les armes à distance ont ironiquement droit à plus de variété, choisir un simple bolter de poignet permet de tenir une arme de mêlée, par exemple. Avoir un lance-flammes permet de balayer et d'enflammer une large zone, mais cela peut s'avérer être un frein à votre progression, lorsqu'il faut avancer rapidement. Les pièces d'équipement de maître obtenues en récompense durant toute la campagne viennent aussi complexifier les choses, et elles poussent à tester de nouvelles approches.

Millenium

40 000 heures sup

Les choses ne vont jamais bien dans l'Imperium de l'humanité, et ses rares défenseurs n'ont jamais le temps de se reposer entre deux gestions de crise. C'est particulièrement vrai pour les Grey Knights, un chapitre secret des Space Marines. Dotés de soldats et d'un équipement encore plus puissants que leurs confrères Astarte, ils sont peu nombreux et spécialisés dans la tâche la plus difficile et mortelle possible : la chasse aux démons du Warp. Après une longue campagne contre les démons de Khorne, qui s'est achevée sur une victoire pyrrhique, le croiseur portant le nom de Sentencieux et son équipage sont en piètre état. Il ne reste qu'une petite poignée de chevaliers gris novices à bord, presque tous les systèmes du vaisseau sont désactivés, il est possible de voir le vide spatial à travers les trous de la coque. On se retrouve nommé provisoirement commandant, le temps de retourner jusqu'à la base de Titan pour réparer le vaisseau, se réapprovisionner, et autres.

Millenium

Du moins c'était le plan, mais une inquisitrice s'invite à bord, elle a découvert que le dieu du chaos Nurgle prépare une épidémie galactique qui risque de dévaster l'Imperium si rien n'est fait pour la contenir dans son secteur d'apparition : l'éclosion. Cela nous rappel quelque chose… Devoir se battre dans des conditions défavorables est la norme pour les Grey Knights, une nouvelle campagne est donc lancée avec de bonnes raisons pour ne nous donner que des moyens réduits au début du jeu. L'histoire de Chaos Gate - Daemonhunters est classique mais efficace. N'espérez pas de grandes révélations, cela reste du Warhammer 40K fidèle à la licence et à ses habitudes. Il y a tout de même quelques surprises, et c'est aussi l'occasion de découvrir un segment de l'univers et du lore qui n'avait pas encore eu droit à un jeu vidéo.

Millenium
Millenium

Port du casque obligatoire

Pour lutter contre l'épidémie démoniaque, les Grey Knights misent uniquement sur la qualité. L'escouade mise à disposition ne peut contenir que 4 chevaliers, et ce n'est pas destiné à changer. Comme nous le fait découvrir le tutoriel, les bases du gameplay sont assez similaires à celles de pas mal de jeux tactiques modernes dont XCOM, même s'il sait aussi s'en démarquer. Il est possible de jouer au combo clavier et souris, mais aussi à la manette, ce qui laisse entrevoir un portage à venir sur consoles. L'interface est classique, mais efficace, et nous avons particulièrement apprécié le système de planification des points de passage sur le terrain afin d'éviter les zones de risque. Chaque chevalier gris dispose de 3 points d'action par tour à utiliser pour se déplacer, se mettre à couvert, tirer ou effectuer des actions spéciales. En complément, on retrouve un système de volonté assez similaire à celui de Phoenix Point, qui permet de déclencher des actions spéciales ou de renforcer les attaques.

Millenium

Cela incorpore une limite plus intéressante que les habituels temps de recharge dont il est facile d'abuser. Ils sont récupérés en tuant des ennemis, ce qui limite aussi leur nombre et leur distribution. Cela va demander de bien réfléchir à qui donne le coup de grâce, puisque votre médic ne va normalement pas être votre plus grosse machine à tuer, alors qu'il a 3 autres Space Marines à tenir en vie. Mais comparé aux medics des autres jeux, celui-ci est un monstre. Il faut dire que les chevaliers gris ne plaisantent pas, et que les ennemis normaux sont tels de la chair à canon sous leurs bottes. Outre une quantité de vie impressionnante et un large arsenal viable, tant à distance qu'en mêlée, vos Space Marines disposent aussi de puissantes capacités psychiques, de grenades, de téléporteurs et autres joyeusetés mortelles dont vous avez choisi de les affubler avant de partir en mission. Si un de vos précieux Space Marines tombe au combat, il peut encore être relevé par le medic, mais il est alors limité à 50% de ses points de vie maximum pour le reste du déploiement, et cela peut lui arriver un nombre très limité de fois durant la campagne avant de mener à une mort définitive.

Millenium

On est tellement badass chez les Grey Knights que toucher sa cible va de soi, oubliez les ratés à 90%. Une différence majeure de Chaos Gate est qu'il n'y a pas de chances de toucher, les dégâts sont clairement affichés par l'interface après avoir pris en compte la distance, les obstacles et l'armure. Les coups critiques sont la seule inconnue de l'équation. Et même cela peut ne pas en être une, puisque certaines pièces d'équipements ainsi que certaines compétences assurent un coup critique à 100%. C'est d'ailleurs quelque chose dont vous aurez besoin pour récupérer les graines de peste sur le corps des ennemis, puisqu'il faut les lacérer et les ouvrir en plein combat afin de les extraire. Ces graines servent de ressources spéciales très utiles pour la recherche, pour faire avancer la campagne, et même pour améliorer l'équipement comme nous allons le voir plus tard.

Millenium
Millenium

Chaos Gate veut que vous jouiez très agressivement, les Grey Knights sont vraiment durables, et vous n'allez jamais avoir une situation dans laquelle l'un d'entre eux est tué en un ou deux coups, voire même en un tour, à moins de l'envoyer se suicider au milieu d'un groupe d'ennemis. Ils disposent même d'un bouclier énergétique à activer au prix d'un point d'action, s'ils sont en mauvaise posture, voire automatiquement à chaque tour, si vous avez les talents et l'équipement pour cela. Les compétences qui se déclenchent automatiquement sont une part importante du jeu à haut niveau comme nous allons le voir. Pour revenir au besoin de jouer agressivement, durant chaque tour de chaque mission, une barre d'événement warp progresse, et à chaque fois qu'elle est pleine, un événement négatif se produit. Cela peut être des renforts ennemis, un bonus de dégâts pour toutes les troupes du Chaos, la désactivation de vos armes, ou des malus. Comme on peut l'attendre du Chaos, c'est aléatoire, mais vu que les chevaliers gris blessés mettent longtemps à se remettre, chaque coup porté à un de vos hommes est un coup porté à la viabilité de la campagne.

Il faut donc charger vers l'objectif, en choisissant stratégiquement d'esquiver certaines patrouilles ennemies, ou de les éliminer rapidement afin d'éviter qu'elles n'arrivent dans votre dos au pire moment durant un gros combat sur le point d'objectif. Lorsque les combats sont bien gérés, il ne sont pas trop difficiles, du moins pour les vétérans et en mode Normal, en abusant de la tactique de l'alpha strike, mais la situation peut dégénérer très rapidement à la moindre erreur stratégique. Un bon moyen de dévaster rapidement les rangs adverses est d'utiliser le système de points d'action bonus conférés par les exécutions. Elles ne sont pas aussi faciles à obtenir que dans Gears Tactics, puisqu'il faut étourdir l'ennemi auparavant, mais le principe est le même et toute l'escouade gagne un précieux point d'action supplémentaire pour poursuivre les bonnes œuvres de l'Empereur. Le tout est basé sur un système de ciblage précis au corps-à-corps qui brille vraiment contre les adversaires les plus redoutables. Vous pouvez par exemple choisir de désactiver de façon permanente l'arme principale de votre cible en lui coupant les bras (efficacité prouvée) s'il est clair qu'elle ne pourra pas être tuée ce tour-ci. C'est d'ailleurs de cette manière que les graines sont extraites.

Millenium

Bloom into you

Revenons à bord du vaisseau un moment, puisqu'il a un rôle important à jouer en plus d’abriter vos soldats, il sert de base mobile. Il va falloir du temps et des ressources afin de réparer ses différentes sections, et ainsi débloquer de puissantes fonctionnalités dont vous aurez besoin pour mener à terme la campagne. Cela peut être l'infirmerie afin de ne pas avoir à attendre plusieurs mois pour renvoyer vos hommes au combat après une blessure. Mais les réacteurs sont aussi importants, puisque vous n'avez qu'un vaisseau pour couvrir tout le secteur, et les attaques ennemies apparaissent simultanément à plusieurs endroits à la fois, ce qui va certainement provoquer des flash-back douloureux aux joueurs de XCOM. Il va donc bien falloir choisir où intervenir en fonction de la distance, de l'état de contamination de la planète, mais aussi des différentes récompenses obtenues en cas de victoire : objets rares, matériaux de réparation, types de graines pour les recherches et autres. Avoir un vaisseau plus rapide permet parfois d'intervenir sur plusieurs lieux à la fois avant leur expiration. Mais comme souvent, dans l'univers de 40K, les voyages ne sont pas sans encombres.

Millenium

Des tempêtes warp vont régulièrement apparaître sur la carte, ce qui va vous forcer à faire un détour, ou à risquer votre vaisseau et votre équipage, à moins que vous ayez réparé les boucliers au maximum. Des vaisseaux du Chaos vont aussi apparaître régulièrement, choisir de les affronter est une option, mais la gestion de l'affrontement se limite au format texte, comme un événement aléatoire. On peut choisir différentes approches en fonction de l'état du vaisseau, de ses améliorations, ainsi que des troupes disponibles. Il est possible d'envoyer une escouade à bord, malheureusement la bataille n'est pas gérée directement, et on se retrouve toujours avec une poignée de chevaliers blessés. C'est clairement une opportunité manquée, d'autant que Chaos Gate pèche un peu au niveau de la variété des missions. Une gestion à la fois plus interactive et compréhensible des batailles spatiales aurait aussi été la bienvenue.

Millenium

On se retrouve donc à aller aux 4 coins du secteur afin de tenter de ralentir l'éclosion, tout en progressant dans la campagne principale. À un certain point, des rituels spéciaux à arrêter absolument commencent aussi à avoir lieu, afin d'invoquer une horreur cosmique phénoménale, ce qui peut mener à un game over en cas d'échec répété. Si la distance ou les accidents de parcours vous empêchent de sauver la situation, vous pouvez toujours gagner un peu de temps en réalisant un des fameux Exterminatus : le génocide de toute la population avec un bombardement massif de la surface. Ce n'est pas facile de jouer les gentils dans cet univers. En parallèle, il vous faudra aussi gérer différents événements aléatoires, des quêtes ponctuelles, ainsi que les différents membres d'équipage. Il y a des tensions importantes entre l'inquisitrice, vos différents officiers, et même votre supérieur hiérarchique direct, le Grand Maître Kai. C'est assez inhabituel, mais on a l'impression de retrouver des relations professionnelles assez réalistes, ainsi que ce qu'on peut attendre dans l'univers sombre de Warhammer 40K.

Millenium

En fonction de vos décisions, l'efficacité des recherches et l'entraînement des troupes peuvent être affectés. Et même votre supérieur hiérarchique peut voir vos efforts d'un œil plus ou moins favorable. En fonction de vos réponses lors du rapport régulier, il peut vous donner un bonus de ressources, ou à l'inverse, vous punir si vous refusez une de ses demandes abusives : comme celle de détruire vos graines qui seraient source de corruption, mais dont vous avez pourtant grandement besoin. Se voir complètement privé de renforts et d'équipement pendant 2 mois s'est avéré une leçon aussi douloureuse que mémorable. De plus, il arrivera même au Grand Maître Kai de vous réclamer de lui envoyer une partie de l'équipement et hommes que vous avez durement gagné par le passé, parce qu'il y a des dizaines d'autres croisades similaires à la vôtre qui se déroulent partout dans l'Imperium et qu'il en a besoin ailleurs, et que vous avez l'air de très bien vous débrouiller. Aussi frustrant que cela puisse être, il faut reconnaître que c'est cohérent, et ce n'est heureusement pas à sens unique. Toute la difficulté de Chaos Gate ne se trouve pas sur le champ de bataille.

Millenium

Chaos mate

La campagne se concentre exclusivement sur les forces du Chaos de Nurgle, soit une seule faction. Le bestiaire n'est donc pas d'une variété folle, même s'il existe pas mal de types d'ennemis, chacun avec ses propres capacités. Même les cultistes de base peuvent s'avérer mortels si vous les sous-estimez, avec une combinaison entre flash-bang, charge explosive, et tirs de couverture afin de clouer vos hommes dans une zone mortelle. Les choses empirent avec l'arrivée des Space Marines de la Deathguard, des démons de la peste, et des machines comme les Dreadnought, alors que vous en êtes dépourvus de votre côté. En plus d'être soutenues par les vagues du warp, les forces du Chaos ont aussi droit à de nombreuses mutations spontanées qui vont altérer leur apparence et leurs capacités. On reste bien loin de la variété que la licence Warhammer 40K pourrait proposer, mais c'est cohérent, et suffisamment riche afin d'offrir une multitude de situations au combat. Pas mal d'autres facteurs comme l'armure et les apparitions de renforts viennent aussi compliquer l'équation.

Millenium

Les cartes ne sont pas aléatoires ou générées de manière procédurale. On peut clairement voir qu'elles ont été soigneusement créées à la main. Elles sont aussi plutôt variées, avec des cathédrales, des zones industrielles, des bases militaires, des champs de bataille jonchés de cadavres et autres. Chaque planète du secteur semble disposer d'au moins une carte, et même si vous allez rencontrer la même en cas de nouvelle mission sur place, il reste intéressant de voir son évolution avec la corruption de l'éclosion. Ce qui commence comme une zone normale va finir par devenir une zone putride et hostile, couverte de tentacules verdâtres et de pustules explosives.

Millenium

Ce qui est un peu plus gênant est que cela se combine avec un nombre fortement réduit de types de missions, si on met de côté les quelques missions scénarisées de l'histoire principale, qui ne sont jamais nombreuses dans un jeu du genre, et Chaos Gate ne fait pas exception à la règle. La plus basique est de chasser les porteurs de graines, vient ensuite la destruction de rejetons du Chaos, puis prévenir la dissémination de la peste sur d'autres planètes, avec un système de compte à rebours, et des nodes à désactiver afin de gagner du temps. Le quatrième type de mission, qui n'entre en jeu que bien plus tard, consiste à défendre un point contre des vagues d'ennemis qui arrivent de tous les côtés. En complément, il y a quelques gros boss à affronter durant la campagne, afin de déraciner certaines variantes de la peste. Elles comprennent des mécanismes spéciaux, et c'est l'occasion de tester la composition de son groupe, ainsi que son équipement.

Millenium

Une excellente idée a été trouvée afin de varier les missions et le gameplay : les accomplissements glorieux. Afin de prouver votre dévotion à l'Empereur, et accessoirement, vos talents de tacticien, il est souvent possible d'activer cette condition supplémentaire avant de partir au combat. En cas de victoire, vous allez obtenir des points de réquisition, mais l'échec est aussi sévèrement puni, avec une pénalité infligée. Ces accomplissements glorieux sont variés, cela peut simplement consister à tuer 8 ennemis avec des armes à distance, ou à ne pas utiliser de grenades. Mais d'autres sont vraiment difficiles, surtout si vous ne jouez pas en mode Normal. Accomplir une mission avec 3 soldats au lieu de 4, ou ne pas utiliser de Volonté, et donc absolument aucune compétence spéciale, n'est pas une partie de plaisir. C'est ici qu'une facette d'importance de Chaos Gate dont nous avons déjà parlé a vraiment l'occasion de briller : la préparation des troupes.

Millenium

Le hobby de l'empereur

Globalement, la difficulté et la courbe de progression sont plutôt bien équilibrées dans Chaos Gate, même si l'expérience de jeu peut grandement varier en fonction de votre profil de joueur et du mode de difficulté sélectionné. Cela va du mode Novice pour les débutants au mode Grand Maître, qui va sérieusement prolonger la campagne tout en rendant les ennemis bien plus tenaces. Il y a aussi un mode Ironman, pour ceux qui aiment jouer sur le fil, avec une sauvegarde unique. Mais même en mode Normal, le jeu propose un défi satisfaisant pour une première partie, avec quelques pointes de difficulté notables. Mais les vétérans risquent tout de même de rouler sur les forces du Chaos en fin de partie, comme c'est souvent le cas dans ce genre de jeux. Une fois les premières heures de jeu passées, quand on commence vraiment à maîtriser les mécanismes du gameplay et que la routine s'installe, il est vraiment salvateur d'avoir les accomplissements glorieux afin d'épicer les choses et de varier un peu les missions.

Millenium

Chaos Gate offre aussi certaine rejouabilité, et pas qu'avec la difficulté. Il est difficile d'exploiter pleinement la richesse de toutes les classes et de tous les builds durant une seule campagne. Il y a aussi quelques choix à faire lors des dialogues et des sélections de mission, que nous n'allons pas vous révéler, mais cela vous donnera de bonnes raisons pour refaire le jeu plus tard afin de tout voir. Comptez entre 20 et 40 heures pour une première partie en mode Normal, en fonction de votre façon de jouer.

Millenium
80

Warhammer 40 000 Chaos Gate - Daemonhunters est sans aucun doute un des meilleurs jeu de la licence, c'est beau, avec une direction artistique soignée, et une ambiance fantastique qui rend hommage à la brutalité de son univers. Les différents éléments de gameplay sont bien pensés, qu'il s'agisse de la gestion du vaisseau à travers le secteur en proie à la peste, de la préparation des troupes, et surtout des combats au tour par tour. Il y a de bonnes idées, et il devrait satisfaire les fans de jeux tactiques avec sa myriade d'approches possibles aux commandes de ses Grey Knights. Tout n'est pas parfait, il y a bien quelques lourdeurs ici et là, et cela devient assez répétitif à un certain point, mais cela n'a pas gâché l'expérience, et nous avons tout de même passé un bon moment. Cela nous a surtout donné envie de relever de nouveaux défis et de relancer une partie plus tard, avec un mode de difficulté plus élevé.

Vraiment joli pour un tactical
La direction artistique Warhammer 40k qui brille comme jamais
Un bon niveau de difficulté
Une grande variété d'outils tactiques
Devoir gérer les caprices de la hiérarchie et de son personnel
De très bonnes musiques dans la lignée des grands jeux Warhammer 40K
Des missions assez répétitives
Le rythme de la progression qui a besoin d'un peu d'équilibrage
L'interface de gestion de l'équipement lourde et peu pratique
Des batailles de vaisseaux et des abordages décevants
Nurgle comme faction adverse
La pause automatique impossible à désactiver
steam

Calendrier des prochaines sorties de jeux vidéo mai 2022

Retrouvez notre liste des prochaines sorties de jeux les plus importants, à ne pas rater en 2022 et 2023 sur PC, Xbox, Switch, PS4 et PS5. Découvrez ici la date de sortie, leur trailer et les principales infos sur les sorties JV à venir.

vr

Calendrier des sorties de jeux VR

Retrouvez notre calendrier des sorties des jeux VR les plus en vue avec les dates de sortie connues (ou pas) sur Quest 2, Meta Quest, Oculus Rift, Valve Index, HTC Vive, WMR, PSVR ou autres casques de réalité virtuelle : mise à jour mai 2022.

Voir la suite
1
Robin Bouquet
Raiden Robin  - Journaliste

Fan de nombreux types de jeux, j'accroche surtout quand il faut faire souffrir ses méninges et peaufiner son gameplay. Des raids WoW, je suis passé aux CRPG, puis des tacticals aux 4X, mais aussi les jeux FromSoftware.

Frozon Le Hobbyiste il y a 1 semaine

J'adore l'univers 40k, même si je suis plus porté custodes que Grey knights ^^. J'ai pas mal d'heures sur le jeux ils est vraiment cool, jolie, respectant le flluff et l'armement, carte destructibles Etc. Mais un gros point noir : pas mal de bug dont pas les moindres pour casi tout le monde il me semble celons ce que j'ai lu à droite et à gauche, la capacité numéro 2 du lance flamme (le mur de flamme m) et la n2 de l'expurgateur (le cône des degats en rafale) est bug et ne fonctionne pas, perte de contrôle de la souris, impossible de cibler un endroit, dommage j'aime brûler les hérétiques 😅

L'actu

En Continu

08:10 First pick Twisted Fate, une idée vraiment pas ouf ?
07:45 SUTOM 21 mai 2022 : Quel est le mot du jour ? (Avec indices et réponse)
01:00 Eggs, Breeding Pokeclicker : Tout savoir sur les œufs Pokémon !
21:00 Bel'Veth, l'impératrice du Néant, enfin officialisée !
19:45 Hoyoverse publie des infos sur Nicole, un des persos les plus sexy du jeu
19:30 Elden Ring : Vous n'aimez pas les boss ? Battez vous à leurs côtés !
19:17 Comment se préinscrire au nouveau jeu des créateurs de Genshin Impact ?
19:00 LoL : Les meilleurs champions à avoir pour le défi no death en ARAM
18:30 Xbox crée l'exploit au Japon et met un taquet à PlayStation
18:11 Rat Putride V Rising : Comment l'invoquer et le battre ?

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Calendrier des prochaines sorties de jeux vidéo mai 2022
Comment obtenir les évolutions d'Évoli dans GO : Nymphali est enfin disponible !