MGG / Dernières reviews de jeux /

Test de Kaiju Wars : Quand Godzilla et King Kong font équipe

Test de Kaiju Wars : Quand Godzilla et King Kong font équipe
0

Si vous aimez les films catastrophes composés de gigantesques monstres quasi-invincibles qui dévastent une ville, ainsi que les jeux tactiques originaux, voici peut-être la perle indépendante qui pourrait satisfaire ces désirs très spécifiques. Devenez maire de TikTokyo et tentez de sauver le monde.

80

Ouvertement inspiré de Godzilla 2: War of the Monsters sur NES, Kaiju Wars reprend et modernise ce concept à la fois fantastique et terrifiant. Des monstres titanesques débarquent dans votre ville, et absolument aucune arme à votre disposition n'est capable de les tuer. Tout ce que vos colonnes de chars et vos escadrilles de chasseurs peuvent faire, c'est les ralentir ou les repousser provisoirement, alors qu'une scientifique dans son labo tente de mettre au point un sérum afin de les pousser à retourner paisiblement dans leur antre. Du moins, jusqu'à la prochaine attaque.

Millenium
  • Genre : Tactique, tour par tour, puzzle, indépendant
  • Date de sortie : 28 avril 2022
  • Plateformes : PC, Switch et Xbox à venir
  • Développeur : Foolish Mortals Games
  • Éditeur : Foolish Mortals Games
Millenium

Some of you may die, but it's a sacrifice I am willing to make

Pour prendre des exemples un peu plus modernes et connus, Kaiju Wars nous fait penser un peu à un mélange entre Into the Breach et la série des Advance Wars. Vos bâtiments produisent des ressources, comme l'or et la science, et il faut s'en servir pour produire des troupes de différents types afin de ralentir le ou les grands monstres en train de tout raser. Les monstres n'ont aucun intérêt pour vos unités, ils se content de cibler le bâtiment le plus proche et de l'écraser s'il dispose d'assez de points de mouvements pour l'atteindre. L'endommager en lui infligeant des dégâts va réduire sa vie, et donc sa vitesse, mais il est souvent nécessaire de placer des unités sur son trajet, comme les tanks, puisqu'en se faisant marcher dessus, ils vont ralentir le monstre. Un peu comme les Legos les plus chers du monde.

Millenium

Les monstres sont très prévisibles, mais lorsqu'il y a plusieurs bâtiments à la même distance, la destination qu'ils vont choisir est inconnue. Leur trajectoire peut aussi varier quand il n'y a pas de ligne droite. Il faut donc prendre tous ces paramètres en compte pour positionner ses unités. Les monstres gagnent aussi rapidement des pouvoirs spéciaux de plus en plus nombreux et redoutables au fil de la campagne, ce qui va corser les choses et compenser le fait qu'il n'y en ait que relativement peu de différents. Le lézard poilu géant que vous pouvez nommer comme vous le souhaitez (appelons-le Godzilla, complètement par hasard), va produire des raz-de-marée dans l'eau, ce qui va raser les bâtiments et unités à proximité, il va commencer à donner des coups de queue aux unités proches, et il va même déchaîner un souffle capable de raser plusieurs armées d'un coup. Il faut donc prendre tout cela en compte lors de l'élaboration de votre stratégie. Parfois, la seule option est carrément de sacrifier le reste de la ville, en construisant un bâtiment au bon endroit afin d'attirer le monstre et de le pousser à faire le grand tour de la ville en détruisant tout sur son passage avant d'atteindre le laboratoire dans lequel vous préparez le sérum.

Millenium
Millenium

Mais où sont les Power rangers ?

En complément de l'armée conventionnelle, vous allez débloquer des cartes de projets spéciaux. Il y a un petit aspect TCG au jeu, avec des decks fixes, et d'autres que vous pouvez élaborer vous-même en mode jeu libre. Cela ajoute un peu d'imprévisibilité et de planification supplémentaire, il faut garder certaines cartes pour des moments critiques. Cela permet d'aborder les missions de différentes façons, voire de les refaire afin d'accomplir un meilleur score. Une des solutions possibles est de choisir les bons scientifiques et de construire des bâtiments de soutien, avec des bonus de combinaison afin de produire une tonne de science par tour, ce qui va produire le sérum très rapidement, et donc remporter la victoire avant que le kaiju n'ait pu être une menace sérieuse. Mais ce n'est pas toujours une option, quand il faut produire 10 niveaux de recherche et que 4 monstres géants furieux balaient toute la ville en même temps, il faut utiliser des armes expérimentales ou des techniques plus complexes avec des appâts, des évacuations et autres.

Millenium

Méga laser, rayon congélateur, Gundam Zeta, giga missile balistique, base volante des Avengers, il y a un grand nombre d'unités uniques dans les projets spéciaux de vos savants fous. Il y a même un stand de nourriture mobile qui sert à détourner brièvement l'attention d'un monstre. Toutes ces armes secrètes sont produites par les laboratoire si vous avez le projet et si vous patientez quelques tours. Bien choisies et bien utilisées, elles peuvent faire la différence et contribuer à faire rapidement tomber leur vie à zéro. La bête va alors prendre la fuite, mais elle va revenir plus puissante et plus furieuse que jamais après quelques tours, il n'y a pas de victoire militaire possible. Pire encore, les pouvoirs spéciaux des kaiju sont aussi capables de tuer vos super-armes, quand ils ne les piétinent pas directement parce qu'elles étaient sur leur chemin. Vous aurez néanmoins la possibilité de les améliorer entre les missions, tout comme vos unités militaires d'élite, en investissant des médailles. Ces dernières sont obtenues en terminant les missions, en validant des objectifs secondaires, et en s'attaquant au mode difficile, entre autres. Débloquer toutes les médailles du jeu est d’ailleurs un sacré défi qui va probablement vous demander pas mal de temps et d'efforts.

Millenium
Millenium

Enemy Within

Comme si ce n'était pas suffisant d'avoir le cousin de Godzilla, le frère de King Kong, un phénix et un ver géant qui batifolent entre les buildings de vos électeurs, ces derniers sont assistés à la fois par mère nature et par d'étranges saboteurs. Devoir gérer un ouragan et une éruption volcanique en même temps que Godzilla est en demander beaucoup au maire que nous sommes ! Ces catastrophes vont poser des cases de danger un peu partout sur la grille au sol. Elles empêchent toutes vos unités de passer et les bâtiments de fonctionner. Si un Kaiju marche dans une case de danger, cela va même le soigner. Il faut soit utiliser une carte de projet spécial de résolution de crise, soit sacrifier une unité pour supprimer chaque case affectée. C'est particulièrement vicieux, puisqu'il y a des combinaisons de projets ennemis qui vont répandre les catastrophes voire raser les bâtiments affectés. Un kaiju qui se soigne en pataugeant dans le feu va se déplacer de plus en plus vite, et donc écraser un bâtiment à chaque tour, voire davantage. Cela devient vite l'enfer sur Terre.

Millenium

Mais ce n'est pas tout ! Certains projets adverses, ou la destruction de vos bâtiments de sécurité vont finir par dévoiler (parfois très rapidement) la position de votre laboratoire dans lequel travaille le professeur Wagner, qui prépare le précieux sérum anti-kaiju. Une fois la brèche de sécurité créée, la musique change et le kaiju va immédiatement viser le laboratoire, peu importe la distance, tel une F1, il va foncer dessus en ligne droite sans se laisser distraire. Il va même piétiner tous les immeubles sur son chemin sans ralentir. Vous avez alors le choix, vous pouvez tenter de mener une défense désespérée afin de ralentir, voire de repousser le kaiju assez longtemps pour finaliser le sérum et remporter la victoire. Mais il arrive souvent que les circonstances, voire la façon dont a été pensée la mission, rendent la chose impossible. Comme quand le kaiju émerge juste à côté du laboratoire dès le premier tour de jeu. Il faut alors évacuer le bon professeur avec un van, et tenter de la relocaliser dans un autre laboratoire afin qu'elle puisse reprendre son travail. Cela se transforme en une sorte de course-poursuite au tour par tour avec le kaiju, et il faut parfois l'évacuer plusieurs fois d'affilée. Idéalement, il faut avoir anticipé la situation en préparant des bases, des ports et des aéroports afin d'enchaîner les déplacements gratuits et rapides. Pendant ce temps, la production de science et d'argent est au point mort, il faut donc faire vite, sinon vous ne pourrez même plus réparer vos unités militaires.

Millenium
Millenium

Le retour de la vengeance

Votre guerre contre les kaiju va vous faire élire dans différentes villes, avec différentes topographies (jungle, désert, montagne) ainsi que des unités variées à votre disposition. La ville de Bomb-bay n'a pas de chasseur de combat, mais plein de bombardiers, ce qui n'est pas très pratique quand la principale menace est un gigantesque phénix volant qui met le feu partout. La ville de New-Shark doit gérer l'évasion de King Kong du zoo en ayant pas de tanks, mais des tonnes de voitures de police. On se retrouve donc avec des dizaines et des dizaines de missions aux scénarios et aux conditions très variées, certaines sont clairement des puzzles avec une solution bien précise à trouver avec les éléments à votre disposition. D'autres vous donnent la liberté d'être plus créatif, en vous laissant choisir vos unités spéciales, les projets et les scientifiques présents. Si on combine cela aux différents pouvoirs des kaiju, ainsi que ceux présents, on ne n’ennuie pas, et on n'a pas l'impression de faire toujours la même chose, alors qu'il n'y a en réalité qu'un seul et même objectif dans toutes les missions : réaliser le sérum en cumulant assez de science. On aurait néanmoins aimé un peu plus de variété sur ce point, d'autant que le jeu est très créatif et varié sur de nombreux autres points.

Millenium

La combinaison des différentes facettes du gameplay, et de l'histoire un peu absurde, matinée d'humour, fonctionne très bien. L'identité visuelle du jeu façon vieux comics aux couleurs aussi monotones que criardes du début du 20e siècle fait aussi son petit effet, et cela rend bien pour un jeu indépendant aussi modeste. Voir ses unités bombarder les monstres en masse avant de se faire piétiner est très satisfaisant, et on a vraiment l'impression que les deux camps ont l'occasion de briller. Il est juste dommage que les nombreuses options pour passer ces animations et les mini-cinématiques des monstres ne suffisent pas à accélérer le gameplay une fois qu'on s'est lassé du spectacle. Il est alors un peu énervant d'avoir à attendre de longues secondes sans pouvoir rien faire à chaque tour, et à chaque apparition de kaiju. Cela plombe le rythme de jeu une fois passé un certain point. Cela reste néanmoins un problème mineur, tant le gameplay et l'ambiance sont réussis. Si vous n'êtes pas encore convaincus, sachez qu'il existe une démo gratuite et assez massive, disponible sur Steam. Longue de plusieurs heures, elle permet de se faire une solide idée de ce que Kaiju Wars propose.

Millenium
Millenium
80

Kaiju Wars est un ingénieux hommage à tous les films catastrophes à base de grands monstres. Il déborde de personnalité et de bonnes idées à tous les niveaux. À travers son gameplay bien pensé, il reproduit l'impuissance d'une armée conventionnelle qui tente désespérément de ralentir Godzilla et ses collègues en train de raser une ville, avec le stress de voir les monstres avancer sans pouvoir les vaincre et la satisfaction qui accompagne la victoire, même si celle-ci est de courte durée. La réalisation est aussi de bonne facture pour un jeu indépendant, avec de belles animations, une direction artistique mémorable et des musiques très réussie. Comptez environ 20 à 30 heures pour la campagne de base, et de 40 à 50 heures en moyenne pour le 100%.

Un gameplay fun et original
Plusieurs façons de jouer
Une durée de vie importante pour un petit prix
L'humour
Le mélange de puzzle et de tactique
Des musiques réussies
Les nombreux modes de jeu y compris du Versus local
Le créateur de cartes
Quelques problèmes de lisibilité avec les couleurs
Rythme de jeu trop lent avec les animations et cinématiques impossibles à passer
Parfois un peu trop aléatoire
La traduction française de pauvre qualité
Seulement 5 monstres
Un seul type d'objectif
Une direction artistique qui ne plaira pas à tout le monde
steam

Calendrier des prochaines sorties de jeux vidéo mai 2022

Retrouvez notre liste des prochaines sorties de jeux les plus importants, à ne pas rater en 2022 et 2023 sur PC, Xbox, Switch, PS4 et PS5. Découvrez ici la date de sortie, leur trailer et les principales infos sur les sorties JV à venir.

vr

Calendrier des sorties de jeux VR

Retrouvez notre calendrier des sorties des jeux VR les plus en vue avec les dates de sortie connues (ou pas) sur Quest 2, Meta Quest, Oculus Rift, Valve Index, HTC Vive, WMR, PSVR ou autres casques de réalité virtuelle : mise à jour mai 2022.

Voir la suite
0
Robin Bouquet
Raiden Robin  - Journaliste

Fan de nombreux types de jeux, j'accroche surtout quand il faut faire souffrir ses méninges et peaufiner son gameplay. Des raids WoW, je suis passé aux CRPG, puis des tacticals aux 4X, mais aussi les jeux FromSoftware.

L'actu

En Continu

01:00 Eggs, Breeding Pokeclicker : Tout savoir sur les œufs Pokémon !
21:00 Bel'Veth, l'impératrice du Néant, enfin officialisée !
19:45 Hoyoverse publie des infos sur Nicole, un des persos les plus sexy du jeu
19:30 Elden Ring : Vous n'aimez pas les boss ? Battez vous à leurs côtés !
19:17 Comment se préinscrire au nouveau jeu des créateurs de Genshin Impact ?
19:00 LoL : Les meilleurs champions à avoir pour le défi no death en ARAM
18:30 Xbox crée l'exploit au Japon et met un taquet à PlayStation
18:11 Rat Putride V Rising : Comment l'invoquer et le battre ?
18:00 Community Day Racaillou d'Alola Pokémon GO : Forme shiny et astuces pour l’événement
17:30 Warzone : Les devs donnent des nouvelles des problèmes du masque à gaz

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Calendrier des prochaines sorties de jeux vidéo mai 2022
Comment obtenir les évolutions d'Évoli dans GO : Nymphali est enfin disponible !