MGG / Actualités jeux vidéo /

Moonlighter : Test (PC, Xbox One, PS4, Switch)

Moonlighter : Test (PC, Xbox One, PS4, Switch)
0

Dormir, c'est pour les faibles. Découvrez ce que nous avons pensé de ce jeu indépendant espagnol, de type action RPG, qui propose de prendre l'exploration mais aussi la revente en main.

Moonlighter : Test (PC, Xbox One, PS4, Switch)
76

Une note c'est bien. Mais savoir d'où elle vient, c'est mieux ! Découvrez notre test en détails, ci-dessous.

Le jeune studio espagnol Digital Sun nous a concocté à sa sauce un jeu mélangeant plusieurs genres populaires qui aiment naturellement se cotoyer : action, aventure, rogue-like et un peu de gestion. Vous incarnez Will, un jeune marchand qui tient l'habituelle boutique du village à proximité des donjons, mais dont l'ambition ne s'arrête pas là. Alors que le jour il se trouve dans les rayons, la nuit il endosse son sac, prend son épée et s'en va chasser lui-même dans les profondeurs afin de réaprovisionner ses stocks et surtout, dans l'espoir de découvrir les mystères derrière ces étranges donjons.

  • Genre : Action RPG, Rogue-Like, Gestion
  • Date de sortie : 29 mai 2018
  • Plateforme : Xbox One, PS4, PC, Nintendo Switch
  • Développeur : Digital Sun
  • Éditeur : 11 Bit studios
  • Prix : 19,99€

Tuer, piller, trier, ranger, recycler ?

Comme vous avez dû le comprendre, Moonlighter se divise donc en plusieurs sections distinctes mais étroitement liées. La principale est la partie exploration des donjons, avec un gameplay assez proche de celui des vieux Zelda et d'autres action RPG old school. Libre à vous d'utiliser épée et bouclier, lance, arc, épées à deux mains ou armes de pugilat pour vous frayer un chemin dans les salles pleines de monstres et de trésors. Le gameplay est pour le moins efficace, chaque monstre dispose de ses propres méthodes d'attaque et de déplacement, se contenter de leur foncer dessus et d'attaquer va rapidement vider votre barre de vie, alors que l'endurance est importante dans le cas présent. Tous les composants ramassés sur les monstres et dans les coffres viennent remplir votre sac, et il faudra bien choisir quand évacuer les lieux. Trop tôt et cela vous coûtera de l'argent puisque le médaillon de téléportation consomme de l'or (en grande quantité si vous souhaitez un portail aller-retour), et les potions de vie ne sont pas données. Être cupide et trop attendre vous coûtera le contenu de vos sacs et un retour à la case départ. La mort peut arriver rapidement au départ, les ennemis sont agressifs et font mal, ils sont même assez nombreux par moments. De plus, un mystérieux monstre vous traquera inlassablement si vous passez trop de temps dans le donjon.

Millenium

L'exploration du donjon n'est pas outrancièrement difficile, mais le temps de saisir les ficelles du métier, il y a des pièges à éviter. La configuration du donjon change à chaque fois que vous le quittez, ce qui veut dire que si vous n'atteignez pas le gardien au 3e niveau, et que vous ne le battez pas, il faudra recommencer du premier niveau du donjon et vous frayer à nouveau un chemin à travers de nouvelles salles. Nous sommes bien loin d'un Etrian Odyssey pour le côté labyrinthe, et le fait que vous puissiez juste redémarrer le donjon, voire évacuer avec une partie de vos gains en cas de mort font aussi que nous sommes bien loin d'un Darkest Dungeon par exemple. Cependant ce côté clément n'est pas du luxe vu la difficulté des combats avant d'avoir un équipement optimisé pour le donjon actuel. Le gardien de chaque donjon s'avère être un assez gros morceau qui demandera de bien maîtriser la roulade et d'apprendre comment réagir face à chaque attaque de ces boss. Tenter de les affronter prématurément, sans un équipement à la hauteur est un défi qui n'a pas à rougir face à d'autres boss de licences réputées autrement plus hardcore -insérez ici l'inévitable comparaison avec Dark Souls-. Il faut cependant avouer que leurs hitboxes (à la fois pour les toucher, et celles de leurs attaques) sont au mieux approximatives, et parfois même fantaisistes, ce qui crée une forme de difficulté artificielle, voire frustrante. Il est aussi dommage que ces combats soient rendus relativement triviaux avec l'équipement, qui permet d'en venir à bout par la force brute. Les habitués du genre vont vouloir lancer Moonlighter en difficulté maximale histoire de faire durer un peu les choses.

Millenium

Outre les combats et l'exploration, votre principal ennemi dans les donjons sera… votre sac à dos. Plutôt que de proposer des donjons immenses et difficiles pour forcer les joueurs à prendre la fuite avec leurs gains, cela sera plus souvent l'absence de place pour stocker davantage de composants qui vous forcera à vous téléporter en ville. Au départ trier son sac est impossible, car il n'y a aucune estimation de la valeur des composants récoltés. Heureusement qu'il y a la liste de souhaits du forgeron afin de ne pas jeter par inadvertance les matériaux requis pour votre prochaine pièce d'équipement. Notre véritable reproche fait à l'inventaire est cependant que les développeurs ont visiblement souhaité en faire une sorte de puzzle. Certains objets disposent de pouvoirs spéciaux, par exemple en rentrant en ville, ils vont détruire un objet dans une case adjacente, ou à l'inverse, transformer un objet en une copie de lui-même, ce qui est séduisant lorsqu'il a beaucoup de valeur. Certains objets ne peuvent être placés sur les cotés du sac ou au fond, d'autres en téléportent automatiquement en ville etc. Il y a des centaines d'objets et plus d'une dizaine de pouvoirs différents à gérer. Autant dire qu'organiser ses sacs devient rapidement l'activité principale dans les donjons, à moins que vous ne préfériez rentrer en ville directement plutôt que de vous prendre la tête. Il faut dire que cette activité est plus frustrante qu'amusante, surtout combinée à quelques défauts (ou petits bugs) liés à l'interface. Le pire étant probablement que les objets du même type ne s'empilent pas si certains disposent de pouvoirs spéciaux, ce qui provoque une inflation incontrôlable de la place occupée.

Un miroir spécial permet de recycler les objets sur le terrain afin d'obtenir un petit pourcentage de leur valeur réelle en or, mais cela s'avère être du gâchis et ce n'est utile que pour supprimer de façon répétée les objets de peu de valeur ramassés automatiquement qui viennent polluer l'intérieur de votre sac. Il en résulte qu'on se retrouve à ouvrir son sac plusieurs fois par salle afin de supprimer ces objets de peu de valeur afin de faire de la place pour ceux qui en ont. C'est très rapidement lassant voire frustrant et cela nuit sérieusement au plaisir de l'exploration ainsi qu'à son rythme.

Millenium

Harvest moonlighter

De retour en ville, la seconde moitié du gameplay prend place. En tant que propriétaire de la boutique Moonlighter, il faudra vendre vos trouvailles afin d'obtenir l'or requis pour acheter pièces d'équipement et potions, l'or ne pouvant pas être obtenu directement dans le donjon. La gestion du magasin en elle-même est simple, voire simpliste. Vous avez juste à disposer les objets sur les présentoirs et à fixer un prix d'une façon totalement arbitraire. Malheureusement le jeu ne vous offre que bien peu d'indices pour évaluer un objet, une méthode est d'en recycler un exemplaire dans le donjon et de voir combien d'or le miroir vous offre (mais ce n'est ensuite noté nulle part). L'autre option est d'expérimenter, et d'observer la réaction des clients. S'ils grimacent, votre prix est trop élevé et ils refusent d'acheter, s'ils sont un peu trop enthousiastes, le prix est trop bas et vous vous êtes tiré une balle dans le pied (vous ne pouvez pas refuser de vendre ensuite). Vous allez donc alterner entre la disposition des objets sur les rayons, les ajustements des prix, et le passage à la caisse.

Millenium

Histoire d'épicer un peu les choses, les habitants du coin sont visiblement tous des voleurs éhontés. Outre les voleurs à l'étalage récidivistes sur lesquels il faudra bondir pour leur faire lâcher l'objet avant qu'ils aient réussi à sortir (et qui peuvent revenir plusieurs fois la même journée puis faire comme si de rien n'était dans le village), les clients qui font la queue à la caisse ont autant de patience qu'un enfant 5 ans en voiture. Si vous les faites patienter plus de quelques secondes, ils vont simplement quitter la boutique, objet en main, sans avoir payé (et sans que cela compte comme du vol). Plutôt que de s'improviser aventurier, Will aurait mieux fait de devenir pyromane et de purger par le feu ce village plein d'ordures ! Mais je m'égare. L'interface de disposition des objets sur les rayons n'est pas très pratique, et il faut consulter un menu indépendant afin de consulter les réactions des clients pour chaque objet en fonction des différents prix affichés, son existence est une bonne chose, mais l'avoir affiché sur le même écran aurait simplifié les choses. Le fait que les voleurs vous forcent à reposer manuellement les objets voire à redéfinir un prix à chaque fois n'aide d'ailleurs pas. Quand un objet manque d'être volé 5 fois avant d'avoir une chance d'être vendu, il y a de quoi devenir fou et avoir envie de trancher des mains.

Millenium
Millenium

Si l'attitude des clients vis à vis de Will ne vous avait pas convaincu que ce pauvre homme qui travaille jusqu'à 24h par jour sans interruption, et pourfend des monstres géants n'est pas pris pour le pigeon absolu, attendez de voir le panneau central en ville. Il propose de payer à prix d'or des améliorations pour votre boutique et ses accessoires, mais aussi d'investir dans d'autres boutiques. Vous n'allez pas pouvoir progresser bien loin sans équipement ni potions, il vous faudra donc mettre la main à la poche afin que ces commerçants absolument primordiaux viennent s'installer dans votre patelin paumé. Malheureusement, cela ne les empêchera pas de vous faire payer leurs services même lorsque vous amenez tous les composants. Le marchand et le camelot offriront quant à eux des services secondaires en vendant des améliorations à disposer dans la boutique, ou des composants du donjon hors de prix. Heureusement, une fois que vous aurez fait vos premières armes dans les donjons et découvert la valeur des différents objets, il est très facile (voire trop facile) de faire une véritable fortune à la revente. À partir de la seconde moitié de l'aventure, la boutique peut être agrandie suffisament pour accomoder de très nombreux objets ainsi qu'une assistante bien utile. Elle vous aidera un peu à attraper les voleurs, et vous proposera aussi de vendre les objets à votre place (en prenant une commission), ce qui vous permettra de vous concentrer sur l'exploration si le coeur vous en dit.

Millenium

Boulot, métro, boulot

Le train-train quotidien va vite s'installer, vous allez alterner exploration et revente, puis amélioration de l'équipement chez le forgeron afin d'avoir la puissance pour venir à bout des puissants gardiens. Vous aurez rapidement les fonds requis pour payer toutes les extensions de la boutique, des enchantements et des potions. Si on passe sur les défauts listés ci-dessus, c'est assez agréable et intéressant, cependant on découvre rapidement que cette aventure est destinée à être de courte durée. La dernière amélioration de la boutique est liée à l'ouverture du 4e donjon, et vous n'aurez pas beaucoup de temps pour en profiter. On en viendrait presque à se demander pourquoi avoir pris le temps de faire fructifier son pécule. Il est possible de venir à bout d'un donjon complet en moins de 30 minutes une fois l'équipement adapté obtenu et les bases du gameplay maîtrisées. Si les deux premiers donjons peuvent impressionner et faire perdre un peu de temps, surtout en mourant stupidement, la suite donne l'impression de s'accélérer et on se retrouve très rapidement devant le dernier boss et la fin de notre histoire. Il est vraiment dommage que les développeurs n'aient pas choisi de proposer des donjons plus nombreux ou beaucoup plus massifs, on reste sur sa faim, d'autant plus que l'histoire tombe un peu à plat et n'offre pas d'opportunité de continuer à explorer d'une manière satisfaisante après sa résolution.

Millenium
76

Moonlighter est un bon petit jeu qui réussit à combiner d'une façon plaisante différentes activités. Aller explorer et chasser dans les donjons avant d'aller vendre son butin soi-même en ville est très satisfaisant. Il s'avérera être une aventure agréable pour les jeunes joueurs ou ceux qui s'initient au genre, car même avec son côté Rogue-Like et des premiers affrontements assez difficiles, il s'avère très clément en cas de mort. L'expérience de jeu est un peu gâchée par les quelques lourdeurs qui compliquent inutilement les choses (on se serait passé de la gestion de l'inventaire ou des prix fixés à l'aveuglette). Au final, notre véritable regret est qu'il avait du potentiel, mais qu'il est largement sous-exploité, les donjons ne sont pas suffisament longs, nombreux, ou difficiles pour tenir en haleine les habitués du genre qui en viendront à bout après seulement 10 à 20h. On a rapidement tout amélioré au maximum, que cela soit la boutique et l'équipement, on tue ensuite le dernier boss, puis on passe à autre chose.

Direction artistique sympathique
Combats intenses
Gérer sa propre boutique
L'exploration
Les boss
Les musiques
La gestion de l'inventaire inutilement laborieuse
Le vol à la tire et les mauvais payeurs abusifs
L'interface du magasin
Les hitboxes parfois faussées
Trop court ! On en aurait voulu plus !
Rejouabilité très faible
top-jeux

Rejoignez Millenium TOP Jeux

Rejoignez l'équipe dédiée au jeu vidéo généraliste sur Millenium, que cela soit pour corriger, tester, faire des news ou des guides.

Calendrier des sorties de jeux
0
Robin Bouquet
Raiden Robin  - Journaliste

Fan de nombreux types de jeux, j'accroche surtout quand il faut faire souffrir ses méninges et peaufiner son gameplay. Des raids WoW, je suis passé aux CRPG, puis des tacticals aux 4X, mais aussi les jeux FromSoftware.

L'actu

En Continu

14:08 Vernis antiacide Tower of Fantasy : où en trouver ?
14:00 WoW WotLK : Le guide complet de l'Accord du Repos du ver, l'une des réputations Neutres
13:00 LoL : L'aveu d'échec final de Riot Games sur Star Guardians
13:00 Le Dernier Voeu The Witcher 3 : Quête et choix
12:59 Community Day Zigzaton de Galar Pokémon GO : Forme shiny et astuces pour l’événement
12:30 Elden Ring : On a jamais vu le jeu de cette façon et c'est grâce un streamer !
11:47 Ruines A-03 Tower of Fantasy : comment passer ce donjon ?
11:00 PUBG : Des chiffres records depuis son passage en free-to-play
10:50 Mastercard Nexus Tour : Victoire d'Omerix, Elyandra en playoffs, le récap de l'étape 7
10:30 Pokémon GO : Nouveau Pikachu costumé dans l'événement des championnats du monde 2022 !

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Calendrier des prochaines sorties de jeux vidéo : août 2022
Diablo Like : Top des Hack'n slash, notre sélection