Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo /

New World : aperçu, preview sur PC

New World : aperçu, preview sur PC
2

Après un premier essai avec The Grand Tour Game, Amazon Game Studios nous propose avec New World une expérience MMO/Crafting dans un univers fantasy. Nous avons pu nous essayer au jeu lors d'une session hands-on de trois heures. Découvrez nos impressions sur la version alpha de New World.

New World : aperçu, preview sur PC

Le prochain jeu de Amazon Game Studios prend la forme d'un MMO bac à sable à travers lequel les joueurs exploreront un monde médiéval-fantastique et porte le nom de New World. Il propose aux joueurs de récolter des ressources pour crafter équipements et consommables avant de se regrouper dans des fratries afin de s'affronter dans des combats PvP à grande échelle.

Les affrontements entre fratries se basent sur des territoires à conquérir sur la carte du jeu. Pour se faire, il faudra contester la zone en réduisant à néant les propriétaires des lieux (alors détenus soit par des mobs soit par une fratrie) et réclamer la zone lorsque cette dernière est suffisamment affaiblie. Gare à ne pas détruire toutes les fortifications et autres bâtiments car il faudra tout reconstruire si vous sortez gagnant de cette prise de fort. La finalité de New World tient dans les affrontements entre les fratries à travers du PvP et les fortifications et conquêtes de forts.

Timelapse d'une construction de fort

À l'aventure compagnons !

Avec les autres journalistes conviés à la preview, et ce durant une session de jeu de trois heures, nous avons pu découvrir les bases du crafting, essayer les différentes classes disponibles en jeu (pour un total de 7 à l'heure actuelle), affronter différents ennemis humains et IA et s'initier à la conquête de forts.

La session de jeu a commencé sur une plage où chacun des joueurs ne portait que des haillons. Afin de survivre dans ce nouveau monde hostile, il nous a été demandé de ramasser quelques pierres et des branches de bois afin de pouvoir placer un camp de feu, lequel nous permettait de crafter des outils de récolte, quelques armes de corps-à-corps, des consommables et un peu d'équipement. Ce camp de feu était également un point de réapparition dans le cas où notre personnage se ferait tuer. Il nous est aussi offert le luxe de le placer là où nous le souhaitons. Outils de récolte et arme rudimentaire en notre possession, notre groupe de joueurs s'est aventuré ensuite un peu plus au nord de la carte du jeu (qui semble être très grande) histoire d'expérimenter le système de combat.

Millenium

Bastons et progression

New World ne propose pas de classes à proprement parler car la construction du personnage s'articule autour de points de statistique à choisir à chaque montée de niveau et d'attributs à valider dans un arbre de compétences. Le joueur définit le rôle qu'il désire jouer en fonction des pièces d'équipement qu'il porte.
Pour ce faire, il devra avoir à la fois les points de statistique et de compétences adéquats pour pouvoir crafter son équipement.

Il n'existe pas de sorts dans New World, mais plutôt des compétences et des skill moves qui se basent sur l'armement équipé. Si l'on porte une épée à une main, il nous est possible d'octroyer un coup faible, un coup fort ainsi qu'une attaque circulaire. Dans le cas du gantelet du magicien, le clic gauche de la souris crée une zone de soin au sol tandis que le clic droit permet de projeter cette même zone dans une mêlée à un peu plus loin. Parmi les mouvements possibles, New World lorgne vers l'action-RPG avec la possibilité de bloquer les attaques ennemies avec un bouclier, de faire des roulades dans tous les sens en plus des attaques précédemment citées. Le feeling des combats reste plaisant, cependant les coups portés n'ont pas la même patate que ceux d'un Dark Souls ou d'un Conan Exiles.

À ces attributs de classe s'ajoutent des compétences utilitaires tels que l'alchimie (permettant la confection de consommables, toujours utiles avant un affrontement), l'herboristerie (pour pouvoir récolter des plantes plus rapidement et en plus grande quantité) ou encore la pêche (qui, dans cette alpha, se contente d'être une fonctionnalité promise pour plus tard). Toutes ces compétences servent uniquement à mieux vous préparer pour les affrontements contre l'environnement, les autres joueurs et la construction de forts.

Millenium

Fratries et fortifications

Le cœur de New World est l'aspect social basé sur les fratries, leurs guerres et la conquête de territoire. Le monde du jeu est sectionné en zones avec des biomes différents dans lesquels on trouvera des parties délimitées avec des pointillés. Ces délimitations témoignent de la présente d'une forteresse à conquérir, qui appartient dans un premier temps à des ennemis contrôlés par l'IA. Une fois la zone dépossédée de toute présence néfaste, il suffira au joueur de définir ce territoire comme appartenant à sa fratrie.

Vient alors la partie de construction de fort. Les joueurs ont à leur disposition une multitude d'infrastructures et de fortifications à imbriquer afin d'ériger un fort digne de ce nom. En cas d'attaques ennemies, il faudra déposer des murs fortifiés (chacun des éléments de construction se divisent en plusieurs paliers d'efficacité), construire des ponts pour pouvoir se déplacer entre les différentes parties du fort et prendre de la hauteur avec des tours, histoire de coller une flèche entre les yeux d'un assaillant. Le sel de New World proviendra alors de ces prises et défenses de fort, où les assaillants devront faire preuve de stratégie afin de se frayer un chemin au sein de la faction ennemie en perdant le moins de dents possible. De l'autre côté, on espère pour la faction assiégée qu'elle a préféré construire de quoi ralentir et piéger les ennemis plutôt que d'ériger dix ateliers de couture en plein milieu d'un champ.

Au sein du fort, on trouvera toute la logistique et les bâtiments utilitaires au bon fonctionnement de votre fratrie. La forge permet bien évidemment de se confectionner des armures et autres boucliers d'un meilleur niveau tandis que le cimetière servira de point de réapparition complémentaire à votre camp de feu (qui peut être détruit beaucoup plus facilement, car déposé dans la nature). À l'instar des pièces d'équipement pour notre personnage et nos fortifications, les bâtiments sont disponibles sous la forme de paliers que l'on débloquera à mesure que notre faction gagnera en niveau.

Millenium

Inquiétudes et déceptions

La promesse de New World s'avère alléchante pour quiconque trouve sa joie dans les joutes en PvP. L'enthousiasme s'étiole dès lors que l'on se penche sur l'enrobage du jeu et sa partie PvE. En effet, le premier contact avec un jeu se fait tout d'abord par son aspect graphique. Techniquement, New World est loin d'être honteux même si, version alpha oblige, une quantité de travail non négligeable reste encore à faire. Nous n'avons pas pu prendre connaissance des options graphiques, mais la distance d'affichage faisait peine à voir, de même pour les différentes options (anticrénelage, etc) qui étaient absentes. Concernant les animations de notre avatar, elles sont plutôt propres et proposent une palette appréciable de mouvements.

Une authentique déception pointe le bout de son nez dès lors que l'on s'attarde sur la direction artistique. New World propose une expérience de jeu dans un univers fantasy, mais les terres que l'on a pu arpenter ressemblaient à un univers générique avec ses plaines de verdures, ses reliefs montagneux et ses zones de haut niveau volcaniques. Rien dans ce qui nous a été présenté ne sortait des carcans habituels du genre et ce pan du jeu anesthésie malheureusement la joie de l'exploration. De plus, bien que la carte du monde soit grande, les points d'intérêt éparpillés de part et d'autre des zones de jeu manquaient un tantinet de variété.

Petit point sur la partie PvE qui s'est révélée être une belle déception. Les ennemis que l'on affronte sont agglutinés dans des forts que l'on ne peut contester, ou font acte de présence dans des lieux comme une crevasse ou un village abandonné. Seule récompense de ces affrontements ? Une bien maigre quantité de ressources et à l'occasion une pièce d'équipement. Pas de quoi susciter l'excitation pour une éventuelle quête frénétique au loot.

Millenium

Débogage et améliorations

En dernier lieu, New World suscite de nombreuses interrogations sur le jeu au long terme. Pour le moment, le principal attrait du jeu provient de sa construction de forts dans les territoires prévus à cet effet et les affrontements entre factions. Le potentiel d'agencement des bâtiments et autres structures peut sembler infini, mais où se trouvera la limite dans ces constructions ? La problématique ne vient pas tant des possibilités offertes (il existe plusieurs niveaux de bâtiments que l'on débloque à mesure que notre faction gagne en notoriété, assurant ainsi une certaine marge de découverte et de progression) mais plutôt de sa pérennité. Au bout de combien d'heures de jeu les joueurs trouveront-ils le meilleur moyen d'agencer leurs forts pour repousser au mieux les attaques ennemis ? À quel moment l'ennui viendra t-il remplacer le plaisir de la découverte lors de cette même fortification de fratrie ?

Combiné aux guerres entre factions, on s'interroge sur la portée tactique de ces affrontements. Chaque joueur possède un nombre limité d'attaques différentes, et bien qu'il puisse acquérir une nouvelle manière d'aborder les combats avec une nouvelle classe, on se pose la question de savoir à quel moment le potentiel sera épuisé. Plus que de gros soucis à rectifier au plus vite, New World est, à l'heure actuelle, le terrain d'une multitude d'interrogations liées à son game design. De plus, nous ne connaissons pas ce que le jeu réserve à haut niveau, ni ce que le studio planifie pour les mois à venir après la sortie officielle.

Millenium
à surveiller

New World se place dans la continuité des productions actuelles des jeux de crafting en ligne. Un soupçon de Guild Wars 2 pour le PvP à grande échelle et une pincée de Rust alimentent certes notre enthousiasme, mais le manque cruel de contenu et de personnalité de l'ensemble viennent ternir le tableau. New World nous offre une prise en main intuitive, des combats plus que sympathiques et la prise et construction de forts s'avèrent amusants. Même si l'intérêt premier de New World est son PvP, le PvE proposé est en deçà des standards actuels. La partie la plus intrigante provient finalement de la prise de forts et des guerres de factions associées : bien que touffu en termes de possibilités de construction, à quel moment les joueurs épuiseront-ils le contenu proposé ? Le jeu proposera t-il suffisamment d'approches tactiques pour se livrer à des batailles sans fin entre factions?

Des questions importantes en suspens qui font que notre avis New World est assez réservé. Un jeu dont le potentiel sera peut-être pleinement exploité lors de sessions de jeu ouvertes aux joueurs, histoire d'y dénicher un enthousiasme qu'on a eu du mal à trouver lors de notre session de trois heures.

The Division 2 : un opus qui convainc sans révolutionner

La Division reprend du service et débarque à Washington dans ce deuxième opus du "cover base shooter" développé par Ubisoft et Massive. Nous avons répondu à l'appel le temps d'une session de test sur une version bêta du soft, voici nos impressions sur TD2 à quelques semaines de sa sortie.

2
Fred Kom il y a 4 mois

J'ai totalement confiance en Amazone pour sortir un bon jeu, car on a le pu le voir dans le passé, l'argent est le nerf de la guerre. Ce qui va m’inquiéter c'est la part du joueur casual dans ce jeu, les batailles de forts je suis pour! Pouvoir le construire comme sur Rust, je suis pour aussi! Mais comment faire pour s'amuser quant on est un petit groupe de copains face à des guildes organisés de plus de 100 joueurs? On va vite se retrouver avec une guilde ou deux dominantes sur un serveur comme on peut le voir sur Rust par exemple, es ce qu'on aura des server avec des limitations? Je l'espère, car devoir rejoindre une guilde pour servir de farmer et ne pouvoir prendre de décision car je suis casual me dérange fortement. Actuellement c'est ma plus grosse interrogation, la place du joueur casual dans ce jeu, à suivre!!!

PailleDoR2 il y a 5 mois

Je sais pas ce que vous en pensez, je laisse mon avis ici, pour moi le jeu a un énorme potentiel, grâce à son système de confrérie et parce que derrière c'est le studio Amazon Games, donc logiquement, l'argent est là.<br /> Le jeu avec son monde médiéval, confrérie, territoires à conquérir est énormément basé sur le "sociable" entre joueurs, et pas seulement PVP, j'ai très souvent joué à des jeux RP, et j'ai toujours espéré un jeu RP à l'époque médiéval, au milieu d'un mmorpg quoi, là où les joueurs seraient tous pareils au début, la suite dépendrait d'eux, entre honneur, richesse, force au combat et ruse, imaginez que le jeu serait un GOT, il y aurait les confréries du nord, celles du sud, des mers etc... des échanges seraient faits entre les différents peuples, il y aurait parfois des guerres, à cause de la mort RP du fils du roi du sud, il peut y avoir tellement d'histoire à créer, et un jeu quand il y a du RP dedans, dur en général très longtemps, ce qu'il serait bien c'est qu'il y ait des serveurs privés dirigés par un staff de joueurs, comme ça pouvait être le cas sur les serveurs arma RP ou GTA RP, et si dieu le veut, la possibilité d'avoir des mods sur ces serveurs, derrière il faudrait que le studio ajoute certaines choses indispensables, la possibilité de modifier le serveur à sa guise, si le staff veut que l'on meurt à cause de faim ou de soif, il sera possible de l'ajouter etc... en gros, faire de New World, le premier jeu RP médiéval (et pas le vieux mod de GMOD). Laissez moi vos avis ;)

L'actu

En Continu

23:30 Retrouvez le programme complet de la Blizzcon 2019
21:45 Star Citizen : Patch 3.7.1 Live
21:00 WoW « Histoires sans Faim » : Quelle fin pour N'Zoth ? Et épilogue de BFA (Spoilers)
20:54 Découvrez Aile de Mort, le nouveau héros issu de l'univers de WOW qui arrive dans le Nexus d'HOTS
20:30 Notes de patch 9.21 : Halloween débarque dans la faille
20:08 Nerf de Draven et Panthéon, buffs des Sorciers, de Brand et de Varus : le patch note 9.21 de TFT
20:00 Débloquez le skin Vampire, de Baptiste dans ce défi hebdomadaire Terreur d'Halloween sur Overwatch
19:45 Cette année, les cartes UCL sont disponibles toute la saison dans les packs
19:37 WoW : Le Parrainage 2.0 est désormais disponible !
19:18 La sortie d'Aile de Mort est officielle sur HOTS !

Articles

recommandés

Découvrez Aile de Mort, le nouveau héros issu de l'univers de WOW qui arrive dans le Nexus d'HOTS
Test de The Outer Worlds : Le RPG de l'espace manque sa mise en orbite
Une Ligue de Combat débarque en 2020 sur le jeu !

Guides

à découvrir

Découvrez les decks qui se démarquent depuis l'ajout de 23 cartes du Libre
Calendrier des sorties de jeux