Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Rainbow Six Siege /

Rainbow Six Invitational 2019 : équipes, analyses et statistiques

Rainbow Six Invitational 2019 : équipes, analyses et statistiques
Sommaire
  • Evil Geniuses
  • Faze Clan
  • Fnatic
  • G2 Esports
  • Immortals
  • Mantis FPS
  • Mock-It
  • Ninjas in Pyjamas
  • Nora Rengo
  • Penta Sports
  • Rogue
  • SpaceStation Gaming
  • Team Empire
  • Team Liquid
  • Team Reciprocity
0

La troisième édition des « Worlds » de R6:S débutera le 11 février prochain, à Montréal. Nous nous sommes projetés afin de vous offrir une vision globale de ce qui nous attend lors de cet Invitational 2019. Analyse des équipes, prédictions des parcours : embarquez avec nous dans ce pré-Invitational.

Rainbow Six Invitational 2019 : équipes, analyses et statistiques

Le Six Invitational 2019 débutera ce lundi 11 février et offrira 6 jours de compétition pendant lesquels les amateurs d'esport pourront voir les 16 meilleures équipes de Rainbow Six Siege s'affronter pour tenter de repartir avec la traditionnelle masse, ainsi que la plus grosse part du cash prize de près de 2 millions de dollars qui sera mis en jeu cette année.

Les groupes d'où devront s'extirper les équipes pour atteindre la scène du Six Invitational 2019 - Rainbow Six Siege
Les groupes d'où devront s'extirper les équipes pour atteindre la scène du Six Invitational 2019

Vous souhaitez en savoir plus les équipes ? Devenir incollable sur l’événement auprès de vos amis ? Ça tombe bien ! Voici un dossier complet sur les équipes, mêlant anecdotes, statistiques, et même nos prévisions sur une note de fiction !

Commençons avec une équipe bien connue de la scène française !

LeStream Esport

Rainbow Six Siege

Aleksi Työppönen

« UUno »

Théophile Dupont

« Hicks »

Valentin Liradelfo

« Risze »

Léo Robine

« Alphama »

Maurice Erkelenz

« Aceez »

Laurent Patriarche (Coach)

« Crapelle »

En bref

Position en Pro League ( EU ) : 2ème.

Meilleur performance du roster au Six Invitational : Première participation.

Le chiffre : 1. Pour la première sortie de Hicks, Aceez et Alphama à un Six Invitational. Bien que ce soit aussi le nombre de personnes qui apparaissent sur la célèbre vidéo du « Lonely Dancer ».

Dans le même groupe que : Evil Geniuses, Nora Rengo, Penta Sports.

Dynamique
Expérience
Projection

Comment ils vont sortir du groupe

En débarquant à l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal, les hommes de Crapelle le savent : ils ne viennent pas faire de la figuration. Le groupe D, dans lequel ils évoluent, est du genre relevé. C’est une certitude. Mais il y a là de vieilles connaissances. Et des comptes à régler.

Hicks et Risze n’ont certainement pas oublié le goût de la défaite face à Evil Geniuses. C’était en phase de groupe du Six Major de Paris. Un revers qui les avait poussés vers la seconde place. Vers le broyeur G2 Esports dès les quarts de finale, avec une élimination précoce à la clef.

Cette fois, c’est décidé : l’heure de la revanche a sonné. Et sur la même dynamique affichée ces dernières semaines en Pro League, l’entente franco-finno-germano-belge explose le leader étasunien.

Pas le temps de souffler que le lendemain, c’est un duel face à Penta Sports qui se profile. Deux Français de chaque côté, des joueurs qui ont déjà évolué sous le même maillot, à l’image de Risze, Enemy et Revan : la France est partagée, avec pour seule satisfaction la réussite de voir au moins une équipe composée de francophones se rendre sur la scène de la Place Bell.

Le derby nous gratifie alors d’un intense suspens et - au bout d’un match fou - LeStream Esport sort grand vainqueur.

Une satisfaction. Même si l’heure est à l’entraînement. Il faut se concentrer et aller chercher cette première étoile française sur la scène de R6:S. Elle n’est plus qu’à trois matchs...

Le Starplayer

Risze.

Un peu moins mis en avant que par le passé durant la récente première partie de Pro League 9.0, le joueur belge a tout de même su obtenir le meilleur ratio de statistiques (selon SiegeGG), au sein d’un collectif plutôt équilibré en termes de prestations individuelles.

Prêt à s’éloigner légèrement de la ligne de front dans le but de laisser briller son coéquipier UUno, fraîchement arrivé, Valentin Liradelfo pourrait emmener son équipe vers les sommets s’il parvient à transmettre son incroyable rage de vaincre à l’ensemble du groupe.

Le Rookie

Alphama.

Il nous vient de Basse-Normandie, figure parmi le contingent restreint des Français présents à ce Major, mais surtout : il n’a que 18 ans. Des petites structures méconnues jusqu’à LeStream Esport, en passant par une saison de Championnat d’Europe du côté de Supremacy, le jeune Léo a fait son bonhomme de chemin et devra supporter un bon paquet des espoirs placés sur ses épaules.

Avec comme description principale, ce mot pendu aux lèvres des nombreux connaisseurs de la scène professionnelle de Rainbow Six : maturité. Alors, si le minot ne s’enflamme pas et parvient à continuer sa progression, il se pourrait que ce Six soit tout bonnement mémorable pour LeStream Esport… Et pour la France !

Retrouvez plus d'informations sur l'ensemble des participants du Six Invitational 2019 en sélectionnant l'équipe de votre choix ci-dessous !

0

L'actu

En Continu

17:08 Retour sur le Six Invitational 2019 avec l’abécédaire du tournoi
13:40 Pengu : " C'est le long terme qui compte."
08:50 Un back to back d'anthologie pour G2 Esports au Six Invitational
21:09 15 mins de gameplay exclusif sur Burnt Horizon
21:05 Outback, la carte de l'Opération Burnt Horizon
20:30 Tout sur Gridlock
20:15 Tout sur Mozzie
19:25 La roadmap de la 4e année de Rainbow Six Siege
07:33 Six Invitational 2019 : Nora-rengo sort par la grande porte, G2 déroule
00:45 Six Invitational 2019 : tous les résultats de la compétition

Articles

recommandés

R6 : Pro League S9, LeStream Esport tient G2 en échec avant à la mi-saison
Pengu : " C'est le long terme qui compte."
La roadmap de la 4e année de Rainbow Six Siege

Guides

à découvrir

Tout sur l'opérateur Lion
Tout sur Finka