Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo /

Test Life Is Strange 2 épisode 3 sur PC, PS4 et Xbox One

Test Life Is Strange 2 épisode 3 sur PC, PS4 et Xbox One
0

Les frères Diaz poursuivent leur épopée sur les routes d'Amérique de l'Ouest et se posent quelques temps dans un camp au milieu des séquoias pour se constituer un petit pécule qui leur permettra de rallier ensuite le Mexique, mais l'ambiance entre eux n'est pas toujours au beau fixe.

Test Life Is Strange 2 épisode 3 sur PC, PS4 et Xbox One
72

Une note c'est bien. Mais savoir d'où elle vient, c'est mieux ! Découvrez notre test en détails, ci-dessous.

Après Roads et Rules, les deux premiers épisodes de Life is Strange 2, place à Wastelands, l'épisode 3 des aventures des frères loups que nous conte Dontnod. Sorti le 9 mai 2019 sur PC, PS4 et Xbox One , voici donc enfin, suite à quelques complications techniques, le verdict de cette nouvelle étape dans le périples des frangins en direction de leurs racines à Puerto Lobos où leur père rêvait de les emmener un jour.

  • Genre : Aventure narrative épisodique
  • Date de sortie : 9 mai 2019 (27 septembre 2018 et 24 janvier 2019 pour les épisodes 1 et 2)
  • Développeur : Dontnod
  • Éditeur : Square Enix
  • Plateforme : PC, PS4, Xbox One
  • Prix : 39,75 € sur Steam et 39,99 € sur consoles (saison complète)
  • Testé sur : PC

Lake, Sex and Weed

Comme pour l'épisode 2, Wastelands débute avec un résumé des épisodes précédents sous forme de dessins et de métaphores animales. Celui-ci reprend d'ailleurs ce qui avait déjà été fait pour Rules et le complète avec les nouveaux évènements intervenus à Beaver Creek où Chris se retrouve représenté sous la forme d'un raton laveur. L'histoire ne reprend toutefois pas directement là où nous l'avions laissée mais se permet un sympathique petit flashback sur leur vie à Seattle avant que tout parte en vrille, l'occasion de revoir leur père et de se remémorer leurs classiques disputes de frangins, Daniel reprochant à Sean de passer désormais plus de temps avec ses potes et de ne plus jouer comme avant avec lui. Il faut dire que Sean s'intéresse désormais davantage à la weed, au skate et à ses soucis d'adolescent.

Retour ensuite au présent où Sean et Daniel, après s'être à nouveau retrouvés seuls sur les routes après leur fuite de Beaver Creek, à se nourrir dans les poubelles, ont fini, en Californie, par retomber sur Cassidy et Finn croisés au marché de Noël de Beaver Creek. Ceux-ci leur ont ainsi permis d'être embauchés avec eux dans une plantation de marijuana où ils sont relativement bien payés. Installés dans un campement dans les bois à proximité de la plantation avec d'autres "cassos" comme les appelle Cassidy, ils ont retrouvé une certaine stabilité et Sean en profite pour faire des économies afin de financer la suite de leur voyage vers le Mexique, même si Daniel préférerait maintenant essayer de retrouver leur mère.

Seattle, le calme avant la tempête - Millenium
Seattle, le calme avant la tempête
Esteban Diaz, un père aimant et solitaire - Millenium
Esteban Diaz, un père aimant et solitaire

Si Sean n'est pas pressé de partir, surtout qu'il a retrouvé Cassidy qui ne le laisse pas indifférent, Daniel, lui, s'impatiente et se demande combien de temps ils resteront encore ici, même s'il apprécie beaucoup Finn, au grand désarroi de son frère qui le sent lui échapper. Daniel souhaite en effet de plus en plus faire ses propres choix et arrêter de suivre aveuglément les décisions de Sean qui joue à la fois le rôle de frère et de père, ce qui ne manque pas de créer des tensions entre eux, Sean pouvant en tenir Finn en partie responsable. Cela ne l'empêche cependant pas de bien s'entendre avec ce dernier et l'ambiance générale sur le camp est plutôt bon enfant, laissant à Sean un sentiment de liberté retrouvée.

Dans la plantation, Merrill, le propriétaire, épaulé par Big Joe qui joue le rôle de gros bras, ne manque toutefois pas de leur rappeler qu'il ne s'agit pas d'un camp de vacances pour ados et qu'ils sont là pour travailler, et même Daniel doit mettre la main à la pâte alors qu'il préférerait s'entraîner plus souvent à gérer son pouvoir qui a pris une dimension considérable. Et en plus, il ne peut pas s'empêcher de la ramener devant Merrill qui pourtant n'était déjà pas trop chaud pour l'accepter. Il faut dire que Daniel est encore un enfant et qu'il s'agit tout de même d'un business de cannabis.

Merrill n'est pas là pour rigoler - Millenium
Merrill n'est pas là pour rigoler
Une bien belle plantation - Millenium
Une bien belle plantation

Une histoire dans l'air du camp

Dès les premières notes, nous retrouvons cette quiétude apportée par la musique si caractéristique de la licence Life is Strange. Celle-ci sait toujours autant nous emporter et nous émouvoir tout en nous relaxant, c'est à chaque fois un vrai plaisir. Et le reste de la bande son, qui propose ici quelques autres morceaux forts sympathiques, n'est pas en reste, c'est vraiment appréciable.

Les graphismes sont eux aussi toujours soignés avec de jolis effets de lumière dans la forêt où le soleil perce le feuillage ou, de nuit, à travers la lueur de la lampe torche et du feu. Autour du camp, la vie animale n'est pas oubliée : oiseaux, papillons, écureuils, ratons laveur, et même, vers les poubelles, mouches et cafards. La dégaine des personnages est elle aussi travaillée, chaque membre de la petite communauté redoublant de tatouages, y compris sur le visage. Mention spéciale à Penny dont la "folie" paranoïaque est bien retranscrite.

Finn joue le rôle de leader du groupe - Millenium
Finn joue le rôle de leader du groupe
Penny se méfie toujours de tout - Millenium
Penny se méfie toujours de tout

Daniel et Sean ont également vu leur chevelure s'étoffer et il sera même possible à un moment donné d'opter pour un nouvelle coupe plus dans l'air du camp pour Sean. Le regard de Daniel, enfin, a bien évolué. Beaucoup plus dur, il en dit long sur sa détermination et sa rébellion. Tout dans son attitude tend à démontrer son agacement et sa volonté de faire bouger les choses, ce qu'il saura régulièrement traduire dans ses propos comme dans ses actes.

On dénote tout de même quelques imperfections techniques avec des personnages parfois absents de l'image et qui apparaissent d'un coup ou qui auront tendance à être "instables" avec quelques vibrations. De même avec certains angles de caméra, ils peuvent disparaître pour mieux réapparaître ensuite en bougeant la caméra. On déplorera aussi des sous-titres souvent trop rapides et parfois absents. Enfin, dans le cahier de Sean figurait une référence à la blessure de Chris alors que, conformément, à nos choix opérés dans l'épisode précédent, celui-ci n'a pas été blessé, une incohérence regrettable.

Daniel est vénère - Millenium
Daniel est vénère
Une belle amitié - Millenium
Une belle amitié

La liberté à tout prix ?

Côté gameplay, on retrouve essentiellement les différents embranchements possibles dans les dialogues et surtout les moments clés où l'on doit faire un choix entre deux décisions. Si cela garantit comme à l'accoutumée la rejouabilité du titre, peu nous ont toutefois semblé d'une importance capitale, hormis lorsqu'il faut décider si Daniel doit utiliser son pouvoir ou pas. Le dernier choix dans ce domaine sera d'ailleurs primordial.

En dehors de cela, comme dans les autres épisodes, il reste la possibilité de se poser de temps en temps pour réfléchir à notre situation à travers une séquence contemplative sur fond musical nostalgique, ou pour dessiner bien sûr. Il s'agit aussi d'accomplir ses tâches sur le camp ou son travail à la plantation. Ce dernier consiste à couper les feuilles sur les têtes de beuh en opérant au bon moment et en nettoyant régulièrement ses ciseaux. On peut aussi décider, lors des soirées arrosées, de se défoncer en goûtant la spécialité verte locale ou alors d'éviter de s'embrumer l'esprit, mais tout cela sera sans incidence sur le reste de l'histoire.

Un travail bien payé - Millenium
Un travail bien payé
Tout est là pour se mettre la tête à l'envers - Millenium
Tout est là pour se mettre la tête à l'envers

En deux mots, on reprochera à cet épisode, un peu plus court que les précédents, de manquer d'action, mis à part à la fin où les choses s'accélèrent un peu. On passe en effet la majorité de notre temps à discuter avec les membres du camp. Life is Strange 2 est depuis le départ plus axé sur les relations humaines, certes, mais il l'est encore plus dans Wastelands que dans les autres épisodes. Se rajoute en plus à cela quelques relations amoureuses que l'on peut d'ailleurs choisir d'orienter plutôt vers un sexe que vers l'autre, à moins de choisir les deux.

Ce parti pris du jeu est, cela dit, l'occasion d'analyser et de réfléchir sur différents thèmes sociaux comme l'absence de liberté induit par les obligations familiales ou tout autre attachement relationnel auquel il vaudrait mieux renoncer si l'on veut rester libre. Il en est de même pour toutes les possessions matérielles dont la renonciation évite de se sentir emprisonné et permet de prendre librement la route. Mais tout ceci peut aussi être relativisé par le fait que ceux qui ont choisi cette vie sont en fait des écorchés vifs qui n'ont peut-être justement pas été libres de ce choix. Quoi qu'il en soit, c'est bien à vous de décider si vous jouerez avec Daniel le rôle du grand frère sage et raisonnable ou si vous l'inciterez à prendre des chemins critiquables qui pourraient nuire à sa construction. Quelle que soit votre décision, il faudra désormais attendre le 22 août pour poursuivre votre aventure puis le 3 décembre pour connaître le fin mot de l'histoire.

Saurez-vous résister ? - Millenium
Saurez-vous résister ?
À suivre - Millenium
À suivre
72

Ce troisième épisode de Life is Strange 2 est un peu plus court qu'à l'accoutumée et met encore plus l'accent sur les relations humaines au détriment de l'action, ce qui donne l'occasion de faire une critique sociale axée essentiellement sur la notion de liberté. L'ambiance, baignée dans une musique aux petits oignons, reste délectable et, même si quelques bugs graphiques sont à noter, on passe un bon moment avec les frères Diaz que l'on est déjà impatient de retrouver.

Bande son
Ambiance
Critique sociale
Manque d'action
Quelques bugs graphiques
Un peu plus court que les autres épisodes

Test d'Observation : un jeu qui porte bien son nom

Envie de vous prendre pour CARL, l'IA de 2001 l'Odyssée de l'Espace, à bord d'un vaisseau spatial en perdition ? No Code donne vie à vos fantasmes.

Test de Layers of Fear 2 sur PC, PS4, Xbox One

La Bloober Team revient hanter vos cauchemars avec le nouveau Layers of Fear 2, un jeu qui nous marque plus par son ambiance que ses sursauts.

Calendrier des sorties de jeux
0

L'actu

En Continu

23:40 WoW : Découvrez le premier aperçu du Sillage nécrotique, l'une des instances de Shadowlands
23:28 Guide Final Fantasy 7 Remake : Fonctionnement des invocations
23:23 Fortnite Gamers Assembly Online : rendez-vous le 13 avril pour les phases finales !
22:56 Final Fantasy 7 Remake : Liste des invocations et comment les débloquer
22:50 WoW : Changements sur le Voleur à Shadowlands
22:35 WoW : Changements sur le Prêtre à Shadowlands
22:24 PS5, nouvelle manette : ne l'appelez plus Dualshock 5, la Dualsense débarque !
22:23 WoW : Changements sur le Paladin à Shadowlands
22:13 WoW : Changements sur le Moine à Shadowlands
22:02 Guide Final Fantasy 7 Remake : Débloquer Leviathan, invocation

Articles

recommandés

WoW : L'Alpha de Shadowlands sera disponible dans la semaine !
Plusieurs joueurs de renom quittent la scène Overwatch !

Guides

à découvrir

Retrouvez notre Tier List des decks pour le nouveau système de ranking disponible dès demain !
Calendrier des sorties de jeux