Menu
Fire Emblem Three Houses : test, guides, aides de jeu
Test Fire Emblem Three Houses sur Switch
0

Voici l'heure des remises de notes pour le premier pas de Fire Emblem sur la nouvelle console de Nintendo. Avec une nouvelle recette qui comprend la gestion d'une classe à l'Académie des officiers, et plusieurs voies possibles, FE3H intrigue autant qu'il inquiète les puristes de Tactical RPG.

Test Fire Emblem Three Houses sur Switch
83

Une note c'est bien. Mais savoir d'où elle vient, c'est mieux ! Découvrez notre test en détails, ci-dessous.

C'est avec un mélange de craintes et d'espoir que nous avions reçu l'annonce initiale de Fire Emblem Three Houses, et l'ajout d'une section scolaire au gameplay, avec des élèves à recruter et à former. Comme la note ci-dessus vous l'a déjà révélé, le résultat est globalement satisfaisant, mais il est loin d'être le messie tant attendu. Voici une analyse point par point de ce qui nous a plu ou non.

  • Genre : Tactique au tour par tour, jeu de rôle
  • Date de sortie : 26 juillet 2019
  • Plateforme : Nintendo Switch
  • Développeur : Intelligent Systems, Koei Tecmo
  • Éditeur : Nintendo
  • Prix : 59,99€
  • Disponible sur Amazon

Faites votre choix

Les auteurs japonais aiment les histoires qui se déroulent à l'école, il fallait bien que Fire Emblem y passe tôt ou tard. Mais pour notre mystérieux protagoniste, que nous nommerons Byleth, c'était assez inattendu. Mercenaire détaché au passé mystérieux, il, ou elle, en fonction de votre choix, discute entre deux batailles avec une étrange jeune fille amnésique aux cheveux verts qui réside dans son esprit. Après avoir sauvé un groupe de jeunes nobles d'une attaque de bandits, et découvert qu'il peut manipuler le temps à loisir, il se trouve promu de force en tant que professeur pour lesdits élèves, même s'il semble avoir le même âge et aucune des qualifications requises. De toute évidence, son entourage en sait plus que lui sur sa situation, mais ni son père ni l'archevêque ne sont du genre à s'épancher. Un choix important qui va définir toute son aventure lui est cependant offert : quelle classe instruire. Comme Nintendo en a richement fait la promotion, chaque classe est menée par une des têtes d'affiche du jeu, et un futur dirigeant de sa nation. Vous choisissez donc aussi votre camp pour les conflits qu'on devine à venir.

Fire Emblem Three Houses
Fire Emblem Three Houses

Ce n'est évidemment pas sans rappeler Fire Emblem Conquest et Birthright, même si, dans le cas présent, la séparation est bien moins marquée à tous les niveaux. Comme vous allez le découvrir, presque tous les élèves de chaque classe peuvent être débauchés et ajoutés à votre effectif. Visiblement peu chauvins et opportunistes, ils n'hésiteront pas à trahir patrie et amis d'enfance pour vous suivre au combat. Cela a l'avantage de permettre d'avoir facilement la classe de ses rêves, mais il apparaît rapidement que l'intérêt de relancer plusieurs partie est compris est compromis, et cela ne fait que commencer. Toute la première partie du jeu est similaire entre les 3 classes, que ce soient les missions ou les événements, avec simplement quelques variations dans les dialogues, ce qui est plutôt violent quand on sait qu'il faut 30 à 40 heures pour en venir à bout, mais nous y reviendrons.

Fire Emblem Three Houses
Fire Emblem Three Houses

Cette première partie du jeu n'est pas sans rappeler les fameux Harry Potter à plus d'un titre, de mystérieux ennemis qui n'ont visiblement pas peur de passer pour des clichés de méchants ont infiltré l'école, et ce sera à votre classe et à vous-même de régler le problème entre deux compétitions inter-classes et les célébrations du moment. Le point culminant de tout cela sera un incident majeur, suite auquel le jeu vous fera sauter directement 5 ans plus tard, afin d'organiser une réunion de classe pas comme les autres, et pour vous faire prendre part à des conflits majeurs, avec le destin du continent dans la balance.

Fire Emblem Three Houses
Fire Emblem Three Houses

Sans en dire plus sur le scénario en lui-même, c'est classique et efficace, du moins sur le papier. Les scènes animées ainsi que les très nombreux dialogues entièrement doublés à la fois en japonais et en anglais (avec des sous-titres en français) lui donnent vie efficacement, et il est difficile de ne pas s'y intéresser. Même si cela ne déborde pas d'originalité, la majorité des personnages sont attachants et contrastés. Il est dommage que l'histoire tombe rapidement dans les nombreuses ornières et clichés du genre, qu'on retrouve dans la majorité des jeux de la licence. Des incohérences flagrantes finissent aussi par pointer leur vilain nez, puisque visiblement, le scénariste n'aime faire appel aux pouvoirs temporels du protagoniste que lorsque cela l'arrange, et certainement pas lorsque quelqu'un avec un cerveau en état de fonctionnement en ferait usage. C'est d'autant plus inexcusables qu'ils sont au centre du gameplay et qu'on en fait usage régulièrement. C'est un peu comme si Marty oubliait en cours de route qu'il possède une Delorean.

Fire Emblem Three Houses
Fire Emblem Three Houses

Tu en dis des Sothis

Malheureusement, l'amnésie sélective est un mal fort répandu sur le continent de Fodlan où l'histoire se déroule. Et alors que l'histoire passe son temps à nous pointer les nombreux mystères qui nous entourent, chaque fois qu'une réponse semble à portée de main, quelque chose se passe, et la réponse attendue n'arrive pas. Le personnage qui devait vous faire des révélations disparaît, ou décide de ne plus jamais mentionner le sujet. Et visiblement, notre protagoniste préfère aller résoudre les problèmes souvent comiques de ses élèves que de tenter de découvrir la vérité, ou d'enquêter sur la véritable menace qui pèse sur tout le continent. Une menace qui finit elle aussi par être oubliée de l'histoire, à moins qu'elle ait été coupée afin d'être réintégrée via les DLC déjà annoncés du jeu. Cela expliquerait le vide abyssal en termes d'activités et d'événements dans les derniers mois du calendrier du jeu. Les réponses sont divisées entre les différentes routes, mais après plus de 200 heures passées dessus, nous n'avons pas encore fait le tour, et elles tardent à venir.

Fire Emblem Three Houses

L'école du pire

Avant de partir au combat, faisons un long détour par les bancs de l'école, ici nommée l'Académie des officiers, hébergée par l’Église de Seiros. Si cela vous inquiétait, la majorité des élèves ont entre 17 et 20 ans, même s'ils ne sont généralement pas des modèles de maturité, ils tiennent davantage des étudiants en Fac/Université que des lycéens en phase rebelle. Qui plus est, comme le nom de l'école l'indique, il s'agit d'une académie militaire, vos élèves vont rapidement avoir du sang sur les mains après une petite excursion de massacre de bandits qui servait justement à leur inculquer les dures réalités du monde dans lequel ils vivent. Cela ne se prend pas non plus trop sérieux, et vous aurez droit à votre lot de mignonnes petites filles qui aiment les choses mignonnes (en plus de tuer des gens) et qui ont peur des fantômes.

Fire Emblem Three Houses
Fire Emblem Three Houses

Comme vous allez vite le découvrir, votre protagoniste et ses élèves commencent tout en bas de l'échelle, sans classes véritablement déterminées. Leur profil, vos choix d'armes ainsi que les cours que vous leur donnerez détermineront quelles classes ils pourront débloquer au fil des paliers de progression. Dans le cas présent, c'est un retour en arrière par rapport à Echoes entre autres, et théoriquement tout le monde peut débloquer toutes les classes ouvertes à son genre. Il y a des profils conseillés, et des fiches très détaillées pour chaque élève, mais au final, vous serez libre de choisir ce que vous voulez. Que cela soit via du tutorat personnel, des travaux de groupe, ou des objectifs d'étude. Cette facette du gameplay a le mérite d'être généralement intuitive et assez rapide à gérer, en particulier avec l'option d'automatisation.

Fire Emblem Three Houses

Les choses se compliquent avec le week-end, vous serez rapidement libre de choisir vos activités, partir batailler n'en étant qu'une parmi d'autres. La principale étant le mode Quartier libre, qui vous lâche en vue à la 3e personne dans l'immense monastère qui fait office d’école. Les lieux sont inutilement vastes et labyrinthiques, vos élèves et les PNJ sont éparpillés dans tous les sens, et ils bougent chaque mois. De nombreux objets nécessaires à la bonne progression dans l'histoire et en tant qu'enseignant sont cachés un peu partout. Il faut donc passer beaucoup de temps à fouiller chaque recoin du monastère mensuellement, ainsi qu'à parler aux dizaines de PNJ et à leur donner la bonne réponse pour améliorer votre relation. Les choses ne s'arrêtent pas là, pour améliorer votre relation significativement il faudra retrouver les objets perdus et les rendre à la bonne personne, faire des cadeaux du bon type à vos élèves pour les motiver (si seulement mes profs m'avaient arrosé de cadeaux aussi), améliorer vos compétences, aller à la messe, aller à la cantine, jardiner, faire des quêtes super originales, comme aller chercher un objet indiqué sur la carte et le ramener, et surtout pêcher. Il y en a littéralement dans tous les sens, et dire qu'il y en a pour des heures les premières fois n'est pas une exagération, surtout si vous cherchez à optimiser votre partie. Comme toutes ces activités qui peuvent sembler triviales et facultatives permettent de faire croître votre niveau d'enseignant, auquel est lié le nombre de fois où vous pouvez partir faire la guerre le week-end, ainsi que les objets disponibles chez les marchands, ainsi que votre capacité à former vos élèves entre autres, cela veut dire qu'en pratique il faudra passer par là au moins une fois par mois en jeu (qui se déroule sur plus d'un an). C'est relativement amusant au début, mais cela devient rapidement une corvée absolue, en particulier lors des parties suivantes.

Fire Emblem Three Houses
Fire Emblem Three Houses

Il convient de préciser que tout cela sert aussi à débaucher les élèves des autres classes. À moins de vouloir combattre en sous-effectif durant le reste du jeu, et affronter ceux que vous n'aurez pas recruté, il faudra passer par là, même si, dit comme ça, cela peut être une façon plus intéressante de jouer. Nintendo n'a pas manqué d'intégrer quelques fonctionnalités d'assistance pour ceux qui payent un abonnement en ligne ou qui disposent d'Amiibo, ce qui aura pour effet d'alléger la pression sur vos finances en jeu (en échange d'argent dans la vie réelle). Les développeurs semblent avoir un sens de l'humour assez tordu, puisque cela comprend même un jeu de cache-cache qui vous demandera de retrouver des PNJ en temps limité dans les méandres du monastère.

Fire Emblem Three Houses

Au risque de nous répéter, c'est une section majeure du jeu, et bien qu'elle ait ses moments, en particuliers avec les discussions de soutien entre personnages, elle s'avère rapidement trop lourde et peu pratique. Devoir passer son temps à se téléporter d'un bout à l'autre pour parler à des PNJ et leur faire les bons cadeaux chaque week-end pour optimiser les cours devient un peu moins fun chaque mois, il n'est pas impossible que nous ayons passé presque autant de temps dessus qu'en combat. Les autres options, comme se reposer le week-end et les séminaires font bien pâle figure à côté. Une option pour passer cette section du jeu sans se tirer une balle dans le pied aurait été la bienvenue. Si vous aimez déjà la licence Fire Emblem, de notre point de vue, c'est le principal élément qui peut potentiellement rebuter, car cela casse complètement le rythme et fait passer les combats au second plan.

Fire Emblem Three Houses
Fire Emblem Three Houses

Relations interdites

Ouvrons au passage une petite parenthèse sur un des points qui ont fait la renommée de Fire Emblem, les soutiens. Toujours présents, et incroyablement nombreux dans Fire Emblem Three Houses, bien plus que dans les jeux précédents. Par le passé chaque personnage avait 2 à 3 niveaux de soutien avec 2 à 5 personnages, alors qu'ici, presque tout le monde a une bonne dizaines de soutiens possibles, certains à 4 niveaux, sans compter les fameux rangs S qui indiquent une relation romantique ou équivalent. Si vous aimez les Sims et les couples improbables, vous allez avoir de quoi faire. C'est d'autant plus impressionnant que tous ces dialogues sont doublés et accompagnés de cutscenes. Certaines sont très drôles, et c'est aussi un moyen divertissant d'apprendre à connaître chaque personnage afin de mieux savoir leur faire plaisir dans vos choix de réponses et de cadeaux.

Fire Emblem Three Houses
Fire Emblem Three Houses

Il sera malheureusement (?) impossible de concrétiser ces relations avant la toute fin du jeu, où vous pourrez choisir l'élue ou l'élu de votre cœur, dans certains cas, même si votre protagoniste est du même sexe. Le jeu se chargera de créer automatiquement les couples officiels dans la conclusion, en fonction des niveaux de relation entre les personnages. On aurait aimé pouvoir choisir, même si le résultat souvent inattendu a son charme. À défaut d'avoir des options aussi scandaleuses que dans Fire Emblem Fates, qui permettaient de caresser ses interlocuteurs, ainsi que l'apparition d'enfants instantanément prêts au combat dès la naissance suite à la formation d'un couple. Vous pourrez tout de même être mystifié en invitant professeurs et élèves à prendre le thé. Il faudra choisir le bon type de thé, alimenter la conversation avec des sujets qui les intéressent (chose à laquelle nous échouons encore régulièrement durant notre 3e partie), ainsi que savoir réagir de la bonne façon lorsqu'ils vous disent quelque chose. Ce n'est pas Faux-cul Academy, mais presque. Si vous obtenez un score parfait, et que c'est un moment parfait, vous pourrez prolonger la session et observer leur réaction à vos blagues et tentatives de drague de beauf. Ce sont des moments mémorables lorsque vous faites rougir un grand baraqué de 50 ans, ce ne sont pas nécessairement ceux auxquels nous nous attendions, mais nous n'allons pas les oublier.

Fire Emblem Three Houses
Fire Emblem Three Houses

Un blème de feu

Une fois l'heure de la sortie scolaire venue, vous pourrez embarquer élèves et collègues pour aller risquer votre vie dans la joie et la bonne humeur sur le champ de bataille. Dans les grandes lignes, la recette de jeu de rôle tactique au tour par tour qui a fait le succès de la série depuis des décennies est au rendez-vous, avec quelques changements ici et là afin de la maintenir au goût du jour et préserver sa fraîcheur. Vous avez le choix entre le mode Normal et Difficile, ainsi qu'entre le mode Classique et Débutant pour la gestion de la mort des unités. En mode classique, les morts sont permanentes, à moins de remonter le temps ou de charger une sauvegarde. La carte est sur une grille en 2 dimensions, avec des obstacles et différents types de terrain qui peuvent offrir des bonus, ou des malus. Les changements sont principalement visuels, avec des décors et personnages en 3D, et des portraits en 2D. C'est évidemment bien plus beau que sur 3DS, mais nous sommes bien loin des standards actuels, même pour la Switch. La direction artistique, ainsi que les choix de palette de couleur sont souvent médiocres. Il est parfois choquant de voir des personnages chatoyants perdus au milieu de décors aussi flous que grisâtres. On finit par s'y faire, mais en dehors de quelques plans du monastère qui ont eu droit à davantage d'attention, ce n'est pas très plaisant à regarder. Cela passe mieux en mode portable mais vous aurez alors à faire avec les polices d'écriture un peu trop petites pour certains yeux.

Fire Emblem Three Houses
Fire Emblem Three Houses

Pour en venir au gameplay en lui-même, vous disposez d'une dizaine d'unités en moyenne sur le champ de bataille, et très rarement plus. La majeure partie de la sélection est laissée à votre discrétion parmi votre roster. Vous aurez généralement à affronter un ennemi qui compense son IA limitée et son immobilisme par sa supériorité numérique. On ne peut pas dire que beaucoup de progrès aient été faits depuis les premiers Fire Emblem, et la majorité des ennemis attendront sagement qu'une de vos unités entre dans leur zone de danger pour commencer à bouger, ce qui rend la méthode de la tortue très efficace. Heureusement que certaines missions vous incitent à vous presser un peu, que ce soit pour maintenir en vie vos nuisances d'alliés, ou pour intercepter des ennemis qui tentent de s'échapper avec des trésors bien mal acquis. Vu le peu de missions principales, il est regrettable que la majorité d'entre elles soient triviales. Dommage que toutes les missions n'offrent pas de bonnes raisons de chercher à être rapide et efficace, ceux qui aiment exploiter les boss immobiles qui régénèrent leur vie pourront toujours s'en donner à cœur joie. L'archevêque Rhéa aimerait savoir pourquoi il vous a fallu 150 tours pour tuer un pauvre chef bandit à 10 contre 1 !

Fire Emblem Three Houses
Fire Emblem Three Houses

Les combats utilisent des classes plus ou moins classiques, comme mage, cavalier, prêtre, archer, qui forment une version assez souple du fameux pierre-ciseaux-papier. Un archer aura du mal à tuer un chevalier lourd, mais le mage va le cuire dans son armure, tout en étant vulnérables aux flèches du premier. C'est généralement assez intuitif, et un bon équilibre a été trouvé dans le cas présent avec les compétences de classes personnalisables, les sorts disponibles en quantité limitée, ainsi que la durabilité des armes. Bien préparer ses personnages fait une grande différence, et la variété paye. Le retour de la durabilité des armes, supprimée dans Fates par exemple, a servi à introduire les reliques, des armes surpuissantes, mais que vous n'allez pas souhaiter utiliser pour désosser poulets et bandits. Cela va vous forcer à gérer l'inventaire de votre équipe afin de gérer différents scénarios. Au total, il y a près de 30 classes, et des dizaines d'armes qui n'ont quasiment aucune limitation dans leur utilisation, puisqu'elles ne sont plus limitées par la classe du personnage, à quelques exceptions près. Vous aurez réellement la liberté de faire tout cela à votre manière et de jouer à votre façon. Signalons au passage que le système de duo d'Awakening et Fates fait un retour très limité, sous la forme d'assistants. En pratique, il sert davantage à faire progresser un personnage de bas niveau ou à maintenir à niveau les personnages sur le banc de touche. Même si la chose a quelques bénéfices au combat, n'espérez pas reproduire les exploits absurdes des duos d'antan.

Fire Emblem Three Houses
Fire Emblem Three Houses

Vous aurez rapidement la possibilité de remonter le temps, plusieurs fois par bataille, ce qui permet de sauver un personnage ayant rencontré une mort prématurée, y compris la vôtre, au lieu de vous infliger un game over. La fonctionnalité était déjà présente dans Fire Emblem Echoes: Shadows of Valentia, mais elle est ici bien plus puissante. Même si elle ne vous permet pas de partir à la recherche d'un dénouement plus favorable pour la même action, elle rend assez difficile le fait de perdre, puisqu'il est possible de remonter ligne par ligne l'intégralité du log de bataille. Vous pouvez choisir précisément à quel moment revenir parmi des centaines d'actions réparties sur des dizaines de tours. Ce n'est pas pour rien qu'il nous semble étrange que le scénario omette la chose, d'autant que ce pouvoir est justifié par votre fille mystérieuse personnelle. Avec un tel filet de sécurité, les développeurs auraient pu augmenter la difficulté sans que cela ne devienne frustrant. Au final, bien rares ont été les missions qui nous ont posé de réels problèmes, surtout avec l'ajout de lignes rouges qui indiquent quelle cible chaque ennemi va attaquer durant son tour, avec une estimation des dégâts qui seront infligés. Il n'y a que peu de surprises en la matière, et un peu de planification et de repositionnement permet de distribuer les dégâts d'une façon non-létale entre vos personnages. L'interface des précédents jeux le permettrait déjà en partie via les zones de danger, mais c'est un pas supplémentaire vers l'ouverture de la série à un plus large public. Cela a néanmoins comme effet néfaste de grandement diminuer la difficulté.

Fire Emblem Three Houses
Fire Emblem Three Houses

Les cartes n'ont rien de spécialement notable en général, en dehors du fait qu'elles sont parfois recyclées à outrance. Préparez-vous à batailler plusieurs fois sur chaque carte, durant chaque campagne. Les seules qui nous ont marqué sont celles qui se déroulent dans le brouillard, avec un système similaire aux Advance Wars, ou plus récemment Wargroove. Cela force à être prudent et méthodique, même si vos pouvoirs temporels ont tendance à désamorcer presque tous les obstacles, il nous sera tout de même offert un aperçu ou deux de ce qu'est une mission difficile lors des annexes. Dommage que ce ne soient que des cas isolés.

Fire Emblem Three Houses

Les deux ajouts les plus significatifs du système de combat, cette fois, sont les escouades et les monstres géants. Les deux vont de paire. Les escouades sont affichées sur le champ de bataille lorsque vous zoomez, et elles offrent une tripotée de bonus ainsi que de malus aux unités qu'elles escortent. Vous aurez le choix entre des dizaines d'escouades de différents types afin de peaufiner davantage vos personnages. Chaque escouade possède aussi un pouvoir spécial qui peut être utilisé une à deux fois par bataille, il peut servir à soigner votre armée, à offrir des points de mouvements, ou à l'inverse, à attaquer l'ennemi avec une jolie cutscene animée. Voir des dizaines de cavaliers et de wyvernes charger un monstre géant est plutôt jouissif. Ces tactiques de combat n'autorisent pas de contre-attaque, ce qui permet aux unités les plus faiblardes de se rendre utile sur les boss et les monstres sans finir immédiatement au cimetière. Cela a aussi pour effet d'attirer leur attention, dans ce cas cela sert d'outil de tanking pour vos personnages les plus robustes qui utiliseront la leur en fin de tour. Tout cela sera nécessaire, car les monstres géants, qui occupent 4 à 9 cases sur le terrain, sont généralement très puissants. Dotés d'une épaisse armure, de pouvoirs spéciaux et de plusieurs barres de vies, il faudra souvent des efforts coordonnés sur plusieurs tours pour en venir à bout. Leur présence sur le champ de bataille est un ajout intéressant qui permet de faire briller vos meilleurs héros ou le travail d'équipe. Notre seul regret en la matière est que vos ennemis ne feront jamais un usage bien créatif de leurs escouades. Même si elles ont le mérite de mettre en difficulté vos héros les plus puissants puisqu'ils ne peuvent pas répliquer. À chacun ses monstres démoniaques visiblement.

Fire Emblem Three Houses
Fire Emblem Three Houses

La peur du redoublement

Une chose est certaine, la durée de vie est au rendez-vous, en fonction de votre façon de jouer, il est possible de passer près de 80 d'heures sur votre première campagne, même si cela comprend beaucoup de temps à fouiller le moindre recoin de ce maudit monastère et à optimiser son armée, ce n'est pas rien. Après avoir découvert l'histoire d'une des classes et d'un des 3 élèves principaux, il est logique de vouloir se relancer une partie et de découvrir le reste. Notre enthousiasme a pris un grand coup dans l'aile sur ce point. Il est possible de poursuivre sur sa sauvegarde sous la forme d'un New Game +, ce qui permet de conserver certains éléments afin d'accélérer nettement le gameplay et la progression, en particulier en tant que professeur, ce qui est une bonne chose. Malheureusement, les développeurs n'ont pas introduit une difficulté rehaussée pour aller avec, ce qui va rendre le challenge posé par les parties successives de plus en plus trivial. Mais elles ne seront pas si rapides que ça à faire en prime (maudit monastère). Et à moins d'accepter de sacrifier les relations entre personnages, l'optimisation des unités et une grande partie du gameplay, il faudra tout de même compter 40 à 50 heures par voie additionnelle, alors que votre tactique principale sera d'envoyer votre protagoniste seul au milieu de l'armée ennemie pour la décimer simplement en se défendant. Un mode de difficulté additionnel a été annoncé pour une future mise à jour gratuite, mais en attendant, il y a un sacré trou.

Fire Emblem Three Houses
Fire Emblem Three Houses

Une fois encore, à une mission annexes et quelques dialogues près, les deux premiers tiers du jeu sont quasi-identiques entre les trois classes, ce qui est une grosse déception. Même en trouvant le courage de passer une seconde, troisième, voire quatrième fois dans cette section massive du jeu pour explorer chaque campagne, la suite n'est pas toute rose. Deux des classes ont une suite quasi-identique encore une fois, pas au niveau des personnages principaux, mais dans le déroulement de l'intrigue et dans les batailles rencontrées, ce qui est assez ridicule tant les protagonistes sont censés être différents dans leur approche et leurs motivations, mais ils se retrouvent à faire exactement la même chose, de la même manière. La troisième voie est différente, mais le recyclage de cartes fait qu'elle conserve au moins 50% de son contenu en commun avec les autres. Les quêtes et les annexes identiques entre toutes les voies n'aident pas non plus à offrir de la diversité. Il y en a bien quelques exclusives, mais elles sont minoritaires. Nous sommes curieux de voir sous quel format les DLC de contenu annoncés seront intégrés, espérons qu'ils ne nécessiteront pas de relancer une campagne ni d'avoir une sauvegarde à un point précis pour en profiter, vu le temps à investir. Une des consolations du NG+ est qu'il est facile de former les couples les plus improbables possibles entre les personnages. C'est un véritable délice de découvrir leurs interactions tantôt sérieuses et inattendues, tantôt drôles et stupides (dans le bon sens du terme), surtout une fois qu'on s'est familiarisé avec tout le monde.

Fire Emblem Three Houses
Fire Emblem Three Houses
83

Fire Emblem: Three Houses est un jeu ambitieux, plein de charme et de qualités indéniables, mais il s'avère aussi terriblement maladroit et déséquilibré à plus d'un titre dans sa conception. Il est plaisant de choisir sa classe et ses élèves, puis d’interagir avec eux, de les former et d'aller au combat, mais cela finit par devenir lourd et répétitif, surtout en cas de parties successives, car l'exploration du monastère est mal conçue, et la première moitié des différentes campagnes est identique. Il vaut mieux se lancer sur FE3H en connaissance de cause, et en acceptant que la tactique, même si elle est bien conçue, n'est qu'une partie de son gameplay, la gestion scolaire, l'exploration, les dialogues et les mini-jeux en sont d'autres auxquelles vous ne pourrez pas échapper.

Un casting de charme
Excellente durée de vie
Très prenant
Les nombreux dialogues doublés en anglais et en japonais
Des ajouts intéressants au système de combat de la série
Le plaisir de recruter et façonner son armée
Ouverture du gameplay à un plus large publique
Cartes et décors assez laids
Histoire bancale et incomplète
L'exploration du monastère qui casse le rythme et ralentit la progression
Rejouabilité insatisfaisante
Manque généralement de difficulté (pour le moment)
Des campagnes qui se ressemblent beaucoup trop
top-jeux

Rejoignez Millenium TOP Jeux

Rejoignez l'équipe dédiée au jeu vidéo généraliste sur Millenium, que cela soit pour corriger, tester, faire des news ou des guides.

Calendrier des sorties de jeux

Retrouvez notre calendrier des sorties de jeux vidéo en 2020, 2021 ainsi que des années à venir sur PC, Xbox One, PS4, Nintendo Switch, 3DS, Google Stadia, Xbox Series X, PS5 et autres : les prochains jeux ou DLC vous seront présentés avec leurs dates de sortie lorsque celles-ci sont disponibles.

Voir la suite
0

L'actu

En Continu

10:44 Calendrier des sorties de jeux
16:07 Fire Emblem Three houses : Guide des Cadeaux mis à jour
15:56 Fire Emblem Three houses : Le guide du thé mis à jour
10:10 Test de Fire Emblem Three Houses : Ombres embrasées
00:00 FE3H : Le DLC Ombres embrasées est disponible
18:15 FE3H : DLC Ombres embrasées - Présentation, fonctionnement & contenu de l'extension
17:48 FE3H : Vous allez pouvoir prendre le thé avec l'archevêque Rhea
16:47 FE3H : Explorer l'Abysse, activités, ressources & renommée dans Ombres embrasées
14:12 FE3H : La maison des Loups de cendre
14:49 FE3H : Les nouvelles classes

Articles

recommandés

Fire Emblem Three houses : Les 4 maisons
Fire Emblem Three houses : Liste des personnages
Calendrier des sorties de jeux

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Fire Emblem Three houses : Le guide du thé mis à jour
Fire Emblem Three Houses : Recruter les élèves des autres classes