Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Counter Strike : Global Offensive /

CSGO : Pro League S10 - G2 et Vitality toujours en course

CSGO : Pro League S10 - G2 et Vitality toujours en course
0

Les deux clubs ont assuré leur maintien et ambitionneront désormais une qualification pour les finales mondiales d’Odense. Décryptage.

CSGO : Pro League S10 - G2 et Vitality toujours en course

On n’a pas le même maillot, mais on a le même parcours.

Passage biannuel quasiment religieux pour toutes les grandes équipes de la scène Counter-Strike - comptant par ailleurs dans l’Intel Grand Slam S3 et l’ESL Pro Tour -, la Pro League est de retour cette saison avec deux représentants à base francophone.

Réalisant ses premières foulées dans la compétition, Vitality (n°5) a réalisé un très beau départ avec un succès sur Sprout (2-1) et un joli come-back construit face à Heroic (16-13 par deux fois, après avoir perdu la première map), avant de complètement s’effacer lors d’une sanglante déroute contre NiP (6-16 / 7-16). Trop juste au niveau du tiebreaker - mais à égalité de points tout de même avec la première place - les Vés ratent de peu la qualif’ directe pour les finales au Danemark.

Constat similaire du côté de G2 (n°14), ratant aussi de peu son FastPass pour Odense après avoir pourtant débuté sur deux francs succès: l’un sur Windigo (16-14 / 16-13) et l’autre sur HellRaisers (16-13 / 16-10). Finalement opposés à un grand Na’Vi en « finale » du groupe, kennyS et ses collègues ont dû s’incliner (1-2) dans un duel très disputé.

Symboles parfaits de deux équipes qui sont sur la bonne voie après avoir réalisé des changements dans leur roster, Vitality et G2 auront toutes les cartes en main pour choper l’une des quatre places restantes lors de la phase suivante (13-18 novembre). Une phase durant laquelle ils pourraient tomber sur d’autres gros noms comme Faze, NiP, Fnatic ou North -appartenant tous au Top 20 de l’élite mondiale actuelle.

Du côté des qualifiés précoces, nous retrouvons les européens de mousesports (n°7), Astralis (n°1), Natus Vincere (n°9) et la surprise Heroic (n°22), s’en allant rejoindre MIBR (n°13), Evil Geniuses (n°3), Team Liquid (n°2) et Sharks Esports (n°29), les escouades américaines également déjà qualifiés via les groupes de l’outre-Atlantique. De beaux profils donc, pour des belles finales.

En espérant que la France réussisse à passer son rattrapage.

esport-csgo

Les bonnes questions à se poser avant les StarSeries i-League S8

Des équipes chinoises, dont le pays tape sur Hong Kong, se déplaçant en Turquie, qui dans le même temps tape sur les Kurdes: les autres acteurs du tournoi ne pouvaient rêver d’un meilleur contexte politique en se rendant à Belek. Ouais, belek, comme dans l’expression « fais belek ». Décidément…

Crédit Photo : HLTV

0

L'actu

En Continu

11:24 CS:GO - River Plate signe son arrivée
11:48 CSGO : Le Player Break, c'est parti !
12:45 CSGO : Vitality échoue en finale
16:18 CS:GO : La loot box bientôt considérée comme un jeu d'argent au Royaume-Uni ?
14:52 CSGO : Vitality en éclaireur du Major
12:33 CSGO : Trois équipes françaises à l'ESL One Cologne 2020
14:33 CSGO : Vitality en direction de la finale du cs_summit 6
16:50 CSGO : Vitality demanderait 600 000 $ pour Alex
14:50 CSGO : Vitality contre OG dans le cs_summit 6
12:48 CS:GO - Des Français en playoffs du cs_summit 6

Articles

recommandés

Les remplaçants dans l'esport, une bonne idée ?
Misutaaa est-il le nouveau ZywOo ?
Quels enjeux pour Flashpoint ?

Guides

à découvrir

Le mode d'emploi du ranking dans CSGO
Guide : Plan maps officielles
Armes et accessoires de CS GO