Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Counter Strike : Global Offensive /

CSGO - Pro League : Tirage des groupes de G2 et Vitality

CSGO - Pro League : Tirage des groupes de G2 et Vitality
0

Cette dernière chance de qualification pour les finales mondiales d’Odense prendra des allures de guet-apens pour nos Français. Mais pas de panique : G2 et Vitality devraient pouvoir s’en sortir sans problèmes grâce à leurs talismans kennyS et ZywOo.

CSGO - Pro League : Tirage des groupes de G2 et Vitality

Session de rattrapage.

Alors que la zone européenne a déjà livré l’accès anticipé aux Finales de Pro League (3-8 décembre) à Astralis, Na’Vi, mousesports et Heroic, cette dernière complètera sa liste avec quatre autres équipes devant passer par une deuxième phase de sélection (13-18 novembre). Une sorte d’ultime chance pour 8 équipes en ballotage, dans le but de décrocher un ticket à destination d’Odense, une bourgade danoise. Parmi elles, nous retrouvons deux formations bien aimées de la scène francophone : G2 et Vitality. Sauf catastrophe naturelle ou piège bien pensé par les équipes qui les affronteront, les deux auront de grandes chances de passer ce tour.

Groupe A : BIG (n°24), G2 Esports (n°11), NiP (n°12), North (n°20).

Groupe B : Faze Clan (n°21), Fnatic (n°3), HellRaisers (NC), Vitality (n°5).

Dans son groupe, G2 retrouvera une équipe qui lui réussit fortement - les Ninjas in Pyjamas, que l’escouade au samouraï a découpé 6 fois sur leurs 7 dernières rencontres -, avant de tomber sur l’une de ses bêtes noires : North. Contre les Danois, G2 s’est incliné à 5 reprises sur ses 6 derniers rendez-vous, ce qui laisser présager d’un duel potentiellement compliqué. Si la qualif’ se voit promise - à en croire le ranking HLTV et les formes récentes des équipes - à G2 et NiP, plutôt que North ou BIG, l'intérêt principal, au-delà d’une qualification de G2, sera de suivre la progression de ses recrues, nexa et huNter, dans leur nouveau collectif, après des StarSeries plus que prometteurs.

Dans la foulée, Vitality devra composer avec les deux gros morceaux que sont Fnatic - finaliste des deux derniers tournois majeurs de la scène, bourreau des Vitality par trois fois en 2019 - et Faze Clan, sa flopée de stars et de perte de vitesse compris. En admettant une victoire largement à portée de main contre HellRaisers et des interrogations quant à une imaginable victoire sur Fnatic, Vitality devrait jouer sa qualification pour Odense en grande partie face à Faze, lors du match d’ouverture du groupe (voir le calendrier complet). Petite stat qui fait plaisir : Faze n’a cumulé qu’un taux de 35,7% de victoires ces trois derniers mois. Autant dire que Vitality a toutes les clefs en main.

En espérant qu’ils aient bien révisé depuis leur retour de Turquie.

esport-csgo

L’équipe type des StarSeries i-League S8

À force de croiser l’omniprésent Bo3, on a presque songé à l’inclure dans notre cinq type. Mais on aurait dû enlever Kscerato. Ce qui aurait paru bizarre.

0

L'actu

En Continu

11:24 CS:GO - River Plate signe son arrivée
11:48 CSGO : Le Player Break, c'est parti !
12:45 CSGO : Vitality échoue en finale
16:18 CS:GO : La loot box bientôt considérée comme un jeu d'argent au Royaume-Uni ?
14:52 CSGO : Vitality en éclaireur du Major
12:33 CSGO : Trois équipes françaises à l'ESL One Cologne 2020
14:33 CSGO : Vitality en direction de la finale du cs_summit 6
16:50 CSGO : Vitality demanderait 600 000 $ pour Alex
14:50 CSGO : Vitality contre OG dans le cs_summit 6
12:48 CS:GO - Des Français en playoffs du cs_summit 6

Articles

recommandés

Les remplaçants dans l'esport, une bonne idée ?
Misutaaa est-il le nouveau ZywOo ?
Quels enjeux pour Flashpoint ?

Guides

à découvrir

Le mode d'emploi du ranking dans CSGO
Guide : Plan maps officielles
Armes et accessoires de CS GO