Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Counter Strike : Global Offensive /

Counter-Strike : Vitality rate le coche en ESL Pro League

Counter-Strike : Vitality rate le coche en ESL Pro League
0

Alors que certains sortent déjà les fourches pour rappeler au bon souvenir de la mise à l’écart de NBK, Vitality, alternant le positif et le négatif, a fortement déçu en ne décrochant pas sa qualification pour les finales de la Pro League.

Counter-Strike : Vitality rate le coche en ESL Pro League

Vitalit-out.

On savait que ce serait compliqué, et ça le fut. Actuel cinquième au classement mondial, Vitality ne sera pas de la partie à l’un des rendez-vous immanquables de la scène Counter-Strike : les finales de la Pro League, qui se disputeront cette saison à Odense, au Danemark, le fief de l’historique équipe d’Astralis. La faute à de bien tristes défaites concédées ce week-end face à FaZe (0-2) et Fnatic (1-2).

Histoire de conserver les bonnes vieilles habitudes, même dans la déroute, ZywOo s’est montré toujours aussi impressionnant dans son rôle d’acteur principal (surtout face à FaZe). Habitudes, encore : au moment de sauver sa peau, contre une équipe de Fnatic pourtant diminuée de l’un de ses titulaires au coup d’envoi - KRiMZ, malade, ayant été remplacé par kreaz - Vitality n’a pas su conjurer la menace et s’est vu éliminé pour la troisième fois de suite en tournoi majeur par l’escouade suédoise (après les épisodes DreamHack Masters Malmö et StarSeries i-League, en octobre).

À l’orée d’un match comptant pour du beurre contre HellRaisers, ce lundi soir, les plus déçus — et sûrement réalistes — diront que la plus imposante structure française a réalisé ici une bien terne contre-performance. Tandis que les plus optimistes pourront arrondir les angles avec le fait que Vitality, dans la peau d’un promu, a assuré son maintien en Pro League. Au final, il est logique de penser très clairement que le collectif mené par Alex devra finaliser son rodage avec shox et soulever en interne les causes des récents échecs pour se mettre à performer comme il se doit. Prochaine étape pour l’organisation tricolore ? L’Epicenter (17-22 décembre), à Moscou, qui devrait être sa dernière sortie officielle sur CS:GO en 2019.

L’occasion parfaite pour se rabibocher avec ses fans et établir des nouvelles résolutions à tenir l'année prochaine ?

esport-csgo

G2 se qualifie pour les finales de l’ESL Pro League

Menant sa barque avec succès au terme de trois matchs couperets, l’équipe franco-serbe remettra son statut de vice-champion de la compétition en jeu au pays d’Astralis.

Crédit Photo : HLTV.

0

L'actu

En Continu

11:24 CS:GO - River Plate signe son arrivée
11:48 CSGO : Le Player Break, c'est parti !
12:45 CSGO : Vitality échoue en finale
16:18 CS:GO : La loot box bientôt considérée comme un jeu d'argent au Royaume-Uni ?
14:52 CSGO : Vitality en éclaireur du Major
12:33 CSGO : Trois équipes françaises à l'ESL One Cologne 2020
14:33 CSGO : Vitality en direction de la finale du cs_summit 6
16:50 CSGO : Vitality demanderait 600 000 $ pour Alex
14:50 CSGO : Vitality contre OG dans le cs_summit 6
12:48 CS:GO - Des Français en playoffs du cs_summit 6

Articles

recommandés

Les remplaçants dans l'esport, une bonne idée ?
Misutaaa est-il le nouveau ZywOo ?
Quels enjeux pour Flashpoint ?

Guides

à découvrir

Le mode d'emploi du ranking dans CSGO
Guide : Plan maps officielles
Armes et accessoires de CS GO