Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Rainbow Six Siege /

Rainbow Six : Qui va recevoir l’invitation pour le Six Invitational 2020 ?

Rainbow Six : Qui va recevoir l’invitation pour le Six Invitational 2020 ?
1

Plus attendue qu’un ticket d’or camouflé dans un emballage de chocolat Willy Wonka, l’invitation pour le Six Invitational 2020 destinée à l’une des équipes Rainbow Six ne devrait pas tarder à être expédiée. Passage en revue des différents potentiels candidats.

Rainbow Six : Qui va recevoir l’invitation pour le Six Invitational 2020 ?

G2 Esports

Sydney, le 5 janvier 2020. Au sortir de rudes batailles entre Fnatic, Cloud9, Xavier Esports et Cyclops, le qualifier océano-asiatique pour le prochain Six Invitational vient de rendre son verdict. Dans la foulée, le mainstream de Rainbow Six diffuse le tirage au sort des groupes, précédé par l’annonce de l’équipe qui se voit directement invitée pour les festivités de Montréal : G2 Esports. Logique ? Oui. Surprenant ? Du tout. Tenante du titre de 2019, la firme européenne — bien qu’elle ne soit plus que l’ombre d’elle-même — pèse à elle seule 4 finales de Majors consécutives, pour 3 remportées. La bande à Pengu ira donc au Six, et s'emparera même du tournoi au nez et à la barbe de tous. G2 Espoirs.

Vector Sports

Vecto… quoi ?! À moins de suivre feruement chaque recoin de la scène compétitive de Rainbow Six, vous n’avez sûrement jamais entendu parler de cette formation. Lui procurer une invitation pourrait pourtant fortement profiter à Ubisoft. Pour quel motif ? C’est très simple : il se murmure que l’Inde — déjà très demandeur de compétitions pour PUBG mobile — pourrait devenir la prochaine destination phare de l’e-sport. Devant la Chine ou la Corée, oui. Alors que l’opération Shifting Tides vient d’introduire l’Indienne Kali dans le rang des agents Rainbow, on se dit qu’Ubisoft pourrait prendre tout le monde à contre-pied en invitant l’équipe qui vient de remporter les premiers ESL India Series de Rainbow Six, histoire de se faire mousser par la deuxième plus grande population du globe (plus d’1,3 milliards d’habitants). Les anti-APAC, NA et LATAM (les pro-EU, du coup) en PLS.

Team Secret

C’est un fait : s’il n’y avait pas eu de lower bracket durant le qualifier européen du Six, la troupe britannique de Secret aurait déjà ses billets Air Canada en poche. Sauf qu’il y en a eu un. Et il s’est montré très cruel. Résumé express : avec Joonas venu remplacer temporairement le français Elemzje qui venait d’être écarté, Team Secret s’est mis à compacter la concurrence façon rouleau compresseur. De forZe à G2, en passant par BDS lors de la finale de l’arbre initial : tous ont subi la foudre des Secret trop déterminés à partir s’enfiler des poutines. Sauf qu’au moment de devoir valider cette performance XXL dans la « vraie » finale, Secret a vu son rêve s’envoler de peu en concédant le titre… aux BDS ! Alors Ubi ? Est-ce qu’on ne ferait pas un petit geste pour récompenser ces petits gars méritants ?

NiBBLE Esports

Les gérants de Rainbow Six ne s’en sont jamais cachés : s’établir en Afrique est l’un des objectifs de la licence, notamment en matière de compétitions. Quel plus beau symbole pourrait-il dans ce cas y avoir que d’inviter une équipe africaine au prochain Six Invitational ? Aucun. D’autant plus que le timing paraît excellent : après en avoir fait la promesse lors des mondiaux de 2018, Ubisoft vient juste d’implanter des serveurs pour son jeu en Afrique du Sud. Si cela n’a concerné que les consoles en premier lieu, les PC n’ont pas tardé, au même titre que les premiers tournois qui ont vu une équipe se détacher du lot : NiBBLE Esports. Rien de bien transcendant par rapport au niveau de jeu affiché par les équipes professionnelles du globe, mais tout de même trois tournois remportés coup sur coup par l’équipe qui semble avoir conservé des allures d’Apartheid. Reste plus qu’à voir si Ubisoft souhaite nous offrir un scénar à la Rasta Rockett ou non.

Vitality

Vote communautaire, acte II. À quelques jours de la jetée en pâture du fameux invité mystère, ESL lâche un gif en tweet sur son compte Rainbow Six, demandant aux fans de la communauté quelle équipe devrait être envoyée au Québec. Pas besoin de plus pour enflammer la Twittosphère, qui se prend à rêver d’une élection semblable à celle qui avait propulsé Vitality au Six Invitational 2018. Dès lors, Ubi se chauffe et décide de déterrer son vieux coup de parfait marketer : el famoso « vote de la commu ». Comme en 2018, Vitality remporte ses matchs de votes en Europe et se voit confronté en finale aux Brésiliens de Team oNe eSports. France-Brésil, l’ultime remake, tourne finalement à l’avantage de la structure tricolore qui recevra, entre autres, l’appui d’Antoine Griezmann et de son frérot Théo - très actif ces derniers temps sur la scène Rainbow Six.

esport-r6

Alphama change de continent et s’installe chez eUnited

Certains l’envoyaient du côté de BDS, d’autres vers Penta Sports, voire Vitality. Foutaises, puisque c’est finalement au beau milieu des States que le Normand va poser ses valises. Incroyable et inattendu ? Oui, même si pas vraiment, dans le fond.

Crédit Photo : Rainbow Six Esports Brasil

1
Nathan Charrier il y a 3 semaines

Continue comme ça ils sont incroyables tes articles !

L'actu

En Continu

23:40 R6 PL EU saison XI : les résultats de la 6e journée
15:00 Antoine Griezmann crée la nouvelle structure Grizi Esport avec son frère Théo
13:28 Les groupes du Six Invitational
16:30 Êtes-vous prêts pour le Road to Six Invitational 2020 ?
16:58 Voy chez IziDream
18:37 Et si les équipes de Pro League étaient des personnages de DC Comics ?
15:45 ripz rejoint les joueurs de Giants chez Rogue
15:43 Panix remplacé par Elemzje chez BDS ?
18:46 Qui va recevoir l’invitation pour le Six Invitational 2020 ?
22:45 Alphama change de continent et s’installe chez eUnited

Articles

recommandés

Qui va recevoir l’invitation pour le Six Invitational 2020 ?
Panix remplacé par Elemzje chez BDS ?
Goga et Hungry débarquent chez Vitality

Guides

à découvrir

Tout sur l'opérateur Lion
Tout sur Finka
Le lexique de R6:S