Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Rainbow Six Siege /

Esport - Rainbow Six Siege : La Pro League se termine dans chaque région

Esport - Rainbow Six Siege : La Pro League se termine dans chaque région
0

La onzième édition du circuit professionnel de Rainbow Six, la dernière d’une grande série touchant à sa fin, a rendu son verdict dans quasiment toutes les régions. Un timing parfait pour tirer un bilan sur les zones engagées, alors qu’il n’y aura pas de grandes finales mondiales au Brésil.

Esport - Rainbow Six Siege : La Pro League se termine dans chaque région

Normalement, des finales mondiales à São Paulo auraient dû rassembler les deux meilleures formations de chaque région engagée dans le circuit de la Pro League de Rainbow Six. Normalement, deux équipes seraient venues de l’Asie et du Pacifique, deux autres du Brésil, deux autres de l’Amérique du Nord, et enfin deux autres de l’Europe. Normalement, la onzième et dernière saison du championnat majeur de la discipline aurait dû se clôturer dans la joie des festivités paulistes. Mais il en sera autrement, puisque le Covid-19 est depuis passé par là, plongeant la planète toute entière dans un confinement quasi total. La Pro League se voit donc stoppée net, à l’état de champions régionaux qui resteront à jamais comme les derniers vainqueurs de la Pro League telle que nous l’avons toujours connue.

Du côté de l'Europe, les joueurs de Rogue confirment leur statut de cador en remportant, pour la toute première fois, un titre dans la compétition qui leur avait offert un rôle de second couteau lors des deux dernières saisons. En guise de dauphin, la troupe des francophones Hicks et risze voit les G2 Esports frapper à la porte. Ironie du sort, avec cette deuxième place, l’écurie européenne aurait dû participer à ses premières finales mondiales depuis son sacre en Saison 8… au Brésil ! Mais ce ne sera pas pour cette fois.

À quelques encablures de là sont lotis les Russes de la Team Empire, ainsi que les Natus Vincere, derniers vainqueurs de la Pro League sous sa forme mondiale. D’autre part, en finissant 6ème, à trois points de ces positions, Vitality montre de bons signaux au sortir de son internationalisation ; avec en tête de grandes ambitions pour la nouvelle ère en approche sur la scène compétitive de R6:S. Les BDS, quant à eux, clôturent l’exercice sur une décevante dernière position, un bilan bien en deçà de ce qu’on peut espérer de la part du roster français qui fût l’un des meilleurs collectifs au Six Invitational 2020.

En Amérique du Nord, SpaceStation Gaming - justement vainqueur du SI 2020 et sur une excellente dynamique - a écrasé la concurrence en décrochant ce qui aurait dû être sa première participation à des finales de Pro League, au même titre que la Team SoloMid, solide second. DarkZero n’était pas loin, mais termine troisième. Tandis que l’eUnited du français Alphama - très spectaculaire depuis son arrivée sur le continent - voit sa saison se finir sur l’avant-dernière marche du championnat.

Au Japon, CYCLOPS a réitéré son sacre de la saison passée, le tout en étant accompagné d’une surprenante formation de FAV Gaming. Autrement dit : Nora Rengo, pour la première fois depuis le début de sa dynastie en Pro League, n’est pas parvenue à atteindre les deux premières places. Une preuve que l’après-Wokka n’a jamais été réellement digéré.

À quelques milliers de kilomètres de là, toujours en Asie, mais plus précisément du Sud-Est, les choses n’ont pour leur part aucunement changé. Tout semble figé dans le temps, puisque les Thaïlandais de QConfirm (anciennement Xavier Esports) ont roulé sur tout le monde - 13 victoires pour une seule défaite - et que, comme toujours depuis la Saison 8, les Giants (ex-Aerowolf) les ont précédés.

Du côté de la Corée du Sud, le championnat à quatre équipes n’avait connu qu’un seul champion récurrent depuis sa création il y a cinq saisons : les actuels Cloud9. Mais ça, c’était bien avant le throw complet des anciens de Mantis FPS qui se sont vus totalement dépassés par SCARZ. Avec ce placement, Cloud9 devrait toutefois s’assurer une participation à la prochaine ligue asiatique qui réunira le Japon, l’Asie du Sud-Est, la Corée du Sud, voire la Chine, mais quand même : ce n’est pas très rassurant.

Ce qui est beaucoup plus rassurant, par contre, c’est que la structure Fnatic semble toujours aussi bonne de son côté. Sur la « petite » île qu’est l’Australie, le club prestigieux s’est assuré un nouveau titre. Petite singularité qui parlera aux aficionados de longue date de Rainbow Six : Elevate a fini second sur l’îlot. Oui, la même Elevate qui avait débuté en Amérique du Nord sur console, puis sur PC, avant d’effectuer un bref passage par le Brésil. Une vraie bourlingueuse, visiblement, cette organisation.

En fin de compte, les derniers kills de la Pro League seront joués du côté du Brésil, cette nuit. Si le classement n’a pas encore été gravé dans le marbre, nous connaissons néanmoins les deux écuries qui auraient dû recevoir le reste de la planète à leur domicile : Team Liquid et NiP. Et les FaZe dans tout ça ? Apparemment, ils ne vivent pas leur meilleure période. Mais ce n’est pas grave… La Pro League n’appartiendra bientôt plus qu’au passé, les compteurs seront remis à zéro, et ces derniers auront l’occasion de se rattraper. Parce que Rainbow Six Siege, dans le fond qu’est-ce que c’est ? C’est un éternel recommencement de cycles.

esport-r6

Rainbow Six Pro League - Saison XI : Rogue s'impose en Europe !

La R6 Pro League Saison 11 est terminée. Les meilleures équipes se sont affrontées dans les zones EU, NA, LATAM et APAC durant 14 journées. Les francophones ont bien été représentés avec Rogue, Vitality et BDS. Retrouvez tous les résultats et les classements dans cet article.

Crédit photo : Rainbow Six Esports Brasil

0

L'actu

En Continu

18:54 R6:S - La ligue d’Asie-Pacifique se dévoile
16:57 R6:S - Rxwd mis à l’écart chez BDS
16:20 R6:S - Draz file chez Na’Vi
11:47 Fabian : « Je fais actuellement partie de la plus grande organisation de la planète : la LFT »
10:52 R6:S - Ubisoft : « Pour nous l'e-sport ça a été un apprentissage accéléré »
18:09 R6:S - Que faut-il retenir de l’annonce de l’European League ?
12:19 Retour vers le passé avec les Rainbow Six Classics
18:39 Opération Steel Wave : quelles sont les nouveautés ?
12:00 Virtus.pro recrute le roster de forZe
18:49 Le vrai-faux départ de la Team Secret

Articles

recommandés

Opération Steel Wave : quelles sont les nouveautés ?
La North American League est dévoilée
Rainbow Six Siege, le « dead game » devenu titre majeur de l’esport

Guides

à découvrir

Le lexique de R6:S
Quels sont les postes d’attaque sur Rainbow Six ?
Quels sont les postes de défense sur Rainbow Six ?