MGG / Actualités jeux vidéo / Counter Strike : Global Offensive /

Esport - Counter-Strike : G2 défait Vitality en ESL One Road to Rio

Esport - Counter-Strike : G2 défait Vitality en ESL One Road to Rio
0

Le courroux de l’article 49.3 ? Laissez tomber, on a trouvé encore plus puissant avec le 16-14 de G2 Esports. L’escadron franco-serbe poursuit son petit bout de chemin dans l’une des étapes les plus importantes pour la qualification au prochain Major de la scène CS:GO.

Esport - Counter-Strike : G2 défait Vitality en ESL One Road to Rio

« Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, et qui vont vers les rois de toute la terre, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout-puissant ». Qu’est-ce que ce verset de la Bible, traitant l’apocalypse, peut bien avoir à faire avec G2 Esports ? C’est simple : deux nombres. Le 16, et le 14. L’un est donc un repère christique, et l’autre est le score que l’équipe de CS:GO a infligé à ses adversaires sur ses cinq dernières maps remportées.

On attendait d’ailleurs énormément de sa confrontation face à Vitality, hier soir. Le choc entre les deux prodiges de deux générations différentes, kennyS et ZywOo ; les retrouvailles entre shox et son ancienne demeure ; l’entrechoc de deux cultures différentes, avec d’un côté un roster 100% français, et un métissage franco-serbe de l’autre. Toutes les conditions étaient réunies pour faire de ce classique un match exceptionnel.

Et match exceptionnel il y a eu. Dans une forme générale plus conséquente, G2 s’est finalement imposé, sur des scores très serrés, mais quand même. Prendre Nuke et Dust2, tout en laissant Vertigo aux Vés, assure à Malek et ses hommes une place en finale du lower bracket. Où les attend patiemment FaZe, mis facilement en déroute par Astralis (12-16 / 7-16) dans la soirée d’hier.

G2 - FaZe, un rematch au sommet, puisque les deux équipes s’étaient déjà donné rendez-vous lors de la phase de groupe de cet ESL One : Road to Rio. Le Clan l’avait alors emporté très péniblement, 22 à 20 sur Mirage, puis 19 à 15 sur Dust2. La victoire d’une de ces deux équipes sera cette fois-ci sera encore plus importante, puisqu’elle permettra au vainqueur d’accéder à la grande finale du tournoi, face à Astralis, mais surtout de consolider - alors que FaZe et G2 sont au coude à coude - une troisième place dans le Regional Major Rankings européen. Reste à voir jusqu’où l’apocalypse portée par Djinn-two peut aller.

esport-csgo

La route vers le Major de Rio se voit modifiée

Traditionnellement habitué à délivrer des invitations basées sur les résultats des équipes lors des précédents Majors, l’éditeur de CS:GO, Valve, entreprend un virage à 180° en matière de qualifications pour son prochain épisode brésilien. Les places se joueront via des compétitions régionales.

Crédit Photo : HLTV

0

L'actu

En Continu

15:35 Interview de KennyS : « Ma santé mentale a été impactée »
13:14 L'ex NIP Xizt prend officiellement sa retraite
08:03 Dust2 dépoussiérée, la carte reçoit un changement qui aura des conséquences !
12:04 Le premier Major depuis 2 ans arrive, avec 2 millions à la clef !
12:11 Navi dit au revoir à une légende maison
10:30 Counter-Strike : Vitality tombe en finale face à Natus Vincere
08:15 Sortie d'un documentaire de près de 2h sur s1mple
15:01 Les frères ScreaM et Nivera bientôt réunis chez Team Liquid ?
11:14 Hunden en roue libre, il dénonce ses anciens joueurs pour triche
11:07 RpK prend officiellement sa retraite

Articles

recommandés

Counter-Strike - NBK : « Peu importe l’équipe que je rejoindrais, on sera au prochain Major »
Counter-Strike - maLeK : « L’idée c’est que G2 ce soit quelque chose de différent pour NiKo »
Nivera, la future crème de la crème ?

Guides

à découvrir

Le mode d'emploi du ranking dans CSGO
Guide : Plan maps officielles
Armes et accessoires de CS GO