MGG / Actualités jeux vidéo / Counter Strike : Global Offensive /

Esport : Counter-Strike : Astralis remporte l’ESL One Road to Rio contre G2

Esport : Counter-Strike : Astralis remporte l’ESL One Road to Rio contre G2
0

Pour certains, une heure et demie peut plus ou moins servir à : visionner un match de football, rallier Nancy depuis Paris en TGV, ou même suivre dans son intégralité un discours d’Emmanuel Macron. Autre ambiance, du côté d’Astralis, qui peut tout simplement remporter un Bo5 de manière express.

Esport : Counter-Strike : Astralis remporte l’ESL One Road to Rio contre G2

Emballez, c’est pesé. En matière de Major, sur CS:GO, Astralis ne connait que très peu le goût de la défaite. Et cela ne devrait pas changer de si tôt, que ce soit dans un Major en lui-même ou les moyens de s’y qualifier. Triple vainqueur en titre de la plus grande consécration que l’on peut connaitre sur la scène de Counter-Strike, l’écurie danoise a survolé l’ESL One : Road to Rio. L’une des trois étapes installées pour accéder au prochain Major, prévu pour se dérouler en LAN, en fin d’année, à Rio de Janeiro.

Alors que la structure annonçait il y a peu de temps la signature d’un septième joueur, JUGi, pour s’offrir - en bon précurseur - la possibilité de faire tourner son effectif, elle s’est imposé (3-0), avec son équipe type, en finale face aux Franco-Serbes de G2 Esports. Un show, spectaculaire, facile et satisfaisant pour une équipe qui avait récolté dernièrement deux troisièmes places, aux IEM de Katowice et en Pro League ; mettant ainsi la main sur son premier sacre en 2020.

Il faudra toutefois souligner la très bonne performance des Français dans cette compétition européenne. Puisque G2, Vitality et Heretics se sont positionnés dans les six premières positions finales. Cet ESL One : Road to Rio distribuait une première série de points pour les équipes participantes, en quête de se rendre au futur Major brésilien.

Plusieurs surprises ont eu lieu dans les autres régions du monde, puisque dans la zone CIS, où l’on aurait pu miser sur une victoire de Na’Vi (finalement éliminé dès le premier tour), Spirit s’est imposé. En Amérique du Nord, terre d’Evil Geniuses et de la Team Liquid, Gen.G Esports a également créé la surprise et a remporté l’événement. En Asie, alors que l’on aurait pu attendre Tyloo ou ViCi Gaming, c’est une équipe venue de Mongolie, TIGER, qui y est allée de son exploit.

Au classement européen des Regional Major Rankings (qui seront utilisés pour convoquer 24 équipes au Major), les trois équipes - en partie pour certaines, ou totalement pour d’autres - francophones de G2, Vitality et Heretics, sont donc actuellement bien placées pour une qualification. Bien qu’elles devront confirmer ce statut lors des prochains événements qualificatifs. L’un étant espéré pour l’été, un autre pour l’automne.

En attendant, la scène ne devrait pas rester en reste, puisqu’une DreamHack Masters (19 mai - 14 juin), toujours en ligne à cause de l’épidémie du Coronavirus, comptera sur la participation d’équipes majeures de la scène mondiale, dont G2 et Vitality.

esport-csgo

La route vers le Major de Rio se voit modifiée

Traditionnellement habitué à délivrer des invitations basées sur les résultats des équipes lors des précédents Majors, l’éditeur de CS:GO, Valve, entreprend un virage à 180° en matière de qualifications pour son prochain épisode brésilien. Les places se joueront via des compétitions régionales.

0

L'actu

En Continu

15:35 Interview de KennyS : « Ma santé mentale a été impactée »
13:14 L'ex NIP Xizt prend officiellement sa retraite
08:03 Dust2 dépoussiérée, la carte reçoit un changement qui aura des conséquences !
12:04 Le premier Major depuis 2 ans arrive, avec 2 millions à la clef !
12:11 Navi dit au revoir à une légende maison
10:30 Counter-Strike : Vitality tombe en finale face à Natus Vincere
08:15 Sortie d'un documentaire de près de 2h sur s1mple
15:01 Les frères ScreaM et Nivera bientôt réunis chez Team Liquid ?
11:14 Hunden en roue libre, il dénonce ses anciens joueurs pour triche
11:07 RpK prend officiellement sa retraite

Articles

recommandés

Counter-Strike - NBK : « Peu importe l’équipe que je rejoindrais, on sera au prochain Major »
Counter-Strike - maLeK : « L’idée c’est que G2 ce soit quelque chose de différent pour NiKo »
Nivera, la future crème de la crème ?

Guides

à découvrir

Le mode d'emploi du ranking dans CSGO
Guide : Plan maps officielles
Armes et accessoires de CS GO