MGG / Actualités jeux vidéo / World of Warcraft (WoW) /

La désexualisation de deux peintures visibles dans WoW fait débat

La désexualisation de deux peintures visibles dans WoW fait débat
2

Avec le Patch 9.1.5, les développeurs de Blizzard ont choisi de désexualiser deux peintures présentes dans World of Warcraft depuis les origines du jeu. Pourtant, ce choix très mystérieux fait largement débat dans la communauté, et nous tentons dans cet article d'en comprendre les raisons.

La désexualisation de deux peintures visibles dans WoW fait débat

Chaque semaine des nouveautés sont dévoilées à propos du Patch 9.1.5 de World of Warcraft : Shadowlands, et ce jeudi 16 septembre 2021 une nouvelle découverte pour le moins rocambolesque a fait parler d'elle. Les développeurs ont en effet choisi de modifier deux peintures présentes en jeu depuis plusieurs années afin de les désexualiser.

Mais en un temps où les poursuites judiciaires pour harcèlement sexuel sont toujours à l'ordre du jour pour Activision Blizzard, est-ce cela qui a motivé les développeurs à de tels changements ? C'est ce à quoi nous tentons de répondre dans cet article.

Changements apportés aux peintures

Comme nous le mentionnions précédemment, deux peintures ont été corrigées avec le déploiement du Build du 15 septembre du Patch 9.1.5. Présentes depuis les premières versions du jeu, elles n'ont en réalité jamais ou presque été aperçues par le commun des joueurs.

Femme en robe

Ajoutée en jeu dans la version originelle du jeu, Vanilla pour les intimes, cette peinture que l'on connaît sous le nom très sobre de "La femme en robe" peut être trouvée dans le Quartier général du SI:7 de Hurlevent, y compris dans WoW Classic et Burning Crusade Classic. Elle est aussi trouvable au Manoir Ravenholdt ou à Karazhan, entre autres.

Son apparence a bien entendu été largement remise au goût du jour avec une qualité bien supérieure à celle d'origine, mais c'est surtout la suppression presque totale de son décolleté plongeant qui a fait parler d'elle. Pourtant, on note aisément de sérieux changements outre celui-ci, notamment au niveau de la tenue qui ressemble davantage à une certaine Jaina Portvaillant désormais.

Patch 9.1 - World of Warcraft
Patch 9.1
Patch 9.1.5 - World of Warcraft
Patch 9.1.5
Jaina Mage Feu, sur Hearthstone - World of Warcraft
Jaina Mage Feu, sur Hearthstone

Femme allongée

Présente depuis l'un des premiers patchs du jeu, la peinture que l'on connaît sous le nom de "La femme allongée" n'a elle aussi que rarement été aperçue par les joueurs. Accessible dans le Manoir Ravenholdt, aux Contreforts de Hautebrande, mais aussi à Karazhan par exemple, elle avait été sensiblement mise en lumière sur Reddit en 2016 quand un joueur s'interrogeait sur l'hommage que pouvait bien viser à rendre cette œuvre d'art virtuelle.

Patch 9.1 - World of Warcraft
Patch 9.1
Patch 9.1.5 - World of Warcraft
Patch 9.1.5

Un autre joueur lui avait alors expliqué ceci :

C'est ce qu'on appelle un "nu couché" - rendu célèbre par le maître de la Renaissance Titien. Presque tous les peintres célèbres après lui ont eu leur propre interprétation d'un nu allongé, c'est presque un droit de passage.

Ceci étant dit, il ne s'agit pas d'une peinture strictement érotique. Notez le pantalon sarouel pâle qui recouvre ses jambes et le tissu qui recouvre son visage et ses avant-bras. Il s'agirait plus que probablement d'un tableau de la maîtresse de maison. Bien qu'elle soit sexualisée, c'est davantage pour afficher le pouvoir de son mari - il a l'argent et la force pour non seulement avoir un bébé, mais aussi un peintre pour peindre sa belle silhouette.

Notez également la craquelure de la peinture - littéralement les fissures à la surface de la peinture à l'huile (cela arrive presque toujours aux peintures à l'huile). Bien que la craquelure puisse se produire presque immédiatement (car l'huile ne «sèche» jamais techniquement), pour qu'elle atteigne ce stade il faudrait que la peinture soit très datée. Cela renforce ma conviction que le tableau est resté en possession du manoir pendant assez longtemps, ce qui me laisse à penser qu'il est un membre à part entière du manoir.

Enfin, des peintures ont été apportées aux seigneurs de diverses femmes nobles pour se marier (comme l'amadou au Moyen Âge), et ils choisissaient la plus jolie - cela pourrait être sa peinture de fiançailles. Ce n'est pas très probable cependant, car ces peintures seraient très peu érotiques, vêtues généralement de grands insignes de cour. C'est juste une autre piste possible.
(Source)

Pourtant, même si l'hommage pouvait sembler intéressant, Blizzard a choisi de le supprimer totalement dans le Patch 9.1.5 au profit d'une "nature morte". Un choix étonnant que de nombreux joueurs se sont empressés de qualifier d'au moins très discutable, au pire de scandaleux : une femme dénudée doit-elle avoir honte de l'être au point qu'on ne la montre même plus du tout ?

On peut aussi voir la chose différemment et imaginer que s'il s'agit effectivement d'un clin d'œil au "nu couché", alors Blizzard pourrait avoir souhaité ne pas vouloir représenter la Femme de cette façon. Après tout, l'auteur du message sur Reddit explique lui-même qu'il s'agit d'une façon pour le mari d'exposer sa puissance et son argent, certainement pas de mettre en avant sa femme. Est-il possible que Blizzard n'apprécie que peu l'idée de représenter une femme dénudée simplement parce qu'un homme souhaite s'en servir pour démontrer sa puissance ? Un message féministe en somme ?

Réactions de la communauté

Bien sûr, de tels changements aussi futiles importants font forcément débat dans la communauté. Un large nombre de critiques plutôt acerbes ont ciblé Blizzard dès l'annonce des modifications par nos confrères de Wowhead. En tête de file, Asmongold qui estime que "C'est une putain de blague", mais de nombreux anonymes ont à leur tour fait part de leur incompréhension et de leur colère vis-à-vis d'un changement souvent jugé inutile.

Inutile dites-vous ? Oui, parce que c'est l'assignation en justice d'Activision Blizzard qui a largement été mentionnée comme argument de rejet de ces nouveaux tableaux. De nombreux joueurs (sur Twitter tout du moins) estiment que des actions bien plus sérieuses et marquantes pourraient être entreprises afin de rendre la vie des salariés de la firme bien meilleure. Ils estiment, pour résumer, que ces modifications sont un leurre visant à faire penser aux joueurs de Blizzard qu'ils tentent de changer les choses alors qu'en réalité rien ne semble vraiment bouger en interne malgré les multiples appels à l'action des salariés.

Une autre partie de la communauté estime quant à elle que le puritanisme dont fait preuve Blizzard lorsqu'ils choisissent d'entreprendre ce genre d'action est non seulement mal placé au vu des accusations dont ils font l'objet, mais en plus que les modifications apportées sont exactement contraire au féminisme et à ses valeurs.
Ces détracteurs estiment en effet que la suppression d'éléments sexualisés n'apporte rien si ce n'est renforcer le sentiment que les femmes devraient avoir honte de leur corps et qu'elles devraient le cacher. Ainsi, la suppression du décolleté de la première peinture n'est selon eux pas justifiée, tandis que le remplacement total de la seconde est jugé offensant et scandaleux.

Analyse de la situation

Avant toute chose, ne mélangeons pas tout : les développeurs, qui développent les jeux, n'ont rien à avoir les Responsables de Ressources Humaines qui sont supposés gérer les problèmes en interne. Corriger ce type de chose en jeu n'a rien à voir avec la situation au sein d'Activision Blizzard, ce sont deux pôles différents dont il est question et même si des problèmes majeurs demeurent dans l'entreprise, les développeurs continuent malgré tout d'agir afin de rendre leurs jeux meilleurs.

Reprenons. Il semble évident que l'origine de ces changements soit la volonté de Blizzard de redorer son image. Enfin... Pas tant que ça en réalité.

Il est important de rappeler qu'il existe de nombreux éléments très largement sexualisés dans World of Warcraft (et dans d'autres jeux Blizzard d'ailleurs) et ce depuis les origines du jeu. Ces éléments concernent d'ailleurs bien souvent les personnages féminins, ou à l'apparence féminine. Les Succubes sont l'un des exemples souvent choisis, pourtant il en existe tant d'autres. Notons d'ailleurs que le modèle des Succubes de WoW a été mis à jour en 2016 et il s'avère être au moins autant sexualisé que le précédent.

La Succube de WoW Vanilla à Legion - World of Warcraft
La Succube de WoW Vanilla à Legion
La Succube depuis l'extension Legion - World of Warcraft
La Succube depuis l'extension Legion

D'autres exemples en vrac de sexualisation de personnages féminins dans WoW (puisque c'est le sujet) de façon plus ou moins importante :

  • Certaines peintures présentes dans divers endroits du jeu, à Karazhan par exemple
  • La Terrasse des Plaisirs mortels du Temple Noir
  • La Chambre des invités de Karazhan
  • Certains modèles de PNJs, Alexstrasza et Ysera notamment, mais aussi la Mère Shahraz et Eonar la Lieuse-de-Vie éventuellement
  • Certaines pièces d'armures à l'apparence largement sexualisée dès lors que c'est un personnage féminin qui les porte
  • Le comportement de certains joueurs sur certains royaumes JdR (Moonguard pour ne citer que lui)
  • La possibilité de supprimer l'apparence de la plupart des armures d'un personnage grâce à la transmogrification
Deux pièces d'armures de Vanilla... - World of Warcraft
Deux pièces d'armures de Vanilla...
... Bien différentes selon le sexe du personnage - World of Warcraft
... Bien différentes selon le sexe du personnage

Note : Il est toutefois intéressant de rappeler que depuis Legion, les armures, notamment celles des Chasseurs de démons, sont désormais sexualisées pour les personnages féminins comme masculins. Dans les extensions précédentes, et principalement jusqu'à Wrath of the Lich King, seules certaines armures portées par les femmes l'étaient, jamais celles des hommes !

World of Warcraft
World of Warcraft

Il existe sans doute bien d'autres exemples. En partant de ce constat simple et visible par n'importe quel joueur, il est aisément envisageable que l'on ne sait pas tout au sujet de la modification de ces deux tableaux très précisément. Il existe tant d'éléments en jeu qui, s'ils étaient modifiés, iraient dans le sens d'une désexualisation totale et d'un puritanisme absolu. Pourtant, à ce jour rien n'indique que l'objectif des développeurs est de s'attaquer à quoique ce soit d'autre de ce côté.

Même si on peut noter une tendance à des tenues moins sexualisées en jeu ces dernières années, la présence de certaines pièces démontre également que le souhait de Blizzard ne semble pas être dans l'optique d'aseptiser son jeu au point de cacher la moindre parcelle de peau. Tout du moins, la tendance semble plutôt être d'équilibrer les choses, faire en sorte que les femmes ne soient plus exclusivement représentées comme étant "sexy" alors que les hommes sont représentés comme étant de vaillants guerriers aux muscles saillants.

Les modifications apportées à ces peintures ont ainsi peut-être vocation à réduire le taux de sexualisation des personnages féminins dans un jeu qui en regorge, sans pour autant vouloir supprimer absolument tous les éléments de ce type.

Finalement, rappelons que ce type de changement a lieu sur l'ensemble des jeux de Blizzard (et pas que). Souvenez-vous du décolleté de Jaina Portvaillant sur Hearthstone auquel avait été rajouté un petit morceau de tissu afin de le rendre moins explicite, en 2019 !

World of Warcraft
World of Warcraft

La réalité, c'est que l'on ne connait pas la raison exacte de ces modifications, et qu'on ne les connaitra probablement jamais. Peut-être que le créateur de ces deux tableaux faisait partie des anciens salariés de Blizzard récemment accusés de harcèlement sexuel et qu'à ce titre ils ont souhaité supprimer toute trace pouvant salir l'image de leur jeu ?

Peut-être pourrait-il aussi s'agir d'un moyen d'éviter de nouveaux problèmes en modifiant certains contenus qui ne prennent que peu de temps à corriger. Avec plusieurs assignations en justice, il est en effet peu souhaitable de se voir en plus rabaisser parce que certaines peintures "trop sexualisées" de femmes jonchent toujours le jeu, alors que les hommes ne sont que rarement représentés de la sorte.

Cela pourrait également être à cause du durcissement des exigences du gouvernement chinois concernant ce qui est "bien" ou pas dans les jeux vidéo, rendant plus simple le portage sur les royaumes chinois de WoW. Difficilement imaginable, mais Blizzard l'a déjà fait pour Hearthstone il y a quelques années, pourquoi pas sur WoW également !

Les femmes salariées et développeuses de WoW ont peut-être également jugé que ce type de contenu ne les représentait pas suffisamment bien en tant que femmes et qu'à ce titre cela n'avait plus sa place en jeu en 2021. Qui sait ?

Ou alors les détracteurs ont raison et c'est un moyen pour Blizzard de se racheter une conduite aux yeux de ses joueurs. Mais en est-on réellement au point d'imaginer que les développeurs sont aussi naïfs ? Le doute est permis.

Ce qui est selon nous fort probable, c'est que ces changements n'avaient pas vocation à redorer l'image de Blizzard directement. Plus encore, ils n'étaient certainement pas destinés à être jetés en pâture sur Twitter.

WoW : Le Patch 9.1.5 se dévoile !

Le Patch 9.1.5 pour World of Warcraft : Shadowlands, préparant le Patch 9.2, introduit certaines nouveautés que nous vous présentons dans cet article dédié à tous les changements en jeu.

2
CodeKiller il y a 1 mois

Par contre à côté de ça dans la rue on voit facilement des lycéennes voir plus jeune en mini robe/jupe...<br /> Mais faut(drait) être outré de voir ça dans un jeu video... Ok...

CodeKiller il y a 1 mois

Par contre à côté de ça dans la rue on voit facilement des lycéennes voir plus jeune en mini robe/jupe...<br /> Mais faut(drait) être outré de voir ça dans un jeu video... Ok...

L'actu

En Continu

11:17 WoW Shadowlands : Oranomonos la Mille-Rameaux est active en Sylvarden cette semaine
11:17 WoW : Les Marcheurs du temps de Mists of Pandaria sont à l'honneur cette semaine
10:59 WoW : La Tour des Mages sera testable le 21 octobre sur le PTR !
19:35 WoW : Les ventes de boosts de Mike Ybarra, l'un des directeurs de Blizzard, font débat
15:23 WoW : Programme des maintenances de la semaine du 19 au 26 octobre
11:29 WoW : La Sanssaint est de retour pour un Halloween des plus terrrrrrrriffiants !
11:54 WoW : Notes de développement du 14 octobre au sujet du Patch 9.1.5
11:00 WoW : Le Piétinement de ligne faë des Moines inflige désormais des dégâts à l'Œil du Geôlier
09:49 WoW : Mortanis est actif en Maldraxxus cette semaine !
19:20 WoW x Hearthstone : Sergent la souris est désormais disponible !

Articles

recommandés

WoW : Les Marcheurs du temps de Mists of Pandaria sont à l'honneur cette semaine
WoW Shadowlands : Oranomonos la Mille-Rameaux est active en Sylvarden cette semaine
WoW : Le Patch 9.1.5 se dévoile !

Guides

à découvrir

WoW : La Sanssaint est de retour pour un Halloween des plus terrrrrrrriffiants !
WoW : La Fête des Brasseurs est de retour jusqu'au 06 octobre !
WoW : Célébrez le Jour des Pirates comme il se doit aujourd'hui uniquement