MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL : G2 taille patron, une vraie chance de gagner le MSI ?

LoL : G2 taille patron, une vraie chance de gagner le MSI ?
1

Même dans nos rêves les plus fous on n'osait pas trop y croire... mais comme on l'avait souligné, historiquement G2 a plutôt bien réussi contre T1 et RNG sur League of Legends. Et pour son entrée dans le Rumble du MSI, les Samouraïs ont écrasé la concurrence. Assez pour croire au titre ?

LoL : G2 taille patron, une vraie chance de gagner le MSI ?

Photo : LoL Esports

G2 - 0. Les Samouraïs l'ont fait, ils ont battu coup sur coup T1 et RNG, les Coréens et les Chinois, les deux grands favoris du MSI. Impossible de rêver mieux pour un début de Rumble Stage. Alors que la communauté européenne semblait bouder la compétition, après une première phase soporifique, cette double performance a réveillé tout le monde. Les champions du LEC ne sont pas à Busan pour faire de la figuration. L'espoir est de mise et si l'équipe continue d'afficher le même niveau de jeu, on peut imaginer voir G2 aller au bout... Évidemment, la route est encore longue, mais on a trouvé beaucoup de raisons pour rêver.

Un niveau de jeu absolument stratosphérique

On ne peut pas encore dire que G2 est la meilleure équipe du monde, mais en tout cas aujourd'hui c'est l'équipe qui était la plus en forme ! Collectivement, les Samouraïs ont offert deux masterclass qui donnent confiance pour la suite. Ce qui est d'autant plus rassurant, c'est que les deux victoires ont eu un scenario très différent :

  • Victoire face à T1 (40 minutes) : G2 a pris son temps pour faire tomber T1. Les Européens ont subi pendant le début de la partie, offrant notamment le First Blood à la botlane Gumayusi/Keria dès le niveau 1. Mais Dylan Falco avait drafté une composition accès sur le teamfight et le wombo combo, autour du Yasuo de caPs. La Corée est retombée dans ses travers. Incapable d'achever ses adversaires et pas assez incisif, T1 a laissé passer sa chance. Passé le mid-game, les Samouraïs ont gagné tous les teamfights en faisant preuve d'ingéniosité et de calme. Leur draft était meilleure, tout comme leur exécution.
  • Victoire face à RNG (37 minutes) : pour abattre RNG, G2 est allé un peu plus vite. L'équipe a surtout pris l'avantage dès le début de la partie en imposant son rythme. Les Chinois ont tenté de résister et ont par moments réussi à endiguer la furia européenne grâce à des outplays mécaniques de Wei (Lee Sin). Mais encore une fois, la puissance collective des Samouraïs est impressionnante. Complémentaires et solidaires, les joueurs ont livré une prestation harmonieuse est efficace. Broken Blade s'est fait salement camper au début de la partie. Mais avec son Vladimir il n'a rien lâché pour jouer le rôle de tampon dans les teamfights. Toujours bien placés, Flakked et caPs ont infligé un maximum de dégâts. Enfin, Targamas et Jankos ont joué leur rôle de facteur X, pour engage et gêner leurs adversaires. Tout le monde connaît son rôle et voir évoluer le roster est un délice pour les yeux.

Un avantage psychologique qui pourrait faire la différence

Après avoir passé l'année 2021 sans la moindre compétition internationale, G2 a retrouvé la grande scène cette année. Et si certains en doutaient, la structure fait bien partie des grands de ce monde. Elle a remporté le MSI en 2019 et a régulièrement fait parler d'elle aux Worlds. Historiquement, elle a d'ailleurs de très bonnes statistiques face à T1 et RNG... après ces deux précieuses victoires, les Samouraïs ont 50 % de winrate face à ces deux adversaires de taille. Si on se base uniquement sur ce qu'on a vu aujourd'hui, ils peuvent espérer passer en positif d'ici la fin du Rumble Stage...

Le public à Busan est connaisseur et ne s'est pas trompé. Évidemment, il n'a pas vraiment célébré la victoire de G2 face aux champions de LCK qui jouent à domicile. Mais l'explosion était spontanée et sonore après la victoire des Européens face aux Chinois. G2 a choqué son monde et porte maintenant sa série de victoires à 22. Irrésistibles en LEC, les joueurs le sont aussi au MSI. On sent que le groupe vit bien et que l'équipe est en pleine forme. On a déjà parlé du mental de BB qui n'a rien lâché malgré des débuts de partie compliqués. Mais que dire de Flakked et Targamas... Ces deux joueurs découvrent pour la première fois le très haut niveau. Mais ils viennent pourtant de gagner contre des monstres comme Faker, Keria, GALA ou Xiaohu... Quelle masterclass !

Un joueur phare qui a clappé ses adversaires

League of Legends c'est un jeu qui se joue en 5 contre 5. La cohésion et le jeu d'équipe sont très importants, mais on ne gagne pas non plus une grande compétition sans un grand joueur capable de carry et de mener ses coéquipiers. Ce joueur chez G2 en ce moment, c'est caPs. Le midlaner danois a été critiqué dernièrement, suite à ses performances irrégulières et en retrait par rapport à ses belles années (2018-2019). Mais caPs est de retour au sommet. Que cela soit avec Yasuo (4/2/9) ou avec Zoé (6/1/12), il a été exceptionnel. Au four et au moulin, il esquive les compétences adverses comme un virtuose tout en créant d'énormes différences au cours des teamfights.

Surnommé Craps quand il se rate, on l'appelle Clap quand il est bon. Aujourd'hui pas de doute, on a eu du grand Clap. Les teamfights se sont joués à haute intensité, surtout contre les Chinois de RNG qui ne reculent jamais sur la carte. Mais dans les moments chauds, caPs a répondu présent pour être clutch et décisif. On imagine que ceux qui ont douté n'ont plus rien à dire maintenant. On espère que son jumeau maléfique restera au placard jusqu'à la fin du MSI. Si c'est le cas, G2 peut espérer aller en finale... voir gagner.

esport-lol

G2 vs RNG, des Samouraïs souvent contrariés contre la Chine

G2 commence les choses sérieuses aujourd'hui avec le début du Rumble Stage au MSI de League of Legends. Les Samouraïs auront l'occasion de se frotter aux champions en titre de RNG. Même si les Chinois ont souvent joué de mauvais tours à l'Europe, il y a quand même des raisons d'espérer !

1
Léo Lecherbonnier
Tipsalewo

Rédacteur-Gameur, combination idéale pour la recherche d'optimisation.

jesuispaslà il y a 4 mois

Compo stun dans 90% des ennuyeuses games de g2, groupe stage le plus facile, "écraser la concurrence" en ayant gamé 2 games contre des favoris dans une compétition secondaire n'apportant quasiment rien, ca s'emballe vite pour une équipe dite "compétitive" et qui n'a jamais gagné un seul mondial avec les meilleurs joueurs dans son équipe...

L'actu

En Continu

22:38 Le coronavirus perturbe (déjà) les Worlds 2022
20:45 [LIVE] Le LEC en 2-0 aux Worlds
20:00 LoL : Les champions sans skin depuis plus de 1000 jours
19:00 Quel champion possède le plus de dégâts bruts ?
18:00 Le nouveau pass d'événement est sur le PBE... et la communauté est déjà déçue
12:03 Shaunz et AEGIS en LFL, du rêve à la réalité ?
10:00 LoL : Le responsable narratif du MMO : "Deux mots sont très importants: respect et responsabilité"
09:33 Rekkles de la Karmine à Vitality, une rumeur totalement WTF ?
07:05 Enfin une bonne nouvelle pour Fnatic et Upset aux Worlds
21:00 Le joueur qui a créé un meilleur client que celui de Riot et qui a fini par trouver un emploi

Articles

recommandés

LoL — Patch note 12.18 : Le patch des Worlds 2022 !
LoL - Worlds : Présentation des équipes des LCS, l'année de la rédemption ?
Hans Sama toujours plus proche de l'Europe et de la Karmine ?

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Guide pour Udyr Jungle en S12
Guide pour Nilah ADC en S12